Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

mercredi 21 janvier 2015

Ma découverte du citron caviar

 

salade homard citron caviar 1

 

Le citron caviar, cet agrume rare et luxueux me tentait depuis longtemps. Par curiosité, forcément,  à l’idée de ces petites billes citronnées qui claquent et pétillent vivement sous la langue aussi mais et surtout à cause de mon net penchant pour tout ce qui est citronné ! J’en avais bien vu il y a quelques années à la grande épicerie mais le tarif était totalement prohibitif et j’avais résisté à la tentation !

Le citron caviar est appelé caviar car la chair du citron est faite de petites billes translucides qui font clairement penser au caviar et qui éclatent dans la bouche. Je suis loin d’être une experte mais j’ai l’impression qu’il existe différentes tailles, de ceux à peine plus grand qu’un ongle à d’autres qui tiennent dans la paume d’une main.

En fin d’année on trouve souvent plein de produits exotiques, luxueux ou inhabituels sur les étals ! J’ai déniché non sans surprise fin novembre un boite de citrons caviars au rayon alimentaire de Globus à Bale (pour tous les nostalgiques de Lafayette Gourmet strasbourgeois, le rayon alimentaire du Globus est un paradis pour les yeux – moins pour le porte-feuille). Là au rayon des fruits, des fleurs et des herbes fraiches une barquette de « Fingerlimes » en provenance des USA, 36 CHF (soit 30 euros « à l’époque ») les 100g, j’ai sauté sur cette barquette contenant un bon nombre de petits citrons de la taille d’une phalange.

On a testé pour commencer une recette très simple, un tartare de saumon label au citron caviar : du saumon label rouge avec un peu de gingembre frais, de l’huile d’olive, du sel, du poivre et du citron caviar. Nous étions ravis de voir que ce n’était pas juste du « marketing », les petites billes éclataient bien dans la bouche laissant un gout citronné… C’était à la fois ludique et gouteux !

Deuxième essais dans un gin tonic au citron caviar, avec un peu de Bombay Sapphire East… Sympa et funky mais moins concluant : les perles de citron caviar tombant facilement au fond du verre.

Nous avons poursuivi les essais avec des Saint Jacques : j’avais réalisé de petits crackers à la farine de sarrasin (la recette ne fût pas concluante, je ne la posterai pas ici) ainsi qu’une huile d’olive à la citronnelle selon la méthode de William Ledeuil (recette à la fin du billet), nous avons faire dorer des St Jacques dans un peu de beurre et disposé sur chaque crackers une St Jacques, nappée d’un filet d’huile à la citronnelle, de fleur de sel, de poivre à queue et de citron caviar. Ces Saint Jacques à la citronnelle et au citron caviar sur crackers au sarrasin étaient un peu plus sophistiquées mais délicieuses !

Dernier essais avec une salade de homard aux citron caviar et aux herbes fraiches: la chair de deux homards, de la ciboulette et de la coriandre fraiche, un filet de jus de citron, de l’huile d’olive à la citronnelle et du citron caviar. Peu de préparation, maximum d’effet !

Quelle ne fut pas ma surprise après Noël de tomber sur une barquette de citron caviar au monop’ de la place Kleber, 19 euros les 100g, des citrons un peu plus grand que leurs cousins balois. L’entrée du réveillon entre copains n’avait pas vraiment été décidée, j’ai proposé une salade de crevettes à la grenade et au citron caviar, nous l’avons parfumé avec un peu de jus de citron vert, toujours cette petite huile à la citronnelle et quelques herbes fraiches… Succès garantis pour cette salade chic et colorée ! Nous l’avions volontairement généreusement chargée en citron caviar, utilisant quasiment toute la barquette pour notre salade et tout le monde s’est beaucoup amusé de cette découverte agrumistique ! En entrée pour 8 personnes (ou amuse bouche pour 14 personnes) : 1kg300 de grosses crevettes, les graines d’une grenade, quasiment 100g de citron caviar, les pluches d’un petit bouquet de coriandre, le jus d’un demi ou d’un citron vert et quelques cuillères à soupe d’huile à la citronnelle…

J’ai adoré découvrir et cuisiner le citron caviar ! Ces petites billes citronnées qui éclatent en bouche c'est vraiment chouette! Et vous, vous y avez déjà gouté ? N’hésitez pas à me donner quelques idées pour la prochaine fois !

 

L’huile à la citronnelle d’après la technique de William Ledeuil

3 bâtons de citronnelle (coupés en deux)
200mL d’huile d’olive

Émincer très finement la citronnelle et faire suer très doucement pendant une minute dans 25mL d’huile d’olive. Ajouter ensuite le reste de l’huile d’olive et chauffer à feu doux trois à quatre minutes. Laisser refroidir trois heures puis filtrer en pressant, conserver au frais.

 

salade homard citron caviar 2

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés

vendredi 16 janvier 2015

Pizza tressée façon calzone

 

 

pizza tresse 3

 

Pourquoi ne tresserait-on que les brioches? J'ai eu envie de tresser notre dernière pizza et je ne l'ai pas regretté, ça lui donnait un petit côté calzone originale. En plus je l'avais garnie de sardines, avec des câpres et des tomates séchées, c'était délicieux! Vous pouvez bien sûr adapter cette technique de pliage et de tressage avec toutes les garnitures possibles, selon vos goûts!

 

Pizza tressée façon calzone

Pour trois personnes (ou 2 affamés)
Pour la pâte à pizza:
15g de levure boulanger fraîche
260mL d'eau tiède
450g de farine
2 cuillères à café de sel
4 cuillères à soupe d'huile d'olive
Pour la garniture:
Coulis de tomate, une boite de sardines La Belle Iloise, des quelques olives noires, quelques câpres, quelques tomates séchées à l’huile

Préparer la pâte à pizza
Diluer la levure dans l'eau.
Mettre la farine dans un saladier, ajouter le sel et mélanger. Faire un puits, y ajouter l'huile d'olive et l'eau + levure. Mélanger d'une main (la pâte est collante) puis pétrir pendant 10-15 minutes sur un plan de travail fariné, la pâte devient souple et homogène. Poser la boule de pâte dans un saladier propre et couvrir avec un torchon. Laisser lever 1 heure pour que la pâte double de volume.

Réaliser la pizza tressée
Préchauffer le four à 100°C.
Quand la pâte à brioche a levé, récupérer la boule de pâte, dégazer, pétrir brièvement et l'étaler sur une feuille de papier sulfurisé en un rectangle. Pour réaliser la tresse le mieux est de regarder la méthode en image sur cette page.

  • Avec un couteau aiguisé, découper les coins du rectangle comme sur la photo puis découper des bandes de pâte régulières, en biais, dans le tiers supérieur et le tiers inférieur du rectangle. Les bandes doivent se faire face, il doit y en avoir autant en haut que en bas.
  • Garnir la bande centrale avec la garniture (vous pouvez en choisir une autre si vous n’avez pas la passion des sardines).
  • Rabattre ensuite une des extrémités sur la garniture. Commencer à tresser les bandes de pâte latérales en rabattant alternativement et en biais bandes du haut et bandes du bas (les bandes de pâte s’étirent un peu assez facilement en tirant doucement). S'arrêter un peu avant la fin. Rabattre alors la seconde extrémité de pâte sur la garniture puis finir de tresser les bandes latérales.

La pizza tressée est finie, glisser la pizza + le papier sulfurisé sur la plaque du four et cuire 20 minutes à 200°C.

 

pizza tresse 1   pizza tresse 4

  

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés

mercredi 7 janvier 2015

Libertés

  

je suis charlie   

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 20:12 - Commentaires [22] - Permalien [#]

samedi 3 janvier 2015

Happy 2015 (et le best of de 2014)

 

Pour ne pas déroger à la petite tradition, je vous souhaite une très joyeuse & gourmande année 2015 avec une petite selection du meilleur de 2014... J'avoue cette année il fut particulièrement difficile de faire une selection, je publie moins donc forcément je ne publie que mes chouchous donc ce best of c'est un peu la crème de la crème... Cerise sur le gateau j'ai profité des vacances pour prendre le temps de mettre à jour mon index des recettes (je confesse ça faisait deux ans que je ne l'avais pas fait, y'avait du boulot).

 

2014 c'était le carnaval de Venise et le souvenir vivace des couteaux dégustés en dessert chez Antiche Carampane et c'était aussi Copenhague et les Smørrebrød mais surtout le souvenir d'un osso bucco mémorable. 2014 fut aussi un slow road trip en 2CV sur les petites routes d'une France méconnue... Mais de ce voyage là aucune photo ne fut publiée ici... 2015 promet elle aussi d'être riche en dépaysement...

 

Côté resto strasbourgeois, pour 2014 Jour de fête remporte haut la main la palme de la découverte de l'année, il a su se hisser au rang de nos cantines et adresses fétiches.

 

Côté salé j'ai cuisiné plusieurs fois le Boeuf Bourguignon de Julia Child qui est vraiment parfait, les parfums, la cuisson, la sauce... Je ne peux pas m'empêcher d'immanquablement le servir avec du brocolis et des späzle maison. Autre plat mijoté qui nous a régalé lors de la saison des mirabelles, le tajine de cailles aux mirabelles déniché chez Piment Oiseau. Aussi beaux que bons, les raviolis à la betterave farcis au chèvre demandent un peu de préparation mais ça les vaut largement, ici on les adore!

Au rayon des classiques de la maison enfin publiés sur ces pages, les orechiette alla barese et le gravlax de saumon au gingembre et à la citronnelle que j'aime servir avec des petits pains cuits à la vapeur.

 

bourguignon JChild 1  tajine cailles mirabelles 1

raviolis betterave chèvre 2  gravlax 4

orechiette brocoli 1

 

 

Des envies de recettes fraiches et légères? J'ai selectionné les rouleaux de printemps au saumon cru et aux agrumes ainsi que la recette des rouleaux de concombre à la ricotta, sauce vierge et le tartare de boeuf à la coréenne, tout en finesse et délicatesse.

 

rouleau printemps 2 rouleaux concombre ricotta 3

tartare coréen

 

Côté salades la salade de radis au fromage de chèvre revient souvent à notre table puisqu'il y a plein de radis au jardin. La salade de carottes, betteraves et grenade et la salade de roquette au kaki et à la grenade (très justement rebaptissée salade militaire par Cathy) furent de belles découvertes! La salade d'orechiette aux fromages bleus, poires et échalotes caramélisées est devenue la salade de pâtes quasi immanquable des soirées entre copains à la maison (un peu égoistement car je l'adore le lendemain, ok j'avoue, c'est un peu ma salade lendemain de cuite).

 

salade de radis  salade pates poire et bleu

pique nique salade salade kaki 2

 

J'ajoute au palmarès de 2014 le sandwich au porc laqué de la maman de Patoumi et la pizza qui suivi, au porc laqué, aux cacahuètes, à la coriandre et à la menthe et pour les apéro avec les copains les pintxos alsacien, les bretzel balls et les taralli!

 

sandwich patoumi 3  pizza au porc

pintxos alsacien 1  Bretzel bouchées 1  taralli

 

 

Côté sucré j'ai enfin déniché les deux recettes classiques et parfaites qui manquaient à mon répertoire: les petits pots de crème au chocolat ultra crémeux et les petits pots de crème à la vanille à la fois crémeuse et onctueuse mais aussi caramélisée comme une crème brûlée... Je ne sais plus combien de fois j'ai réalisé ces deux desserts simples, gourmands et réconfortants. Pour les chocoholic les biscottis tout chocolat ou les petit choux fort en chocolat sont immanquables et eux aussi je les ai réalisés plusieurs fois... C'est peut être ce critère que je devrais utiliser pour selectionner des recettes pour le best of annuel: "Quelles sont les recettes que j'ai faites plusieurs fois?" Et bien si j'utilisais ce critère ma selection ne serait pas très différente de celle ci.

 

Crème vanille 2  crème au chocolat 2

biscotti chocolat 1  choux choco 4

 

Un seul et unique cheesecake publié mais pas n'importe lequel, un cheesecake aux framboises, aux pistaches et au chocolat croquant! J'ai aussi envie d'ajouter à cette selection la recette du granola tel que je l'aime.

 

Cheesecake choco pistache framboise 1

granola 02  granola 03

 

En bonne chocoholic qui se respecte, encore deux recettes très chocolat: les muffins chocolat banane de Nigella (ma quête du muffin au chocolat sans banane n'est toujours pas close ^^) ainsi que la tarte au chocolat, aux kakis et aux pistaches.

 

muffins choco banane 5  Tarte Choco Kaki 2

 

Impossible de ne pas finir avec mes biscuits favoris, j'ai sélectionné les macarons choco-coco aux éclats de pistaches, les sablés à la confiture qui m'ont réconciliée avec les sablés confiture et les cantuccini aux amandes, noisettes, pistaches et pépites de chocolat noir! Trois recettes immanquables à mon avis!

 

bredele confiture 3  cantuccini

macaron coco choco pistache 2

 

Et vous, quelle recette de Beau à la Louche avez vous préféré en 2014?

 

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 17:06 - Bla bla bla... - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 24 décembre 2014

Mince Pies & Mincemeat : Delia versus Nigella, le match

  

mince pies 2

 

Ca fait quelques Noël déjà que je voulais réaliser de petites mince pies étoilées. Les mince pies sont des petites tartelettes très anglaises garnies d'un mélange appelé mince meat qui contrairement à ce que son nom indique ne contiennent pas du tout de viande mais une belle quantités de fruits secs. A chaque fois je bloquais sur l'utilisation du suet, une matière grasse animale, graisse de rognon de boeuf ou de mouton, utilisée pour la réalisation du mince meat. Ca ne me faisait que très peu envie et la version végétale utilisée communément outre manche depuis la crise de la vache folle est introuvable par ici. Au final, cette année j'ai envoyé balader le suet et je me suis dit que j'aller tenter sans me prendre le tête simplement en utilisant du beurre. Je n'arrivais pas à choisir entre la recette de mince meat de Delia Smith, une recette très traditionnelle au suet et celle de Nigella qui pour une fois, contrairement à ses habitudes, nous gratifiait d'une recette étrangement légère puisque sans matière grasse (ca réglait d'office le problème du suet). Ne sachant pour qui voter entre deux icones de la food télévision britannique j'ai finalement choisi de ne pas choisir et de préparer les deux pour pouvoir comparer. Pour réaliser les mince pies j'ai choisi la recette de pâte sablée utilisée par Totchie du blog Macaronette et Cie lorsqu'elle avait elle aussi réalisé des mince pies et j'ai été enchantée par la pâte qui était sablée pile comme je le souhaitais pour ces mince pies. Côté mince meat qui a gagné la bataille? Et bien les avis sont partagés. Les deux recettes sont riches en cramberries fraiches ce qui contrebalance joyeusement le côté très sucré des fruits secs. La version de Delia est très traditionnelle, sans doute un peu plus sucrée, aux parfums plus complexes, elle fera l'effet d'une madeleine aux anglais biberonnés à la mince pies. La recette de Nigella est moins traditionnelle mais plus fruitée, moins sucrée et c'est personnellement celle que j'ai préférée! A vous de vous faire votre avis!

Avec ces petites mince pies je vous souhaite un Joyeux Noël!

 

mince pies

 

 

Mince meat, la recette de Delia

Une recette de Delia - Cette recette utilise descranberries fraiches, si vous avez du mal à en trouver, Delia a aussi une recette sans cranberries fraiches où il y a plus de pommes pour compenser mais personnellement j’avais envie de réaliser la version aux cranberries pour que leur acidité contrebalance le sucré des fruits secs
225 g de cranberries fraiches
110 de pomme (pelée, épépinée, en petits morceaux) soit 1 à 2 pommes selon a taille
110g de beurre en petits dés (à défaut de suet)
175g de raisins blonds
110g de raisins sultanas
110g de raisins de Corinthe (vous pouvez aussi utiliser des cranberries séchées, c’est pour remplacer les « currants »/cassis séchés introuvables en France)
110g de dés de fruits confits (mélange citron et orange)
150g de sucre brun (vergeoise brune ici)
Les zestes finement émincés et le jus d’une orange et d’un citron
30g d’amandes concassées
2 cuillères à café de quatre épices
½ cuillère à café de cannelle
Muscade
3 cuillères à soupe de brandy

Mélanger tous les ingrédients à l’exception du brandy dans un grand bol, verser dans un plat à gratin, recouvrir de papier film et laisser reposer 12 heures au frigo.
Préchauffer le four à 120°C. Y faire cuire le mélange précédent pendant 3 heures en remuant de temps en temps. Au bout de trois heures, mettre dans un endroit frais, remuer régulièrement : le beurre va à nouveau se figer. Une fois le mincemeat frais, ajouter le brandy et bien mélanger. Vous pouvez stocker le mincemeat dans des bocaux stérilisés pendant un bon moment, il est même conseillé de le réaliser à l’avance et de laisser les parfums maturer avant de l’utiliser

 

Mince meat, La recette de Nigella

Une recette de Nigella
75g de sucre brun (vergeoise brune ici)
60ml de porto
300g cranberries fraiches
1 cuillère à café de cannelle
1 cuillère à café de gingembre en poudre
1 pointe de couteau de girofle en poudre
75g de raisins de Corinthe (vous pouvez aussi utiliser des cranberries séchées, c’est pour remplacer les « currants »/cassis séchés introuvables en France)
100g de raisins blonds
Le zeste finement émincé et le jus d’un citron et d’une clémentine
25ml de brandy
1 cuillère a café d’amaretto
1 cuillère a café d’extrait de vanille
2 cuillères à soupe de miel

Mettre le sucre et le porto dans une casserole, faire chauffer pour dissoudre le sucre. Ajouter les cranberries fraiches, mélanger. Ajouter la cannelle, le gingembre, la girofle, les raisins sec, les zestes et les jus des agrumes. Cuire 15-20 minutes en mélangeant régulièrement : les cranberries vont « poper » et en fin de cuisson tout le liquide sera absorbé.
Retirer du feu, laisser un peu refroidir puis ajouter le brandy, l’amaretto, l’extrait de vanille et le miel. bien mélanger. Conserver dans des bocaux stérilisés.


Mince pies

Pour la pâte* - une recette trouvée sur le blog de Totchie:
400g de farine
80g de sucre
150g de poudre d'amande
250g de beurre mou
2 œuf
Pour la garniture :
Du mincemeat*

* Avec cette quantité de pâte on peut réaliser 28 à 30 pies, avec la recette de mincemeat de Delia on peut en garnir +/- 22 et avec cette de Nigella 10 à 12.

Dans un saladier mélanger la farine, le sucre, la poudre d'amande et le beurre pour avoir une pâte sableuse. Ajouter l’œuf et mélanger jusqu’à ce que la pâte s’amalgame. Former une boule de pâte, l’emballer dans du papier film ou un sac congélation et mettre au frais pour 1 heure minimum (vous pouvez aussi la préparer la veille).
Beurrer et fariner des moules à muffins. Découper des bandes de papier sulfurisé et les déposer en croix au dessus de chaque forme à muffin (ça permettra de faciliter le démoulage, il suffira de simplement tirer dessus pour démoules les pies).
Sur un plan de travail fariné, étaler la pâte sur 3 à 4 mm d’épaisseur. A l’aide d’un cercle emporte pièce découper des disques de pâte de 9 centimètres de diamètres (selon la taille de vos moules à muffin il faudra peut être adapter la taille des disques de pâte). Avec le reste de la pâte découper des étoiles ou autre forme qui décoreront les mince pies.
Préchauffer le four à 180°C.
Foncer les moules à muffins avec les disques de pâte, garnir généreusement de mince meat puis déposer une étoile (ou autre frome) de pâte sur le dessus.
Cuire 15 à 20 minutes, laisser un peu refroidir puis démouler et laisser complètement refroidir sur une grille.

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 09:38 - Such a sweet tooth... - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


lundi 22 décembre 2014

Sapin en sushi

    

   

sapin sushi 3

 

L'an dernier avec ma soeur nous avions décidé de réalisé un sapin en sushi pour l'apéritif du réveillon de Noël. Nous avions toutes les deux repéré cette chouette idée sur pinterest... Bon il faut peut être un peu d'imagination pour se dire que c'est plus un sapin qu'une pièce montée mais les petites touches de décoration aideront à convaincer les plus réticients ! On avait choisi de réaliser des maki avec nos parfums fétiches, mariant thon cru et l'avocat, saumon - concombre - pomme granny et feuilles de menthe pour une touche de fraicheur et saumon - concombre - fromage frais pour un peu d'onctuosité. Pour la décoration nous avions des boules de noël en oeufs de saumon et des étoiles en poivron et en radis. Pour la touche de verdure l'aneth donne de très bons résultats mais comme je n'aime pas ça j'ai utilisé de la ciboulette. Au final j'ai trouvé que c'était une idée vraiment sympa pour un apéro léger avant un repas très riche mais comme les sushi c'est meilleur quand c'est encore un peu tiède et que ça ne sort pas juste du frigo, ça peut devenir chaud côté timing un jour comme le réveillon de Noël... A vous de voir en fonction de votre planning le jour J :)

 

Sapin en sushi

Pour un sapin :
Pour les maki :
1kg de riz à sushi*
200mL de vinaigre de riz*
2 cuillères à soupe de sucre
2 cuillères à café de sel
Une douzaine de feuilles d’algue*
Matériel : une natte pour rouler les sushi
Pour garnir les maki :
Ciboulette ou aneth finement émincées
Saumon et thon frais, découpé en lamelles
1 pomme granny pelée, épépinée, citronnée et détaillée en bâtonnets
1 concombre pelé, épépiné et détaillé en bâtonnets
1 avocat pelé, citronné et détaillé en bâtonnets
Des feuilles de menthe découpées en petits morceaux
Du fromage frais à tartiner
Pour décorer le sapin :
1 poivron jaune
Quelques radis roses lavées
Des œufs de saumon (ou de truite)
Pour servir :
Wasabi*
Sauce soja*
Gingembre mariné*
*
Je vous recommande d’acheter ces ingrédients dans un supermarché asiatique

Préparer le riz : Faire cuire le riz au rice cooker ou selon votre méthode habituelle. Pendant la cuisson du riz préparer le vinaigre pour assaisonner le riz : mettre dans une casserole le vinaigre de riz, le sel et le sucre, porter à frémissement pour dissoudre sel et sucre dans le vinaigre. Une fois le riz cuit, le mettre dans un grand plat ou un grand saladier et assaisonner avec tout ou partie du vinaigre (selon votre goût). Laisser le riz un peu refroidir.

Préparer les maki :
Emballer la natte dans du papier film (pour faciliter le nettoyage).
Prévoir un saladier d’eau pour tremper vos mains : le riz colle moins aux mains mouillées.
Découper la feuille d’algue au 2/3 et garnir la plus grande moitié de riz tiède. Tasser avec les mains et essayer de ne pas surcharger en riz. Quand la feuille d’algue est uniformément recouverte d’une fine couche de riz, saupoudrer de ciboulette ou d’aneth puis retourner la feuille d’algue de façon à avoir le riz face contre le papier film et la feuille d’algue face à vous. Garnir ensuite avec ce qu’il vous plaira, varier les plaisirs selon les envies mais soyez un peu généreux en garniture. Rouler le tout en s’aidant de la natte et en tassant bien. La méthode en photo dans ce billet.
Au fur et à mesure déposer les rouleaux sur une planche et la stocker au frais jusqu’à avoir épuisé le riz en réalisant des rouleaux.
Découper les maki sur une planche avec un bon couteau. Eliminer les extrémités pas très jolies et découper des maki de même épaisseur sinon votre sapin sera un peu bancale.

Monter le sapin : sur un plat de service rond, déposer 18 sushi en rond pour former la base du sapin puis réaliser un deuxième étage un peu plus petit avec 14 sushi, un troisième étage avec 11 sushi et ensuite 7, 5, 2 et 1 sushi pour avoir un effet sapin. La ciboulette et/ou l’aneth doivent rappeler le vert du sapin.

Décorer le sapin : Laver et épépiner le poivron, découper la chair en deux dans l’épaisseur pour avoir une chair deux fois moins épaisse et à l’aide de mini emporte pièce y découper des étoiles. Faire de même avec un plus grand emporte pièce pour avoir une grande étoile jaune pour le sommet du sapin.
Découper des lamelles de radis et dans le rose découper des étoiles avec le même mini emporte pièce.
Décorer le sapin avec ces étoiles roses et jaune ainsi qu’avec les œufs de saumon. Déposer la grande étoile au sommet.
Servir avec des lamelles de gingembre mariné, du wasabi et de la sauce soja. Que chacun parte à l’attaque du sapin avec des baguettes !

 

sapin sushi 6

 

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 08:51 - Pâtes, riz, pomme de terre & co. - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

vendredi 19 décembre 2014

Cantuccini aux noisettes, aux amandes, aux pistaches et aux pépites de chocolat noir

 

cantuccini

 

Impossible de ne pas ajouter quelques cantuccini au milieu des biscuits de noël! Cette fois ci je les ai parfumés avec un mélange de noisettes, d'amandes et de pistaches et j'ai rajouté des pépites de chocolat car vous avez compris que ces derniers temps je rajoute du chocolat partout!

D'autres recettes de biscottis/cantuccini:
Cantuccini classiques aux amandes
Cantuccini tout chocolat
Cantuccini au yuzu

 

Cantuccini aux noisettes, aux amandes, aux pistaches et aux pépites de chocolat noir

D'après la recette de Sandra
280g de farine
160g de sucre
2 cuillères à café de levure chimique
1 pincée de sel
70g de noisettes
70g d’amandes non mondées
70g de pistaches
100g de chocolat noir dessert en morceaux
3 œufs battus
1 cuillère à soupe d’extrait de vanille maison

Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre, la levure et le sel. Ajouter les noisettes, les amandes, les pistaches et les pépites de chocolat.
Dans un bol, fouetter les œufs avec la vanille. Mélanger aux ingrédients secs puis verser sur un plan de travail fariné.
Préchauffer le four à 180°C. Recouvrir la plaque du four de papier sulfurisé.
Pétrir brièvement en farinant régulièrement puis diviser en 2 morceaux. Façonner à même la plaque deux boudins d'environ 30 centimètres de long, les aplatir légèrement avec la paume des mains jusqu'à ce qu'ils fassent 5 cm de large sur 1 cm de haut. Veillez à bien espacer les boudins.
Cuire 30 minutes puis laisser refroidir sur une grille pendant une demi-heure. Sur une planche à l'aide d'un couteau à pain, découper les pains en tranches en biais d’environ un centimètre d'épaisseur. Les déposer sur la plaque du four et cuire à nouveau 10 minutes sur une face puis 10 minutes sur l’autre face.

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 07:15 - Such a sweet tooth... - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mercredi 17 décembre 2014

Sablés à la confiture (Bredele de Noël)

 

bredele confiture 3

 

Cette année je pensais que les bredele allaient passer à la trappe faute de temps à leur accorder... C'était sans compter sur un week-end de ski annulé faute de neige... qui s'est donc transformé en week-end bredele. De plus petites quantités, moins de sortes différentes et une selection assez classique pour changer : des macarons coco, des sablés au cacao, des damiers, des anis... et des sablés à la confiture. Autant être honnète, les sablés à la confiture ne sont à la base pas DU TOUT mes favoris, pas DU TOUT ceux que le goute en premier dans un paquet... Trop sucrés, collants aux doigts... je n'ai jamais aimé la confiture alors les sablés à la confiture... Je n'en avais jamais fait et je n'avais jamais eut envie d'en faire jusqu'à ce que je tombe sur la recette du blog Haniela's. Là d'un seul coup les sablés à la confiture, à peine trempés dans du chocolat, prenaient un peu plus d'envergure et d'attrait. Et bien je n'ai pas été déçue du tout de retourner ma veste: ils étaient délicieux, pas trop de confiture, la texture des sablés vraiment comme je l'aime, une touche de chocolat qui achève de convaincre la chocoholic que je suis... et la touche de doré qui m'enchante les yeux et leur donne un côté chic et festif!

 

 

bredele confiture 4   bredele confiture 6

 

 

Sablés à la confiture

Une recette du blog Haniela's
Pour environ 55 pièces
225g de beurre à température ambiante
130g de sucre semoule
3 jaunes d’œuf
2 cuillères à soupe d’extrait de vanille
450g de farine
Pour la décoration :
120g de confiture ou gelée de fruit rouge (au choix, selon votre gout), sans morceaux
150g de chocolat noir dessert
Nonpareils et/ou poudre dorée décorative et alimentaire

Fouetter le beurre et le sucre jusqu’à avoir un mélange souple et homogène, ajouter les jaunes d’œuf et l’extrait de vanille, mélanger. Ajouter la farine et mélanger juste assez pour que la pâte s’amalgame (si la pâte reste trop friable, ajouter 1 cuillère à soupe de lait pour pouvoir former une boule de pâte). Pétrir à la main pour former une boule de pâte, étaler ensuite en un disque de pâte, emballer dans du papier film et mettre au frais pour une heure (ou un peu plus).

Placer le disque de pâte sur un plan de travail fariné, étaler sur une épaisseur de 3 mm puis y découper des cercles crantés (j’ai utilisé un emporte pièce de 5 centimètres de diamètre). A l’aide d’un petit emporte pièce (étoilé ou autre), découper une forme au centre de la moitié des biscuits. Déposer les biscuits sur une feuille de papier sulfurisé ou une toile silipat.

Préchauffer le four à 180°C. Cuire les biscuits 7-9 minutes, ils doivent être à peine dorés sur les bords. Laisser complètement refroidir sur une grille.

Une fois les biscuits refroidis, garnir les biscuits « pleins » (par opposition à ceux troués) d’un peu de confiture, il ne faut pas trop en mettre – et ne pas en mettre jusqu’au bord - sinon ca dégouline et ça colle aux doigts mais il faut une petite épaisseur quand même, au bout de 2-3 biscuits vous saurez jauger la quantité adéquate. Tartiner la confiture au couteau à beurre. Déposer ensuite un biscuit troué/étoilé sur le dessus, presser légèrement. Laisser reposer les biscuits une nuit (ou au moins une demie journée) avant de les décorer.

Faire fondre le chocolat au bain marie, y tremper partiellement les biscuits, les déposer sur une grille et saupoudrer de nonpareil ou de poudre dorée. Laisser le chocolat complètement sécher (c’est plus rapide devant une fenêtre ouverte, les frileux devront patienter un peu plus)

 

bredele confiture 2   bredele confiture 1

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 07:27 - Such a sweet tooth... - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 15 décembre 2014

Macarons Coco-Choco, éclats de pistaches

 

macaron coco choco pistache 2

 

Enfin une recette de bredele! ;) Cette fois ci un classique, le macaron coco, revisité via un petit twist sympa à savoir un peu de chocolat et des éclats de pistaches et tout de suite vos macarons coco prennent une autre envergure et un potentiel addictif encore plus important! J'ai trouvé cette recette sur le blog A tasty love story, je l'ai testée l'an dernier et ce fut un tel succès que je l'ai refaite cette année! La recette originale trempe les macarons dans un mélange de pistaches et de gingembre confit mais je ne suis pas une fan ultime du gingembre confit donc j'ai gardé uniquement les pistaches. Le macaron coco en lui même n'est pas sec mais terriblement moelleux, bref la recette est vraiment parfaite!

 

macaron coco choco pistache 6

 

Macarons Coco-Choco, éclats de pistache

Une recette du blog A tasty love story
Pour 20 macarons :
4 oeufs
120g de sucre semoule
1 pincée de sel
1 cuillère à soupe d’extrait de vanille maison
Le zeste d’un citron jaune bio finement émincé
50g de beurre fondu
240g de coco
Décoration :
200g de chocolat noir dessert
35g de pistaches mondées non salées

Dans un bol fouetter les œufs, le sucre, le sel, la vanille et les zestes de citron jusqu’à avoir un mélange mousseux. Ajouter ensuite le beurre fondu et la coco. Mélanger puis laisser reposer 15 minutes pour que la préparation devienne un peu plus ferme (la coco va absorber le liquide).
Préchauffer le four à 175°C. Recouvrir la plaque du four de papier sulfurisé.
Prélever un peu de préparation à la noix de coco et former un cône ou une pyramide. Déposer sur la plaque du four. Répéter l’opération avec le reste de la préparation. Cuire 10 à 12 minutes : les macarons doivent à peine dorer (attention si vous faites des macarons plus petits le temps de cuisson sera plus court sinon les macaron seront trop secs). Laisser refroidir puis déplacer sur une grille, laisser ensuite complètement refroidir.
Faire fondre le chocolat au bain marie, concasser les pistaches.
Tremper la base des macarons dans le chocolat fondu, les déposer sur le côté sur une feuille de papier sulfurisé, laisser le chocolat sécher*. Une fois le chocolat pris, tremper la base des macarons une nouvelle fois dans le chocolat fondu, laisser le chocolat à peine prendre puis les saupoudrer d’éclats de pistache (ou plus simple les tamponner contre les éclats de pistache). Laisser ensuite complètement sécher*.
* A côté d’une fenêtre ouverte si vous êtes pressés.

 

 macaron coco choco pistache 1    macaron coco choco pistache 3

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 07:32 - Such a sweet tooth... - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 12 décembre 2014

Filet de biche en croute aux champignons

 

biche 01

  

Pour finir la semaine comme elle a commencé, avec de la biche, voici notre plat de Noël l'an dernier. Il vous donnera peut être des idées... Je n'avais pas trop envie de poster la recette ici l'an dernier après les fêtes (nous étions tous en overdose je crois) mais je l'ai gardé sous le coude pour cette année. Le filet de biche est entouré de champignons (trompettes de la mort, chanterelles grises et champignons de Paris) puis emballé dans une croute de pâte feuilletée. Classique mais délicieux!

 

Filet de biche en croute aux champignons

Pour 4 à 6 personnes (selon la densité du repas)
Beurre, huile
600g de filet de biche
Sel & Poivre
500mL de pâte feuilleté non pré-étalée
1 jaune d’oeuf
Pour les champignons :
40g de trompettes de la mort séchées (ou des chanterelles grises ou un mélange de chanterelles grises et de trompettes)
150g de champignons de Paris (8 champignons de taille moyenne)
1 beau morceau de beurre
1 échalote, épluchée et découpée en brunoise
1 oignon, épluché et découpé en brunoise
Sel & Poivre
Persil finement haché
1 gousse d’ail
Noix de muscade
Pour la sauce :
1 carotte (pelée et découpée en rondelles)
1 oignon nouveau finement émincé
Sel & Poivre
Thym
150mL de vin rouge
1 petite cuillère à soupe de farine
1 carré de chocolat

Préparer les champignons : Réhydrater les champignons secs dans de l’eau chaude comme indiqué sur le mode d’emploi, ici en l’occurrence mettre les champignons séchés dans une casserole remplie d’un demi litre d’eau et porter à ébullition. Laisser bouillir pendant 7 minutes puis retirer du feu et laisser les champignons se réhydrater pendant 10 minutes. Récupérer les champignons à l’aide d’une écumoire et les rincer abondamment à l’eau froide. Garder soigneusement l’eau de réhydratation des champignons, elle servira pour la sauce.
Couper le bout du pied des champignons de Paris, les nettoyer si nécessaire et laver brièvement les champignons puis les découper en petits cubes.

Dans une sauteuse, faire fondre le beurre et y faire revenir l’échalote et l’oignon. Ajouter ensuite les champignons, faire revenir puis à la fin saler, poivrer et ajouter persil, ail et muscade. Mélanger et réserver hors du feu.

Dans une cocotte, faire chauffer un peu de beurre et d’huile, y faire revenir brièvement le filet de biche juste pour qu’il dore de tous les côtés. Retirer du feu, déposer la viande sur une planche, la saler et la poivrer. Laisser la viande complètement refroidir.

Préparer la sauce : filtrer l’eau de réhydratation des champignons (à travers un filtre à café par exemple), mettre dans une casserole et faire réduire de 2/3. Ajouter ensuite les rondelles de carotte et l’oignon nouveau. Saler, poivrer, ajouter du thym et laisser encore mijoter. Verser ensuite dans la cocotte ou la viande a été dorée, ajouter le vin rouge et laisser mijoter doucement une bonne demie heure.

Etaler la pâte feuilletée sur environs 40 x 30 centimètres. Y déposer la moitié des champignons, le morceau de viande et le reste des champignons. Emballer le tout dans la pâte feuilletée, mouiller avec de l’eau au pinceau pour souder et réserver le filet de biche en croute, la pliure en dessous. Si vous avez des chutes de pâte feuilletée vous pouvez les utiliser pour décorer la croute. A l’aide d’un pinceau dorer au jaune d’œuf et si vous en avez envie décorer au couteau ou à la fourchette. Réserver jusqu’au moment adéquate.

Finir la sauce : Passer la sauce à travers un chinois, diluer la farine dans un peu d’eau, l’ajouter. Laisser la sauce épaissir, ajouter le chocolat, gouter pour rectifier l’assaisonnement en sel et poivre et laisser mijoter sur feu doux.

Cuire le filet en croute dans un four préchauffé à 180°C pendant 25 minutes, au bout de ce temps monter le four à 220°C et poursuivre la cuisson 5 minutes pour dorer la pâte (si nécessaire). Servir immédiatement avec par exemple du chou rouge et du gratin dauphinois.

 

 biche 2   biche 3

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 07:18 - Carnivorisme - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Fin »