Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

lundi 4 octobre 2010

Pies & Tourtes : c’est de saison !

Parfois vous attendez beaucoup d’un livre, vous l’achetez les yeux fermés et résultat, vous êtes déçu. Pas toujours, mais ça arrive (et il n'est pas uniquement question de livres de cuisine). Et puis parfois c’est un livre sur lequel vous n’auriez pas parié qui vous séduit et que vous ne quittez pas. « Tourtes & Pies », aux éditions Larousse fait parti de la deuxième catégorie ; je ne me souviens plus quand je l’ai acheté, je ne sais plus depuis combien de temps il hante ma bibliothèque, je ne me souviens pas si c’était les jolis photos esthétiques et vivantes qui m’ont convaincue ou si c’était une envie de tourte sur le moment. Je l’avais déjà quand j’habitais avec Miss Coloc’ et je me souviens de la tourte au poulet et aux poireaux que j'avais faite en version miniature et qu’on était allées manger sur la terrasse de N., deux rues plus loin. Une pâte croustillante et parfaite, une garniture simple mais réconfortante et parfumée : nous étions bien contentes qu’il nous en reste pour le lendemain. J’avais, la même année, réalisé la tourte aux groseilles à maquereaux grâce au merveilleux jardin de la grand-mère de N. qui regorgeait cette année-là de ces baies rares et irrésistibles ; malheureusement ce ne fut pas le cas cette année. Cette tourte sucrée est une merveille de douceur et d’acidulé… L’hiver dernier j’avais préparé la tourte à l’oignon et au cantal frais pour N., il m’en reparle encore aujourd’hui les yeux brillant de gourmandise. Une pâte brisée au fromage, une garniture aux pommes de terre, oignons et cantal frais, un plat d’hiver roboratif qui eut beaucoup de succès. Comme une tourte, c’était beaucoup pour nous deux, le reste fut congelé par part et distillé tout le long de l’hiver, apprécié chaque fois avec la même délectation. Le même hiver, j’avais préparé les friands, ces feuilletés à la saucisse si british ! Mais, ma recette préférée pour le moment reste celle des empanadas, ces petits chaussons croustillants fourrés au bœuf et au poivron sont irrésistibles. Faits et refaits. Approuvés à chaque fois. Ils sont idéals à l’apéro, en entrée ou en plat avec une bonne salade. En plus, ils se conservent vraiment très bien : les empandas rescapés seront aussi bon chaud que froid le lendemain. Tourtes & Pies est un livre vers lequel je me retourne souvent, sans savoir sur quelle recette je vais jeter mon dévolu : les souris d’agneau braisées en croûte ? La tourte à la saucisse, à la pomme et à la sauge ? La tarte de gibier aux airelles ? La tourte chocolat – pistache ou la Pumpkin Pie ? Poisson, viande, version familiale ou miniature, salé ou sucré et pas uniquement typiquement british… on a l’embarras du choix en fonction des envies du moment. Le livre est en plus magnifiquement et richement illustré et, ce que j’aime tout particulièrement c’est qu’il est fiable : les recettes de pâtes – nombreuses – sont top, toujours excellentes ; par exemple, la pâte des empanadas s’étale et se travaille avec une facilité déconcertante (à condition de respecter les temps de pétrissage et de repos, bien entendu). Bref, un de mes livres fétiche… Alors que sincèrement je ne pensais pas qu’il m’enthousiasmerait autant au moment où je l’ai acheté. Comme quoi… Et puis il y a ce petit côté désuet des tourtes, le souvenir de bon nombres de films racontant l’Angleterre du début du vingtième siècle où les cuisinières de la campagne anglaise préparaient des tourtes…

   
 

pie_7 pie_3
pie_6 pie_8



Tourte au poulet et aux poireaux

Pour 6 personnes: une grande version (ronde: 26 centimètres de diamètre - rectangulaire: 30 x 20 cm) ou 6 petites, selon la taille des moules
Pour la pâte :

260g de farine
1 pincée de sel
130g de beurre
1,5 œufs battus
2 cuillères à café de jus de citron
2 cuillères à soupe d’eau
1 œuf battu (pour dorer)
Pour la garniture :
1,5kg de poulet bien élevé
1 carotte (épluchée, lavée et coupée en rondelles)
2 branches de céleri coupées en tronçons
2 oignons (épluchés et finement hachés)
10 feuilles de sauges (lavée et émincées)
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
1 noix de beurre
2 poireaux (lavée et finement émincés)
150mL de vin blanc sec
2 cuillères à soupe de farine
150mL de crème fleurette
Le zeste finement émincé d’un demi citron jaune non traité
Sel et poivre du moulin
10g de ciboulette (lavée et finement émincée)

Préparer la pâte :
Dans un saladier, mélanger la farine et le sel, ajouter le beurre et l’incorporer du bout des doigts jusqu’à obtenir une préparation de la consistance d’une chapelure grossière. Faire un puits au milieu de la préparation, mélanger dans un petit bol les œufs battus, le jus de citron et l’eau et verser ce mélanger très progressivement dans le puits tout en l’incorporant à la cuillère en bois.
Dès que la pâte peut être rassemblée, arrêter de verser le mélange même si il en reste.
Sur un plan de travail légèrement fariné, pétri brièvement la pâte, former une boule, l’emballer dans du papier film et mettre au frais au moins 30 minutes avant de l’utiliser.

Préparer la garniture :
Mettre le poulet dans une grande cocotte avec la carotte, le céleri, un des oignons et quelques feuilles de sauge. Saler et poivrer puis couvrir juste assez d’eau, porter à ébullition et cuire 45 minutes à petits frémissements jusqu’à ce que le poulet soit bien cuit. Retirer le poulet de la cocotte et laisser refroidir, laisser le bouillon sur feu vif et faire réduire de moitié.
Pendant ce temps, faire chauffer huile et beurre dans une poêle, ajouter les poireaux et le second oignon et faire fondre doucement jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Augmenter le feu, ajouter le vin et faire réduire de moitié, saupoudrer de farine, mélanger vivement et cuire 1 minute. Ajouter ensuite la crème, 150mL du bouillon réduit et le zeste de citron. Saler et poivrer.
Détacher la chair de la carcasse du poulet et coupez là en petits morceaux. L’ajouter ainsi que le reste de sauge et la ciboulette à la préparation aux poireaux. Mélanger et laisser refroidir.

Préparer la tourte :
Préchauffer le four à 180°C.
Avec les deux tiers de la pâte, garnir un moule rectangulaire de 30 x 20 centimètres ou un moule rond de 26 centimètres de diamètre (on peut aussi faire une version individuelle dans des petits moules – au choix). Laisser dépasser les bords. Garnir du mélange poireaux – poulet puis découper un couvercle dans le reste de pâte et le déposer sur la garniture. Bien souder les bords, couper régulièrement l’excédent de pâte et dorer la surface avec l’eau battu avec un pinceau.
Cuire 35 à 45 minutes jusqu’à ce que la pâte soit dorée et croustillante.

 

pie_pdt__ pie_pdt_2
pie_pdt_4 pie_pdt_10

 

Pie à l’oignon et au cheshire

Pas de cheminée dans le couvercle de cette pie : la vapeur retenue à l’intérieur assure une cuisson parfaite des pommes de terre !

Pour un moule de 22cm de diamètre :
Pour la pâte brisée au fromage :
200g de farine
1 pincée de sel
150g de beurre (en petits dés)
50g de cheddar râpé (mieux : au red leicester)
2 à 3 cuillères à soupe d’eau
2 cuillères à soupe de lait (pour dorer)
Pour la garniture :
4 oignons nouveaux émincés
1 botte de ciboulette (lavée et ciselée)
140g de cantal frais (mieux : du cheshire) (écrasé à la fourchette)
20cL de crème fraîche épaisse
Sel et poivre du moulin
500g de pommes de terre à purée (pelées et découpées en très fines lamelles à la mandoline si vous en avez une)

Préparer la pâte au fromage :
Dans un saladier, mélanger la farine et le sel, ajouter le beurre et l’incorporer du bout des doigts jusqu’à obtenir une préparation de la consistance d’une chapelure grossière. Ajouter le fromage râpé et verser l’eau très progressivement en la faisant bien pénétrer dans le mélange avec une cuillère en bois. Quand la pâte commence à s’agglomérer, former une boule, enveloppez la dans un film plastique et mettre au frais pour 15 minutes

Réaliser la tourte:
Préchauffer le four à 180°C.
Étaler 200g de pâte sur le plan de travail légèrement fariné. Beurrer un moule ou un plat rond (allant au four) de 23 centimètres de diamètre, le garnir avec la pâte.
Dans un bol, mélanger les oignons, la ciboulette, le cantal et la crème, saler, poivrer et mélanger.
Disposer les rondelles de pomme de terre en couches fines dans le plat en alternant avec un peu de garniture au fromage. Continuer jusqu’à épuisement des ingrédients.
Badigeonner un peu de lait sur les bords de la pâte.
Etaler le reste de la pâte en un disque de 2 centimètres plus large que le plat et poser ce couvercle sur la garniture. Souder bien les bords en pressant fortement, presser aussi la garniture pour la tasser. Badigeonner la surface de lait avec un pinceau et faire cuire environ 30 minutes, diminuer la température du four à 160°C et cuire 40 minutes en couvrant avec une feuille de papier aluminium dès que la surface est bien dorée. Vérifier la cuisson des pommes de terre en piquant une pointe fine à travers la pâte. Laisser un peu refroidir avant de servir avec une salade verte.

 

empanadas_1 empanadas_2


Empanadas

Pour une vingtaine d’empanadas (après, on peut les faire plus gros, on en aura moins)
Pour la pâte :
350g de farine
½ cuillère à café de sel
175g de beurre fondu
1 œuf battu
100mL d’eau chaude
Un peu de lait (pour dorer)
Garniture :
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
1 oignon (épluché, finement haché)
350g de bœuf haché
1 poivron rouge (lavé, épépiné, finement haché)
2 gousses d’ail  (épluchées, finement hachées)
1 cuillère à soupe de concentré de tomate
Piment en poudre (quantité au goût)
1 cuillère à café de carvi
1 cuillère à café de paprika
75g de raisins blonds
Sel et poivre du moulin

Préparer la pâte :
Dans un grand bol, mélanger la farine et le sel, former un puit, y verser le beurre fondu et l’œuf battu et mélanger à la cuillère en bois tout en ajoutant juste assez d’eau chaude pour former une pâte ferme. La pétrir 5 à 10 minutes pour l’assouplir, former une boule, l’emballer dans du papier film et laisser reposer à température ambiante pendant 15 minutes (le temps de préparer la garniture). La pâte sera très facile à travailler si vous respectez les temps de pétrissage et de repos.

Préparer la garniture :
Dans une casserole, faire chauffer l’huile, y faire revenir l’oignon jusqu’à ce qu’il soit translucide (si ça accroche, ajouter un filet d’eau). Ajouter ensuite le bœuf, le faire dorer, ajouter ensuite le poivron, l’ail, le concentré de tomate, le piment, le carvi, le paprika et les raisins, mélanger. Saler, poivrer et ajouter un peu d’eau si le mélange paraît trop sec, faire cuire 5 minutes à feu doux. Retirer du feu et laisser refroidir.

Réaliser les empanadas :
Préchauffer le four à 200°C.
Sur un plan de travail fariné, étaler la pâte au rouleau (épaisseur +/- 3mm), avec un emporte-pièce découper une vingtaine de disque de 12 centimètres de diamètre. Disposer un peu de garniture au centre de chaque disque et humidifier le tour des disques au pinceau avec un peu d’eau. Plier les disques pour faire des chaussons, souder les bords en appuyant et faire un petit bourrelet cranté tout autour en repliant le bord de la pâte sur lui-même.
Avec un pinceau, badigeonner de lait les empanadas puis disposer les chaussons sur une plaque du four recouverte de papier sulfurisé. Cuire 10 à 20 minutes (jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée). Servir avec une salade verte.

 

 

tourte_groseilles_5_bis

 

Tourte aux groseilles à maquereau

Pour une tourte carré de 15x15 centimètres ou ronde de 15 centimètre de diamètre
Pâte à pâté :
450g de farine
1 cuillère à café de sel
1 cuillère à soupe de sucre glace
1 œuf battu
200mL d’eau
160g de beurre (en petits dés)
1 œuf battu pour la dorure
Garniture :
500g de groseilles à maquereaux
200g de groseilles
2 cuillères à soupe de sucre en poudre
200g de gelée de pomme (ou de coing)

Préparer la pâte :
Dans un grand saladier, mélanger la farine, le sel et le sucre, y faire un puits. Verser l’œuf dans le puits, rabattre le farine dessus. Réserver.
Mettre l’eau et le beurre dans une casserole, porter à ébullition puis verser doucement, petit à petit ce mélange bouillant sur la farine tout en remuant. Mélanger jusqu’à obtenir une pâte lisse.
Cette pâte est à utiliser immédiatement car elle durcit et devient impossible à travailler en refroidissant.

Réaliser la tourte :
Préchauffer le four à 200°C.
Etaler les deux tiers de la pâte au rouleau en un carré assez grand pour garnir le moule Beurrer abondamment et soigneusement le moule puis poser délicatement la pâte à l’intérieur en l’appliquant bien sur le fond et les parois et en la laissant dépasser d’environ 2 centimètres. Étaler le reste de pâte pour y découper le couvercle.
Remplir le fond de la tourte de groseilles en faisant un petit dôme au centre. Badigeonner le bord de la pâte d’un peu d’œuf battu puis poser le couvercle sur la garniture et pincer fortement le tour pour bien le souder ; couper régulièrement l’excédent de pâte tout autour. Faire une petite cheminée au centre, badigeonner la surface d’œuf battu et saupoudrer la de sucre. Cuire 30 minutes puis baisser la température à 180°C et poursuivre la cuisson pendant 30 minutes.
Au sortir du four, laisser la tourte tiédir, chauffer légèrement la gelée de pomme dans une casserole  pour la liquéfier puis la verser dans la tourte par le trou de la cheminée, laisser refroidir complètement avant de servir.

 

tourtes_et_pies 

 


Tourtes & Pies, prononcez "paill'z"!
de Angela Boggiano
Larousse

 

 

 

 


Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 08:30 - Carnivorisme - Commentaires [62] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

Commentaires

    Ces délicieux Empanadas...

    ... ils me rappellent ma prof d'espagnol au Lycée... C'est elle qui nous avait appris à les faire en nous dévoilant sa recette fétiche !
    Malheureusement, j'ai égaré le petit papier sur lequel je l'avais soigneusement notée, snif
    Je vais essayer ta recette, il me semble que la base de la pâte est différente, mais je vais me laisser tenter.
    Il est à peine 9h du matin et tu m'as déjà donné faim...
    Ca sent l'automne tout ça !

    Posté par Laetitia_Gourmet, lundi 4 octobre 2010 à 09:04
  • Epoustouflant!

    Posté par gracianne, lundi 4 octobre 2010 à 09:59
  • Très bonne idée ce bouquin. C'est vrai que les tourtes paraissent un peu difficiles et longues à réaliser: ce livre est donc le bienvenu et tes recettes sont toutes très tentantes. Il faut également que j'investisse dans quelques moules (à charnière et cercles) pour pouvoir tout réussir! Bonne semaine...

    Posté par Dominique, lundi 4 octobre 2010 à 10:00
  • de bien delicieuses que voilà, merci pour le partage
    bises et douce journée
    Delphine

    Posté par delphcotecuisine, lundi 4 octobre 2010 à 10:00
  • OOoh des emapanadas !!! Ca me rappelle mon semestre détude à Miami l'année dernière ! Quel souvenir, merci je vais vite essayer !!! Puis coup de coeur pour La pie à l'oignon, elle est superbe !

    Posté par Sirop Grenadine, lundi 4 octobre 2010 à 10:17
  • Vu les éloges que vous faites sur ce livre, je crois que je ne vais pas tarder à céder, moi qui adore les tartes, tourtes et petits chaussons ! Et je sens que je ne vais pas tarder à tester la recette poulet/poireaux !!! En tout cas, merci de m'avoir fait découvrir ce livre !

    Posté par L'étudiante, lundi 4 octobre 2010 à 10:37
  • toutes ces recettes paraissent plus délicieuses les une que les autres!! je crois que je vais m'y mettre aussi!

    Posté par annabelle, lundi 4 octobre 2010 à 10:42
  • Mmmh que dire à part,"c'est quand qu'on vient manger"? ça donne vraiment l'eau à la bouche ces tourtes, dont je suis, de toute façon, une inconditionnelle!

    Posté par Miss Crumble, lundi 4 octobre 2010 à 10:43
  • Je sais, c'est honteux, mais je vais prendre les 3 recettes .... Oui oui je sais je suis une grosse gourmande ! Et alors ??????? Looooooooool Ce blog est un hymne à la gourmandise alors ... hop !

    Posté par Fillededécembre, lundi 4 octobre 2010 à 11:00
  • je reviens d'un week end a londres ou je me suis régalée d'une chicken pie vraiment très fine alors ton billet me parle vraiment ! j'aime particulierement les 2 premieres, faudrait que j'essaie !

    Posté par gaelle, lundi 4 octobre 2010 à 11:43
  • Alors là, merci !!!! Pas parce que tu me donnes encore envie d'acheter un livre de cuisine, mais parce que j'adore les pies et tourtes en tout genre depuis mon année au Pays de galles et que là, tu me motives trop à m'y mettre ! Je retiens surtout les trois premières recettes (les maquereaux, je ne suis pas fan), je pense en tenter une dès cette semaine. C'est rigolo, tes empanadas ressemblent énormément (d'extérieur) aux Cornish Pasties que je dégustais sourire aux lèvres à Cardiff, dans cette délicieuse boulangerie spécialisée en pasties... Merci, merci pour ce billet (et je crois que je vais craquer pour le livre...)

    Posté par Oeuf qui chante, lundi 4 octobre 2010 à 11:45
  • Laetitia_Gourmet: ah les recettes perdues... J'espère que cette recette t'aidera à retrouver celle perdue!

    Oeuf qui chante: tu sais que les GROSEILLES à maquereaux, c'est des fruits, pas du poisson?

    Posté par loukoum°°°, lundi 4 octobre 2010 à 14:21
  • Oups, j'ai lu trop vite. Je croyais que tu avais mis des groseilles ET du maquereau (ça me semblait un peu bizarre aussi...). La honte...

    Posté par Oeuf qui chante, lundi 4 octobre 2010 à 15:18
  • Extra ce billet Pauline, moi qui avait envie de pies, je suis servie ! Ce livre a l'air un must et tu nous proposes plein de pâtes différentes, génial ! Merci.

    Posté par Tiuscha, lundi 4 octobre 2010 à 15:52
  • Wouaah tes tourtes sont aussi jolies que celles que j'achète au marché boulevard de la Marne à chacun de mes passages à Strasbourg (pleurotes et volaille, ma préférée !)

    Posté par Sovanna, lundi 4 octobre 2010 à 15:53
  • Très appétissantes toutes ces recettes. Merci pour le partage !

    Posté par Planchas, lundi 4 octobre 2010 à 16:38
  • La pie à l’oignon et au cheshire m'a l'air très affriolante. Merci pour recette. A mon avis on pourrait accommonder la pie avec ricotta et épinard.

    Posté par Andreas, lundi 4 octobre 2010 à 17:00
  • Oeuf qui chante: Je n'aurai pas voulu que tu passes à côté de la tourte aux groseilles à maquereau: trop bonne!

    Sovanna: il y a une version poulet - champignons dans le bouquin!

    Posté par loukoum°°°, lundi 4 octobre 2010 à 16:57
  • Promis, si j'ai des éléments de la recette "perdue" qui me reviennent, j'en fais part sur ton blog

    PS : il y a une faute de frappe dans le titre des Empanadas.

    Posté par Laetitia_Gourmet, lundi 4 octobre 2010 à 18:12
  • Merci de partager toutes ces belles recettes!... Je suis très tarte......si,si...mais très peu tourte...tu vas me faire évoluer!

    Posté par Babeth59, lundi 4 octobre 2010 à 18:47
  • c'est bête, j'en fait jamais des tourtes ... pourtant c'est très appétissant, ça donne toujours l'impression d'un bon plat chaud, bien coconing.
    En tout cas, elles sont toutes bien belles

    Posté par féenoménale, lundi 4 octobre 2010 à 19:00
  • OMG les groseilles à maquereau... tiens d'ailleurs, toi, tu sais pourquoi ça s'appelle comme ça?!

    Posté par Cocotte, lundi 4 octobre 2010 à 19:48
  • Laetitia_Gourmet: c'est chouette! Merci pour ta lecture attentive, j'ai corrigé la faute de frappe!

    féenoménale: oui c'est chaleureux et réconfortant!

    Cocotte: alors grâce à toi j'ai googlé et a priori: "Ce fruit est tout particulièrement apprécié des pays du Nord grâce à sa rusticité et sa résistance au climat froid. D’ailleurs, ces contrées la cuisinaient volontiers en inventant notamment une sauce « aigre-douce » qui accompagnait les maquereaux d’où son nom actuel"
    Grâce à toi je vais me coucher moins bête ce soir!

    Posté par loukoum°°°, lundi 4 octobre 2010 à 20:17
  • bonne idée!

    pff ça alors, ça fait 2 fois que j'ai l'impression d'avoir laissé un commentaire et que je ne le vois pas après... bizarre...

    donc je disais, parfait comme idée d'alternative pour les tartes du mariage! je vais essayer la tourte à l'oignon et au fromage anglais.

    L.

    Posté par LaureVR, lundi 4 octobre 2010 à 21:35
  • Quel travail tu nous as fait là! Je suis admirative, elles sont très belles! Et je me demande bien si on trouve du cheshire en France?

    Posté par Gen, lundi 4 octobre 2010 à 21:57
  • Houa j'adore, ça me rapelle mon "apple pie" en cours d'anglais du collège!

    Posté par julie, lundi 4 octobre 2010 à 22:11
  • j'en ai l'eau à la bouche, j'ai toujours eu envie d'essayer... merci pour ces recettes !

    Posté par Fabie, lundi 4 octobre 2010 à 22:54
  • Quel festival ! De mon côté, la pies oignon cheshire me fait de l'œil ! En tout cas, je retiens toutes ces idées, ludiques à souhait pour mes bouts de choux !

    Posté par Florence, mardi 5 octobre 2010 à 07:32
  • J'aime beaucoup l'élégance et la sobriété de tes photos.
    Les recettes semblent savoureuses.
    Ton moule carré bleu , amovible, tu l'as trouvé où????

    Posté par Isabelle, mardi 5 octobre 2010 à 08:32
  • pies et cie

    j'ai moi aussi acheté ce livre il y déjà quelques mois sans y repenser....tu m'as donné envie de le rouvrir et de tester ces recettes avec ma cheminée à Pies en faience rapportée d'écosse...

    Posté par chnouck, mardi 5 octobre 2010 à 12:57
  • Tes Empanadas sont vraiment appétissantes ! Ca donne envie d'essayer. Et puis la Chicken Pie aussi, j'ai goûté ça l'an dernier, en provenance directe d'Angleterre et c'est super bon !
    T'as dû passer un moment à écrire tout ce billet O_o En tout cas merci pour toutes ces belles recettes !

    Posté par Nouk, mardi 5 octobre 2010 à 13:58
  • Mention spéciale à la tourte (pie) oignons & cheddar...

    Posté par Laurent, mardi 5 octobre 2010 à 15:16
  • Laure: désolée pour les messages qui n'apparaissent pas!

    Gen: aucune idée, mon fromager n'en avait pas mais je crois en avoir vu au Bon Marché. A vérifier et à essayer chez ton fromager!

    Isabelle: je ne sais plus si c'était en Allemagne ou sur le marché

    chnouck: cheminée en faïence = la classe!

    Nouk: pour tout te dire, j'ai écrit ce billet dans un train Strasbourg --> Lyon, c'était si long que ce genre d'occupations étaient les bienvenues

    Posté par loukoum°°°, mardi 5 octobre 2010 à 15:17
  • Tu sais combien j'aime ces récaps/ thématiques, celle-ci ne déroge pas à la règle.
    Tu es probablement l'une des personnes qui me donne le plus envie de cuisiner. Ce qui tombe à pic dans le contexte actuel, où cuisiner est la meilleure alternative pour échapper un peu à une cuisine locale dont je me lasse.
    Alors j'ai utilisé hier ce que j'avais sous la main et réalisé une tourte champignons/poulet (avec une courgette rapée pour ajouter un peu de moelleux), il semblerait que tout le monde se soit régalé.
    A très vite, via la Poste.
    Bises

    Posté par Cécile, mercredi 6 octobre 2010 à 09:02
  • Toutes ces photos, un vrai régal pour les yeux. Merci pour les recettes aussi, j'aime bien la pie a l'oignon et la tourte au poulet. A bientôt.

    Posté par verorev, mercredi 6 octobre 2010 à 10:42
  • trop trop bien.
    c'est exactement ce qu il me fallait pour les lunchboxes.
    MERCI

    Posté par ananim, mercredi 6 octobre 2010 à 15:05
  • je pense que Larousse devrait te demander de faire la promotion de leur livre : c'est réussi au travers des recettes que tu présentes, et c'est réussi dans la manière que tu en parles.
    Bravo et merci beaucoup pour ces délicieuses recettes.

    Posté par Macaronette, mercredi 6 octobre 2010 à 21:24
  • Cécile: je suis super contente de t'avoir donné envie de tourte !
    Et donner envie de cuisiner c'est quand même le plus chouette des compliments!

    Posté par loukoum°°°, jeudi 7 octobre 2010 à 12:09
  • Mmh, des tourtes... J'adore ça, surtout les salées. Mais même avec un tel bouquin, je suis bien incapable de préparer des choses aussi réussites!

    Posté par Lilith, vendredi 8 octobre 2010 à 20:45
  • Et bien quel travail!
    Ca me donne très envie. Merci.

    Posté par SaRaH, dimanche 10 octobre 2010 à 23:03
  • J'ai fait tes Empanadas ce w-e chez mes futurs beaux-parents. Entre nous, elles sont meilleures que celles de ma prof d'espagnol...
    Je les ai servies tièdes en entrée avec une salade de roquette au parmesan. Tout le monde a adoré et belle-maman m'a même demandé la recette : je l'ai donc renvoyée sur ton blog !
    Merci !

    Posté par Laetitia_Gourmet, lundi 11 octobre 2010 à 11:52
  • Je suis super contente que les empanadas aient eu du succès et puis du coup tu ne dois plus regretté d'avoir perdu la recette de ta prof
    Merci d'avoir laissé ton avis, c'est toujours très agréable!

    Posté par loukoum°°°, lundi 11 octobre 2010 à 17:31
  • Non, je ne la regrette plus (mais chuuut, faut pas le dire )
    Promis, je laisserai mes commentaires et avis dès que j'essayerai une de tes recettes !

    Posté par Laetitia_Gourmet, lundi 11 octobre 2010 à 18:30
  • J'ai testé et largement approuvé tes empanadas... absolument excellent, et parfait froid le lendemain midi au boulot
    Je vais quand même tenter de diminuer un peu la quantité de beurre... mais ce sera moins bon!

    Posté par FroggyZ, mercredi 13 octobre 2010 à 12:23
  • J’ai essayé les empanadas bœuf-poivron, je ne sais pas si elles étaient réussies (pas d’élément de comparaison –en tout cas j’ai bien respecté le temps de pétrissage, ça faisait mal aux bras , mais j’ai trouvé ça très bon (surtout accompagnées de salade verte, le top).
    Par contre la dorure au lait est vraiment légère, du coup je crois que j’ai un peu trop cuit la première fournée, car j’ai attendu jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée –20 min). C’était croustillant, alors que sur tes photos (celles avec les sardines, où l’on voit l’intérieur) la pâte a l’air moelleuse à l’intérieur et croustillante à l’extérieur. Je me demande si la prochaine fois je ne ferai pas une dorure lait+jaune d’œuf.

    Posté par Claire, mercredi 13 octobre 2010 à 23:57
  • FroggyZ: j'avoue que comme je trouve la pâte parfaite comme ça, je n'ose rien y changer! Contente que tu ais aimé et c'est un truc qui me plait beaucoup avec les empanadas, c'est que les restes sont parfaits pour le lendemain midi!

    Claire: j'ai déjà fait des fournées où j'avais oublié de dorer certains empanadas (je suis étourdie) et tu voyais la différence entre ceux qui sont dorés au lait et ceux qui ne le sont pas. Je pense que la cuisson, c'est au goût, comme tu préfères: plus croustillant ou plus moelleux...

    Posté par loukoum°°°, jeudi 14 octobre 2010 à 08:32
  • ces tourtes sont incroyablement belles ! particulièrement la celle à l’oignon et au cheshire (que je ne connaissais pas), avec sa pâte brisée au cheddar…
    et je ne parle même pas des empanadas

    Posté par melopapilles, vendredi 15 octobre 2010 à 21:04
  • J'ai fait ta version des empanadas pour notre cremailliere, ca a ete un grand succes, je vais me mettre aux nouvelles versions bientot.

    Par contre j'ai trouve que la pate devait etre etalee tres fine pour qu'ils ne soient pas bourratifs et c'est un peu fastidieu au rouleau...mais ca faut le coup

    Posté par livordk, vendredi 22 octobre 2010 à 17:02
  • Les efforts sont récompensés je trouve
    Je suis contente que tu ais aimé et partagé ton avis ici!

    Posté par loukoum°°°, lundi 25 octobre 2010 à 09:10
  • Tourtes testées

    J'ai fait la tourte au cheshire, c'est une vrai tuerie et elle n'est pas très difficile. J'ai trouvé la dose de pâte un peu juste, j'ai un peu augmenté les quantités.
    J'ai fait la tourte au poulet ce week-end et ça ma prix très longtemps. Elle était bonne certe, mais elle s'est vraiment faite désirer.

    Posté par Rémi, lundi 25 octobre 2010 à 12:37
1  2    Dernier »

Poster un commentaire