Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

vendredi 19 décembre 2014

Cantuccini aux noisettes, aux amandes, aux pistaches et aux pépites de chocolat noir

 

cantuccini

 

Impossible de ne pas ajouter quelques cantuccini au milieu des biscuits de noël! Cette fois ci je les ai parfumés avec un mélange de noisettes, d'amandes et de pistaches et j'ai rajouté des pépites de chocolat car vous avez compris que ces derniers temps je rajoute du chocolat partout!

D'autres recettes de biscottis/cantuccini:
Cantuccini classiques aux amandes
Cantuccini tout chocolat
Cantuccini au yuzu

 

Cantuccini aux noisettes, aux amandes, aux pistaches et aux pépites de chocolat noir

D'après la recette de Sandra
280g de farine
160g de sucre
2 cuillères à café de levure chimique
1 pincée de sel
70g de noisettes
70g d’amandes non mondées
70g de pistaches
100g de chocolat noir dessert en morceaux
3 œufs battus
1 cuillère à soupe d’extrait de vanille maison

Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre, la levure et le sel. Ajouter les noisettes, les amandes, les pistaches et les pépites de chocolat.
Dans un bol, fouetter les œufs avec la vanille. Mélanger aux ingrédients secs puis verser sur un plan de travail fariné.
Préchauffer le four à 180°C. Recouvrir la plaque du four de papier sulfurisé.
Pétrir brièvement en farinant régulièrement puis diviser en 2 morceaux. Façonner à même la plaque deux boudins d'environ 30 centimètres de long, les aplatir légèrement avec la paume des mains jusqu'à ce qu'ils fassent 5 cm de large sur 1 cm de haut. Veillez à bien espacer les boudins.
Cuire 30 minutes puis laisser refroidir sur une grille pendant une demi-heure. Sur une planche à l'aide d'un couteau à pain, découper les pains en tranches en biais d’environ un centimètre d'épaisseur. Les déposer sur la plaque du four et cuire à nouveau 10 minutes sur une face puis 10 minutes sur l’autre face.

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 07:15 - Such a sweet tooth... - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mercredi 17 décembre 2014

Sablés à la confiture (Bredele de Noël)

 

bredele confiture 3

 

Cette année je pensais que les bredele allaient passer à la trappe faute de temps à leur accorder... C'était sans compter sur un week-end de ski annulé faute de neige... qui s'est donc transformé en week-end bredele. De plus petites quantités, moins de sortes différentes et une selection assez classique pour changer : des macarons coco, des sablés au cacao, des damiers, des anis... et des sablés à la confiture. Autant être honnète, les sablés à la confiture ne sont à la base pas DU TOUT mes favoris, pas DU TOUT ceux que le goute en premier dans un paquet... Trop sucrés, collants aux doigts... je n'ai jamais aimé la confiture alors les sablés à la confiture... Je n'en avais jamais fait et je n'avais jamais eut envie d'en faire jusqu'à ce que je tombe sur la recette du blog Haniela's. Là d'un seul coup les sablés à la confiture, à peine trempés dans du chocolat, prenaient un peu plus d'envergure et d'attrait. Et bien je n'ai pas été déçue du tout de retourner ma veste: ils étaient délicieux, pas trop de confiture, la texture des sablés vraiment comme je l'aime, une touche de chocolat qui achève de convaincre la chocoholic que je suis... et la touche de doré qui m'enchante les yeux et leur donne un côté chic et festif!

 

 

bredele confiture 4   bredele confiture 6

 

 

Sablés à la confiture

Une recette du blog Haniela's
Pour environ 55 pièces
225g de beurre à température ambiante
130g de sucre semoule
3 jaunes d’œuf
2 cuillères à soupe d’extrait de vanille
450g de farine
Pour la décoration :
120g de confiture ou gelée de fruit rouge (au choix, selon votre gout), sans morceaux
150g de chocolat noir dessert
Nonpareils et/ou poudre dorée décorative et alimentaire

Fouetter le beurre et le sucre jusqu’à avoir un mélange souple et homogène, ajouter les jaunes d’œuf et l’extrait de vanille, mélanger. Ajouter la farine et mélanger juste assez pour que la pâte s’amalgame (si la pâte reste trop friable, ajouter 1 cuillère à soupe de lait pour pouvoir former une boule de pâte). Pétrir à la main pour former une boule de pâte, étaler ensuite en un disque de pâte, emballer dans du papier film et mettre au frais pour une heure (ou un peu plus).

Placer le disque de pâte sur un plan de travail fariné, étaler sur une épaisseur de 3 mm puis y découper des cercles crantés (j’ai utilisé un emporte pièce de 5 centimètres de diamètre). A l’aide d’un petit emporte pièce (étoilé ou autre), découper une forme au centre de la moitié des biscuits. Déposer les biscuits sur une feuille de papier sulfurisé ou une toile silipat.

Préchauffer le four à 180°C. Cuire les biscuits 7-9 minutes, ils doivent être à peine dorés sur les bords. Laisser complètement refroidir sur une grille.

Une fois les biscuits refroidis, garnir les biscuits « pleins » (par opposition à ceux troués) d’un peu de confiture, il ne faut pas trop en mettre – et ne pas en mettre jusqu’au bord - sinon ca dégouline et ça colle aux doigts mais il faut une petite épaisseur quand même, au bout de 2-3 biscuits vous saurez jauger la quantité adéquate. Tartiner la confiture au couteau à beurre. Déposer ensuite un biscuit troué/étoilé sur le dessus, presser légèrement. Laisser reposer les biscuits une nuit (ou au moins une demie journée) avant de les décorer.

Faire fondre le chocolat au bain marie, y tremper partiellement les biscuits, les déposer sur une grille et saupoudrer de nonpareil ou de poudre dorée. Laisser le chocolat complètement sécher (c’est plus rapide devant une fenêtre ouverte, les frileux devront patienter un peu plus)

 

bredele confiture 2   bredele confiture 1

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 07:27 - Such a sweet tooth... - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 15 décembre 2014

Macarons Coco-Choco, éclats de pistaches

 

macaron coco choco pistache 2

 

Enfin une recette de bredele! ;) Cette fois ci un classique, le macaron coco, revisité via un petit twist sympa à savoir un peu de chocolat et des éclats de pistaches et tout de suite vos macarons coco prennent une autre envergure et un potentiel addictif encore plus important! J'ai trouvé cette recette sur le blog A tasty love story, je l'ai testée l'an dernier et ce fut un tel succès que je l'ai refaite cette année! La recette originale trempe les macarons dans un mélange de pistaches et de gingembre confit mais je ne suis pas une fan ultime du gingembre confit donc j'ai gardé uniquement les pistaches. Le macaron coco en lui même n'est pas sec mais terriblement moelleux, bref la recette est vraiment parfaite!

 

macaron coco choco pistache 6

 

Macarons Coco-Choco, éclats de pistache

Une recette du blog A tasty love story
Pour 20 macarons :
4 oeufs
120g de sucre semoule
1 pincée de sel
1 cuillère à soupe d’extrait de vanille maison
Le zeste d’un citron jaune bio finement émincé
50g de beurre fondu
240g de coco
Décoration :
200g de chocolat noir dessert
35g de pistaches mondées non salées

Dans un bol fouetter les œufs, le sucre, le sel, la vanille et les zestes de citron jusqu’à avoir un mélange mousseux. Ajouter ensuite le beurre fondu et la coco. Mélanger puis laisser reposer 15 minutes pour que la préparation devienne un peu plus ferme (la coco va absorber le liquide).
Préchauffer le four à 175°C. Recouvrir la plaque du four de papier sulfurisé.
Prélever un peu de préparation à la noix de coco et former un cône ou une pyramide. Déposer sur la plaque du four. Répéter l’opération avec le reste de la préparation. Cuire 10 à 12 minutes : les macarons doivent à peine dorer (attention si vous faites des macarons plus petits le temps de cuisson sera plus court sinon les macaron seront trop secs). Laisser refroidir puis déplacer sur une grille, laisser ensuite complètement refroidir.
Faire fondre le chocolat au bain marie, concasser les pistaches.
Tremper la base des macarons dans le chocolat fondu, les déposer sur le côté sur une feuille de papier sulfurisé, laisser le chocolat sécher*. Une fois le chocolat pris, tremper la base des macarons une nouvelle fois dans le chocolat fondu, laisser le chocolat à peine prendre puis les saupoudrer d’éclats de pistache (ou plus simple les tamponner contre les éclats de pistache). Laisser ensuite complètement sécher*.
* A côté d’une fenêtre ouverte si vous êtes pressés.

 

 macaron coco choco pistache 1    macaron coco choco pistache 3

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 07:32 - Such a sweet tooth... - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 12 décembre 2014

Filet de biche en croute aux champignons

 

biche 01

  

Pour finir la semaine comme elle a commencé, avec de la biche, voici notre plat de Noël l'an dernier. Il vous donnera peut être des idées... Je n'avais pas trop envie de poster la recette ici l'an dernier après les fêtes (nous étions tous en overdose je crois) mais je l'ai gardé sous le coude pour cette année. Le filet de biche est entouré de champignons (trompettes de la mort, chanterelles grises et champignons de Paris) puis emballé dans une croute de pâte feuilletée. Classique mais délicieux!

 

Filet de biche en croute aux champignons

Pour 4 à 6 personnes (selon la densité du repas)
Beurre, huile
600g de filet de biche
Sel & Poivre
500mL de pâte feuilleté non pré-étalée
1 jaune d’oeuf
Pour les champignons :
40g de trompettes de la mort séchées (ou des chanterelles grises ou un mélange de chanterelles grises et de trompettes)
150g de champignons de Paris (8 champignons de taille moyenne)
1 beau morceau de beurre
1 échalote, épluchée et découpée en brunoise
1 oignon, épluché et découpé en brunoise
Sel & Poivre
Persil finement haché
1 gousse d’ail
Noix de muscade
Pour la sauce :
1 carotte (pelée et découpée en rondelles)
1 oignon nouveau finement émincé
Sel & Poivre
Thym
150mL de vin rouge
1 petite cuillère à soupe de farine
1 carré de chocolat

Préparer les champignons : Réhydrater les champignons secs dans de l’eau chaude comme indiqué sur le mode d’emploi, ici en l’occurrence mettre les champignons séchés dans une casserole remplie d’un demi litre d’eau et porter à ébullition. Laisser bouillir pendant 7 minutes puis retirer du feu et laisser les champignons se réhydrater pendant 10 minutes. Récupérer les champignons à l’aide d’une écumoire et les rincer abondamment à l’eau froide. Garder soigneusement l’eau de réhydratation des champignons, elle servira pour la sauce.
Couper le bout du pied des champignons de Paris, les nettoyer si nécessaire et laver brièvement les champignons puis les découper en petits cubes.

Dans une sauteuse, faire fondre le beurre et y faire revenir l’échalote et l’oignon. Ajouter ensuite les champignons, faire revenir puis à la fin saler, poivrer et ajouter persil, ail et muscade. Mélanger et réserver hors du feu.

Dans une cocotte, faire chauffer un peu de beurre et d’huile, y faire revenir brièvement le filet de biche juste pour qu’il dore de tous les côtés. Retirer du feu, déposer la viande sur une planche, la saler et la poivrer. Laisser la viande complètement refroidir.

Préparer la sauce : filtrer l’eau de réhydratation des champignons (à travers un filtre à café par exemple), mettre dans une casserole et faire réduire de 2/3. Ajouter ensuite les rondelles de carotte et l’oignon nouveau. Saler, poivrer, ajouter du thym et laisser encore mijoter. Verser ensuite dans la cocotte ou la viande a été dorée, ajouter le vin rouge et laisser mijoter doucement une bonne demie heure.

Etaler la pâte feuilletée sur environs 40 x 30 centimètres. Y déposer la moitié des champignons, le morceau de viande et le reste des champignons. Emballer le tout dans la pâte feuilletée, mouiller avec de l’eau au pinceau pour souder et réserver le filet de biche en croute, la pliure en dessous. Si vous avez des chutes de pâte feuilletée vous pouvez les utiliser pour décorer la croute. A l’aide d’un pinceau dorer au jaune d’œuf et si vous en avez envie décorer au couteau ou à la fourchette. Réserver jusqu’au moment adéquate.

Finir la sauce : Passer la sauce à travers un chinois, diluer la farine dans un peu d’eau, l’ajouter. Laisser la sauce épaissir, ajouter le chocolat, gouter pour rectifier l’assaisonnement en sel et poivre et laisser mijoter sur feu doux.

Cuire le filet en croute dans un four préchauffé à 180°C pendant 25 minutes, au bout de ce temps monter le four à 220°C et poursuivre la cuisson 5 minutes pour dorer la pâte (si nécessaire). Servir immédiatement avec par exemple du chou rouge et du gratin dauphinois.

 

 biche 2   biche 3

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 07:18 - Carnivorisme - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 8 décembre 2014

Salade de biche au potimarron, aux noisettes et aux châtaignes glacés

 

salade biche 3

 

C'est une salade qu'il y avait à la carte au boulot en décembre dernier et j'avais adoré, je l'avais choisie plusieurs fois pour déjeuner tellement j'avais trouvé le mélange réussi et du coup j'avais aussi voulu la refaire à la maison. Le résultat n'était pas 100% identique mais franchement ça s'en approchait beaucoup. C'est une façon différente de manger la biche, les salades font toujours plaisir au mois de décembre pour changer des repas de fête un peu lourds et l'association avec le potimarron, les chataignes et les noisettes est super sympa!

Salade de biche au potimarron, aux noisettes et  aux châtaignes glacés

Plat pour 4 personnes
500g de filet de biche
80g de noisette
1 petit potimarron (260g)
2 grosses poignées de laitue croquante (type iceberg)
2 grosses poignées de salade tendre (type mesclun)
Pour les châtaignes glacés:
25 châtaignes entières déjà cuites (en bocal)
1 cuillère à soupe de miel
2 cuillères à soupe de porto
2 cuillères à soupe de fond de veau
Pour la vinaigrette :
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
2 cuillères à soupe d’huile de noisette
3 cuillères à soupe de vinaigre balsamique blanc
Sel & Poivre
Pour la marinade :
200mL de jus de cranberry
Le jus d’une orange
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à soupe de miel
2 petites gousses d’ail (pelées et finement émincées)
Sel & Poivre
1 pincée de thym

La veille préparer la marinade en mélangeant tous les ingrédients.
Détailler la biche en tranches un peu épaisses, puis découper chaque tranches en trois pour obtenir trois lamelles/morceaux. Faire mariner les morceaux de viande pendant une nuit.
Dorer les noisettes dans un four préchauffer à 170°C pendant 15 minutes. Réserver.
Détailler la chair du potimarron en petits dés. Pas besoin d’enlever la peau, elle se mange. Réserver les cubes.
Préparer la vinaigrette en mélangeant tous les ingrédients. Réserver.

Glacer les châtaignes : préparer un fond de veau en diluant 1 cuillère a café de poudre pour fond de veau dans 100ml d’eau bouillante. Dans une petite poêle mélanger le miel, le porto et 2 cuillères à soupe du fond de veau obtenu. Sur feu vif laisser mijoter, le mélange va un peu épaissir, y ajouter alors les châtaignes et mélanger régulièrement : le liquide va continuer à épaissir et napper les châtaignes. Mélanger régulièrement pour empêcher de bruler. Réserver hors du feu.

Au dernier moment :

  • Faire cuire les dés de potimarron au four : les placer dans un plat allant au four, ajouter un filet d’huile d’olive, saler et poivrer et cuire 20 à 30 minutes à 180°C. Le potimarron doit rester un peu ferme.
  • Laver et essorer les salades, les mettre dans un saladier et les assaisonner avec la moitié de la vinaigrette, bien mélanger. Disposer de la salade dans chaque assiette.
  • Réchauffer les châtaignes sur feu doux/moyen.
  • Egoutter la viande, la sécher sur du sopalin puis la faire brièvement revenir dans un filet d’huile d’olive sur feu vif : elle ne doit pas être trop cuite et rester un peu rosée à cœur.

Garnir chaque assiette avec des noisettes entières, des châtaignes glacées, des dés de potimarron et des lamelles de biches. Assaisonner avec le reste de vinaigrette. La salade doit être servie avec la biche, le potimarron et les châtaignes tièdes.

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 07:48 - Carnivorisme - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


mercredi 3 décembre 2014

Découvrir les saveurs de l’ile Maurice à Strasbourg

 

Lors de nos vacances à l’ile Maurice nous avions découvert avec délice la cuisine locale et aussi la street food mauricienne. A nous les dhall poori/dholl puri et les roti : dans les deux cas un pain rond, plat et souple garnis de rougail et d’achards de légume puis roulé sur lui même… J’avoue qu’il m’est toujours un peu difficile d’établir clairement une frontière entre le dholl puri et le roti, les deux étant très proches à mes yeux mais a priori la galette est un peu différente et le dholl puri contient souvent des pois écrasés.

Si vous avez envie de découvrir la cuisine mauricienne précipitez vous rue Kageneck dans l’épicerie mauricienne, vous y trouverez tout le nécessaire pour cuisiner mauricien mais vous pourrez aussi repartir avec un roti chaud à emporter ou à manger dans la rue : un pain paratha plat et rond garni de rougail et d’achards de légumes ! On a trouvé le roti encore meilleur que ceux mangés là bas car un peu plus généreux ;) Il y a aussi deux plats cuisinés qui varient selon les jours : briani de poulet, vindaye de poisson… A emporter à la maison dans des barquettes ou à glisser dans un pain plat pour un roti plus qu’amélioré ;)
  bazar rose hill

Dholl puri/ Roti 1,50 euros
Plat à emporter en barquette 6 euros
 

Bazar Rose-Hill
2A Rue Kageneck
67000 Strasbourg

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 07:00 - Restaurants - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 28 novembre 2014

Raviolis de foie gras, bouillon au persil

 

 

raviolis foie gras 9

 

Je ne sais plus dans quel restaurant c'était mais je me rapelle que l'association foie gras et persil avait super bien marché et je m'en suis souvenu quand j'ai eu envie de faire ces raviolis étoilés au foie gras l'an dernier au moment de Noël. Plutôt que de les servir dans une sauce qui allourdirait le tout, les voilà nageant gaiement dans un bouillon de persil pour une entrée chic et originale! Vous n'êtes bien sur pas obligé de faire des raviolis en forme d'étoiles mais moi c'est typiquement le genre de détails qui me réjouie, je n'ai donc pas résisté à cet "emporte pièce" spécial raviolis trouvé en Italie mais avec un emporte pièce traditionel ça peut aussi très bien fonctionner.

 

Raviolis de foie gras, bouillon au persil

Pour 60 raviolis
Pour la pâte :
400g de farine (Type 0 si possible)
4 œufs
4 cuillères à soupe d’huile d’olive
Pour la farce :
1 bocal de foie gras cuit (200g) (découpé en cubes)
1 jaune d’œuf
Pour le bouillon :
2L d’eau
3 cubes de bouillon de légume bio
2 bottes de persil plat
1 grosse pomme de terre (+/- 250g) (pelée et coupée en petits cubes)

Dans un saladier mélanger la farine, les œufs et l’huile d’olive, pétrir jusqu’à avoir une pâte homogène. Former une boule de pâte et l’emballer dans un sac congélation, laisser reposer 1h au frigo.

Préparer le bouillon : mettre 2 litres d’eau dans une casserole, ajouter les cubes de bouillon, les pluches de persil plat (garder les petites tiges mais enlever les plus grosses) et les cubes de pomme de terre. Faire mijoter, quand la pomme de terre est cube, mixer au blender. Réserver.

Récupérer la boule de pâte, pétrir brièvement et la couper en deux morceaux, étaler grossièrement avec un rouleau à pâtisserie, fariner un peu puis à l’aide d’un laminoir étaler la pâte très finalement en commençant pas la plus grosse épaisseur et en allant jusqu’à la plus fine. Fariner la pâte de temps en temps si nécessaire.
Couper la bande de pâte obtenue en deux (au milieu). Sur l’une d’elle déposer des cubes de foie gras. Pour savoir comment espacer les dés de foie gras les uns des autres, marqué très légèrement la forme de vos raviolis à l’aide de votre « emporte pièce à raviolis » (sans découper, juste pour faire légèrement apparaître la forme sur la pâte et connaître l’espacement entre chaque tas de farce).
Diluer le jaune d’œuf avec quelques gouttes d’eau, à l’aide d’un pinceau dorer le pourtour des tas de farce.
Déposer ensuite la deuxième moitié de pâte par dessus. A l’aide des doigts appuyer pour souder les deux pâtes ensemble en essayant autant que faire se peu d’évacuer l’air. Découper ensuite les raviolis à l’aide  du découpoir à raviolis. Les stocker sur une feuille de papier sulfurisé sans les coller. Superposer les feuilles et recouvrir ensuite de papier film.
Récupérer les chutes de pâte et recommencer l’opération. Pétrir ces chutes de pâtes, étaler grossièrement avec un rouleau à pâtisserie, fariner un peu puis passer la pâte une première fois dans le laminoir à la plus grosse épaisseur, plier ensuite la pâte en trois et passer à nouveau dans le laminoir à la plus grosse épaisseur mais dans l’autre sens. Continuer ensuite à affiner la pâte en la faisant passer à travers les épaisseurs plus fines.
Réaliser des raviolis jusqu’à épuisement du foie gras ou de la pate à raviolis.

Au moment de servir faire doucement réchauffer le bouillon de persil.
Porter une grande quantité d’eau à ébullition, y faire cuire les raviolis (le temps de cuisson varie selon l’épaisseur de la pâte, c’est rapide, surveillez). Servir dans des assiettes creuses : du bouillon, quelques raviolis, du poivre noir du moulin et quelques pluches de persil.

 

raviolis foie gras 1  raviolis foie gras 2  raviolis foie gras 3

raviolis foie gras 4  raviolis foie gras 6  raviolis foie gras 7

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 07:13 - Pâtes, riz, pomme de terre & co. - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 24 novembre 2014

Gravlax de saumon au gingembre et à la citronnelle, petits pains vapeur inspirés des Dampfnuddeln

 

 

gravlax 4

 

Cette recette de saumon gravlax est devenue un classique ici et les copines m'ont déjà réclamé la recette constatant son étrange absence sur ces pages. Il était temps de réparer cet oubli ! C'est N. qui avait adapté une recette du livre "Comme un chef" et depuis nous n'avons jamais changé de recette, elle est d'une étonnante simplicité et on obtient un résultat qui nous convient parfaitement! La plupart du temps je sers ce gravlax de saumon avec des petits pains cuits à la vapeurs (ils sont inspirés des dampfnuddeln alsaciens mais attention, ce ne sont pas des dampfnuddeln le mode de cuisson étant simplifié on obtient simplement des pains vapeurs), libre à vous de servir ce gravlax avec autre chose si vous préférez!

 

Gravlax de saumon au gingembre et à la citronnelle 

Recette de N., dérivée d'une recette du livre "Comme un chef"
Entrée pour 6 personnes
8 cuillères à soupe de gros sel de Guérande
8 cuillères à soupe de sucre semoule
2 cuillères à soupe de poivre noir fraichement moulu
Les zestes finement émincés de 4 citrons jaunes bio
2 pouces de gingembre épluchés et râpé
2 cuillères à café de citronnelle en poudre
2 cuillères à café de galanga en poudre
500g de filet de saumon avec peau mais sans arrêtes
Matériel : un torchon propre

Dans un bol mélanger le sel, le sucre, le poivre, les zestes de citron, le gingembre, la citronnelle et le galanga.
Etaler le torchon sur le plan de travail, y déposer la moitié du mélange précédant. Déposer au dessus le morceau de saumon puis le recouvrir avec le reste du mélange. Bien emballer dans le torchon puis déposer dans un plat, au frigo, et déposer au dessus un poids.
Retourner tous les douze heures pendant 36 à 48 heures maximum.
Au moment de servir récupérer le saumon, le passer sous l’eau pour retirer toute trace de sel/sucre, sécher le poisson puis y découper des tranches.

 

gravlax 1   gravlax 2   gravlax 3

 

Petits pains vapeur inspirés des Dampfnuddeln

D’après la recette de dampfnuddel de cathétoiles, simplifiée par mes soins et par l’usage
Pour 12 pains
300g de farine
1 pincée de fleur de sel
1,5 cuillères à soupe de sucre
20g de levure fraiche
125mL de lait
30g de beurre fondu
1 œuf

Mélanger tous les ingrédients, pétrir pour avoir une pâte homogène, déposer dans un grand bol, recouvrir de papier film et laisser lever 1H dans un endroit tiède à l’abri des courants d’air.
Quand la pâte a doublé de volume, la récupérer, dégazer sur un plan de travail fariné, pétrir brièvement puis étaler au rouleau à pâtisserie sur 2 centimètres d’épaisseur. A l’aide d’un couteau découper des bâtonnets de 10 x 2,5 centimètres.
Recouvrir le panier du cuiseur vapeur de papier sulfurisé percé ou la plaque du four vapeur avec une feuille de papier sulfurisé.
Y déposer les pains délicatement en veillant à les espacer les uns des autres (ils vont gonfler pendant la cuisson) et faire cuire 10 minutes à la vapeur.
Servir immédiatement, manger tiède avec le gravlax.

 

gravlax 5   gravlax 7

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 07:53 - La vie aquatique - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mercredi 19 novembre 2014

Cantuccini aux amandes

 

cantuccini

 

J'aime beaucoup les cantuccini ou biscotti. J'en fait souvent non seulement car j'adore ça mais aussi car c'est super pratique à transporter et ça se conserve sans problème. J'ai adopté la recette de Sandra qui est vraiment sympa, on peut varier les parfums mais parfois la traditionnelle version aux amandes est très sympa aussi. J'en avais fait l'an dernier à la période de Noël et j'en avais glissé parmis les bredele, je pense que je vais faire de même cette année encore :)

Cantuccini aux amandes

Recette de Sandra
Pour environ 35 cantuccini
280g de farine
160g de sucre
2 cuillères à café de levure chimique
1 grosse pincée de sel
200g amandes entières non mondées
3 œufs
1 cuillère à soupe d’extrait de vanille maison (ou amaretto ou zestes de citron, au choix)

Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre, la levure et le sel. Ajouter les amandes.
Dans un bol, fouetter les œufs avec la vanille. Mélanger aux ingrédients secs puis verser sur un plan de travail fariné.
Préchauffer le four à 180°C. Recouvrir la plaque du four de papier sulfurisé.
Pétrir brièvement en farinant régulièrement puis diviser en 2 morceaux. Façonner à même la pâque deux boudins d'environ 30 centimètres de long, les aplatir légèrement  avec la paume des mains jusqu'à ce qu'ils fassent 5 cm de large sur 1 cm de haut. Veillez à bien espacer les boudins.
Cuire 30 minutes puis laisser refroidir sur une grille pendant une demi-heure. Sur une planche à l'aide d'un couteau à pain, découper les pains en tranches en biais d’environ un centimètre d'épaisseur. Les déposer sur la plaque du four et cuire à nouveau 10 minutes sur une face puis 10 minutes sur l’autre face.

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 19:33 - Such a sweet tooth... - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 14 novembre 2014

Salade de roquette au kaki et la grenade

 

salade kaki 1

 

 

Pour continuer dans la thématique "Cuisinons le kaki" après la tarte au choco aux kakis et aux pistaches voici une recette de salade sucrée-salée très sympa que nous avions réalisée l'an dernier pour notre Noël en tête à tête... Je n'avais pas forcément envie de vous noyer sous les recettes de fête en janvier quand tout le monde a trop manger et qu'on ne sait pas quelle excuse trouver pour éviter sa part de galette des rois du coup je n'avais pas publié les recettes de Noël mais je me dis que maintenant en plein dans la saison des kaki, ça peut vous donner des idées ou des envies!

 

Salade de roquette au kaki et la grenade

Recette de Scandi Home
Entrée pour 4 personnes
4 grosses poignées de roquette (lavée et essorée)
2 kakis découpés en fines tranches
1 grosse poignée de noix de cajou
Les graines d’une grenade
Pour la vinaigrette :
Le jus et les zestes d’une orange
1 cuillère à soupe de mélasse de grenade
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
Sel

Faire dorer les noix de cajou 15 minutes à 170°C.
Réaliser la vinaigrette en mélangeant tous les ingrédients. Dans un saladier mélanger la roquette avec la moitié de la vinaigrette, garnir les assiettes de salade, y disposer les rondelles de kaki, parsemer de graines de grenade et de noix de cajou et assaisonner avec le restant de vinaigrette.
Servir immédiatement.

 

salade kaki 2

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 06:20 - Légumes - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


Fin »