Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

vendredi 1 octobre 2010

The last one (ca se passe comme ça...)



duck_burger_2
 


Depuis toujours pour moi l’année commence vers septembre ou octobre et en janvier, le nouvel an est juste une fête, pas vraiment la nouvelle année. Je ne suis mentalement pas prête à acheter des agendas de janvier à janvier; je crois que le jour où je le ferais ça voudra peut-être dire que je suis devenue vieille. Je me souviens de mes années de collège et de lycée ou chaque année, à la fin de l’été, je choisissais à Arles ou à St Remy, avec le plus grand soin, l’agenda que je trimballerai toute l’année dans mon sac à dos.

Après plusieurs semestres hydrides qui m’ont tenue éloignée des amphi, celui là s’annonce riche en cours magistraux, TD et compagnie. Une vraie rentrée à la fac. Mais pas n’importe laquelle : la dernière. Si tout se passe bien. On a beau choisir des filières longues dans l’espoir de faire durer la vie étudiante, quand les copains commencent à quitter la fac puis à aller bosser dans d’autres régions, la fac n’a plus la même saveur… Je n’aurai jamais cru dire ça un jour mais à force d’avoir un peu trop prolongé ma vie à la fac, je suis plutôt contente d’en finir avec l’université cette année… En attendant j’ai décidé de savourer cette dernière année, profiter des emplois du temps lacunaires, des journées libres en pleine semaine, des cours parfois si barbants qu’on s’en dispense et des séances de ciné à quatre euros… quand j’aurai plongé dans la dure réalité du monde du travail d’ici quelques mois, je sais pas pourquoi mais je pense que ce sera moins cool ;)

En attendant, un plat parfait pour la rentrée ! Le week-end dernier, N. est revenu de chez sa grand-mère avec les dernières tiges de rhubarbe de la saison – cette année, on en a eu pendant des mois, c’était chouette! - et quelques kilos de quetsches. Il m’a dit « Si jamais tu as une idée, ou envie de faire quelque chose… » et un peu plus tard il a ajouté qu’il avait un magret au frigo pour cette semaine. J’ai répondu illico que je voyais bien le magret avec la rhubarbe et les quetsches et lui m’a dit qu’il le voyait bien en burger, comme il m’en avait déjà fait une année pour mon anniversaire. Vendu ! Ne pensez surtout pas que hacher un magret de canard c’est « gâché », c’est pas gâché, c’est juste trop bon !


Duck Burger au chutney quetsches – rhubarbe

Pour deux burgers (2 personnes) :
Quelques feuilles de salade verte
1 tomate
1 morceau de comté
1 magret de canard
2 petits pains individuels, ici du pain au levain à la farine un peu complète : c’est encore mieux
2 belles cuillères à soupe de chutney quetsches – rhubarbe (voir plus bas)

duck_burger_3Laver et essorer la salade verte, vous pouvez même l’assaisonner si vous voulez. Laver et détailler en rondelles la tomate. Détailler en lamelles ni trop fines ni trop épaisses le comté, enlever la croûte. Réserver tout ça.
Enlever le gras du magret de canard, découper la viande en morceaux et la hacher. Avec les mains (propres !) façonner des steaks hachés de canard, les fariner recto verso puis les faire dorer et cuire juste ce qu’il faut dans une poêle où vous aurez chauffé un peu d’huile ou de graisse de canard.
Couper chaque petit pain en deux, enlever le trop-plein de mie (mais en laisser quand même un peu), tartiner le pain du bas avec du chutney, déposer un steak de canard, ajouter ensuite dans l’ordre souhaité des rondelles de tomate, des feuilles de salade et du comté, refermer le pain et déguster en ne tarissant pas d’éloges à l’égard du cuisinier.

 

D'autres recettes de burger?
Hamburger au saumon
Hamburger au poulet



duck_burger_1


Chutney rhubarbe et quetsches

Pour 2 pots :
500g de quetsches
500g de rhubarbe
240mL de melfor (à défaut du vinaigre de cidre)
80g de cassonade
Sel & Poivre
1 cuillère à café de muscade ou de quatre épices (au choix)
1 pointe de couteau de piment d’Espelette
2 fèves tonka finement concassées
1 oignon rouge épluché et finement émincé
50g de raisins blonds
duck_burger_4

Laver puis sécher les quetsches, les dénoyauter et bien vérifier si elles ne sont pas véreuses (si trop de quetsches étaient véreuses, penser à en rajouter autant que vous avez du en jeter - histoire que les proportions soient conservées).
Laver et éplucher la rhubarbe, la découper en petits morceaux.
Dans un fait-tout, mélanger le melfor, la cassonade, le sel, le poivre, la muscade, le piment et les fèves tonka. Porter à ébullition tout en mélangeant pour dissoudre le sucre, maintenir l’ébullition deux minutes puis ajouter les quetsches, la rhubarbe, l’oignon et les raisins. Laisser mijoter sur feu doux 45 minutes en n’oubliant pas de remuer de temps en temps: il ne doit plus y avoir de liquide en fin de cuisson, la préparation doit être comme compotée.
Mettre en pot : utiliser des bocaux parfaitement propres et à chaque fois une rondelle en caoutchouc neuve et ébouillantée ; remplir le bocal de chutney encore très chaud jusqu’au niveau de remplissage, vérifier que les rebords du bocal sont parfaitement propres avant de le fermer.
Vous pouvez  stériliser les bocaux si vous ne comptez pas consommer tout de suite le chutney : placer au fond d’un grand (c’est important) fait-tout un torchon propre, disposer les bocaux dans le fait-tout, essayer de les coincer les uns contre les autres sinon utiliser un autre torchon entre les bocaux pour empêcher les chocs. Remplir le fait-tout d’eau jusqu’à 1 centimètre au-dessus des bocaux. Mettre sur feu vif et porter à ébullition, une fois que l’eau bout, maintenir l’ébullition pendant une minute. Voilà, c’est stérilisé, il ne reste plus qu’à récupérer les bocaux sans s’ébouillanter.
Étiqueter et stocker.

 

****************


Rien à voir: J'ai eu beau chercher, je n'ai pas trouvé alors j'ai eu l'idée que mes lecteurs alsaciens allaient peut être pouvoir m'aider. Début juin (oui, je sais, ça date!) il y a eu un mini salon de l'agriculture place Kleber à Strasbourg: "La ferme en ville", je l'ai traversé le vendredi soir (04/06) après avoir dîné à l'épicerie avec LN et il y avait un groupe de jazz en concert au milieu de la place et je n'ai pas eu la présence d'esprit de chercher son nom: quelqu'un pourrait-il par hasard me donner le nom de ce groupe?


Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 08:20 - Carnivorisme - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

Commentaires

    délicieuse et très gourmande association de saveurs : à testerd'urgence!!

    Posté par annabelle, vendredi 1 octobre 2010 à 08:38
  • Tu m'étonneras toujours avec tes idées originales: hacher le magret, je dis banco! L'idée me plait et l'association du canard avec du sucré marche toujours. Là il y a en plus de l'acidité pour ne pas saturer le palais de sucre... Bravo! Bon we

    Posté par Dominique, vendredi 1 octobre 2010 à 09:12
  • je te souhaite bon courage pour cette dernière année, car je repense à ma dernière année à moi, je me souviens d'un enfer, où il a été très dur de ce motiver...

    Ta recette me plait beaucoup.. comme toujours !

    Posté par Le citron, vendredi 1 octobre 2010 à 09:31
  • Bon courage pour cette dernière année. Moi quand j'en ai fini avec la fac, j'ai u un coup de nostalgie quand même: s'en était fini des 5 années "d'insouciance" de ma vie d'étudiante et les choses sérieuses allaient commencer...mélange de stress et de grand contentement d'un projet achevé! Pour reparler cuisine, ton Duck burger a l'air succulent! Et ce petit chutney miam miam!! Il a bien de la chance Monsieur N!

    Posté par Miss Crumble, vendredi 1 octobre 2010 à 10:01
  • Et qui va pouvoir se régaler d'un bon burger avec son Chutney? C'est nous.... Encore merci pour cette chouette soirée et ton pot de chutney!

    Posté par Anne, C&Cacao, vendredi 1 octobre 2010 à 10:47
  • Super idée ! J'adhère vraiment, tu as vraiment beaucoup de créativité ! Bises !

    Posté par Lu', vendredi 1 octobre 2010 à 11:34
  • Je ne pourrais pas t'aider pour le nom du groupe mais concernant la vie professionnelle, travailler est aussi très chouette, surtout quand tu as la chance de faire quelquechose qui te plaît, parce qu'en plus tu es payée pour le faire ! Plus de devoirs ni de révisions, une fois la journée au bureau finie tu n'as que du temps libre devant toi
    Ton burger est tentant, j'adore le canard ! Tu ne fais pas fondre le fromage ?

    Posté par Nouk, vendredi 1 octobre 2010 à 12:47
  • Dernière année

    La vie d'étudiant à du bon.
    Sa fin parfois redoutée est souvent synonyme d'épanouissement.
    Le meilleur reste donc à venir... comme pour tes idées et recettes.
    P.S: J'essaie de t'envoyer un mail mais j'ai l'impression que tu ne le reçois pas. Tu peux me la confirmer ?

    Posté par Olive, vendredi 1 octobre 2010 à 13:06
  • Voilà une recette qui raisonne étonnamment, un burger de fin de saison pour clôturer une fin de cycle universitaire... Délicieux acte manquée d'une gourmande ?!

    Posté par Florence, vendredi 1 octobre 2010 à 13:50
  • Ah pas mal du tout! J'adore cette association et je prends note!

    Posté par Julia, vendredi 1 octobre 2010 à 14:34
  • Super recette qui donne envie! Je garde avec soin la technique de la stérilisation pour le lemon curd que je n'osais pas faire faute de savoir comment le conserver un peu plus longtemps! Trop chouette!
    PS: l'entremet croustillant et mousseux était complètement terrible! Adopté!
    Bisous et bon week-end!
    LN.

    Posté par Hélène, vendredi 1 octobre 2010 à 16:35
  • Rien à voir mais
    1 ... tu m'as fait super peur avec ton titre !
    2 ... je viens de prendre un coup de vieux monumental parce que pour moi aussi, l'année, les bonnes résolutions tout ça ... c'est en septembre. Par contre ça fait quelques années déjà que j'actualise mon filofax avec des recharges janvier/décembre ... mais comme mes 2 filles vont à l'école (et forcément à 4 et 7 ans , elles en ont pour un moment) je crois bien que je vais redevenir "petite"

    Posté par nat@cha, vendredi 1 octobre 2010 à 20:37
  • Fait anodin, j'utilise depuis plusieurs années des agendas de janvier à janvier, peut-être pour prendre un peu de distance avec ce monde universitaire dont je me lasse aussi (et terriblement).
    (et oui, quand les amis si proches (ou les amoureux, ça arrive) ne sont plus contraints de s'asseoir et d'écouter docilement, d'apprendre par coeur et d'accumuler les piles de polycopiés et de notes, on peut envier une autre vie)(même aux USA, où je m'attendais à un système scolaire beaucoup plus souple)

    J'aimerais bien que les burgers ici soient aussi subtils que les tiens. Sic.

    Posté par Camille, vendredi 1 octobre 2010 à 21:07
  • Je te souhaite alors de ne jamais devenir vieille Excellent ton hamburger aux accents français, surtout la touche des prunes...

    Posté par Edda, vendredi 1 octobre 2010 à 22:06
  • Je te souhaite alors de ne jamais devenir vieille Excellent ton hamburger aux accents français, surtout la touche des prunes...

    Posté par Edda, vendredi 1 octobre 2010 à 22:06
  • C'est rigolo, car moi qui travaille et n'ai plus à vivre au rythme de l'année universitaire : je reste avec un agenda de septembre à septembre !
    Ton burger est géant : surtout le chutney !
    Bises

    Posté par Macaronette, vendredi 1 octobre 2010 à 22:25
  • Mjam...très alléchant. Un affermissement parfait après les cours magistraux à la fin d'un jour.
    Amitiés

    Andreas

    Posté par Andreas, vendredi 1 octobre 2010 à 23:01
  • Oh j'ai eu la même idée que toi aujourd'hui!Les hamburgers maison,c'est un bon vaccin contre les fast-foods Bon courage pour cette dernière année, profites-en, c'est vrai que la "vie d'après" c'est moins folichon !

    Posté par létitia, samedi 2 octobre 2010 à 03:18
  • Hm, du canard haché moi au contraire ça me parle ! C'est une excellente idée

    Posté par Géraldine, samedi 2 octobre 2010 à 10:31
  • C'est drôle, Crevette m'a toujours tenu le même discours : elle ne jure que par les agendas septembre-septembre. Et elle a choisi LE métier qui permet de les garder

    Malgré mon obsession pour les nouilles, je t'avoue que j'ai très très envie de burgers en ce moment aussi... Je pense que je vais bientôt jeter mon dévolu sur les pains ad hoc de Gracianne.

    Bises.

    Posté par Mingou, samedi 2 octobre 2010 à 10:31
  • Bien des années après ma dernière année de fac, je me la rappelle avec une certaine nostalgie : trop lent quand on y est, trop bien quand on en est loin... Un peu banal ce que je t'écris, hein ?
    En attendant, ce joli chutney me plaît bien. Et tiens, je le mangerai en pensant à mon dernier rendu... bien des années après.

    Posté par Tweet, samedi 2 octobre 2010 à 11:08
  • Hum! De quoi bien attaquer la rentrée! Tu étudies dans quelle branche?

    Posté par Gen, samedi 2 octobre 2010 à 13:52
  • Je ne sais pas ce que tu fais comme étude mais je te conseille effectivement de bien profiter loooooooooool Moi, après de longues études, je rêvais de travailler, total, sur 2 ans, je n'ai travaillé que 8 mois ... Toujours pas de boulot ... Mais peut-être que l'année prochaine, la crise sera finie et il y aura de l'embauche : je croise les doigts pour toi !!!!!!!!!!! Mais (une dernière chose) quand ça se passe bien, c'est plutôt une bonne chose de passer des agendas qui commencent en janvier : quand on l'iame, le travail nous épanouit !

    Posté par Fillededécembre, samedi 2 octobre 2010 à 15:39
  • Salut,
    je suis moi aussi dans ma dernière année d'étude et je me retrouve un peu dans ce que tu dis !
    Je souhaitais attirer ton attention sur un dessert que j'ai gouté hier à "la table du fort" à Marseille:
    un moelleux au gingembre cœur coulant fruit de la passion et sa glace crémeuse au gingembre. Le tout subtilement dosé. C'était fantastique.
    Aurais-tu dans tes tiroirs une recette comme celle là ou une idée pour la réaliser ???

    Posté par mArie, samedi 2 octobre 2010 à 17:11
  • Dominique: merci!

    Le citron: je ne me fais pas trop de soucis, j'ai décidé de voir le verre à moitié plein : ne pas oublier les luxes de la vie d'étudiant!

    Miss Crumble: mon parcours atypique m'ayant déjà fait perdre mon insouciance, je ne me fais pas trop de soucis.
    Sinon, c'est moi qui ait de la chance que N. me fasse des burger au canard!

    Anne: à très vite!

    Nouk: je suis d'accord avec toi, et je m'étonne moi même parfois d'avoir hâte que ça commence. Et puis je pense qu'avoir un salaire tous les mois, ça change bien la donne aussi
    Non, je ne fais pas fondre le fromage, même si il se ramolli un peu au contact de la viande chaude, mais c'est une question de goût et de préférence. Le faire fondre ne serait pas considéré comme une hérésie je pense

    Olive: je l'ai bien reçu, j'y réfléchi et te réponds dès que possible!

    Florence: merci!

    hélène: contente que l'entremet ait eu du succès. Je n'ai jamais stérilisé du lemon curd donc je ne sais pas si ça marche comme pour le chutney mais après tout, pourquoi est-ce que ça serait différent?
    Si tu veux il existe un site spécialisé dans les conserves:
    http://conserves.blogspot.com/

    Natacha: désolée pour la frayeur, ce n'était pas voulu ni fait exprès

    Camille: oui je crois que tu as mis le doigt sur les faits qui m'ont moi aussi fait évoluer: quand tu vois qu'autour de toi tout le monde travaille, gagne sa vie - point non négligeable - tu te dis que finalement ça serait peut être pas mal de toi aussi mettre la point final (quoique de nos jours on a jamais fini de se former..) à tes études...

    Macaronette: c'est rassurant!

    létitia: je ne pense pas que ça sera moins folichon, en faite je suis même plutôt de l'avis contraire

    Mingou: je ne pourrais sans doute pas choisir la même voie que ta crevette mais on verra ce que je ferais au moment de choisir mes agendas
    Sur ce coup là comme le canard a un côté rustique, je voulais du "vrai" pain, pas des buns!

    Fille de décembre: courage!

    Marie: je n'ai pas ça en stock mais je peux y réfléchir!

    Posté par loukoum°°°, samedi 2 octobre 2010 à 17:54
  • profites en bien!....c'est avec le recul des années qu'on se rend compte que ces années là sont inoubliables...zut..voilà que je joue les vieilles nostalgiques là!....mais comme on peut être quinqua et aimer les burgers, je garde ta recette!...

    Posté par Babeth59, samedi 2 octobre 2010 à 18:30
  • Profite bien de ton année de fac...
    J'aurais pas oser haché le magret mais cela doit être tellement bon que je le ferais quand même.

    Posté par davy, samedi 2 octobre 2010 à 19:40
  • Tu sais qu'à un moment j'ai pensé faire chef de clinique rien que parce qu'ils ont encore une carte d'étudiant? Mais c'était le seul avantage...
    Et puis je crois que je serai toujours un peu étudiante de toute façon, assez inconséquente, dormant à pas d'heure, incapable de prendre des décisions d'adulte et tout ça.
    Sinon, le burger a l'air dément! Je mangerai bien ça demain après la séance de tu sais quoi!
    PS: j'ai un souvenir ému de mon agenda de 1ère, un Chipie bleu, avec des carreaux écossais, remplis de parties de pendu que je faisais pendant les cours d'allemand avec R. C'était crucial le choix de l'agenda!

    Posté par patoumi, samedi 2 octobre 2010 à 21:48
  • Je confrime

    que le burger au canard est une vraie tuerie. En ce qui concerne les agendas, je suis comme toi, j'aime aussi acheter le mien au mois d'août. je le touche, je le sens, et si il sent la couverture plastique alors là, c'est le summum !!!!

    Posté par khey, dimanche 3 octobre 2010 à 06:06
  • Cela fait 3 ans que je travaille, je suis toujours calé au rythme scolaire. Certes le fait de travailler avec des enfants fait qu'on y est obligé, mais pour moi les bonnes résolutions c'est en septembre pas en janvier !
    Mouah punaise tes burgers ils font envie !! Et depuis que j'ai testé la pâte à buns, impossible de remanger l'infâme pain à burger du commerce !

    Posté par Parigote, dimanche 3 octobre 2010 à 10:56
  • Question hors sujet...

    Tout d'abord j'ai envie de dire "wow" en voyant cette recette. Je suis une adepte des burger-méliorés, donc la, je m'en prend plein les yeux !

    Sinon, une question, j'ai vu en passant marmiton (j'y était pas allé depuis des lustres) qu'on pouvais faire d'une façon enfantine du fromage frais maison. A quand un cheese cake maison de la croûte au fromage ?

    A toute !

    Posté par Graine, dimanche 3 octobre 2010 à 18:59
  • Bon courage loukoum pour cette nouvelle année de fac, c'est pas facile tout les jours et j'en sais quelques choses surtout quand les amis partent!
    En tout cas ce burger vient à point!
    Un petit tag à ton nom sur mon article d'aujourd'hui =)

    Bonne soirée, bis

    Posté par M., dimanche 3 octobre 2010 à 19:44
  • Patoumi: je ne savais pas que les chefs de clinique avaient une carte d'étudiant!!? Tu sais que j'avais aussi un agenda chipie avec des écossais bleus? Il est toujours chez mes parents.
    Je me demande si je vais pas retourner voir le film cette semaine!

    Graine: j'ai déjà fait du fromage maison - on m'a offert une fromagère pour mon anniversaire - mais ne l'ai jamais utilisé pour un cheesecake!

    Posté par loukoum°°°, lundi 4 octobre 2010 à 12:10
  • MMMh il a l'air vraiment super ce burger, il faut absolument que je plante de la rhubarbe l'année prochaine... et que je fasse très vite des burger maison!

    Depuis 3 ans je me trimballe avec un agenda "semainier de bureau", de janvier à décembre, à couverture marron ou noire, mis à dispo par l'employeur! je n'y colle plus des images, des places de concert, des textes, des fleurs sechées, je ne demande plus à mes copines (collègues) de m'y écrire des mots....

    MAIS il ya un temps pour tout, et j'aime bien cette vie "d'adulte" à part entière (pour moi à partir du moment où tu payes des impôts tu es adulte!) avec certes des responsabilités, plein de choses barbantes auxquelles il faut penser mais aussi, une indépendance financière, un premier vrai "chez soi" (avec crédit, travaux déco et tout ce qui va avec!). Tu verras qu'on ne regrette pas bien longtemps la fac!

    Bonne contituation!

    PS: il est comment ton dernier agenda d'étudiante?

    Posté par wolke, lundi 4 octobre 2010 à 15:13
  • C'est un moleskine noir (juillet 2010 à décembre 2011)

    Posté par loukoum°°°, lundi 4 octobre 2010 à 17:04
  • et bien, je vais me laisser tenter ce week end!!ça a l'air succulent!

    Posté par babsouilles, lundi 4 octobre 2010 à 18:38
  • je n'aurai jamais pensé à utiliser les quetsches dans un burger, mais pourquoi pas! Oh oui, qu'il est agréable d'être étudiant! j'en profite le temps que ça dure, et même si copains s'éloignent, c'est pour nous permettre de nous émanciper et de faire de nouvelles rencontres!
    Pourvu que ça dure!

    Posté par Lilith, lundi 4 octobre 2010 à 20:56
  • han, me rappelles même plus du passage à l'agenda de janvier à janvier, je n'ai pas fait de longues études mais quand même !!! Suis je vieille ??!!
    Mais non !!!

    Ben moi je l'aime mon agenda Manitou de janvier à janvier donné par F.

    Par contre F. il me fait jamais de burgers et ça, c'est dommage .... mais moi je vais lui en faire un au canard dont il m'en diras des nouvelles ....

    NB : Planter de la rhubarbe pour l'année prochaine, planter de la rhubarbe pour l'année prochaine, .....

    Posté par manulamanouche, samedi 9 octobre 2010 à 08:22
  • hier, samedi j'avais prévu de faire ces petits hamburgers et grand bien m'a pris! on s'est régalé!!! quelle belle et bonne idée! bon on n'avait pas le chutney adéquat mais c'était très bon quand même! et dans des petits pains à la figue, miam!
    merci!!

    Posté par babsouilles, dimanche 10 octobre 2010 à 13:48
  • Avec des pains à la figue ça devait être top en effet! Merci de ton feedback, contente de savoir que vous vous êtes régalés!

    Posté par loukoum°°°, lundi 11 octobre 2010 à 17:31
  • quelle bonne idée ! : un hamburger gastronomique !!
    huuum ca à l'air d'être très fin !

    Posté par carocook, lundi 1 novembre 2010 à 16:43
  • Place Kléber

    quelle alléchante recette
    est-ce que tu parles de Gotan Project, le groupe qui jouait sur la place Kléber ? (mais je ne pense pas, puisqu'ils ne font pas vraiment vraiment du jazz - ou du moins pas du jazz traditionnel, si tradition il y a, bref - et surtout je ne crois pas que c'était pendant la ferme à la ville !
    continue de nous faire rêver avec tes belles recettes !

    Posté par lau, mardi 25 janvier 2011 à 08:20
  • Non, j'étais là pour Gotan Project mais ce n'était pas à ça que je pensais. Comme toi je ne sais plus si c'était en même temps que la ferme en ville mais le groupe que j'ai entendu avait joué de nuit et c'était vraiment jazz...
    Mais merci d'avoir tenté de m'aider, c'est super sympa

    Posté par loukoum°°°, mardi 25 janvier 2011 à 20:04

Poster un commentaire