Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

mercredi 24 septembre 2014

Raviolis à la betterave farcis au chèvre, pesto de roquette

 

raviolis betterave chèvre 2

 

J'avais depuis longtemps envie de préparer des raviolis farcis au chèvre avec une pâte à la betterave. La betterave colore toujours si joliment les plats et leur donne un peps inimitable. Les raviolis chèvre-betterave sont assez fréquents sur les blogs étrangers et j'ai choisi de faire un mélange entre ces deux recettes: pour la pâte la recette de Aromas from apartement 5 me semblait parfaite avec ces petites betteraves rôties absolument irrésistibles et pour la farce j'ai choisi la recette de The Italian Dish. J'ai choisi de servir les raviolis avec un pesto de roquette, libre à vous de choisir ce qu'il vous plaira! Le résultat est top, c'est délicieux et super joli! Ce plat coloré plait à tous les coups! Attention cependant, la pâte à la betterave est plus difficile à travailler qu’une pâte à raviolis traditionnelle, si vous n’avez jamais fait de raviolis il faut peut-être commencer par une autre recette. Contrairement aux raviolis traditionnels, cette pâte supporte très mal la congélation, à déguster dans la journée.

 

raviolis betterave chèvre 1

 

 

Raviolis à la betterave farcis au chèvre, pesto de roquette

Pour environs 30 raviolis :
Farce :
300g chèvre frais
100g de parmesan fraichement râpé
1 œufs
Ciboulette finement émincée (2/3 de botte)
Sel et poivre du moulin
Pour la pâte à raviolis :
300g de purée de betterave (soit 650g de petites betteraves crues)
Sel, poivre, Huile d’olive
1 œufs
500g de farine (en prévoir un peu plus pour fariner)
Pour la réalisation :
2 à 3 jaunes d’œuf
Pesto de roquette :
150 à 200g de roquette
80g de pignons dorés à sec
75g de parmesan fraichement râpé
75 à 100mL d’huile d'olive
75 à 100mL d’eau
1 gousse d’ail (pelée et finement émincée)
3 cuillères à soupe de jus de citron
Sel & Poivre du moulin
Pour servir :
Quelques pignons dorés à sec

Faire rôtir les betteraves :
Préchauffer le four à 200°C.
Couper les fanes des betteraves et disposer les betteraves dans le lèche frite du four, napper d’un filet d’huile d’olive, saler et poivrer. Faire rôtir les betteraves 40 à 60 minutes (selon leur taille) à 200°C, la pointe d’un couteau doit transpercer la chair facilement.

Le pesto de roquette :
Pendant ce temps préparer le pesto de roquette en mixant tous les ingrédients au blender. Ajouter l’eau et l’huile d’olive petit à petit jusqu’à a voir la texture désirée. Le pesto doit être un peu épais, il va se détendre quand on le chauffera pour le servir avec les raviolis. Stocker au frais.

La farce :
Préparer la farce en mélangeant tous les ingrédients, stocker au frigo.

Réaliser la pâte à raviolis :
Une fois les betteraves tiédies/refroidies, les éplucher (c’est très facile), couper en petits morceaux et mixer pour obtenir une purée de betteraves. Mélanger dans un bol 300g de cette purée avec l’œuf puis ajouter petit à petit la farine tout en mélangeant/pétrissant. Il est possible que vous n’utilisiez que 475g de farine. Pétrir 5 à 10 minutes puis former une boule de pâte homogène, fariner. Laisser reposer 1 heure à température ambiante.

Réaliser les raviolis :
Travailler sur un plan de travail bien fariné. De manière générale la pâte à la betterave est plus collante et plus difficile à travailler qu’une pâte à pâte normale. Fariner régulièrement le plan de travail comme la pâte.
Couper la boule de pâte en trois morceaux, en réserver deux.
Prendre la troisième boule de pâte, à l’aide d’un rouleau à pâtisserie l’étaler dans la longueur, la fariner légèrement puis le passer à travers le laminoir réglé sur la plus grosse épaisseur, récupérer la pâte, la plier en trois sur elle-même puis la passer à travers le laminoir (même épaisseur) dans l’autre sens, continuer à affiner la pâte en la passant à travers le laminoir en diminuant progressivement  l’épaisseur, fariner la bande obtenue régulièrement. La pâte étant fragile, ne pas aller jusqu’au dernier cran, s’arrêter à l’avant dernier.
Couper la bande de pâte obtenue en deux en son milieu, déposer sur un plan de travail bien fariné. Sur une des moitiés déposer des tas de farce à intervalles réguliers. Délayer les jaunes d’œuf avec un tout petit d’eau et à l’aide d’un pinceau napper le pourtour des tas de farce de jaune d’œuf. Déposer la deuxième moitié de pâte sur celle-ci en veillant à bien souder les deux pâtes autour de la farce tout en chassant les bulles d’air. Découper ensuite les raviolis avec au choix un découpoir à raviolis, un emporte pièce (7 centimètres de diamètre ici) ou une roulette. Recouvrir des planches ou les lèches frites du four de papier sulfurisé, fariner légèrement et y déposer les raviolis sans qu’ils ne se touchent.
Répéter l’opération jusqu’à épuisement de la farce ou de la pâte. Il faudra réutiliser les chutes de pâte obtenue la première fois*.raviolis betterave chèvre 3
Cuire immédiatement les raviolis ou couvrir de papier film (attention pas directement au contact des raviolis sinon ca peut coller, d'où l'utilisation parfaite du lèche frite, utiliser du papier sulfurisé à défaut) et stocker au frais quelques heures, pas plus.
* Après une première utilisation des chutes de pâte il restera encore des chutes. Pour ne pas les jeter vous pouvez les transformer en knepfles : pétrir un peu et étaler grossièrement la pâte au rouleau à pâtisserie, fariner légèrement puis le passer à travers le laminoir réglé sur la plus grosse épaisseur, récupérer la pâte, la plier en trois sur elle-même puis la passer à travers le laminoir (même épaisseur) dans l’autre sens. Vous obtenez un petit rectangle de pâte épais, détailler en petits cubes. Cuire et cuisiner comme vous voulez.

Dressage :
Cuire les raviolis dans une grande quantité d’eau salée (environ 3 minutes).
Réchauffer doucement le pesto.
Servir les raviolis avec le pesto et quelques pignons dorés.

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés

Commentaires

    juste sublime ! ça doit être délicieux. Bonne journée !

    Posté par Anaïck, mercredi 24 septembre 2014 à 10:08
  • J'adore ta recette, c'est très joli en couleur et surement délicieux !

    Posté par Framboisine, mercredi 24 septembre 2014 à 13:40
  • Oh c'est ravissant! je suis une grande adepte des raviolis maisons, et ceux-ci me font définitivement de l'oeil!

    Posté par Ann, mercredi 24 septembre 2014 à 22:52
  • Délicieusement joli et raffiné. Quelle chouette idée!
    Bon, je vais d'abord tenter de maîtriser les raviolis tout simples avant de me lancer dans cette recette mais j'espère bien pouvoir l'essayer bientôt!

    Posté par Marie, jeudi 25 septembre 2014 à 09:38
  • La recette est très jolie, mais puisque tu conseilles aux débutants de commencer par une autre recette, j'attendrai d'avoir un peu plus de pratique pour me lancer dans celle-là !

    Posté par Mnêmosunê, vendredi 26 septembre 2014 à 19:31
  • Félicitations pour ces superbes raviolis de betterave, avec le pesto, c'est assurément aussi joli que délicieux, bravo !!!!!!

    Posté par jeanne, samedi 27 septembre 2014 à 00:28
  • Magnifique !

    Posté par Louise, dimanche 28 septembre 2014 à 09:41
  • Superbes photos, les raviolis doivent être délicieux !
    Savez-vous si un traiteur à paris fait ces raviolis à la betterave ? Merci pour ce partage

    Posté par traiteur à paris, mardi 30 septembre 2014 à 09:54
  • qu'est ce que c'est joli toutes ces couleurs!

    Posté par cecily, mercredi 1 octobre 2014 à 00:31
  • quelles belles couleurs !

    Posté par Deb, dimanche 5 octobre 2014 à 00:21
  • J'ai pas (encore) de laminoir mais c'est typiquement le genre de recettes qui me donne envie d'investir. Une recette pour épater les copains ça !

    Posté par candoo, lundi 6 octobre 2014 à 12:58
  • Quelle couleur! Bravo!!

    Posté par MarieC, lundi 6 octobre 2014 à 19:12
  • Coucou,

    Ma cousine Juliette réalise des sacs et voici son e-shop :
    http://romeoetpetrolette.bigcartel.com/
    Elle fait de très belles choses, n'hésite pas à passer l'information.
    Bises

    Posté par christine, mardi 7 octobre 2014 à 21:16
  • C'est sympa!

    www.studiocarteblanche.com

    Posté par Carte Blanche, mardi 14 octobre 2014 à 18:11
  • J'aime beaucoup moi aussi faire des ravioli et des pâtes fraîches en général en remplaçant l'eau ou les oeufs par une purée de légume. Et il ne faut pas hésiter à laminer longuement la pâte, elle est en effet plus friable au début qu'une pâte farine/oeufs.

    Cependant, j'utilise non pas de la farine, mais de la semoule de blé dur fine, et je ne mets pas d'oeufs.
    Du coup cette pâte à pâtes se supporte très bien la congélation, ce qui est quand même pratique, car, si je me lance rarement dans l'activité "ravioli", quand je m'y colle, j'en fais beaucoup, que je congèle donc.

    Voir ici par exemple:

    http://www.marmiton.org/recettes/recette_ravioli-au-saumon-et-leur-creme-de-fenouil-rencontre-marmiton_175724.aspx

    Posté par Pascale, mercredi 15 octobre 2014 à 10:26
  • Un commentaire sur les commentaires
    Comme il n'y a pas de nouveau post (ça n'est pas un reproche), je lis les commentaires des autres visiteurs, ce que je fais rarement.
    Et je me marre. Entre l'autopromotion de son blog, la pub pour les sacs de la cousine et la pub pour sa propre recette de ces raviolis, mais en remplaçant tous les ingrédients par autre chose, et qui n'a donc plus grand chose à voir, le lien Marmiton (pffff), franchement, je devrais lire tout ça plus souvent !
    Faut aimer trier, quoi...

    Bon faudra aussi trier mon commentaire, sans rapport aucun avec ces extraordinaires raviolis

    Posté par Fabien, mardi 21 octobre 2014 à 17:09
  • Original !

    Très original comme recette! Je pense pas que j'oserais le mélange betterave-chèvre mais pourquoi pas

    Posté par MignardisesetCie, jeudi 23 octobre 2014 à 11:59
  • Salut

    Salut, cela fait un bail...je vois que tu continues aussi cette aventure ! Cela faisait un moment que je n'était pas revenu sur ta page, mais rien à changer le style , tout y est! J'espère que tout va bien de ton côté ! Au plaisir, bizzz

    Posté par Claude-Olivier, vendredi 24 octobre 2014 à 09:34
  • Recette testée hier, nous avons adoré la pate, je l'ai trouvé parfaite. C'est vrai qu'elle est un peu plus dure à travailler mais avec un peu de la farine et cest bon.
    Pour ce qui est de la farece par contre, je l'ai trouvé un peu compact, je testerais peut etre sans l'oeuf la prochaine fois.
    Pour la conservation, je les ai fait le matin pour le soir et la conservation était ok. Est ce que tu ne penses pas qu'on peut les faire la veille ?

    Posté par Chichouye, vendredi 24 octobre 2014 à 11:26
  • Quel boulot! Pfiuuu, en ce moment je suis plus "tartines" du dessous que "ravioles"!

    Posté par petitpotdebeurre, lundi 27 octobre 2014 à 17:11
  • Je me permets une réponse: je me fiche totalement de me faire de la pub ou pas, j'ai juste mis le lien avec la recette exacte parce que l'auteur dit que "contrairement aux raviolis traditionnels, cette pâte supporte très mal la congélation, à déguster dans la journée".
    Or je fais une pâte à ravioli avec des légumes mixés pour la couleur et le goût, il se trouve qu'elle se congèle très bien. Il serait donc fort possible de faire la même à base de betteraves... afin de pouvoir faire une bonne quantité de ravioli (vu le travail que cela représente, perso, je n'en fais pas tout les 4 midis) et en congeler.
    Et que c'était plus simple de filer le lien vers le site de cuisine où elle se trouve que de faire un copier/coller de ma recette.
    Après, si ça ne plaît pas à Loukoum, qu'elle fasse le ménage, ça ne me vexera pas.

    Posté par Pascale, mardi 28 octobre 2014 à 14:16
  • J'espère que tu n'arrêtes pas ton blog? (:

    Posté par Carole, mardi 4 novembre 2014 à 11:25
  • Pascale: merci pour ces infos, ton commentaire était très intéressant, je ne vais pas du tout le supprimer Je tenterai cette recette à l'occasion pour voir la différence de texture! Merci!

    Fabien: Pendant mon silences les commentaires ont fait office de divertissement, c'est parfait

    Claude Oliver: hello & welcome back! Je surveille aussi toujours ce qui se passe chez toi

    Chichouye: perso je ne tenterai pas la veille mais si tu a le gout du risque vas y et tiens moi au courant Pour la farce je pense que la texture peut aussi varier en fonction de celle du chèvre frais utilisée... Il y a en a de plus ou moins denses/humides

    Carole: Me voilà de retour!

    Posté par loukoum°°°, mercredi 19 novembre 2014 à 07:06

Poster un commentaire