Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

dimanche 20 juillet 2008

Au soleil levant, seul véritable restaurant japonais en Alsace

La cuisine japonaise est à la mode. Et le problème quand quelque chose est dans l'air de temps c'est que rapidement des "produits dérivés" poussent comme des champignons... Et on se retrouve avec des restaurants dits japonais où le poisson est coupé n'importe comment, où le chef est chinois, où le seul plat japonais connu s'appelle sushi... Pour faire la part des choses et pour ne pas aller manger japonais n'importe où, je suis les yeux fermés le guide du CECJ, le Comité d'Evaluation de la Cuisine Japonaise qui se base sur des critères bien précis pour agréer des restaurants de "cuisine japonaise authentique". C'est devenu ma bible. Téléchargeable gratuitement ici.

cecj

Et quels sont ces critères? La condition nécessaire est, je cite, "Le chef cuisinier doit posséder le diplôme de cuisinier japonais ou le certificat de fin de stage au Japon, ou faute de certificat il doit avoir travaillé dans un restaurant japonais renommé, ou avoir eu une formation de longue durée auprès d'un cuisinier renommé ou avoir une longue période d'activité en France". Ensuite, il y a d'autres critères qui entrent en jeu : le respect des habitudes alimentaires japonaises; la politesse des serveurs ainsi que leurs connaissances de la culture alimentaire japonaise, leur capacité à répondre aux questions sur les plats présentés; le style japonais de la décoration, de la vaisselle ou de l'ambiance du restaurant, la présence d'au moins une personne parlant le japonais, la traduction du menu en japonais; les plats doivent être diversifiés, de qualité et on doit percevoir la créativité du chef; les ingrédients doivent être choisis avec qualité et utilisés dans la cuisine en valorisant leur goût: le riz, les condiments tels que la sauce soja et le miso et les alcools tels que le sake et le shochu doivent être fabriqués au Japon ou être de qualité équivalente aux produits japonais et le chef doit reconnaître ne pas utiliser les condiments instantanés ou les aliments cuisinés de façon excessive... Pas mal comme programme non?

Or donc, dans le coin, la seule adresse à bénéficier de ce label c'est le restaurant Au soleil levant à Colmar.

Alors, forcément, on est allé y faire un tour.
 

soleil_levant_3



En entrée, on a opté pour les gyoza et du tofu frit.
Les gyoza (raviolis grillés au porc) était sublimissimes.
Un délice. J'aurai fait mon repas qu'avec des assiettes de gyoza =)

Je vous les recommande vivement.
Le tofu frit c'est pas mon truc à la base (autant le tofu que le frit...),
si là la texture était moelleuse et sympathique
le goût restait un peu trop neutre malgré la marinade au gingembre.

Par contre la vaisselle japonaise était superbe, délicate, très belle.
 


soleil_levant_2




Pour les plats, on est resté classique...
On a partagé un assortiment de sushi et maki (17 euros pour 11 Pièces)
et un assortiment de sashimi et sushi (20 euros pour une douzaine de pièces),
où l'on a retrouvé de la daurade, du thon, du saumon, des crevettes, de l'anguille...
avec un fil conducteur: la qualité et la fraîcheur du poisson.
C'était excellent.
Les sushi sont réalisés avec une pointe de wasabi entre le riz et le poisson,
le poisson fond dans la bouche
et les maki ne semble pas être la spécialité de la maison
(ils sont basiques et proposés en plus faible nombre que les sushi;
ça tombe bien, c'est pas ce qui met le mieux le poisson en valeur).



soleil_levant_5 soleil_levant_4



On y était le soir et j'ai un peu regretté qu'une bonne partie de la carte, appelée "petits plats" soit réservée aux déjeuners car elle regorge de udon et de soba, chaudes ou froides, déclinées à toutes les sauces, bref: le bonheur! Une chose est donc sûre, on y retournera pour un déjeuner!

 

les_petits_plats


 

Le restaurant n'est pas très grand, je vous conseille vivement de réserver; la salle n'est absolument pas décorée à la japonaise, l'architecture alsacienne se laisse facilement deviner par les pans de bois et le décors laisse vraiment à désirer, c'est sommaire et pas très raffiné.

 

Une adresse hautement recommandable!
Et puis à noter, si vous allez à Colmar, exposition Hundertwasser jusqu'au 5 octobre au musée unterlinden. 


Au soleil levant
15, rue Berthe Molly
68000 Colmar
Téléphone : 03 89 24 48 55
Fermé lundi et mardi
 

soleil_levant_1


Les prix:
Les prix sont raisonnables au vu de la qualité.
Et surtout c'est pas plus cher qu'un mauvais japonais.
Hors d'oeuvre de 3,50 à 13€
Tempura autour de 13€
Sashimi de 9 à 15€
Sushi de 6 à 20€
Bol de riz garni de 13 à 19€
Makimono (riz dans une feuille d'algue) de 5 à 7€
Fondues pour deux personnes autour de 60€
Dessert de 4 à 8€

Menus:

  • Menu dégustation à 35€ avec hors d'oeuvre, sashimi, yakitori (brochette de poulet), sushi et tempura
  • Menu dégustation pour 2 personnes à 65€ avec sashimi, tofu frit, sukiyaki (fines tranches de boeuf et légumes, sauce maison), gohan
 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 13:46 - Restaurants - Commentaires [54] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Bonjour ! Je t'ai décerné le prix Arte y Pico ! Pour de plus amples informations tu peux aller voir sur mon blog si tu le souhaite ! Bonne fin d'après-midi !

    Posté par Amélie, dimanche 20 juillet 2008 à 15:32
  • C'est rigolo, j'ai aussi repéré ce resto il y a quelques temps, et lu de bonnes critiques sur internet. On est allé à Colmar mardi et on y a fait un crochet pour voir de quoi ça avait l'air (mais c'était en plein milieu de l'après-midi). Du coup, je me suis dit qu'il fallait absolument que j'y aille très bientôt, mais comme c'est à Colmar, faut s'organiser pour y aller. Tu m'as devancée mais du coup j'ai encore plus envie d'y aller
    Sinon, j'aimerais ton avis : j'aimerais tester l'un des 2 coréens de Strasbourg mais je ne sais pas lequel tester en 1er ; pourrais-tu m'éclairer? Merci!

    Posté par Botacook, dimanche 20 juillet 2008 à 18:01
  • ah, dur le dilemme.
    Je suis allée souvent au douri mais qu'une seule fois chez Kim...
    je te suggérerai Kim pour un diner et le douri pour un déjeuner...
    (trop de monde de l'hopital civil chez Kim a midi peut etre)

    Posté par loukoum°°°, dimanche 20 juillet 2008 à 18:12
  • ah je suis contente de voir ce billet qui met à l'honneur mon resto préféré sur Colmar!!! Et heureuse également que tu aies apprécié sa cuisine qui ne triche pas. Si tu y retournes un midi, fait moi signe je serais ravie de t'accompagner!

    Posté par mika, dimanche 20 juillet 2008 à 20:09
  • Juste encore un petit mot pour ceux qui le testeraient : la fondue est absolument renversante également!

    Posté par mika, dimanche 20 juillet 2008 à 20:10
  • Merci

    Merci pour cet article et le lien vers le guide.
    Je ne suis pas du tout dans l'est de la France mais il va mettre bien utile sur Paris.
    A bientôt

    Posté par Anne-Ju, dimanche 20 juillet 2008 à 23:05
  • banzai

    billet très complet. votre focus sur le comité d'évaluation est très utile à savoir lorsque l'on veut trouver une cuisine authentique. Les photos des plats donnent vraiment l'eau à la bouche et sont très bien illustrées. Il ne manque aucun détail,...prix,menu,adresse. Article agréable à lire.

    yoda
    http://www.ubest1.com

    Posté par yoda, dimanche 20 juillet 2008 à 23:33
  • Ton billet tombe à pic, je vais sur Colmar dans pas trop longtemps... j'ai doublement hâte là du coup

    Posté par Flo, lundi 21 juillet 2008 à 09:21
  • mika:ca marche, je te ferai signe, par contre je ne suis jamais tentée par les fondues quand je suis au restaurant

    anne ju: en effet, il est utile pour tout le monde

    yoda: et bien merci!

    flo: tu me donneras ton avis!

    Posté par loukoum°°°, lundi 21 juillet 2008 à 09:46
  • J'ai aussi ce guide, publié par JETRO, japan export organisation (ou quelque chose de ce genre ^^ C'est vraiment chiant tous ces faux, tellement ils distribuent des fausses idées!
    Gyoza est aussi un de mes plats préférés, j'en fait de temps en temps mais c'est un peu long à faire! On peut en trouver des semblables dans les produits congelés coréens^^

    Posté par shoko, lundi 21 juillet 2008 à 11:07
  • ok, marché conclu!
    Ce n'est pas un drame car il y a suffisamment de bonnes choses à goûter pour me faire oublier la fondue (que je préfère prendre le temps de savourer le soir du reste)!

    Posté par mika, lundi 21 juillet 2008 à 13:14
  • Tu fais saliver LA fille qui n'a encore jamais goûté un sushi de sa vie... Ou un maki...
    Bref, qui n'a jamais mis les pieds dans un restau chinois (honte à moi).
    Pourtant, dieu sait que ça me fait envie...
    Petite question : je vois souvent des p'tites bestioles comme ça (sushi/maki) au saumon, mais peut-on utiliser d'autres poissons ? (poissons blanc notamment, j'en ai tout le temps dans mon congélo...)
    Merci

    Posté par Baluchon, lundi 21 juillet 2008 à 15:14
  • Voilà une bonne adresse visiblement japonaise... j'ai le même agacement que toi face aux jap' trop chinois... je n'ai rien contre les restaurateurs chinois tant qu'ils ne deviennent pas japonais d'un coup de baguette magique... enfin si tu passes par Paris et tu as envie de restaurants comme au Japon n'hésite pas la rue Saint Anne te tend les bras et je t'accompagne avec plaisir ! je pense d'ailleurs que je ne serais pas le seul à me mettre sur les rangs ,-) !

    Posté par Dorian, lundi 21 juillet 2008 à 20:03
  • J'y étais le mois dernier et j'avais pris le menu Sukiyaki, celui dont tu parles, pour 2 personnes, la fondue (=sukiyaki) est tout simplement à mourir tellement c'est bon ! Je ne m'attendais pas du tout à cela ! Il faut tester, c'est sûr ! Pour le reste, c'est très typique comme ambiance et la patronne est adorable !

    Posté par Oly, lundi 21 juillet 2008 à 21:02
  • Une bien jolie adresse..ici on a aussi un peu du grand n'importe quoi..sois disant japonnais..mais plutot un mixe de mauvais chinois passé par un autre pays lol. enfin bon, Colmar c'est pas si loin biz

    Posté par Claude-Olivier, lundi 21 juillet 2008 à 22:05
  • Et dire que les sushi me sont interdits en ce moment! Je me rattraperai en septembre...

    Posté par Flo Bretzel, lundi 21 juillet 2008 à 23:13
  • Autant je partage ton opinion quant à la qualité des adresses conseillées par le CECJ, autant je te contredirai sur 2 points: le Oiishi, boulevard Sebastopol est un honorable japonais( à vrai dire le seul à Strasbourg), unique dispensateur de chawan mushi et autres sukiyaki. De plus, il ne me semble pas si dommageable pour la cuisine japonaise que des ressortissants d'autres pays s'y essayent, si c'est avec talent.
    Franchement, on n'a jamais vu de tels reproches faits aux chefs américains cuisinant français ou aux français cuisinant italien voire japonais pour ne pas parler des restaurants asiatiques multi-spécialités, si? Un certain nombre de chefs nippons exercent dans des restaurants français, souvent pour le meilleur comme c'est le cas pour Fumiko Kono il y a quelques années à l'Arpège.

    Posté par Junon, mardi 22 juillet 2008 à 17:03
  • shoko: je suis d'accord avec toi, n'ayant jamais pu manger au japon, je ne peux pas me faire une véritable idée de la cuisine japonaise si je ne vais pas aux bons endroits

    Baluchon:je pense que tu voulais dire "japonais" dans ta première phrase mais un lapsus est tjs vite arrivé

    Baluchon: ici ils n'étaient pas uniquement au saumon, il y avait aussi des crevettes, du thon, de l'anguille et de la dorade (qui est un poisson blanc), se sont les poissons que l'on retrouve le plus souvent mais rien ne t'empêche de t'adapter au contenu de ton frigo ou congélo; pour ma part j'aime beaucoup le bar cru

    Le Cookie Masqué: j'espère que tu ne trouveras pas trop mauvais si jamais tu le testes

    Dorian: oh bien sur, je n'ai rien contre les resto chinois qui cuisinent... chinois! Pour la rue St anne, on m'a déjà briefé et j'ai hâte de pouvoir y aller, je retiens donc ton invitation!

    Oly: et bien entre toi & mika, vous me donnez vraiment envie de tester la fondue!

    Junon: je n'avais pas été complètement séduite par le oiishi, mais bon c'est pas loin de chez moi alors j'y retournerai peut être pour me faire une opinion plus globale. Mais je suis d'accord avec toi pour dire que c'est sans doute le mieux de strasbourg (quoique je n'ai tjs pas été fichu de tester sushi - rue de la krutenau)
    Ensuite je pense que tu as mal compris le cahier des charges du CECJ, les chefs non japonais ne sont pas systématiquement exclus puisque il est nulle part question de NATIONALITE mais juste de formation japonaise (par une école japonaise, auprès d'une cuisinier renommé - mais pas forcément japonais - pour la qualité de sa cuisine AUTHENTIQUE) car le but du CECJ est l'authenticité, ce qui ne veut pas dire qu'une cuisine fusion qui fait la part belle à la cuisine japonaise n'est pas bonne ou pas de qualité, elle ne reflète pas la cuisine traditionnelle, c'est tout.
    Et il est vrai que si tu n'as jamais mis les pieds au japon comment savoir à quoi ressemble leur cuisine authentique si personne ne te guide parmis les resto qui font n'imp'?

    Sinon, contrairement à toi, je ne supporte pas les resto "asiatiques multi pays" car au final à cause d'eux, qui sait faire la différence entre les cuisine thaï, cambodgienne, vietnamiennes et chinoises?

    Posté par loukoum°°°, mardi 22 juillet 2008 à 18:03
  • Je vais y aller les yeux fermés ! J'ai testé ce midi le Saint-Sépulcre et son jambon en croûte : je suis conquise par tes adresses !

    Posté par Cathétoiles, mardi 22 juillet 2008 à 19:18
  • Tu nous as manqué au pique nique, j'espère au moins que le mariage valait le coup

    (le jambon en croute c'est tout bonnement ir-ré-sis-ti-ble!)

    Posté par loukoum°°°, mardi 22 juillet 2008 à 20:08
  • Japonais je confirme !

    Merci pour tes réponses et OUI je confirme je voulais dire japonais...
    chinois j'ai déjà expérimenté maintes fois
    Et p'tête bien que je vais me tenter de pseudo sushi avec ce que j'ai dans l'frigo alors !!

    Posté par Baluchon, mardi 22 juillet 2008 à 20:42
  • Loukoum > Tu m'as mal comprise Loukoum, quand je parlais de cet a priori quant aux chefs non japonais. Je ne parlais évidemment pas de la sélection du CECJ (que je trouve très pertinente pour avoir testé un certain nombre de leur choix)mais de tes propos "Et on se retrouve avec des restaurants dits japonais où le poisson est coupé n'importe comment, où le chef est chinois, où le seul plat japonais connu s'appelle sushi..." (dixit).
    Et il ne faut pas se leurrer, la cuisine japonaise en France, à de très rares exceptions près, ne ressemble que peu à la cuisine réalisée là-bas (pour exemple, la prédominance des sushiya en France, bien plus minoritaires sur place!)
    Il est également extrêmement rare au Japon de voir un restaurant décliner plusieurs types de cusines: dans un sushiya, on mange des sushis, dans un yakitoriya, des brochettes, etc. ce qui n'est pas le cas des restos japonais en France.
    Concernant, les restos multi-pays, il me semble que tant que la cuisine est relativement authentique et goûteuse, pourquoi s'en priver?
    Les cusines que tu cites sont toutes très différentes et si le chef est soigneux, facilement différenciables, je pense.
    Encore une fois, ce n'est que mon point de vue et j'espère bien en discuter avec toi de vive voix un de ces jours!

    Posté par Junon, samedi 26 juillet 2008 à 12:17
  • merci !

    Bonjour,
    C'est la première fois que je viens sur ton blog... sur les conseils de bruno et bérengère, deux bloggers de Bourgogne que tu as revus ce We sur Strasbourg. Cette bible des restos japonais est exactement ce que je cherchais. Je viens d'arriver à Paris et l'offre est tellement dense ! et je ne peux oublier le retaurant Arita au centre de Metz qui joue assurément dans une catégorie supérieure à tous les japonais que j'ai goûtés pour un prix qui reste raisonnable. merci beaucoup, je posterai sans doute un commentaire dès que j'aurai trouvé la perle rare à Paris.

    Posté par michael, dimanche 3 août 2008 à 19:53
  • A paris celui que j'ai préféré côté poisson cru c'est: Kirakutei
    http://beaualalouche.canalblog.com/archives/2007/07/17/5634185.html


    Par contre mes parents n'habitent pasloin de Metz et je ne suis jamais allée au restaurant dont tu parles, va falloir réparer ça au prochain passage

    Je veux bien que tu partes pour moi à la recherche du meilleur des meilleurs (ça me facilitera le tris quand je reviendrais passer quelques jours à Paris ^^)

    Posté par loukoum°°°, lundi 4 août 2008 à 09:24
  • japonais de metz

    Pas de souci loukoum, je vais m'atteler à cette tâche. du coup, je dois commencer par celui que tu conseilles pour permettre la comparaison )

    le restaurant de Metz est en fait japonais et coréen (ce n'est a priori pas incompatible : leur alimentation est très proche du fait de multiples invasions, un peu comme l'alsace et ses cousins germains)

    voici ses coordonnées :

    (A ne pas confondre avec l'Osaka, qui propose des menus nems / sushis, encore un de ces faux restos !)

    Arita Coordonnées principales
    15 r Fontaine 57000 METZ
    .03 87 75 03 61

    J'ai été bluffé par le calibre de ses makis, le degré de finition, de perfection des pièces. ils vont choisir et acheter leur poisson vivant au Luxembourg.

    Posté par michael, lundi 4 août 2008 à 17:48
  • oh, je sens que je vais retourner chez mes parents plus tôt que prévu!
    Super, merci pour cette adresse!

    Posté par loukoum°°°, mardi 5 août 2008 à 09:47
  • Michael > Euh, je en suis pas vraiment d'accord avec toi sur les rapprochements entre cuisine coréenne et japonaise (même si le Japon et la Corée se ressemble sur bien des points, sans ne l'avouer qu'avec réticences). Certains plats du type fondue se ressemblent (le yakiniku n'est qu'une resucée du bulgogi), le bimbap évoque le maki et il n'est pas rare de manger du kimchi au Japon ou des plats au sésame mais pour le reste, il me semble que l'utilisation des piments (pas très courants sauf dans la région d'okinawa) et de l'ail n'a pas grand chose à voir car d'influence mongole...
    Ceci dit, il est vrai que la présentation des plats et le déroulement du repas sont plus proches du Japon que de la Thaïlande par exemple.
    Bon allez, j'arrête de faire de l'intégrisme culinaire, ce n'est pas le lieu. Loukoum, pardon!

    Posté par Junon, mardi 5 août 2008 à 18:48
  • Et merci pour l'adresse, Michael, plus besoin de fréquenter l'infâme Osaka de Metz!

    Posté par Junon, mardi 5 août 2008 à 18:49
  • Mais je t'en pris Junon, un blog est un lieu d'expression et pas seulement pour moi.
    C'est un plaisir de voire les commentaires "prendre vie"...

    Posté par loukoum°°°, mercredi 6 août 2008 à 10:28
  • Merci Loukoum !

    Après lecture de tous ces billets, je ne peux m'empêcher de rajouter mon grain.... de riz ! J'ai testé quelques restos "pseudo-japonais" sur Mulhouse et Colmar : déco classe, serveurs déguisés (à ce point, c'est du déguisement, si, si !)... Résultat : soupe miso avec 2 rondelles de champignons de Paris qui se battent en duel, aucun morceau de tofu de soie, mes sushis sont largement meilleurs que les leurs... Et au dessert : citron givré ou coupe Carte d'Or... Nous étions dégoûtés !!!

    Donc, pour moi, il est hors de question de vouloir manger japonais ailleurs qu'au Soleil Levant (dans le Haut-Rhin, bien sûr !)
    Petite précision concernant leur déco : ce n'est absolument pas une déco alsacienne. Ils ont repris un resto nommé "le Garbo" avec sa déco années 20-30 (murs rose bonbon et cerisier en plastique). Mais petit à petit, ils "japonisent" le cadre. Ils ont préféré soigner d'abord leur cuisine (qualité des mets, vaisselle...), pour faire la déco après. Contrairement aux autres...

    Posté par Lylith, vendredi 14 novembre 2008 à 19:13
  • Merci pour ton avis.

    Je ne disais pas que la déco était alsacienne mais l'architecture: je crois que le côté "murs à moitié en bois" est très alsacien.
    Par contre merci pour l'info, je ne savais pas qu'ils avaient gardé le cadre du resto d'avant.
    C'est sur que c'est pas terrible et un peu vieillot mais comme toi, tant que la cuisine est au top, je fais abstraction du reste

    Posté par loukoum°°°, lundi 17 novembre 2008 à 17:29
  • Chose promise..

    … chose due…
    après quelques mois de bonheur à Paris, et de recherche du resto japonais de mes rêves, il était normal de partager mes conclusions sur ce blog. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce guide, découvert sur ton blog, est désormais ma référence pour éviter les infâmes imitations de japonais.

    En numéro 1, je mettrais, pour le moment, Isami, quai d'Orléans, sur l’Ile Saint Louis. Le lieu est simple mais convivial, le poisson est juste sans comparaison avec ce que j’ai goûté jusque là. Les détails ne trompent pas sur l’authenticité du lieu. Du foie de lotte et des bulots en mise en bouche, petits essuie-doigt, car les baguettes ne sont pas de mise dans la dégustation de sushis, évidemment pas de sauce sucrée, pas de cuillère pour le potage… seul bémol : les prix. Pas tant sur les assortiments (qui tournent entre 30 et 35 €, pour la qualité des mets, on ne regrette pas) mais davantage sur tous les à côtés (boisson, dessert, apéro) scandaleusement surtaxés. Au point de presque faire doubler la note. J’y retournerai donc uniquement pour y déguster un assortiment avec un peu de thé vert !

    En numéro 2, Tsukizi au 2 bis, Rue des Ciseaux, dans le 6e. Très bonne adresse moins onéreuse que son homologue de l’Ile Saint Louis… La qualité du poisson est un poil en dessous, mais l’autre est sans doute inégalable !

    Allez, en numéro 3, on sort du poisson cru pour une authentique petite cantine à nouille. Et même dans le domaine, les imitations peuvent être désastreuses. Pour être allé dans l’une d’entre elles, par dépit (rien d’autre ouvert à cette heure là), j’ai pu « déguster » leur shoyu coupé au vinaigre d’alcool, évidemment présenté dans un flacon de sauce kikoman, et noter d’autres incohérences. Non, définitivement, le guide du comité d’évaluation doit être respecté à la lettre ! J’en viens au fait, mon cœur balance pour kunitoraya au 39, Rue Sainte-Anne. On y fait la queue dehors pour manger, il faut donc y aller en petit nombre si on ne veut pas rester dehors trop longtemps. Que ce soient les udon ou les bols de riz, tout y est délicieusement nippon.

    Je suis évidemment loin d’avoir tout testé, mais ai eu le temps d’avoir une déception. Pourtant le guide mentionnait l’adresse, mais ce dernier s’attachant plus à l’authenticité qu’à la réelle critique culinaire, ce n’est pas surprenant. Il s’agit de Take 10, rue Port-Mahon dans le 2e. Accueil adorable, cadre sympa, clientèle de japonais habitués… belle présentation, mais poisson décevant et main trop lourde sur le wasabi ! Sans être une mauvaise adresse, je ne la conseillerais pas en priorité.

    J’écrirai sans doute un autre post ici quand j’aurai eu le temps d’en tester d’autres ! Même si Isami et Tzukizi sont très très bons, je garde encore le secret espoir de trouver des makis d’une perfection visuelle à couper le souffle. On va dire que l’avantage c’est qu’aujourd’hui je complexe moins sur ceux que je confectionne ;o)

    Posté par Michaël, jeudi 26 février 2009 à 21:24
  • Waouh! Merci pour ton message qui me fait très plaisir. Je suis allée à Paris il y a quelques semaine et j'ai testé quelques resto du dit guide (mais pas axés poisson cru) mais je n'ai pas encore eu le temps d'écrire un billet à leur sujet, je vais tacher de ne pas trop tarder. Tes conseils seront donc les prochains sur ma to do list lors d'un passage à Paris.

    J'ai cependant testé et adoré Kunitoraya, leur udon était un vrai bonheur, j'aurai pu y retourner plusieurs soir de suite si l'on ne m'avait pas raisonné! C'était le bonheur!

    J'ai hâte d'avoir le compte rendu de tes prochains tests!

    Posté par loukoum°°°, samedi 28 février 2009 à 09:49
  • ça y est ! J'y suis enfin allée ! Donc je vais pouvoir faire mes commentaires !

    Le resto tourne vraiment bien : plus de 30 couverts, tous pris, on a eu de la chance de pouvoir manger sans réserver.
    Il faut y aller plus pour la cuisine que pour le cadre : vieille moquette verte, faux plafond laqué blanc cassé, tables en composite sans nappe, quelques plantes en plastique.
    Question dégustation : on a pris l'assortiment de sushi et maki (poisson très bon), des soba au canard (le dashi délicieux mais 5 morceaux de canard qui se battaient en duel c'était vraiment trop peu), un onigiri à la prune marinée (j'ai bien aimé le mélange de riz, nori et prune) et en dessert de la glace au thé matcha. J'ai été déçue par le saké (trop coupé à mon goût).

    NB : le dimanche soir, ils proposent les petits plats

    Posté par DS, dimanche 1 mars 2009 à 20:13
  • Oui c'est vrai quand on y était il y avait pas mal de monde aussi
    Je suis d'accord avec toi en ce qui concerne la cadre, ils pourraient un peu l'améliorer
    Je n'y ais jamais pris de saké (je ne suis pas amatrice) par contre je n'avais pas trop aimé l'onigri à la prune!

    En tous cas je suis bien contente de lire ton avis ici! Merci!

    Posté par loukoum°°°, lundi 2 mars 2009 à 15:29
  • ENFIN .....

    Je vis dans la région de Colmar et j'ai vu il y a qqes années déjà s'installer ce couple adorable dans ce resto. qui semblait trop grand pour eux au départ, et dont la localisation n'est pas idéale (ce n'est pas une rue très passante) ....
    J'ai immédiatement apprécié leur cuisine, préparée dans un souci de fraîcheur et de qualité incomparables . Par ailleurs , l'accueil y est tellement chaleureux...
    Depuis, je suis une fidèle habituée, j'y emmène tous mes amis, le conseille très régulièrement , et en général personne n'en sort déçu.
    Notons toutefois que les Japonais "en exil" en Alsace jugent cette adresse très positivement. Mais selon leurs dires , il ne s'agirait pas encore du summum du raffinement que l'on peut trouver au Japon. C'est un peu comme si l'on comparait un bon resto. avec un resto. gastronomique étoilé....
    Voilà, il suffit de le savoir , mais il faut avouer que le dépaysement est déjà conséquent.

    Donc, MERCI pour cet article qui met en valeur une petite entreprise familiale qui mérite d'être connue !!!

    Posté par Tapuce68, lundi 27 juillet 2009 à 16:48
  • C'est chouette d'avoir un autre regard que le siens sur ce restaurant!
    C'est vrai que la localisation n'est sans doute pas top, mais que c'est bon. Peut être pas un 3 étoiles pour le japon mais pour la france c'est clairement top!
    De mon côté aussi, tous ceux que j'y ai envoyé n'ont pas été déçus!

    Posté par loukoum°°°, mardi 28 juillet 2009 à 13:23
  • Je confirme

    Grand merci pour ce billet!
    Je confirme, Au soleil levant est toujours le meilleurs resto japonais d'Alsace et fait partie des 10 meilleurs restos japonais de France (ce n'est pas pour rien que le chef a été le cuisinier de l'ambassadeur de Japon à Paris).
    Je ne sais pas du tout pourquoi ce couple a décidé de s'installer à Colmar (même si il semble évident qu'il n'y a pas de plus jolie ville en Alsace ^^), mais je craint déjà le jour où il partiront à la retraite!!! Où est-ce qu'on va pouvoir manger si bon japonais??!!

    Posté par Natoula, mardi 18 août 2009 à 10:19
  • Contente de voir que toi aussi tu es fan!

    Posté par loukoum°°°, lundi 31 août 2009 à 13:53
  • Enfin (bis) !

    Nous y étions ce week-end et avons opté pour le menu dégustation à 35€. Pour nous, sans hésitation, le meilleur resto japonais de la région. Mention spéciale aux Gyozas et aux Sushis ainsi que la tempura. Déjà un très bon souvenir et l'envie - déjà - d'y retourner ! Merci de nous avoir mis sur la piste Colmar !

    Posté par Sebastien, lundi 15 novembre 2010 à 16:03
  • héhé, voilà de nouveaux adeptes

    Posté par loukoum°°°, lundi 15 novembre 2010 à 18:19
  • On verra bien

    Étant allé plusieurs fois au Nagoya (c'est pas mauvais, même si c'est clairement 100% chinois), je vais tenter enfin ce resto. Ma mère connait le patron, et il paraît qu'il n'a pas apprécié quand elle lui a parlé du Nagoya ^^

    Par contre sur Strasbourg (j'y ai emménagé cet été), je n'ai pas encore trouvé la perle rare. Je vais fouiller ton blog et la brochure du CECJ

    Voilà, remontage de billet powaa =)

    Posté par neeko, jeudi 22 septembre 2011 à 17:32
  • Je ne connais pas Nagoya mais je peux te dire qu'à Strasbourg il n'y a rien qui ait le niveau du soleil levant

    Posté par loukoum°°°, jeudi 29 septembre 2011 à 07:43
  • Au soleil levant

    Cuisine de qualité mais assez chére plat très peu copieux.Nous voulions passez un moment au calme et la serveuse est toujours a observé l'assiette et à demandé si l' on mange.Un plat sur la carte était annoncé avec des légumes,du poisson et des gambas.Il n'y avait que les légumes et les gambas.J'ai mangé un plat avec environs 8 fritures de légumes et 4 sushis pour 29 euros.Sensation de faim en sortant du restaurant!!Quand j'expose mon avis à la serveuse elle me dit que si je mange plus que les autres gens il faut commander plus.Je n'ai pas pour habitude de sortir d' un restaurant en ayant faim!!

    Posté par dodless, dimanche 20 novembre 2011 à 19:04
  • Le soleil levant, première et dernière fois!!!

    Nous sommes deux étudiantes et venons de rentrer du soleil levant où nous avons pris un menu dégustation à 35 euros/personne. Nous voulions y aller depuis longtemps car on en avait entendu parlé comme étant le meilleur japonais de colmar.

    Cependant, pour faire le bilan de la soirée, nous sommes extrêmement déçues et avons encore faim, ce qui n'est pas normal vu le prix du menu, encore plus lorsqu'on est étudiantes!!!
    En effet avec 3 petits raviolis, 4 mini tranches de sashimi, 2 brochettes dont une faite de viande essentiellement graisseuse ensuite quelques légumes panés et pour finir 5 sushis, ça n'en vaut vraiment pas le prix annoncé!!

    De plus, les sushis (que nous adorons toutes les 2 enfin habituellement) étaient très petits et il y avait du wasabi entre le riz et le poisson, ce qui, vous en conviendrez, n'est pas forcément au goût de tout un chacun. Ne pouvons nous pas choisir nous même la façon de déguster nos sushis??!

    Mais si jusque là nous n'avons évoqué que l'aspect cuisine, il y a d'autres points qui laissent à désirer. Effectivement, si l'effort de décor et ambiance japonaise ne sont pas remarquables, le pire reste l'accueil du personnel et la prise en charge des clients.
    Tout d'abord, une attente interminable pour recevoir la carte et passer commande.
    Ensuite, des serveuses pas du tout aux petits soins (se contentaient juste de déposer les plats) et à peine aimables.
    Enfin même pas un petit "merci" ni "bonne soirée" une fois la note encaissée, c'est vraiment abhérant!!!!!

    En gros, la dégustation rime avec petits plats, ventre vide et surtout MAXI PRIX!!!

    Pour parler du NAGOYA, même s'il est un peu plus chinois, nous vous le recommandons pleinement. Même si les prix sont, selon les plats, plus chers, il y a plus de variété au niveau des sushis et des makis et la carte est beaucoup plus abondante. De plus le cadre est vraiment sympa, l'équipe chaleureuse et à l'écoute des clients et enfin chaque personne reçoit, pour n'importe quelle commande des petits salés en apéritifs puis une soupe et une salade GRATUITS!! A noter aussi (contrairement au soleil levant), les plats composant les menus sont modifiables ainsi qu'éventuellement certains produits non appréciés!!

    Dernier point, quelqu'un cherchait un bon japonais sur Strasbourg, sans hésitation l'OKINAWA!! Il faut avouer qu'il ne paye pas de mine mais les plats proposés sont de qualité et vous pouvez, le soir, y manger en ILLIMITE pour la maudique somme de 20 euros et nous précisons, en ayant ASSEZ MANGE!!

    En lisant tous les commentaires, nous en concluons qu'il ne faut pas se fier aux avis des internautes puisque chaque appréciation est personnelle alors tout simplement testez et vous verrez...

    Posté par Charlotte&Marjo, mercredi 28 décembre 2011 à 00:14
  • !!!!!!!!!!

    Posté par Charlotte&Marjo, mercredi 28 décembre 2011 à 00:17
  • Certains préfèrent la qualité, d'autres la quantité.
    C'est certain que quand ce que l'on aime c'est manger "japonais" à volonté pour 20 euros, il ne faut pas aller au soleil levant.

    Posté par loukoum°°°, jeudi 5 janvier 2012 à 20:22
  • Un petit compte-rendu actualisé

    Bonjour miss loukoum, en faisant une recherche google je me rends compte que votre compte-rendu est toujours premier sur ce restaurant, félicitations !

    Néanmoins comme votre CR date de 2008, je me permets de le compléter par un de mes articles sur cette adresse, qui date d'il y a quelques semaines.

    http://secretsepicure.blogspot.fr/2012/05/au-soleil-levant-colmar-une-veritable.html

    Au plaisir de vous lire

    Posté par Antoine M, mercredi 6 juin 2012 à 15:33
  • Je vais allez lire votre compte rendu de ce pas... J'adore toujours aller au soleil levant mais c'est vrai que je ne fais pas de billet à chaque passage, je préfère n'en parler qu'une fois ou deux sinon ça fait un peu redondant

    Posté par loukoum°°°, dimanche 10 juin 2012 à 11:40
1  2    Dernier »

Poster un commentaire