Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

jeudi 11 février 2016

Manti, raviolis ouzbeck à l’agneau

 

mantou 05   mantou 02

 

Ici nous affectionnons tout particulièrement la cuisine afghane du coup après les ashak je ne résiste pas à vous parler de leurs cousins, les mantou. Entre mantou et ashak c'est toujours un dilemme pour moi dans les restaurants afghans (mais bon, avec un tel dilemme je ne découvre pas les autres plats :-/). Alors oui la recette de ce billet est une recette ouzbeck mais la recette afghane est très très proche, la seule différence que j'ai identifiée (en plus du pliage des raviolis) c'est que la version afghane est servie avec une sauce à base de  tomates (parfois additionnée de quelques lentilles) en plus de la sauce au yaourt.

Cette recette est issue (et adaptée au fil du temps) du livre de Sophie Brissaud « La table du thé » qui est un des best seller de ma bibliothèque culinaire pour ainsi dire. Chaudement recommandé si vous ne l’avez pas encore. Tout ce que j’ai testé a été couronné d’un vif succès (et ce n’est pas la première fois que je vous en parle). La question à laquelle je ne sais pas répondre c’est pourquoi je ne vous ai pas parlé de cette recette il y a déjà quelques années de cela mais ça fait parti des mystères des publications de ce blogs : elles ne reflètent pas toujours le quotidien….

Je ne compte plus le nombre de fois ou nous avons faite cette recette à la maison. Nous l’adorons, c’est une recette doudou qui réchauffe n’importe quelle soirée d’hiver. Ces raviolis ouzbeck nécessitent un peu de préparation - comme les ashak - mais le jeu en vaut bien la chandelle croyez moi. Des raviolis bien chauds, parfumés à l’agneau, à la menthe et à la coriandre, servis avec une sauce au yaourt aux herbes fraîches et à l’ail, c’est un régal.

 

mantou 03   manti 8 copie

 

Manti, raviolis ouzbeck à l’agneau

Recette de Sophie Brissaud, extraite du livre La Table du thé (un de mes livres de cuisine favoris)

Pour 3 personnes /35 raviolis:
Pour la sauce
300g de yaourt grec
2 cuillères à soupe de menthe fraîche finement ciselée
2 cuillères à soupe de coriandre fraîche finement ciselée
3 gousses d’ail (pelées et finement émincées/râpées)
Sel
Pour la pâte
350g de farine
1 cuillère à café de sel
5 jaunes d’œuf
2 cuillères à soupe d’huile de tournesol
160ml d’eau
Pour la farce
2 petits oignons pelés et finement émincés
1 cuillère à soupe d’huile de tournesol
3 gousses d’ail (pelées et finement émincées/râpées)
300g d’agneau haché
2 cuillères à soupe de menthe fraîche finement ciselée
2 cuillères à soupe de coriandre fraîche finement ciselée
4 cuillère à soupe de fond de volaille (ou de veau)
Sel et poivre
Un petit morceau de beurre très froid

Si possible la veille ou au pire le matin pour le soir, préparer la sauce : Mélanger tous les ingrédients dans une boite hermétique et laisser infuser au frais

Préparer la pâte : Mélanger la farine et le sel et tout en mélangeant au robot ajouter les jaunes d’œufs l’un après l’autre puis l’huile. Ajouter l’eau goutte à goutte jusqu’à ce que la pâte commence à s’agglomérer et forme une boule (vous n’aurez sans doute pas besoin de toute l’eau). Pétrir à la main quelques minutes puis emballer la boule de pâte dans du papier film et laisser reposer 30 Minutes au frigo

Préparer la farce : faire revenir les oignons dans l’huile puis hors du feu ajouter les autres ingrédients (sauf le beurre froid) et bien mélanger.

Façonner les raviolis : Diviser la pâte en deux, garder une moitié bien emballée dans le papier film et étaler l’autre très finement sur un plan de travail légèrement fariné, y découper des disques de 8 centimètres de diamètre. Garnir chaque disque d’un peu de farce et chapeauter d’un petit cube de beurre froid. Du bout des doigts humidifier légèrement le bord du disque de pâte avec un peu d’eau puis façonner le ravioli en pinçant bien pour faire coller la pâte.
Répéter l’opération avec l’autre moitié de pâte et de farce.
Déposer les raviolis dans le lèche frite du four vapeur recouvert de papier sulfurisé ou dans un panier vapeur recouvert de papier sulfurisé percé et huilé. Les raviolis ne doivent pas se toucher.
Cuire 20 à 25 minutes à la vapeur.
Servir les raviolis bien chauds avec la sauce froide.

 

 manti montage

  

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés

Commentaires

    Ces ravioli m'ont l'air divins !

    Posté par LadyMilonguera, jeudi 11 février 2016 à 10:43
  • Bonjour,

    Je ne connais pas mais je trouve la présentation de ces beignets adorable. Merci pour ce partage.

    Bonne journée

    Posté par lolotte79, jeudi 11 février 2016 à 11:47
  • Ca a l'air délicieux mais peut on les faire cuire à l'eau ?! J'ai juste un cuit vapeur Tupperware pour le micro onde mais la capacité n'est pas suffisante merci !

    Posté par Elodie, jeudi 11 février 2016 à 18:46
  • Mon plat préféré...enfin la version turque de belle maman, qui diffère un peu, mais l'esprit reste le même, les épices sont différentes, c'est à la viande de boeuf et par dessus la sauce, on ajoute du beurre fondu parfumé au piment. La légende dit que les femmes de Kayseri, en Cappadoce, font des pliages si fins, qu'une cuillère peut contenir plusieurs dizaines de mantı.

    Posté par strawberry, jeudi 11 février 2016 à 18:52
  • Je suis fan de toutes les formes de ravioli et je vais m'empresser de mettre ceux-ci au menu bientôt. Derniers coups de cœur en date : les ravioli arméniens de Sonia Ezgulian et les momos d'un chouette restaurant tibétain à Rennes. Et puis les éternels Maultaschen allemands que j'adore aussi...

    J'ai été très très ravie de te lire, as usual !

    Posté par Stéphanie, jeudi 11 février 2016 à 19:10
  • hummm

    Les photos de ce la font saliver. Ils semblent trop bons.

    Posté par omothermix.com, jeudi 11 février 2016 à 23:54
  • lolotte79: en effet c'est des super beignets :-/

    Elodie: je n'ai jamais testé mais je pense que tu peux tenter (éviter l'ébulition violente) en surveillant de près

    strawberry: mmmhh cette version a l'air très chouette aussi!

    Stéphanie: nous avons la même passion

    Posté par loukoum°°°, lundi 15 février 2016 à 09:38
  • Bonjour!
    Je suis votre blog depuis des années et je m'en inspire souvent! Ces raviolis ont l'air excellent, surtout que la recette ne demande pas de faire frire les boulettes d'agneau... J'ai deux questions:
    -Serait-il possible d'utiliser une machine à pâtes (laminoir) pour étirer la pâte? Ou est-elle trop collante? Et si oui quel "niveau" conseilleriez-vous?
    -Est-il possible de faire cuire ces raviolis à la cocotte-minute?

    Je vais les tenter le plus vite possible! J'adore l'association agneau+menthe+ail, ce serait délicieux avec des pignons aussi.

    Posté par Wolfette, mercredi 17 février 2016 à 11:38
  • Je pense que l'on peut étaler la pâte au laminoir elle n'est pas difficile à travailler. Il ne faudra juste pas aller jusqu'à l'épaisseur la plus fine car la pâte doit être un petit peu plus épaisse que pour les raviolis italiens.
    Je n'ai jamais utilisé la cocotte minute pour cuire à la vapeur car la mienne est si antique qu'elle n'a pas de panier associé ... Je pense que c'est possible il faut juste veiller à ce que les raviolis ne se touchent pas et mettre une feuille de papier sulfurisé percé entre le panier vapeur et les raviolis

    Posté par loukoum°°°, jeudi 18 février 2016 à 07:03
  • Ils sont aussi beaux que là-bas. Je suis allée en Ouzbekistan. j'en ai mangé mais l'offre n'est pas très grande dans les restaurants. A part le plov qui est le plat national que nous avons du mal à digérer nous européens quand il est fait avec de l'huile de coton. Sinon j'aime aussi beaucoup les pelmenis russes arrosés de crème et de vinaigre avec pleins d'herbes.

    Posté par VeryEasyKitchen, lundi 22 février 2016 à 16:55
  • Merci! Je n'ai encore jamais fait de pelmenis mais c'est une excellente idée!

    Posté par loukoum°°°, mercredi 2 mars 2016 à 07:43
  • C'est vraiment très appétissant.Bravo pour la diversité des recettes

    Posté par Lorraine, jeudi 31 mars 2016 à 18:58

Poster un commentaire