Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

dimanche 21 août 2016

Carte postale estivale - Entre Saint Malo et Cancale

roellinger 

Le week-end a commencé le vendredi par un sandwich végétarien à l’omelette (ma tocade du moment) que j’avais préparé avec application et qui fut croqué avec quelques olives sur une aire d’autoroute, il a continué par une galette saucisse savourée sous le soleil puis il a pris son envol… Il y eut un long & délicieux diner chez Tanpopo : une succession de plats minutieusement préparés et racontés. Quelques associations inattendues, une magnifique assiette si joliment graphique, la simplicité éblouissante du bol de riz au gingembre surmonté de délicat maquereaux, un dessert absolument parfait en textures comme en gouts (C’était un dôme de chocolat noir qui cachait deux mousses à la fois légères et onctueuses, l’une au chocolat blanc et au thé matcha et l’autre au chocolat blanc et citron, entre ces deux crème il y avait un cœur de chocolat noir et sur la pointe du dôme une parfaite petite touche d’azuki). Une cuisine très belle et inspirée, fidèle à notre souvenir, nous n’avons pas été déçus.

Il y eut aussi la joie d’enfin découvrir la cuisiner d’Olivier Roellinger : un déjeuner dominical qui commence avec un verre de vin dans le jardin et la vue sur la baie. Les amuses bouches servis dans les coquillages m’ont absolument enchantée et la suite du repas ne fut que parfaite. Ca faisait longtemps qu’un restaurant n’avait pas était parfait comme ça du début à la fin sans la moindre fausse note. On s’est régalé de A à Z, Z étant l’épatant chariot de desserts qui fait pétiller les yeux et ravive votre gourmandise ! Il y eu un tartare de daurade éblouissant, des moules et des pinces de homards qui se disputaient la palme de la tendresse, des sauces toutes absolument épatantes, des soles parfaites et bien entendu le mille feuille à la vanille, une profiterole délicieusement désuète et le célébrissime « Paris-Cancale ».Saint Malo

Et comme un séjour breton est incomplet sans galettes (et kouign amann !), je nous sommes allé chez Margaux (j’avais trouvé les galettes vraiment délicieuses quand nous y étions allées avec Mingou et Patoumi et elles étaient toujours aussi crustillantes) et malgré une expérience décevante à Paris nous sommes aussi allé au Breizh Café,  où nous avons partagé leurs « Breizh rolls », des crêpes roulées comme des sushis, et je n’ai pas résister à leur crêpe tout sarrasin en dessert.

 

Tanpopo
5 Place de la Poissonnerie
35400 Saint-Malo
45 euros par personne le diner, menu découverte

Le coquillage, Olivier Roellinger
Le Buot
35260 Saint-Méloir-des-Ondes
Entrée, plat, dessert 68 euros

Le Comptoir Breizh Café
6 Rue Orme
35400 Saint-Malo

Crêperie Margaux
3 Place du Marché aux Légumes
35400 Saint-Malo

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 17:34 - Restaurants - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 12 août 2016

Carte postale estivale – Strasbourg, Poids plume, Bistro Viet

poids plume

La décoration est chaleureuse et la pièce maitresse, un dragon chinois très coloré ne peut qu’attirer votre œil quand vous passez devant. Ambiance bohème tout comme dans l’histoire du lieu qui avant de se transformer en bistro viet était un magasin de jouets puis un café poussette… Aurait-il fini par trouver sa vocation définitive ?

Pas sûre que ce bistro propose la plus traditionnelle des cuisines vietnamiennes mais le cadre est sympa et son côté sans prétention ni chichi (tables très proches les unes des autres, plats copieux mais pas excessifs côté prix) en font une cantine ou l’on retourne sans trop réfléchir.

Le bo bun au bœuf à ma préférence, les raviolis en salades sont plutôt sympas (bon, ne rêvez pas, ce n’est pas parce que la propriétaire de Poids Plume est la fille de Babeth Lefèbvre, chef de la Cambuse, que ses raviolis sont aussi bons que ceux de sa mère), par contre la salade viet’ est un peu décevante (je préfère la mienne ;). Parfait pour un déjeuner ou un diner rapide à deux ou entre copains, terrasse en été.

Poids Plume, Bistro Viet
7 place des meuniers
67000 Strasbourg
Plat de 13 à 15 euros

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 07:38 - Restaurants - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 10 août 2016

Carte postale estivale – Bagel façon tartine au chèvre frais et aux poivrons rouges marinés

 

bagel poivron 

Cette tartine est devenue un classique de mes repas en solo. Que ce soit les week-end ou je suis seule à la maison ou les jours ou je travaille de la maison, généralement je minimise le temps passé en cuisine et ce bagel revient souvent: simple, rapide et très efficace: l’association chèvre frais et poivrons est gagnante!

Faire griller (quasi bruler) quelques poivrons rouges (je le fait au four, certains utilisent la flamme du gaz), les laisser refroidir puis les peler et les détailler en lamelles. Mélanger un peu d’huile d’olive avec une gousse d’ail réduite en purée, y faire mariner les poivrons. On peut les préparer un ou deux jours à l’avance, il faudra juste les remettre à température un peu avant de les utiliser.
Couper un bagel en deux, le faire griller, le tartiner généreusement de chèvre frais, poudrer de fleur de sel et garnir de poivrons marinés. Croquez, régalez vous.
(Il est possible d’envisager une alternative au gorgonzola à la place du chèvre frais)

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 07:17 - Les levures sont mes amies - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 8 août 2016

Carte postale estivale – Paris, Le Shrek du Kitch

schreck kitsch 

Quasi impossible de passer à Paris sans trinquer autour d’ (au moins) un Shrek! :)

Le kitch est un bar absolument irrésistible: un cadre rétro ponctué d’objets décalés et hétéroclites qui donne une atmosphère tout particulière au lieu…  sans oublier le poétique plafond peint de nuages et constellé de boules à facettes. Ambiance toujours très sympa pour un bar très petit et souvent bondé. La carte des cocktails est vraiment sympa et bien entendu leur célèbre Skrek, un sorte de mojito en meilleur (car au gin ^_^) et en plus funky (car transformé en granité) est immanquable!

Le Kitch, 10 Rue Oberkampf, 75011 Paris

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 06:50 - Restaurants - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 5 août 2016

Carte postale estivale – Lille et les chats bleus

chat bleu 

Après une journée à se balader dans les rues lilloises, impossible de ne pas passer par la petite boutique délicieusement désuète du chat bleu sur le chemin retour pour la gare. Si les chats bleus existent en version grand modèle (celle avec LE chat bleu qui leur donne leur nom sur le dessus du chocolat), c'est les mini chats bleus qui ont ma préférence, mélange de praliné et nougatine irrésistible.

Impossible de faire un tour ou un détour par Lille sans revenir avec une boite de Chats Bleus. Et en prendre une deuxième pour Cécile pour la remercier de me les avoir fait découvrir il y a quelques années!

Bien sûr je suis aussi passée chez Meert pour ramener des gaufres à la vanille à N. mais moi je préfère les chats bleus :)

 

Au Chat Bleu
3 Rue des Manneliers
59800 Lille

Autres adresses à Paris, Quimper et au Touquet

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 08:33 - Restaurants - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 1 août 2016

Carte postale estivale – Paris, Vingt Vins D’art

vingt vin d'art

 

Une salle chaleureuse, une petite terrasse très sympa et un curry d’agneau et d’aubergines servi avec du riz japonais vinaigré qui m’avait laissé un souvenir impérissable – j’ai maintes fois tenté de le refaire à la maison, en vain. Souvent quand on retourne dans une restaurant avec un plat précis en tête on ne peut qu’être déçu : soit le plat n’est plus à la carte et l’affaire est vite réglée soit votre souvenir a tellement enjolivé la réalité que la déception est cuisante. Au vingt vins d’art, plus d’un an après ma première visite, le curry d’agneau et d’aubergines m’a toujours autant ravie ! :-) Ma sœur s'est régalée de son burger et le tataki de bœuf partagé en entrée nous a ravies !

 

Vingt Vins D’art
16, rue de Jouy
75004 Paris
http://www.vvdparis.fr/
Entrée : 6 à 12 euros, Plats 13 à 15 euros, Desserts 6 à 8 euros

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 08:51 - Restaurants - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 27 juillet 2016

Les couleurs de Bali

 

Bali 03

 

 

 

Bali 04

 

 

Bali 07     Bali 21

 

 

 

Bali 43

 

 

 

Bali 01   Bali 02

 

 

Bali 33

 

 

 

Bali 38

 

 

 

Bali 32

 

 

 

Bali 09     Bali 14

 

 

 

Bali 11

 

 

 

Bali 39

 

 

 

Bali 40

 

 

 

Bali 16

 

 

 

Bali 34 

 

 

 

Bali 36

 

 

 

Bali 20

 

 

 

Bali 37

 

 

 

Bali 28     Bali 26

 

 

 

Bali 30

 

 

 

Bali 29

 

 

 

Bali 22

 

 

 

Bali 25

 

 

 

Bali 27

 

 


 

Bali 46     Bali 44

 

 

 

Bali 61     Bali 62

 

 

 

Bali 58

 

 

 

Bali 49

  

 

 

Bali 51

 

 

 

 

Bali 54     Bali 50

 

 

 

Bali 53

 

 

 

Bali 64

  

  

  

Bali 63

 

 

 

Bali 65     Bali 67

 

 

 

Bali 70

 

 

 

Bali 72

 

 

 

Bali 74     Bali 76

 

 

 

Bali 77

 

 

 

Bali 80

 

 

 

Bali 81

 

 

 

Bali 85

 

 

 

Bali 78

 

 

 

Bali 88

 

 

 

Bali 90     Bali 89

 

 

 

Bali 92

 

 

 

Bali 93     Bali 118

 

 

 

Bali 97

 

 

 

Bali 99

 

 

 

Bali 104

 

 

 

Bali 101     Bali 109

 

 

 

Bali 102

 

 

 

Bali 112     Bali 103

 

 

 

Bali 111

 

 

 

Bali 115     Bali 110

 

 

 

Bali 121

 

 

 

Bali 120     Bali 123

 

 

 

Bali 122

 

 

 

Bali 125     Bali 126

 

 

 

Bali 127

 

 

 

Bali 128

 

 

 

Bali 136

 

 

 

Bali 132

 

 

 

Bali 133

 

 

 

Bali 139

 

 

 

Bali 138     Bali 141

 

 

 

Bali 140

 

 

 

Bali 143     Bali 142

 

 

 

Bali 144

 

 

 

Bali 151     Bali 146

 

 

 

Bali 145

 

 

 

Bali 152     Bali 154

Bali, Juin 2016

  

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 08:12 - Bla bla bla... - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 2 juin 2016

Pain plat aux falafels, muhamarra, crudités et sauce au yaourt & Panna Cotta à la cardamome, aux pistaches et à la grenade

 

pita falafel 2

 

Cette recette est inspirée d’un plat mangé au bord de la mer en Nouvelle Zélande. J’avais adoré ce pain plat grillé au barbecue garnis de muhamarra, de falafels et de crudités. C’est plus une idée qu’une recette précise : certaines quantités sont assez vagues, c’est à vous d’adapter en fonction du nombre de personnes à table. La friture n’est toujours pas ma grande amie du coup j’ai jeté mon dévolue sur la recette des falafels au four de Clotilde et c’était parfait, plus facile que je ne me l’étais imaginé.

En dessert j’avais choisi une panna cotta parfumée à la cardomone, à la grenade et aux pistaches. C’est une idée que j’avais vue sur le blog « J’veux être bonne » et je l’ai juste adaptée à la recette de panna cotta de David Lebovitz qui donne une texture très sympa. J’avais réalisé mes panna cotta dans des bocaux le parfait, c’était plus facile à transporter puisque c’était un repas nomade, dégusté au milieu de l’eau :)

 

panna cotta 2

 

 

Pain pita aux falafels, crudités et sauce au yaourt

Des pains plats libanais (à acheter dans le restaurant/traiteur libanais le plus proche de chez vous)
Pour le muhamarra (Recette de Clotilde)
500g de poivrons rouges (entre 2 et 3 poivrons)
65 g de cerneaux de noix
65 g de noix de cajou non salées
1 cuillère à café de graines de carvi
1 bonne pincée de sel fumé (ou du sel normal à défaut)
1 voile (ou plus) de piment en poudre
1 gousse d'ail, pelée et dégermée
1 cuillère à café d'huile d'olive
½ cuillère à soupe de jus de citron
1 cuillère à soupe de mélasse de grenade
Pour les falafels (recette pour un quarantaine de falafel) (Recette de Clotilde)
400 g de pois chiches secs
1 petit oignon
3 gousses d’ail
4 cuillères à soupe de farine
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
2 cuillères à café de sel
2 cuillères à café de cumin moulu
1 cuillère à café de coriandre moulue
1 cuillère à café de paprika
1 petit bouquet de persil plat, les feuilles finement hachées
Pour la sauce au yaourt :
Yaourt Grec
Zestes et jus de citron jaune
Huile d’olive
Ail
Sel
Garniture :
Un concombre détaillé en rondelles (épluchés ou pas)
Quelques radis équeutés et détaillés en rondelles
Quelques pluches de persil plat
Quelques quartiers de citron jaune

La veille, préparer le muhammara :
Griller, peler les poivrons et les laisser refroidir.
Faire dorer à sec les noix, les noix de cajou et les graines de carvi dans une poêle. Réserver et laisser refroidir.
Mixer la chair des poivrons et le reste des ingrédients, réduire en purée. Goûter et rectifier l'assaisonnement en sel, piment et jus de citron. Réserver au frais.

La veille, mettre les pois chiches à tremper dans une grande quantité d’eau.

Le lendemain, réaliser les falafels :
Rincer les pois chiche, les égoutter et les hacher au hachoir à viande avec l’oignon et l’ail (c’est ce que j’ai fait mais sinon il est possible d’utiliser un mixeur ou un blender). Ajouter au mélange obtenu la farine, l'huile d'olive, le sel, le cumin, la coriandre, le paprika et le persil. Bien mélanger. Couvrir et laisser reposer au frais au moins 1 heure, ou jusqu'au lendemain.
Préchauffer le four à 180°C et huiler la plaque du four.  Former des boules de la taille d’une grosse noix, les aplatir légèrement et les disposer sur la plaque.
Enfourner 20  minutes, en retournant à mi-parcours, jusqu’à ce que les falafels soient dorés.

Un peu à l’avance, préparer la sauce au yaourt : pas de quantité, adapter selon votre goût.

Au moment de manger, préparer les assiettes :
Placer un pain plat sur chaque assiette, vous pouvez le faire le dorer recto/verso sur un grill/au four/ dans une poêle à sec pour le réchauffer un peu.
Tartiner généreusement de muhamarra, disposer 3 à 4 falafels, ajouter des rondelles de concombre et de radis, des pluches de persil et un quartier de citron jaune par assiette. Napper de sauce au yaourt.

 

 

pita falafel 1

 

Panna Cotta à la cardamome, aux pistaches et à la grenade

D’après une idée de « J’veux être bonne » et une recette de David Lebovitz
Pour environs 4 verrines
5 graines de cardamome
5 graines de poivre noir
1 petit bâton de cannelle
125g de crème à 10% de matière grasse
375g (=400mL) de crème fleurette
60g de sucre
Les zestes d’un demi citron jaune non traité
3 feuilles de gélatine
Pour la décoration :
1 grenade
Des pistaches non salées

A sec dans un fait tout faire revenir les graines de cardamome, le poivre et la cannelle. Ajouter ensuite les crèmes, le sucre et les zestes de citron. Porter à ébullition puis laisser infuser hors du feu 30 minutes à couvert.
Pendant ce temps faire ramollir les feuilles de gélatine dans de l’eau froide.
Reporter la crème à frémissement, chinoiser puis ajouter tout en fouettant, l’une après l’autre les feuilles de gélatine bien essorées entre vos mains. Fouetter bien, garnir les verrines. Mettre au frais pour une nuit.
Le lendemain décorer de graines de grenades et de pistaches entière ou grossièrement concassées.

 

panna cotta 1     panna cotta 3

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés

samedi 28 mai 2016

Des tartelettes au citron selon Jacques Genin

 

 

tartelette citron 2

 

 

Avec la douceur du printemps qui arrive tant bien que mal, les chaussures qui s'ouvrent pour laisser entrevoir les vernis colorés, les barbecues au jardin à la lueur des bougies, les robes qui reprennent du service, les terrasses qui ne désemplissent pas j’ai eu un peu de mal à retrouver le chemin de ces pages. Il y a toujours mieux à faire, un livre à lire, un morceau à écouter, un autre à apprendre à jouer, des voyages à préparer… Le tourbillon du quotidien qui vous fait danser pour le plus grand des plaisirs, mais je ne pouvais pas ne pas m’arrêter quelques minutes pour partager avec vous ma désormais ultime recette de tarte (ou tartelette) au citron ! Oui, rien que ça.

En matière de tartes au citron il est toujours difficile de faire l’unanimité : entre ceux qui sont meringues, ce qui préfèrent sans meringue (c’est mon cas), ceux qui l’aime bien citronné (moi !) et ceux qui la trouve toujours trop acide… Et ensuite il y a la difficile question des texture : trouver la bonne texture pour la crème comme pour la meringue, avoir une jolie pâte délicatement sablée… Ca faisait quelques temps que j’avais envie de tester la recette de Jacques Génin, elle est au citron vert et au basilic mais comme j’avais envie de simplicité, je l’ai adoptée en version toute simple, au citron et ce fut un dé-li-ce. Cette recette rentre donc clairement au panthéon des tartes au citron, c’est probablement la meilleure qu’il m’ait été donné de réaliser : une crème onctueuse et soyeuse qui se tient joliment, une pâte délicatement croustillante, bref succès au rendez vous ! Et je ne sais pas si vous ça vous fait le même effet mais quand je suis à même d’inscrire une recette quasi parfaite d’un classique comme la tarte au citron ça me réjouie toujours car c’est souvent ces classiques qui sont les plus difficiles à réaliser !

 

Tartelettes au citron selon Jacques Genin

Recette trouvée sur le site du fooding
Pour la pâte sucrée (pour 8 tartelettes) :
½ gousse de vanille
120g de beurre
85g de sucre glace
20g d’amandes en poudre
40g d’œufs entiers (moins d’un œuf)
210g de farine
2g de sel fin
Pour la crème citron (pour 6 tartelettes) :
110 g d’œufs entiers (2 œufs)
110 g de jus de citron jaune
Les zestes de 3-4 citrons jaunes bio
110 g de sucre semoule
150 g de beurre

La veille, préparer la pâte sucrée :
Fendre la gousse de vanille en deux et récupérer les graines qui sont à l’intérieur à l’aide d’un couteau pointu. Les mettre dans un bol avec le beurre, le sucre glace, la poudre d’amandes et mélanger. Ajouter les œufs et mélanger à nouveau. Mettre le mélange farine et sel et mélanger tout doucement. Former une boule de pâte, l’étaler avec le rouleau entre deux feuilles de papier sulfurisé, lui donner une forme de carré épais. L’envelopper dans du papier sulfurisé ou dans un film plastique et la laisser reposer 1h30 au frigo.
Au bout de ce temps, étaler la pâte finement entre deux feuilles de papier sulfurisé, découper des cercles de pâte légèrement plus grands que vos cercles à tartelettes. Déposer les cercles de pâte sur une plaque et laisser reposer 1h au frigo.
Au bout de ce temps, foncer les disques à tartelette (si vous n’aviez pas réussi à étaler la pâte assez finement, donner encore un coup de rouleau à pâtisserie pour l’affiner avant de foncer les moules) et remettre au frigo pour une nuit.
Le lendemain, cuire les fonds de tarte dans un four préchauffé à 180°C pendant 20 minutes : les fonds de tartes doivent être marrons et non pas beiges, ainsi la pâte sera parfaitement croustillante.

Le jour J (ou la veille) préparer la crème citron :
Battre les œufs. Les mettre dans une casserole avec le jus, les zestes de citron et le sucre, fouetter. Faire cuire au bain marie tout en fouettant jusqu’à ce que la préparation épaississe et nappe le dos d’une cuillère en bois.
Retirer du feu, une fois la crème refroidit à 45°C (on peut accélérer le refroidissement en plongeant la casserole dans un bain marie froid) ajouter le beurre. Mélanger pour faire grossièrement fondre puis mixer à l’aide d’un mixeur girafe. Laisser reposer au frais quelques heures.
Garnir les fonds de tarte avec la crème citron et mettre au frais pour au moins un quart d’heure.

 

tartelette citron 1

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 19:59 - Such a sweet tooth... - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 25 avril 2016

Salade de poulet d’inspiration vietnamienne

 

salade poulet façon viet 2

 

Voilà une recette dont je ne me lasse pas : rapide, facile, légère, parfumée… Elle satisfera aussi bien les déjeuners en tête à tête (ici on la fait souvent les samedis midis), les repas entre copines ou les repas solo à la maison. Bref une de ces recettes pratiques à toujours avoir sous le coude. Elle aurait pu être inspirée d’une recette dégustée dans un restaurant vietnamien mais en fait elle est copiée d’une salade qui m’avait enchantée lors de notre voyage en Nouvelle Zélande, dégustée dans un joli jardin à Arrowtown… Moi qui avais en horreur les nouilles de riz toutes fines et collantes, j'ai découvert que si on les choisi un diamètre au dessus ça peut être vraiment sympa, quand au poulet à la vapeur si on choisi un poulet bien élevé et qu'on ne le cuit pas trop (juste ce qu'il faut) c'est vraiment super moelleux, avec une bonne vinaigrette, quelques légumes encore croquants, quelques herbes fraîches et des cacahuètes & échalotes frites pour le croustillant, que demander de plus?

  

Salade de poulet d’inspiration vietnamienne

Pour deux personnes :
2 blancs de poulet bien élevés
1 carotte
¼ de poivron rouge
1 belle poignées de pousses de soja*
150g de nouilles de riz* (ne pas choisir de vermicelles trop fins mais pas des trop épais non plus, cf photo)
Quelques feuilles de menthe fraîche* finement émincées
1 belle poignée de pluches de coriandre fraîche* finement émincées
3 tiges de ciboule fraîche* finement émincées
Pour servir :
Quelques cacahuète grossièrement concassées
Echalotes frites*
Pour la vinaigrette :
3 cuillères à soupe de vinaigre de riz*
1 cuillère à soupe de jus de citron vert
2 cuillères à soupe de sauce nuoc nam*
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à soupe de sucre semoule
½ à 1 gousse d’ail pelée et finement émincée
Quelques rondelles de piment rouge (facultatif)
* En épicerie asiatique

Faire cuire les blancs de poulet 10 minutes à la vapeur. Adapter le temps de cuisson en fonction de leur épaisseur et de votre mode de cuisson (panier vapeur, four vapeur), il ne faut pas qu’ils soient trop cuits pour qu’ils restent bien moelleux.
Pendant ce temps éplucher la carotte et la détailler en bâtonnets. Détailler de même le morceau de poivron. Ebouillanter les bâtonnets de carotte et de poivron deux minutes, passer sous l’eau froide pour stopper la cuisson, égoutter et réserver dans un grand saladier. De même, ébouillanter le soja une minute, passer sous l’eau froide, égoutter et réserver dans le même saladier.
Faire cuire les nouilles de riz dans de l’eau bouillante, mélanger régulièrement pendant la cuisson. Le temps de cuisson est variable, je n’ai pas trouvé mieux que de goûter pour vérifier que les nouilles étaient tendres et cuites. Une fois cuites, les égoutter, les passer sous l’eau froide et bien égoutter. Ajouter au saladier.
Réaliser la vinaigrette en mélangeant tous les ingrédients et ajouter immédiatement sur les nouilles de riz et les légumes, bien mélanger (la vinaigrette évitera un peu au nouilles de coller entre elles mais cette salade ne se prépare pas à l’avance, si on laisse trop attendre, même avec la vinaigrette ca s’agglomèrera). Ajouter les herbes fraiches et mélanger.
Servir dans des bols ou des assiettes creuses. Disposer dessus le poulet découpé en tranches et parsemer de cacahuètes et d’échalotes frites. Servir immédiatement.

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés