Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

samedi 16 décembre 2017

Bredele cuvée 2017 - Bredele choco-nut'

 

bredele-choconut-1     bredele-choconut2

Cette année c'est N. qui m'a motivée et nous avons passé un week-end en cuisine à confectionner une nouvelle collection de Bredele. Comme chaque fois que nous nous lançons dans un tel week-end, le programme mélangeait anciennes et nouvelles recettes, recettes traditionnelles et un peu moins. Clairement les bredele au nutella ne font pas partis des traditionels mais j'étais sure qu'ils feraient mouche auprès de certaines ;-)

 

Bredele choco-nutella

Pour 50 pièces (selon leur taille)
225g de beurre à température ambiante
130g de sucre semoule
3 jaunes d’œuf
2 cuillères à soupe d’extrait de vanille
450g de farine
Pour garnir & décorer:
Nutella
Chocolat dessert fondu
Perles nonpareil ou poudre doré comestible

Fouetter le beurre et le sucre jusqu’à avoir un mélange souple et homogène, ajouter les jaunes d’œuf et l’extrait de vanille, mélanger. Ajouter la farine et mélanger juste assez pour que la pâte s’amalgame (si la pâte reste trop friable, ajouter 1 cuillère à soupe de lait pour pouvoir former une boule de pâte). Pétrir à la main pour former une boule de pâte, étaler ensuite en un disque de pâte, emballer dans du papier film et mettre au frais pour une heure (ou un peu plus).
Placer le disque de pâte sur un plan de travail fariné, étaler sur une épaisseur de 3 mm puis y découper des sapins et des étoiles (ou autres). Déposer les biscuits sur une feuille de papier sulfurisé ou une toile silipat.
Préchauffer le four à 180°C. Cuire les biscuits 7-9 minutes, ils doivent être à peine dorés sur les bords. Laisser complètement refroidir sur une grille.
Une fois les biscuits refroidis, garnir la moitié des biscuits d’un peu de nutella, il ne faut pas trop en mettre – et ne pas en mettre jusqu’au bord - sinon ca dégouline et ça colle aux doigts mais il faut une petite épaisseur quand même, au bout de 2-3 biscuits vous saurez jauger la quantité adéquate. Recouvrir d’un autre biscuit de la même forme, presser légèrement et laisser reposer les biscuits une nuit (ou au moins une demie journée) avant de les décorer.
Faire fondre le chocolat au bain marie, y tremper partiellement les biscuits, les déposer sur une grille et saupoudrer de nonpareilles ou de poudre dorée. Laisser le chocolat complètement sécher (c’est plus rapide devant une fenêtre ouverte, les frileux devront patienter un peu plus).

 

bredele-choconut-3

 

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 06:54 - Such a sweet tooth... - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 30 novembre 2017

Rôti de magret de canard aux fruits secs et aux épices

 

Le magret en version sucrée-salée c’est une valeur sure et cette version est peut être un peu plus originale : des fruits secs pris en sandwich entre deux magrets ficelés comme un rôti. J’avais trouvé cette recette dans un magazine de belle maman il y a quelques années, la recette originale recommandait l’ajout de foie gras au milieu des fruits secs mais je l’ai volontairement zappé. C’est une recette très simple et un joli plat d’hiver, qui peut facilement se transformer en un plat de fête original et pas très onéreux. J’ai servi le rôti de magrets aux fruits secs une première fois avec des potatoes aux quatre épices réalisées au four avec minimum d’huile et des épis de mais au beurre salé : c’est pratique car on peut enfourner les potatoes et les épis de mais au four sous le rôti et tout est cuit en même temps ! La deuxième fois c’était boulghour et dés de butternut sautés. N. aurait bien vu une purée de cèleri avec mais je n’en suis pas une grande amatrice. Côté présentation, on ne va pas se leurrer, à la découpe on n’obtient pas de jolies tranches avec les fruits au milieu mais on n’a aucun problème à disposer ca joliment dans les assiettes.

 

roti magret fruits secs

 

Rôti de magret de canard aux fruits secs et aux épices

Pour 4 personnes :
4 pruneaux
4 abricots secs
4 figues sèches
2 magrets de canard
Sel & Poivre
4 épices
1 cuillère à soupe de noisettes grossièrement concassées
1 cuillère à soupe de noix grossièrement concassées
1 cuillère à soupe de miel
Thé chaud (facultatif)

Si vos pruneaux, abricots et/ou figues ne sont pas moelleux, les réhydrater dans du thé chaud (un thé noir aux épices par exemple).
Préchauffer le four à 200°C.
Avec la pointe d’un couteau entailler la peau des magrets en croisillons puis poser les magrets sur une planche, côté chair vers le haut, saler et poivrer,
saupoudrer de 4 épices puis bien masser pour faire pénétrer.
Egoutter les fruits secs (si nécessaire) et les disposer en les alternant sur la chair d’un des magrets, saupoudrer de noix et noisettes et napper d’un filet de miel. Refermer comme un sandwich avec le deuxième magret (côté chair contre les fruits secs). Appuyer bien et ficeler comme un rôti (la technique se retrouve facilement en vidéo sur le net si vous n’êtes pas expert).
Faire cuire 30 à 35 minutes au four (selon si vous le préférez rosé ou plus cuit). Dès la sorti du four, envelopper le rôti de papier alu et laisser reposer 10 minutes.

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 20:23 - Carnivorisme - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

jeudi 9 novembre 2017

Soupe de tomates d’Ottolenghi : l'été au coeur de l'hiver

 

J’aime beaucoup la soupe de tomates, bien veloutée et crémeuse et surtout bien rouge ce qui veut dire qu’elle n’a pas été coupée à la crème ;-) Mais chaque année c’est le même problème : quand le jardin regorge de tomates, généralement j’ai plutôt envie de salades que de soupes. Et quand le froid arrive et avec lui les envie de soupes, ca fait quelque temps qu’il n’y a plus que des poireaux, des choux et du persil au jardin. Ces considérations saisonières couplées au fait que N. n’avait qu’une passion plus que très modérée pour les soupes de tomates (souvenir de bouillons aux vermilles en sachets – je peux comprendre), je ne m’étais jamais frottée à la soupe de tomates. C’est chose faite depuis cet automne, j’ai jeté mon dévolu sur la recette d’Ottolenghi, c’est la première que j’ai testée et ce choix c’est avéré plus que judicieux car elle est parfaite, en gout comme en texture. Exactement comme je l’aime. La recette originale utilise des tomates fraiches pelées et des tomates en converses en plus de coulis de tomates mais je l’ai adapté pour n’avoir à utiliser que du coulis. Autre écart avec les préceptes du maitre Ottolenghi, il préconise de ne pas trop la mixer pour garder quelques morceaux, moi je la préfère bien veloutée. Côté parfum, le cumin et la coriandre sont parfaits et le pain contribue à donner une parfaite texture à cette soupe si réconfortante. Depuis que je l’ai découverte et adoptée, je l’ai déjà faite 3-4 fois et je ne m’en lasse pas, N. a décidé qu’il aimait bien la soupe à la tomate finalement et j’ai réussi à convaincre de une réfractaire à la coriandre – que demander de plus ? A oui, avec la magie du coulis de tomates vous n’aurez même pas de légumes à éplucher :-p

 

soupe-tomate

 

Soupe de tomates d’Ottolenghi

Encore une recette parfaite extraite du livre Jerusalem, une bible
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
1 gros oignons émincé
1 cuillère à café de graines de cumin
2 gousses d'ail râpées
750mL de bouillon de légumes (eau + bouillon en cube bio pour moi)
1kg de coulis de tomates (nature)
1 cuillère à soupe de sucre en poudre
Sel & Poivre du moulin
1 tranche de pain au levain (40g)
2 cuillères à soupe de coriandre ciselée

Faire chauffer l’huile dans une grande casserole sur feu moyen, y faire revenir l'oignon émincé pendant cinq minutes tout en mélangeant jusqu’à ce qu’ils soient translucides. Ajouter le cumin et l’ail, cuire encore deux minutes. Verser le bouillon le légume, le coulis de tomates, le sucre, le sel et le poivre.
Porter la soupe à petits bouillons et laisser mijoter 20 minutes à découvert. A mi cuisson ajouter le pain coupé en morceaux. A la fin de la cuisson ajouter la coriandre.
Mixer la soupe, la texture doit être un peu épaisse. Si vous la trouvez trop liquide, poursuivre la cuisson, si vous la trouvez trop épaisse ajouter un peu de bouillon.
Vous pouvez servir avec un filet d’huile d’olive et de la coriandre fraiche.

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 07:12 - Mange ta soupe! - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 1 novembre 2017

Septembre au Monténégro

 

4W7A2502-Route-Pluzine---ZabljakR

   

 

 

4W7A2520-Route-Pluzine---ZabljakR

 

 

 

4W7A2523-Route-Pluzine---ZabljakR

 

 

4W7A2525-Route-Pluzine---ZabljakR

 

 

 

4W7A2529-Route-Pluzine---ZabljakR

Brume matinale

 

 

 

 

IP Route Pluzine - Zabljak 2

  

 

IP Route Pluzine - Zabljak 1

 

 

 

 

4W7A2569-Route-Pluzine---ZabljakR

La montagne aux moutons

 

  

 

4W7A2617-Route-Pluzine---ZabljakR

 

 

 

4W7A2623-Route-Pluzine---ZabljakR

 

 

  

 

IP Zabljak Lac NoirRIP Durmitor Bobotuv

 

 

  

 

4W7A2673-Zabljak-Lac-NoirR

Lac Noir, Zabljak

 

 

4W7A2684-StecciR

 

  

 

4W7A2701-StecciR

 Stecci

 

 

4W7A2734-ZabljakR

Les panneaux de circulation monténégrins

 

 

IP Durmitor

Couché de soleil sur le Durmitor

 

 

 

 

4W7A2825-Route-Pluzine---ZabljakR

Tunnels à la mode monténégrine

 

 

4W7A2842-Route-Pluzine---ZabljakR

 

 

 

4W7A2863-Route-Pluzine---ZabljakR

Un terrain de basket comme vous en trouverez nulle part ailleurs

 

 

4W7A2807-Route-Pluzine---ZabljakR4W7A2921-Bobotov-kukR

Tous les chemins mènent à Zabljak

 

 

4W7A2993-Pont-de-DjurdjevicaR

 

 

4W7A3037-MojkovakR

 Passion poivrons

 

 

4W7A3051-MojkovakR

 

 

 

4W7A3120-KolasinR

 

 

 

4W7A3125-KolasinR

Perle de l'architecture yougoslave

 

  

4W7A3147-Eko-katun-VranjakR

 

 

 

4W7A3260-ProkletijeR

 

 

 

4W7A3318-Route-vers-KosovoR

 

 

 

4W7A3320-Route-vers-KosovoR

 

 

 

4W7A3323-Route-vers-KosovoR

A la frontière kosovare

 

  

4W7A3330-Route-vers-ProkletijeR

 

 

 

4W7A3451-Podgorica-CathedraleR

 La sobriété des cathédrales orthodoxes

 

 

4W7A3410-Route-Prokletije-PodgoricaR

 

 

 

 

4W7A3584-Monastère-d’OstrogR4W7A3572-Monastère-d’OstrogR

 

 

 

4W7A3593-Monastère-d’OstrogR

Monastère d'Ostrog

 

 

4W7A3563-Monastère-d’OstrogR

  

 

 

4W7A3533-Monastère-d’OstrogR4W7A3618-Route-Ostrog---SkadarR

 

  

 

4W7A3725-Lac-Skadar-VirpazarR4W7A3715-Lac-Skadar-VirpazarR

Sur le lac Skadar

 

 

4W7A3867-Lac-Skadar-MuriciR4W7A3921-Lac-Skadar-MuriciR2

 

 

 

4W7A3952-Ulcinj-marchéR4W7A3978-Ulcinj-marchéR

 

 

 

 

4W7A4009-Ulcinj-marchéR

 

 

 

4W7A4041-UlcinjR4W7A4063-UlcinjR

Ulcinj après la pluie

 

 

4W7A4016-UlcinjR

 

 

 

4W7A4172-Bar---Cathedrale-Saint-Jovan-VladimirR4W7A4206-Bar---Cathedrale-Saint-Jovan-VladimirR

Cathédrale de Bar

 

 

4W7A4281-PetrovacR

 

 

 

4W7A4317-PetrovacR

 

 

 

4W7A4499-Sveti-StefanR4W7A4413-Petrovac-Plaza-PerazicaR

Côte monténégrine côté pile et coté face

 

 

4W7A4506-Petrovac---plage-de-buljaricaR

Petit déjeuner avec vue... Le bonheur des petits déjeuner sur la plage

  

 

 

4W7A4585-Stevi-StefanR4W7A4674-BudvaR

Sveti Stefan & Budva

 

 

 

4W7A4678-BudvaR4W7A4251-Stari-BarR

 

 

 

4W7A4310-PetrovacR

  

 

 

 

4W7A4627-Budva---marchéR4W7A4603-Budva---marchéR

 

 

 

4W7A4743-Baie-de-Kotor--serpentineR4W7A4815-LovcenR

Baie de Kotor & Yugo

 

 

 

4W7A4783-CentinjeR

 

 

 

4W7A4755-CentinjeR

Les maisons colorées de Centinje

 

   

4W7A4880-Lovcen---Mausolée-De-NjegosR

Le mausolée de Njegos

 

 

4W7A4870-Lovcen---Mausolée-De-NjegosR

 

 

 

4W7A4891-Lovcen---Mausolée-De-NjegosR

 

 

4W7A4904-LovcenR

 

 

 

4W7A4942-Kotor-marchéR4W7A5040-KotorR

 

 

 

4W7A5045-Baie-de-KotorR

 

 

 

4W7A5046-PerastR

Perast

 

 

4W7A5072-PerastR

Orage sur Gospa od Skrpjela

 

 

4W7A5034-KotorR

  

 

 

4W7A5267_1-PrcanjR

 

 

  

4W7A5289_1-PrcanjR4W7A5245_1-Herceg-Novi---Monastère-de-SavinaR

 

 

 

4W7A5294_1-PrcanjR

 

 

4W7A5325_1-PrcanjR4W7A5519_1-LastvaR

Le charme de la baie de Kotor

 

 

4W7A5344_1-PrcanjR

 

 

4W7A5357_1-StolivR

 

 

4W7A5482_1-Peninsule-de-Lustica---RoseR4W7A5337_1-PrcanjR

 

 

 

4W7A5454_1-Peninsule-de-Lustica---RoseR

  

 

 

4W7A5527_1-LastvaR

Coucher de soleil sur la baie de Kotor

 

Monténégro, Septembre 2017

 

Parce que je commence à vous connaitre, vous ne pensez qu'à ça...
On a mangé de délicieux poivrons farcis (que j'ai tout de suite voulu reproduire à la maison, en vain), beaucoup de truites grillées, le meilleur poulpe de toute ma vie (tout simplement grillé, encore plus tendre que celui dégusté dans les cyclades) et le meilleur restaurant fut sans hésiter Kaldrma à Stari Bar : un acceuil des plus chaleureux, un endroit terriblement cosy, une carte qui fourmille de merveilles, on y a déjeuné un jour de pluie, notament des feuilles de vigne farcies innoubliables et il y avait avec mon thé les best loukoum ever... du coup on a décidé d'y revenir diner et le veau aux aubergines et aux oignons ne nous a clairement pas fait regretter cette bonne idée!

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 20:59 - Bla bla bla... - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 14 septembre 2017

Cookies au sarrasin, aux noisettes et au chocolat (Les cookies du placard)

  

cookies 1     cookies 2

 

Je suis tombée sur ces cookies un peu par hasard. J’étais très intéressée par l’idée de cookies 100% à la farine de sarrasin car c’est un goût que j’aime tout particulièrement. La recette originale est à base de purée de cacahuètes mais je n’ai pas une passion folle pour la cacahuète en sucré et j’avais envie de favoriser l’association noisette – sarrasin du coup j’ai pris des libertés avec la recette originale (qui en plus utilisait du sucre de coco & du lait végétal) pour l’adapter à mes placards.
Le résultat donne des cookies très sympas, un coté corsé (le sarrasin) mais aussi gourmand (le chocolat), alors certes ils ne détrônent pas mes cookies favoris (l’immanquable recette de Mingou) mais je les ai déjà refait plusieurs fois car ils ont un côté super pratique : non seulement ils sont très rapides à réaliser (et vous n’aurez besoin que d’un bol et d’une cuillère en bois), ils sont tout aussi vite cuits (idéal quand vous devez pallier un besoin imprévu et intempestif de biscuits en un minimum de temps) mais surtout ils ne nécessitent que des ingrédients que j’ai toujours dans mon placard (il m’arrive assez souvent en fait de me retrouver sans beurre ni œuf dans le frigo…). Côté texture ils sont plutôt du genre moelleux avec extérieur un peu croquant au sortir du four, au fil des jours ils deviennent plus croustillants et moins moelleux, il leur manque par contre le petit côté chewy.
Pour plus de décadence vous pouvez suivre la recette originale qui suggère de tremper les cookies une fois cuits dans du chocolat fondu, de mon coté je joue la carte de la raison (et de la rapidité).

 

Cookies au sarrasin, aux noisettes et au chocolat

Une recette de Peau Neuve
Pour une quinzaine de cookies

200g de farine de sarrasin
80g de sucre blond
1 sachet de levure chimique
220g de purée de noisette
100g de lait
100g de chocolat noir
60g de noisettes (torréfiées 15 min à 170°C)

Dans un bol mélanger la farine de sarrasin, le sucre et la levure chimique. Ajouter la purée de noisettes et le lait, bien mélanger.
Détailler le chocolat en grosses pépites, concasser les noisettes et les ajouter à la préparation. Mélanger.
Préchauffer le four à 180°C.
Former des boules de pâte de la taille d’une grosse balle de golf/ping-pong, les étaler ensuite en palets (donnez leur la taille et la forme que vous souhaitez pour vos cookies car ils ne s’étaleront pas).
Cuire 15 minutes à 180°C.

  

cookies 3   cookies 5

  

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 20:30 - Chocoholic - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 10 septembre 2017

Banitsa : le cheesecake bulgare

 

 

banitsa 5

 

J’avais gouté une (un ?) banitsa chez une collègue bulgare et j’avais adoré. Depuis je refais sa recette régulièrement chaque été. Et pourquoi pas l’hiver ? Bonne question, probablement car en été j’ai toujours de la feta dans mon frigo, en hiver, moins. Cette recette est extrêmement simple et rapide, le plus compliqué pour moi c’est de trouver des feuilles de filo. A Strasbourg j’ai un mal fou à en trouver (je m’approvisionne du coup au hasard des mes déplacements, à Mulhouse ou en Lorraine). J’utilise d’ailleurs le plus souvent des feuilles de filo turques que l’on utilise pour les baklava (cf. photos). J’en profite donc pour lancer un appel de détresse : si vous avez un revendeur de feuille filo à Strasbourg, faites moi signe. Car je vous déconseille d’utiliser des feuilles de brick, le résultat sera différent (et moins bon), les feuilles de filo apportent vraiment une merveille texture feuilletée. Outre la simplicité et la rapidité de réalisation, un autre avantage de cette recette est qu’elle est (presque) aussi bonne chaude, tiède ou froide. Je la fais souvent tiède en diner avec une salade de concombres ou de tomates, et le lendemain on mange le reste en version froide au boulot, toujours avec une salade (c'est juste un peu moins croustillant). J’aime aussi beaucoup emmener une banitsa au jardin lors des barbecues entre copains : on la déroule et on en coupe des petits cubes et on la mange à l’apéro pendant que les brochettes se dorent la pilule.

 

Banitsa

400g de fetabanitsa 4
3 œufs + 1 jaune
70mL de lait
½ sachet de levure chimique
2 cuillères à soupe de farine
1 paquet de feuilles filo (10-12 feuilles)
Graines de pavot ou de nigelle (facultatif)

Dans un bol émietter la féta, ajouter les œufs, le lait, la levure et la farine. Mélanger vivement mais pas trop longtemps (à la cuillère en bois), pour avoir une préparation à peu près homogène mais grumeuleuse.
Huiler un moule à tarte de 25 centimètres de diamètre environs avec un peu d’huile d’olive.
Préchauffer le four à 200°C.
Etaler deux feuilles de filo sur une planche ou un plan de travail, y déposer un peu* de préparation à la feta puis rouler en un boudin. Rouler le boudin obtenu sur lui même pour former un escargot. Réaliser un autre boudin et prolonger l’escargot. On réalise en tout 5 à 6 boudins pour former un gâteau en spirale.
* Attention à ne pas mettre trop de préparation à la feta sur vos feuilles filo, surtout pour le premier boudin qui va former le cœur de l’escargot : en le pliant la préparation à la féta risque de sortir par les extrémités si vous en avez trop mis, votre banitsa n’en sera pas moins bonne mais moins jolie. Il faut mieux faire plus de rouleaux moins garnis que l’inverse.
Diluer le jaune d’œuf restant avec un peu d’eau et à l’aide d’un pinceau dorer toute la surface de la banitsa, on peut le saupoudrer de pavot ou de nigelle pour la touche déco.
Enfourner pour 35 à 40 minutes.
Manger chaud, tiède ou même froid, accompagné d’une salade.

 

banitsa 2    banitsa 3

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 20:31 - Cheeeese! - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 23 août 2017

Un peu de classique - Profiteroles glace vanille et sauce chocolat

 

 

profiteroles 1

 

Les profiteroles ce n’est pas mon dada. Je sais que je vais avoir du mal à vous vendre ma recette en commençant le billet comme ça mais y’a pas photo, pour moi une profiterole ne vaut pas un bon chou à la vanille ou au chocolat. Mais mon père lui adore ça et peine à trouver son bonheur au restaurant où les choux ne sont jamais assez frais. Vous voulez mon avis ? C’est typiquement le genre de dessert qu’il faut justement éviter dans la plupart des restaurants. Du coup j’en ai fait des maisons. C’était la première fois et j’ai été étonnée de la rapidité de réalisation. Si vous maitrisez la pâte à choux et que vous ne vous amusez pas a faire votre glace vous même, c’est honnêtement assez rapide à gérer. Avis aux amateurs : un chou croquant rempli d’une glace à la vanille peu sucrée, le tout noyé sous une sauce au chocolat un peu épaisse et onctueuse ?

 

Profiteroles glace vanille et sauce chocolatprofiteroles 2

Recettes pour 4-5 personnes (13 choux)
Pour le craquelin (recette de Christophe Felder) :
38g de beurre à température ambiante
45g de cassonade
45g de farine
Pour la pâte à choux (recette de Christophe Felder) :
75g de lait
50g d’eau
1 pincée de sel
40g de beurre
½ cuillère à soupe de sucre
75g de farine
2 œufs
Pour la sauce au chocolat (recette de la cuisine de Bernard):
115g de chocolat dessert (j’ai pris du Caraibe)
30g de crème liquide entière
65g d'eau chaude
Pour garnir les choux
De la glace à la vanille
Des éclats de pistache, de noisettes ou des amandes effilées dorées

 

Préparer le craquelin :
Fouetter le beurre en pommade, y ajouter ensuite la cassonade, bien mélanger. Ajouter la farine, mélanger puis pétrir jusqu’à obtenir une boule de pâte homogène.
Etaler cette pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé sur 2-3 millimètres d’épaisseur. Disposer à plat sur une plaque et mettre au congélateur le temps de préparer la pâte à choux.

Réaliser la pâte à choux :
Mettre le lait, l’eau, le sel, le beurre coupé en dés et le sucre dans une casserole sur feu doux. Aux premiers bouillons, retirer du feu et ajouter la farine en une seule fois, mélanger vivement. Remettre sur le feu, ne pas cesser de remuer : on assèche ainsi la pâte. Retirer du feu. Mettre la pâte dans un bol, y ajouter les œufs un après l’autre en fouettant pour complètement incorporer chaque œuf.
Préchauffez le four à 200°C.
Placer une douille ronde taille 11 dans une poche à douille et garnir la poche à douille de pâte à choux.
Sur une feuille de papier sulfurisé, dessiner à l’aide des cercles découpoirs des disques de 5 centimètres maxi. Veiller à espacer les disques les uns des autres. A l’aide de la poche à douille réaliser des ronds de pâtes de la taille des gabarits.
Sortir le craquelin du congélateur et à l’aide des mêmes découpoirs, découper des disques de 5 centimètres de diamètre. Déposer sur chaque rond de pâte à choux un disque de craquelin de même taille.
Cuire les choux 23-25 minutes sans ouvrir le four pendant la cuisson. Ils vont gonfler et dorer. Au bout de ce temps, sortir les choux du four et laisser complètement refroidir. (Le temps de cuisson peut vous paraitre long mais il faut que vos choux soient vraiment bien dorés/bruns sinon ils ne sont pas assez cuit et retomberont facilement et deviendront des choses molles et flasques peu engageantes. Il est moins risqué de trop cuire une pâte à choux que de ne pas assez la cuire même si bien sur, il faut adapter le temps de cuisson à votre four et à la taille de vos choux.)

Réaliser la sauce au chocolat :
Dans une casserole faire fondre le chocolat et la crème sur feu très doux (ou au bain marie). Bien mélanger puis ajouter petit à petit l’eau chaude tout en émulsionnant à la maryse. La sauce doit être lisse et brillante. Réserver hors du feu, avec un couvercle.

Dressage :
Au moment de servir, réchauffer la sauce au chocolat sur feu doux à moyen, la sauce doit être chaude pour contraster avec la glace.
Couper les choux en deux (sous la corolle de craquelin, je trouve que c’est le mieux), garnir chaque choux d’une boule de glace vanille. Placer deux-trois choux par assiette et napper de sauce au chocolat. On peut saupoudrer d’éclats de pistaches ou d’amandes effilées grillées si l’on veut.

  

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 07:53 - Chocoholic - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mardi 15 août 2017

Budapest au coeur de l'été

  

budapest 6red

 

 

 

 

Budapest 9red     budapest 7red

 

 

 

 

Budapest 8red

 

 

 

Budapest 3red     Budapest 12red

La grande Synagogue

  

 

 

Budapest 10red

 

    

 

 

budapest 5red

  

   

 

 

Budapest 15red     Budapest 16red

 

 

 

   

Budapest 2red

Le goulash, plat estival ^_^ 

 

 

 

Budapest 35red     Budapest 39red

L'art du bain hongrois & Tram vintage

 

 

 

   

budapest 1red

 

  

 

budapest 34bred     Budapest 11red

 

 

Budapest 13red

 

 

  

 

Budapest 18red     Budapest 14red

Lada & Trabant

 

 

 

 Budapest 17red

 

 

 

 

 

Budapest 20red     Budapest 41red

 Eglise Mathias & Paprika hongrois

 

 

 Budapest 24red

Poivrons albinos

 

 

 

 

Budapest 29red     Budapest 23red

 

    

 

  

Budapest 25red

Le Bretzel, universel

   

 

 

Budapest 28red

 

 

 

 

Budapest 26red    Budapest 27red

 

 

 

 

Budapest 30red

 

 

Budapest 22red     Budapest 19red

Palais royal & Parlement

  

 

 

 budapest 33red

 

 

 

 

budapest 32red

  

 

 

 

Budapest 37red     Budapest 31red

On ne rigole pas avec la charcuterie 

 

 

 

Budapest 38red     Budapest 36red

  

 

 

Budapest 21red

 

Budapest, Aout 2017

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 11:50 - Bla bla bla... - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 11 août 2017

Salade de pois chiche aux tomates et à la chermoula

 

Une autre recette de salade pour vos soirées d'été, vos pique nique et vos barbecue!

salade de pois chiche

Salade de pois chiche aux tomates et à la chermoula

Pour un grand saladier
300g de pois chiche sec (pas de conserve)
2 cuillères à café de bicarbonate
2 à 3 grosses tomates charnues
Pour la sauce chermoula
9 cuillères à soupe de persil plat finement haché
9 cuillères à soupe de coriandre finement haché
6 cuillères à soupe d’huile d’olive
6 cuillères à soupe de jus de citron
6 gousses d’ail pelées et finement émincées
3 cuillères à café de paprika doux
1,5 cuillères à café de cumin en poudre
3 citrons confits épépinés et très finement émincés
Sel
¾ cuillère a café de poivre blanc

Six à douze heure avant : déposer les pois chiche dans un grand saladier, les recouvrir largement et généreusement d’eau, ajouter 1 cuillère à café de bicarbonate et laisser réhydrater.

Dans un bol mélanger tous les ingrédients de la sauce chermoula. Vous pouvez la préparer quelques heures à l’avance et laisser les parfums se mélanger et infuser dans une boite hermétique au frais.

Une fois les pois chiche réhydratés, les égoutter, les mettre dans une cocotte minute, couvrir d’eau, ajouter une cuillère a café de bicarbonate et cuire 45 minutes. Les égoutter et les passer sous l’eau froide, on a à peu près 600g de pois chiche cuits.

Epépiner les tomates et les détailler en cube.

Mélanger les pois chiches, les tomates et la sauce chermoula. 

Enregistrer

Enregistrer

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 08:07 - Légumes - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

lundi 7 août 2017

Salade de tomates a la burrata, basilic et zestes de citron

 

salade tomate burrata citron 1     salade tomate burrata citron 2

 

Cette salade de tomates à la burrata fait partie de nos classiques de cette été, et ça ne risque pas de se calmer puisque l'on commence à pouvoir goûter aux premières tomates du jardin :-) On le fait aussi bien en diner léger les soirs de canicule qu'en accompagnement pour les barbecues au jardin. Plus qu'une recette, juste une idée pour votre été.

  

Salade de tomates a la burrata, basilic et zestes de citron

Pour 2 personnes
4-5 tomates mures, charnues et gouteuses
1 burrata
Quelques feuilles de basilic frais
Les zestes finement rappé d'un demi citron jaune non traité
Un filet d'huile d'olive
Poivre noir du moulin
Fleur de sel

Détailler les tomates en quartiers, faire de même avec la burrata, déposer dans un saladier et assaisonner avec le basilic, les zestes de citron, un filet d'huile d'olive, sel et poivre.

 

Enregistrer

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 07:16 - Légumes - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,