Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

samedi 2 janvier 2010

Noël en entremets : Yu de Pierre Hermé

 

Noel_11

Bonne Année à tous!

 

L'année dernière, pour le réveillon de Noël, j'avais décidé de réaliser un entremets de Pierre Hermé, j'avais épluché pH 10 (La bible de Pierre Hermé) et jeté mon dévolu sur une des recettes qui me plaisait le plus. J'y avais passé des heures, rarement je m'étais autant appliqué dans la réalisation d'un gâteau: j'avais suivi les instructions du maitre à la virgule près, j'avais écumé les boutiques pour dénicher tous les ingrédients "exotiques" nécessaires, j'y avais mis toute mon application... et je crois que du coup j'en attendais un peu trop... Avec la meilleure volonté quand on n'est pas pro le résultat ne l'est pas non plus et j'avais été déçue: je l'avais trouvé trop sucré, mal équilibré au niveau des parfums (le chocolat prenant le dessus sur tout le reste) et au final je m'étais dit que tant d'efforts pour pas tant de satisfaction que ça c'était dommage. Mais quelqu'un avait du me suggérer de prendre comme bonne résolution de 2009 d'arrêter d'être rancunière et du coup je n'en ai pas tenu rigueur à Monsieur Hermé et cette année pour Noël quand il a fallu choisir le(s) dessert(s) je me suis replongée dans pH 10. Cependant l'épisode de l'année passée m'avait quand même servi de leçon: je ne me suis mise aucune pression et je n'ai pas suivi la recette du maitre à la lettre. Ni dans les ingrédients (aucune chasse aux produits pro, j'ai substitué - aucun cru valrhona, je suis restée au nestlé dessert), ni dans les proportions (je n'ai pas pesé au gramme près: si j'avais 20g de sucre au lieu de 23 je n'en faisait pas un drame - la crème au beurre a été modifiée: plus de meringue italienne et de crème anglaise, moins de beurre: pour une fois que c'est N. qui a paniqué face à la quantité de beurre je l'ai laissé modifier la recette! ^^), ni dans les techniques (l'étuvée de pommes de 10 heures au four a été transformée en des pommes poêlées en quelques minutes et comme ni N. ni moi ne savions ce que "foisonner le beurre" signifiait on a fait comme si foisonner voulait dire fouetter; depuis on sait que les deux verbes ne sont pas vraiment synonymes mais qu'importe).
Sur ce principe (suivre la recette du maître mais apprendre à s'autoriser des libertés et cela même si c'est une recette de Pierre Hermé!), j'ai fait trois entremets pour trois noël différents, celui qui nous a le plus séduit est Yu et pourtant sur le papier il partait avec des handicaps: absence de chocolat, mauvais souvenir dans ma mémoire de crèmes pralinés écœurantes... au final le résultat fut parfait: fin, délicat, frais et surtout superbement équilibré entre la crème au praliné et les pommes cuites et crues au yuzu. Une réussite. Mille excuses pour les photos qui ne sont pas du tout à la hauteur de cet entremets, mais que voulez vous, il y a des moments où les photos passent après pas mal d'autres choses...

De bas en haut, yu c'est: une dacquoise au praliné, de la crème mousseline pralinée, des pommes crues et cuites à l’orange et au yuzu, encore de la crème mousseline pralinée, puis une seconde dacquoise et encore de la crème mousseline pralinée... pour le décor c'est comme vous voulez; ici c'était chocolat et noisettes grillées caramélisées. Côté organisation, vous pouvez le réaliser sur deux jours en vous occupant des noisettes, de la dacquoise et des pommes cuites le prmier jour puis de tout le reste (montage compris) le lendemain.

 

yu_2

 

Yu de Pierre Hermé, librement modifié à ma guise

Recette originale issue du livre pH10
Pour un entremets carré 20x20 centimètres
Pour 6 personnes

Pour les noisettes
175g de noisettes (du jardin) (poids épluché)
65g de sucre semoule
20g d’eau

Pour les noisettes grillées : Après avoir décortiqué les noisettes, les mettre sur la plaque du four, faire griller 15 minutes à 170°C. Réserver dans une boîte hermétique.
Pour les noisettes caramélisées : Faire cuire le sucre et l’eau à 118°C, y ajouter 100g de noisettes grillées et faire sabler : mélanger à la cuillère en bois jusqu’à ce que le sucre forme une pellicule blanche et sableuse autour des noisettes. Laisser refroidir puis rouler les noisettes dans un tamis pour retirer l’excédent de sucre et permettre une caramélisation régulière. Faire caraméliser les noisettes dans une poêle en commençant à feu doux, lorsqu’elles sont parfaitement caramélisées, les débarrasser sur une feuille de papier sulfurisé, les séparer et laisser refroidir. Stocker ensuite dans une boîte hermétique.

Le biscuit dacquoise au praliné
125g de poudre de noisettesyu3
125g de sucre glace
150g de blanc d’œuf
50g de sucre semoule
30g de purée de noisettes (en magasins bio)
75g de noisettes grillées (préparées précédemment)

Mélanger la poudre de noisettes et le sucre glace.
Monter les blancs d’œufs en neige, quand le fouet commence à laisser des traces dans le blanc d’œuf, ajouter le sucre semoule en trois fois et continuer de monter les blancs en une meringue souple.
Ajouter au mélange de poudre la purée de noisette puis y incorporer délicatement la meringue.
Préchauffer le four à 170°C.
Placer le carré à entremets sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé, beurrer les bords ou les recouvrir de papier sulfurisé, garnir de la pâte à dacquoise, saupoudrer des noisettes grillées concassées et cuire 25 minutes. Laisser refroidoir sur une grille au sortir du four puis couper le biscuit en deux dans la hauteur/l’épaisseur.

Les pommes :
Pour les pommes cuites :
Le zeste d’une demie orange, finement émincé
15g de sucre semoule
10g de beurre demi-sel
340g de pommes (du jardin) pelées, épépinées et coupées en huit
Pour les pommes crues :
75g de pomme granny smith
5g de jus de citron
Un tour de moulin de poivre noir de Sarawak
Pour les pommes crues et cuites à l’orange et au yuzu :
5g de gélatine en feuille
35g de jus de yuzu (dans les épiceries japonaises)

Réaliser les pommes cuites :
Mélanger le sucre semoule et le zeste de l’orange
Faire fondre le beurre dans une poêle, y ajouter les pommes, saupoudrer de la moitié du sucre à l’orange, faire dorer/caraméliser avant de retourner les pommes de l’autre côté puis laisser dorer l’autre côté en rajoutant la seconde moitié du sucre à l’orange. En fin de cuisson les pommes doivent être fondantes mais se tenir quand même.
Réaliser les pommes crues :
Couper la granny smith sans l’éplucher en cubes de 8 à 10 mm de côté et les mélanger sans attendre avec le jus de citron et le poivre.
Réaliser les pommes crues et cuites à l’orange et au yuzu :
Faire tremper la gélatine dans de l’eau froide, faire tiédir le jus de yuzu, y dissoudre la gélatine ramollie et égouttée. Ajouter au jus de yuzu les pommes cuites et les pommes crues, mélanger pour répartir les pommes crues régulièrement.
Déposer une feuille de rhodoïd sur une planche, y déposer le carré à entremets, garnir chacun des quatre côtés d’une bande de rhodoïd, garnir de la préparation aux pommes, lisser, faire prendre au frais.

La crème mousseline au praliné
Pour la crème pâtissière :
150g de lait
½ gousse de vanille
43g de sucre semoule
40g de jaune d’œuf
12g de maïzena
5g de farine
25g de lait
18g de beurre
Pour la meringue italienne :
125g de sucre semoule
38g d’eau
63g de blanc d’œuf
7g de sucre semoule
Pour la crème au beurre:
60g de lait
47g de jaunes d’œufs
60g de sucre semoule
125g de beurre pommade
Pour la crème mousseline pralinée :
75g de crème fleurette
250g de crème au beurre (préparée précédemment)
45g de pâte praliné
40g de purée de noisettes (en magasins bio)
65g de crème pâtissière (préparée précédemment)

Réaliser la crème pâtissière : Faire bouillir le lait avec la vanille et 13g de sucre et laisser infuser 20 minutes. Mélanger les jaunes d’œufs à la maïzena, la farine et le reste du sucre, ajouter la deuxième pesée de lait. Porter le lait infusé à la vanille à ébullition, retirer la gousse de vanille, rajouter l’autre préparation.  Fouetter vivement au fouet, porter la crème à ébullition et laisser cuire cinq minutes en mélangeant vivement au fouet. Ajouter ensuite le beurre puis refroidir rapidement. Filmer au contact.
Réaliser la meringue italienne : Dans une casserole, faire cuire l’eau et les 125g de sucre à 121°C. Quand le mélange atteint 115°C, monter les blancs en neige au bec d’oiseau avec les 7g de sucre, quand le sirop a atteint 121°C, le verser en un fin filet sur les blancs montés tout en continuant à les fouetter, laisser refroidir la meringue en fouettant toujours à la même vitesse. Une fois froide, continuer à fouetter à faible vitesse la meringue jusqu’au moment où on l’utilise.
Réaliser la crème au beurre :  Faire bouillir le lait, battre les jaunes et le sucre jusqu’à blanchiment et les verser sur le lait en fouettant jusqu’à ce que le mélange épaississe (s’il n’épaissie pas, la faire cuire pour le faire épaissir) comme une crème anglaise : la préparation doit napper le dos d’une cuillère en bois. Refroidir au batteur à grande vitesse.
Au batteur, avec un fouet, fouetter le beurre pommade, y ajouter la crème anglaise, bien mélanger puis incorporer la meringue italienne à la maryse. Filmer au contact.
Réaliser la crème mousseline pralinée: Monter la crème fleurette en chantilly, fouetter la crème au beurre, y ajouter la pâte praliné, la pâte de noisette et la crème pâtissière. Incorporer ensuite la crème fouettée à la maryse.

Montage :
Déposer le carré à entremets sur une feuille de rhodoïd déposée sur une planche, garnir chacun des quatre côtés d’une bande de rhodoïd, disposer au fond une première dacquoise au praliné, garnir d’un peu plus d’un tiers de la crème mousseline pralinée, déposer le carré de pommes crues et cuites à l’orange et au yuzu, ajouter un autre généreux tiers de crème mousseline pralinée, déposer la deuxième dacquoise  puis finir par une couche de crème mousseline pralinée, bien lisser et faire prendre au frigo plusieurs heures.

 

yu_1

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 13:00 - Such a sweet tooth... - Commentaires [62] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires

    et les deux autres?

    bein oui, t'en as fait trois, c'est lesquelles les deux autres?

    Cela dit, j'essayerai peut-être un jour ta recette car j'adore le praliné. Mais j'avoue qu'elle me semble un peu trop longue pour moi. Mais si j'la fais, promis je te tiens au courant... d'une version sans gélatine bien sûr

    De mon côté, c'était bûche glacée sur base du semi-freddo de jamie Oliver avec comme fond ton mélange chocolat+pralin+gavottes. C'était très bon, très simple, très rapide.

    L.

    Posté par LaureVR, samedi 2 janvier 2010 à 13:33
  • Et bonne année!

    Une bonne résolution : tester davantage de tes recettes!

    L.

    Posté par LaureVR, samedi 2 janvier 2010 à 13:34
  • hum ca a l'aire delicieux!!!

    Posté par axoulle, samedi 2 janvier 2010 à 13:35
  • Quel courage de se lancer dans des recettes comme ça !
    Le résultat est impressionnant, ça me laisse rêveuse...

    Posté par Praline, samedi 2 janvier 2010 à 13:40
  • Tu as bien raison d'avoir fait les choses à ta sauce. Je suis certaine que ce gâteau en était d'autant appréciable... et bonne année .-)

    Posté par Tweet, samedi 2 janvier 2010 à 13:57
  • Meilleurs Voeux !

    Encore une bien belle recette ... le maître oublie parfois que ce qui est vrai quand on en fait 10 kilos ne fonctionne pas forcément pour 6 personnes... même si on pèse au gramme près !

    J'adore cette interprétation, car si on ne prend pas de libertés avec, personne ne fait jamais les recettes du PH10, non ?!
    Cordialement,

    Posté par Palmira, samedi 2 janvier 2010 à 14:09
  • Wouahou, tu commence l'année très très fort avec ce gâteau spectaculaire !
    Bizzz

    Posté par La fourmi, samedi 2 janvier 2010 à 17:59
  • Bravo pour ce beau dessert et bonne année !
    Combien de temps cela t'a pris pour le réaliser ?
    Dans ma famille ils ne sont pas très dessert malheureusement, donc c'est clair que je ne ferai jamais ce genre de recette pour eux !
    C'est un peu ce qui m'a effrayée en feuilletant PH10, le nombre d'étapes à faire avant le montage... donc je suis admirative devant tout le travail que tu as accompli ! Et tant mieux s'il était réussi

    Posté par Nouk, samedi 2 janvier 2010 à 19:51
  • Bonne année !

    Cette recette à l'air terriblissime ! du croquant, du praliné et du fondant... magnifique !

    Posté par armelle, samedi 2 janvier 2010 à 20:32
  • Bonne année à toi, et ton joli blog !
    Continue à émerveille nos papilles et pupilles !
    J'adore cela !

    Posté par Clarisse 16ans, samedi 2 janvier 2010 à 20:52
  • Merveilleuse année à toi

    et à ceux que tu aimes.
    Continue de nous enchanter et des baisers pour 2010

    Posté par Manoue, samedi 2 janvier 2010 à 21:33
  • Superbe!!!
    Bonne année gourmande!

    Posté par *Choco*, samedi 2 janvier 2010 à 21:36
  • Et bien il est magnifique cet entremet... finalement c'est quand on est zen en cuisine que c'est le plus agréable et le plus délicieux. Moi aussi, je me permet d'adapter maintenant, et finalement personne ne se plaint ! Bref, magnifique dessert... y'a des chanceux quand même ^^

    Posté par Léa, dimanche 3 janvier 2010 à 09:38
  • Très bel entremets ! Je me demandais justement ce que le mariage pomme/yuzu pouvait donner, mais du coup tu me donnes envie de tester !
    Je te souhaite une belle année, pleine de douceur, dé sérénité, de gourmandise, qu'elle t'apporte petits bonheurs et grandes joies.

    Posté par Tiuscha, dimanche 3 janvier 2010 à 10:40
  • Quel superbe entremets et à la pointe de la mode vu le nombre de bûches au Yuzu sortie pour Noêl.
    Une simplification qui me donne envie de me lancer, le plus dur sera de trouver ce petit agrume!
    Tous mes meilleurs voeux!
    Bises

    Posté par lydian, dimanche 3 janvier 2010 à 12:22
  • Mais si elles sont très jolies tes photos comme toujours! et en plus ça semble délicieux...comme toujours! Bonne année à toi

    Posté par Pralinerose, dimanche 3 janvier 2010 à 14:13
  • Laure VR: un autre entremet va venir... patience! Ta buche glacée devait être délicieuse, elle me fait très envie en tous cas!

    Palmira: je suis d'accord avec toi: il faut se permettre des libertés avec PH 10 par contre il ne faut pas oublier non plus que le bouquin est destiné au pro donc ça explique aussi les quantités et le niveau d'exigence du bouquin.

    Nouk: Je n'ai pas chronométré mais je l'ai fait sur deux soirées, pas d'autre choix quand on travaille toute la semaine! C'est clair que PH10 est un livre complexe et destiné aux pro mais si tu aimes réaliser des entremets et que tu en fais de temps en temps c'est un super investissement (surtout que le livre ne contient pas que des entremets - loin de là). Même si tu ne suis pas les recettes de A à Z tu peux y dénicher là une recette de biscuit et là une recette de mousse et créer des entremets plus simples à base de recettes de PH.

    lydian: je n'avais pas suivi les sorties de buches au yuzu, qui en a fait cette année?

    Praline rose: merci merci!

    Posté par loukoum°°°, dimanche 3 janvier 2010 à 15:22
  • Je pense que le maître serait fier... et moi je te remercie de me souffler cette association yuzu/noisettes... Happy new year

    Posté par Cocotte, dimanche 3 janvier 2010 à 17:00
  • MOi je dis bravo et ca me rassure de savoir que je ne suis pas la seule a "rate" en suivant a la lettre des recettes de CHEFS! Pour le Ph10, j'attends toujours...rupture depuis quelques mois
    Allez, tres belle et heureuse annee a toi et ne change rien pour ton blog
    G.

    Posté par Cooking Girl, dimanche 3 janvier 2010 à 17:20
  • excellente année 2010!elle commence divinement bien!grosses bises

    Posté par ana, dimanche 3 janvier 2010 à 18:12
  • Appétissante ! Félicitation pour l'honneur sur canalblog.
    Karim

    Posté par bakrim76, dimanche 3 janvier 2010 à 18:41
  • Belle année 2010! Moi je n'aurai jamais la patience de cuisiner un dessert pareil, mais je veux bien goûter ) Ai découvert le goût du yuzu en achetant le thé de chez Mariages, je ne trouve pas que cet agrume mérite qu'on en fasse autant la pub, rien de bien transcendant mais ça n'est que mon point de vue!

    Posté par Amandine, dimanche 3 janvier 2010 à 19:49
  • j'adore lire ce genre de compte-rendu chez toi car je sais bien que je ne ferai jamais un truc pareil, quel courage !

    Posté par Cathy, dimanche 3 janvier 2010 à 20:44
  • pfff c'est parti beaucoup trop vite, donc je continue, bises et bonne année !
    et pour répondre à amandine, si tu n'as gouté le yuzu que dans du thé tu ne l'a spas vraiment gouté, moi je l'ai mangé en dessert ou avec du bar et dans els 2 cas, j'ai adoré

    Posté par Cathy, dimanche 3 janvier 2010 à 20:46
  • Meilleurs voeux...

    Cette recette avec du croustillant...idéale pour me faire commencer l'année de bonne humeur gourmande...meilleur voeux et continue à nous régaler des yeux !

    Posté par lagourmandine, dimanche 3 janvier 2010 à 20:54
  • mon dieu

    quelle merveille!

    Posté par champagne, dimanche 3 janvier 2010 à 21:18
  • Oh my god !

    Vraiment la photo me fait saliver ! Rien que d'y penser...la vache ! Je suis fan!
    Tu ferais une excellente commerciale chez Monsieur Hermé, je fonce dès demain acheter ce livre !!!
    Encore bravo pour ce magnifique dessert... ah oui! et tous mes voeux pour cette nouvelle année !

    Posté par Mimidubronx, lundi 4 janvier 2010 à 02:01
  • En tout cas c'est beau !!
    Mais comment se fait -i que tu n'aies pas de chocolat V je croyais que tu étais retournée à Tain !!!
    Bon, j'arrête et je te souhaite une belle année gourmande et riche en recettes comme tu les aimes !
    Bises

    Posté par mercotte, lundi 4 janvier 2010 à 07:26
  • Félicitation pour cet entremet, une vraie réussite, quel courage ! Heureusement que cette fois ci tu n'as pas été déçue. Merci pour tout ces détails, cela me donne presque envie de me lancer !... Non je rigole.... Peut être un jour !

    En attendant je te souhaite une bonne année 2010. Continue à nous régaler !

    Posté par Patou, lundi 4 janvier 2010 à 08:48
  • Superbe recette ! Belle année à toi !

    Posté par Miruka, lundi 4 janvier 2010 à 09:19
  • livre

    Hmmm...C'est super alléchant !
    Sinon, toi qui aime les livres de cuisine, moi le père noel m'a apporté le livre "A table avec la mafia" qui allie cuisine et cinéma !
    Y sont reprises des recettes de films tels que le parrain, il était une fois en amérique, les affranchis et cie...C'est très sympa pour qui aime la cuisine et le cinéma !
    Je te le recommande pour un prochain noel ou anniversaire !
    Pour finir, je te souhaite une excellente année !

    Posté par Elo, lundi 4 janvier 2010 à 11:21
  • Whaouuuu! Quelle superbe réalisation... Et des photos tellement gourmandes!

    Posté par Julie, lundi 4 janvier 2010 à 11:28
  • Mais la photo est très bien (comme tu es exigeante avec toi même !). J'ai eu moi aussi des déboires avec une recette pourtant beaucoup plus simple sur le dernier livre de Conticini. J'avais tout suivi au gramme... Comme toi, je ne suis pas rancunière et vais en essayer une autre.
    Mais le plus important aujourd'hui c'est de te souhaiter un happy 2010, pleine de bonnes choses !

    Posté par Sophie, lundi 4 janvier 2010 à 16:08
  • eh ben bravo ça m'a l'air d'être du boulot tout ça et tu as visiblement bien géré!si le résultat est à la hauteur de tes exigences c'est l'essentiel!je te souhaite une très bonne année aussi!

    Posté par marie, lundi 4 janvier 2010 à 16:10
  • Ton entremet ne me semble pas avoir "souffert" des libertés que tu as prises par rapport à la recette initiale (qui plus est, n'est-ce pas là l'un des intérêts de la cuisine, y compris lorsque les recettes viennent des grands manitous?), je me régale virtuellement!!
    Je vois que les menus sont toujours aussi alléchants par chez vous...
    I wish you the best for 2010 (et que l'on puisse enfin se rencontrer!!).
    Gros bisous

    Posté par Cécile, lundi 4 janvier 2010 à 16:45
  • Cette recette a l'air fabuleuse!
    Bonne année à toi
    Bises

    Posté par Marion, lundi 4 janvier 2010 à 18:17
  • dommage

    si t'étais à Bruxelles j't'aurais proposé de venir prendre un bout de ma bûche, j'en ai encore plein le congel'! Si ça t'intéresse, j'peux t'envoyer la recette. D'ailleurs tu m'aideras peut-être à trouver une solution pour ma base trop dûre.

    L.

    Posté par LaureVR, lundi 4 janvier 2010 à 18:29
  • Ca c'est du vrai boulot d'artiste !

    Posté par ElodieVeryPetit, lundi 4 janvier 2010 à 21:52
  • ouah quelle recette, bravo ! J'ai très envie de tester ta recette de crème mousseline pralinée, elle me fait très envie... Mille mercis.

    Belle année à toi.
    Cath

    Posté par Calisse, lundi 4 janvier 2010 à 23:33
  • Très belle année à toi !!!! qu'elle te soit heureuse et gourmande !et que les tiens en profitent pleinement !( et nous , aussi !!!)
    je n'ai pas suivi pour ta lettre au père noel .... as tu reçu ce que tu voulais ?

    Posté par ci, mercredi 6 janvier 2010 à 10:56
  • Trop compliqué pour moi ! Pour Noël, je m'en tiens au hoggei...

    Posté par Delphine, mercredi 6 janvier 2010 à 14:35
  • Bravo et félicitations

    Et bien je te dit un grand bravo et félicitation pour ta persévérance et ta réussite quel beau gâteau tu l'a réussi et tu as mis ta touche personnelle en plus tout ce que j'aime en cuisine !

    Hervé

    Posté par herve, mercredi 6 janvier 2010 à 14:52
  • Deux belles recettes qui correspondent à mes goûts ! ( il faut mettre un S au bout d'entremets même au singulier; merci )

    Posté par rosine, jeudi 7 janvier 2010 à 14:48
  • c'est magnifique !

    Posté par axelle, jeudi 7 janvier 2010 à 20:13
  • Déjà te te souhaite une merveilleuse année 2010 quell'elle soit gaie, heureuse et joueuse comme ce blog que j'aime tant.
    Pour l'entremet tu es courageuse et merci pour tout ce compte rendu, on a presque l'impression de l'avoir fait avec toi
    Bises

    Posté par Dada, vendredi 8 janvier 2010 à 13:40
  • Amandine: je ne pense pas que tu puisses juger du gout de cet agrume uniquement à travers ce thé (je le connais j'ai le même à la maison). Je trouve quant à moi qu'il a vraiment un parfum à part, un parfum que j'adore!

    Cathy: d'accord avec toi pour le yuzu!

    Mercotte: les bonnes femmes n'étaient pas sympa à la boutique et n'avaient pas la moitié de ce que je voulais du coup je n'y ai rien acheté. Et puis ensuite j'ai passé le dimanche à Lyon mais G.Detou n'était pas ouvert le dimanche donc j'ai laissé tomber.

    Elo: à Noël c'est moi qui ait offert le livre "A table avec la mafia"

    Sophie: j'ai vu ton billet en effet... Je n'ai pas encore le bouquin de conticini mais il me fait de l'oeil!

    Cécile: se rencontrer pour 2010? Ça me parait parfait!

    Laure: dommage en effet! Et puis je veux bien la recette aussi. Par contre je pense que le problème est dû à la congélation du praliné feuilleté qui rend tout ça dur...

    Rosine: merci, je vais corriger ça!

    Posté par loukoum°°°, vendredi 8 janvier 2010 à 15:59
  • Cet entremets est magnifique et il a l'air délicieux =)

    Posté par claudiachocolat, mardi 25 mai 2010 à 20:16
  • Le nom de ce gâteau dans le livre pH10? J'ai ce livre, mais je ne peux pas trouver une recette pour un gâteau là.

    Posté par Margo, lundi 11 octobre 2010 à 18:57
  • Il s'appelle YU

    Posté par loukoum°°°, mardi 12 octobre 2010 à 08:48
  • Cette fois, je me lance !

    Ok Loukoum, cette fois, je me lance ! Ayant vaincu les fleshtrucs, ayant impressionné mes amis avec ton "entremet qui en jette à tous les coups et qui est (effectivement) trop facile à faire", je me sens prête à relever le défi "Yu".
    Bon, j'avoue avoir demandé à môman de quand même prévoir un dessert de secours chez Picard "au cas où", mais il faut bien commencer un jour non ?

    Bon, étape 1 : trouver du jus de yuzu... Pas facile par chez moi !!!

    Allez, je te tiens au courant !

    Posté par Marianna, mercredi 8 décembre 2010 à 10:58
1  2    Dernier »

Poster un commentaire