Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

mercredi 7 mars 2007

Chic cheesecake

 
Pour la rencontre à l’Est il fut décidé que chacun ramène un petit quelque chose et que tout le monde goûte à tout… Certaines ont su très rapidement ce qu’elles allaient ramener, moi j’ai du un peu réfléchir… Pour le sucré c’était facile, on m’avait commandé un cheesecake. L’affaire était réglée mais pleine de lait et de blé :(. Ensuite, j’ai décidé de faire des soba à la japonaise car c’était original et aussi adaptable sans blé et sans lait. Mais ce n’est pas un plat passe partout quand même, c’était pas gagné, le dashi apportant un goût très particulier, je n’étais pas sûre que tout le monde aime. Mais en même temps il y avait largement assez de denrées prévues au menu pour que tout le monde mange à sa faim sans toucher aux soba. Et je crois qu’en fait, les soba sont plutôt bien passées. Contente.

Ensuite, et c’est là que ça se corse, j’avais prévu de faire un Gaspatcho de choux rouge. Recette de Elle à table, ici. En fait j’achète très peu de livres et de magasines de cuisine. Mais là je ne sais pas ce qui m’a pris, j’ai acheté Elle à table (grand mal m’en a pris). J’y ai vu un très chouette gaspatcho de chou rouge. Je me suis dit que c’était parfait. Sauf que… Je ne résiste pas à vous raconter ma bataille en duel avec ce $*!&#!! de chou rouge. Je lis la recette dans la matinée, pouah, trop facile, trop rapide, ça ira vite, en deux temps trois mouvement j’aurai mon gaspatcho (voui… ma pauv’ fille, tu te surestimes là). J’attends chic_cheesecake_1le soir pour m’y mettre. Je coupe finement mon chou rouge, épluche et coupe ma pomme, dose mon jus de pomme hop ! dans le blender…. Oui…. Plus de 10 minutes dans le blender plus tard, je n’ai qu’une pâte granuleuse… certes bien rouge. Ouais. C’est pas gagné. Je rajoute un peu de mélange eau/jus de pomme… je mixe encore et toujours et non, ça marche toujours pas. Je suis à deux doigts de téléphoner à ma mère « Mamaaannn ça marche pôôô!!! » mais je me dis que je suis une grande fille, je vais prendre les choses en mains et décide ainsi de recommencer mais en faisant cuire le chou rouge à la vapeur avant. Déjà cette étape prend des plombes et à ce moment-là ma kitchenette est déjà repeinte en rouge. [Ce qui n’étonnera pas ma mère. ]  Bon, une fois le chou cuit, je recommence, pleine d’espoir. Chou rouge, pomme, jus de pomme, hop ! dans le blender…  et non, ça ne marche toujours pas je n’ai qu’une épaisse purée. Bon c’est toujours mieux que la pâté granuleuse… Alors je rajoute des quantités hallucinantes de jus de pomme et d’eau, je mixe, je mixe et je remixe… et ça fini par prendre une texture correcte.  Bon, à force de persévérance on y arrive. Et là je goûte… mon dieu, ça a le goût de (mauvaise) compote de pommes ! Bon, vu la quantité de jus de pomme que j’ai rajouté c’est à peine étonnant en fait. Mais, je ne peux pas ramener ce truc douceâtre, rose et au goût de pommes-pas-bonnes… Je tente de sauver le truc avec tabasco, sel et poivre… niette, c’est mauvais et ça reste mauvais. Je décide que j’ai passé déjà bien trop de temps là-dessus, que c’est pas grave si je viens sans puisque il y aura de toutes façons trop à manger. CQFD.

Je n'accuse pas complètement la recette de Elle à table (mais quand même...) je sais bien que mon blender ne m'a pas couté le prix d'un Kitchen Aid, mais bon, j'ai jamais eu de problème avec avant. Après le fiasco - que ma mère m’a conseillé de transformer en sorbet, ce que j’ai fait mais pas encore (osé) gouté- passons aux choses sérieuses…   

J’avais vaguement compris que pour la rencontre à l’Est on attendait que je fasse un cheesecake, et bon, comme, je l’avoue, on n’a jamais trop besoin de me forcer pour ça, j’ai récidivé. Mais comme j’ai toujours une multitude d’idées en tête, je ne pouvais pas me résoudre à refaire une recette sûre, déjà testée et approuvée, donc au risque de me casser la gueule devant un jury d’experts (ça vous met la pression ce genre de rencontre mine de rien), j’ai quand même décidé d’innover. L’idée de la nougatine vient du livre Cheesecake de Keda Black aux éditions Marabout. Cependant j’avais envie d’un fond… un fond croustillant et croquant… Bref, j’allais emprisonner la couche fromagère moelleuse et fondante entre deux couches croustillantes.

chic_cheesecake_2


Chic cheesecake

Pour 10 personnes/Pour un moule de 22cm de diamètre :

100g de chocolat au lait dessert
200g de pralin
130g de gavotte

400g de ricotta
400g de St Môret®
130g de sucre
4 œufs
Le zeste d’un citron

75g de  farine
50g de beurre mou
1 cuillère à soupe de cassonade

60g de noix de macadamia
60g de noix de pécan
60g d’amandes
500g de sucre
100mL d’eau

chic_cheesecake_3


Comment ne pas craquer pour un fond tout en praliné feuilleté…
Faire fondre le chocolat au bain marie, y ajouter ensuite le pralin puis les gavottes émiettées entre vos doigts. Bien mélanger.
Recouvrir le fond de votre moule à charnière d’une feuille de papier sulfurisé et y verser le praliné feuilleté, l’étaler uniformément au fond du moule à l’aide du dos d’une cuillère. Mettre au frigo ou au congélateur le temps de préparer le reste.


pralin

Le pralin.
Le pralin c’est un mélange noix/sucre 50/50.
Les noix (diverses, souvent un mélange amandes & noisettes)
sont enrobées de caramel puis mixées jusqu’à obtenir une pâte.
Quand on mélange le pralin à du chocolat, on a du praliné.
Et si on y ajoute des gavottes émiettées, c’est du praliné feuilleté.



S’occuper du fromage…
Préchauffer le four à 140°C.
Fouetter les fromages pour les assouplir. Ajouter le sucre, mélanger. Puis ajouter les œufs un après l’autre en mélangeant entre chaque œuf. Ajouter le zeste de citron et mélanger.
Cuire 1H.
Pendant ce temps mélanger la farine, le beurre et la cassonade du bout des doigts. Comme pour une pâte à crumble.
Après 1 heure de cuisson, saupoudrer ce mélange granuleux sur le haut du gâteau et mettre au four sous le grill à 140°C pour 10 minutes, histoire de faire dorer doucement ce petit crumble.
Laisser le gâteau refroidir dans le four éteint avec de lui faire passer 24 heures au frigo.


La nougatine ce n’est pas que pour les pièces montées…
Préchauffer le four à 180°C.
Etaler les noix sur une plaque du four et les faire dorer sous le grill autour de 10 minutes, mais surveiller, tout dépend de la puissance de votre grill.

Dissoudre le sucre dans l’eau et porter à ébullition, maintenir l’ébullition jusqu’à ce que le sucre prenne une jolie couleur dorée, ajouter alors les noix, mélanger pour bien les enrober de caramel puis retirer du feu et verser sur une feuille de papier sulfurisé. Essayer d’étaler un peu la préparation avec la cuillère en bois avant que le caramel ne fige. Laisser refroidir puis faire durcir au frigo. Ensuite il faut la réduire en éclats, je vous conseille de fractionner le parpaing de noix caramélisées en petits morceaux, de mettre chaque morceau dans un sac de congélation et d’y aller au rouleau à pâtisserie.

Au moment de servir le cheesecake, le recouvrir le d’une montagne d’éclats de nougatine.

 

chic_cheesecake_5     chic_cheesecake_4

 

Personnellement j’ai beaucoup aimé… le croustillant, le fondant et surtout la texture. C’était la première fois que je testais le mélange Ricotta/Saint Môret et je dois dire que c’est un mélange gagnant. Le Saint Môret permet d’équilibrer le côté dense apporté par la ricotta. Le cheesecake est donc moelleux et doux… Pas aussi fondant qu’un 100% philadelphia mais vraiment très bon. C’est mon avis et je pense que les « autres participants » ne vont pas hésiter à laisser une critique objective ici même (du moins, je l’espère).
 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 08:20 - Such a sweet tooth... - Commentaires [59] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    renseignement sur ton cheesecake

    coucou

    une question m'interpelle:

    pour la cuiison de ton cheesecake, tu cuis l'ensemble (chocolat/gavotte au fond du moule + fromage blanc au dessus), ou le fromage blanc seul ???

    merci !

    Posté par stephanie, vendredi 19 octobre 2007 à 12:11
  • CUISSON

    Oui, je cuis l'ensemble: la croute au chocolat + la préparation fromagère.
    La première fois que j'ai cuit un praliné feuilleté, j'avais peur que ça ne marche pas, que ça fonde, mais en fait, c'est nickel...

    Posté par loukoum°°°, samedi 20 octobre 2007 à 09:33
  • Ah oui, c'est quand même toute une histoire ce cheesecake...Le résultat fut merveilleux, rien à redire si ce n'est un immense bravo loukoum !!! J'aime beaucoup la texture craquante du fond, très goûteuse et agréable...la garniture donne du croquant à l'ensemble, le mélange de fromage une onctuosité divine....du grand art !!! je vais faire la recette dont je t'ai parlé un de ces jours, juste pour comparer ... mais j'ai comme un présentiment quand au "vainqueur" ^___^

    Bonne journée
    Biz
    Claude

    Posté par Claude-Olivier, mercredi 7 mars 2007 à 08:53
  • magnifique!!

    Posté par leonine19, mercredi 7 mars 2007 à 08:57
  • Critique objective : c'est sublime pour l'oeil et divin pour le palais.
    Testé, approuvé, admiré, dégusté, adoré

    Posté par Soho (chocoholic, mercredi 7 mars 2007 à 09:11
  • So chic avec ce fond praliné feuilleté... so chic et so bon!

    Posté par mamina, mercredi 7 mars 2007 à 09:12
  • ben voyons un cheesecake ca m aurait etonné

    Posté par miminono, mercredi 7 mars 2007 à 09:15
  • J' avoue avoir eu hâte que tu postes cette recette: il est si beau ce cheesecake!!

    Posté par Ellie, mercredi 7 mars 2007 à 09:17
  • Superbe!! Une idée à retenir, il doit être très bon ce cheesecake...
    Quant au gaspatcho de chou rouge, j'ai bien failli tester cette recette! Merci pour ce billet, je vais abandonner, cela n'a pas l'air d'être une bonne idée...

    Posté par Chris, mercredi 7 mars 2007 à 09:23
  • Il est superbe! Je garde la recette pour le faire prochainement!!!

    Posté par Clairechen, mercredi 7 mars 2007 à 09:23
  • merci pour l'explication du parliné feuilleté : c'est donc ça que j'aurais dû avoir dans mon gâteau au chocolat....bouhh vais devoir recommencer, trop dur ! sinon ce cheesecake...miam ! superbe. j'ai beaucoup aimé la texture du fromage : ce mélange ricotta saint moret c'est parfait !

    Posté par clem, mercredi 7 mars 2007 à 09:25
  • C'est un plaisir pour les yaux, faute d'y gouter.

    Posté par Doria, mercredi 7 mars 2007 à 09:34
  • C'est beau et sûrement bon .....à la bouche !
    Je prends la recette ...... peux pas résister.
    Bises
    Michèle

    Posté par Miechambo, mercredi 7 mars 2007 à 09:46
  • Magnifique cheesecake !

    Posté par Isma, mercredi 7 mars 2007 à 09:51
  • Ca semble delicieux. Je n'ai jamais fais de cheesecake.
    J'en ai mangé un aux spéculoos il ny a pas longtemps dans un resto... divin... fondant...j'ai un peu peur d'être decu si j'en fais un mais j'y songe serieusement. en tout cas le tient est superbe.

    Posté par winsty, mercredi 7 mars 2007 à 09:57
  • Magnifique, grandiose ce cheesecake ! Ils en ont de la chance à l'est...

    Posté par Tiuscha, mercredi 7 mars 2007 à 10:14
  • alors là, celui là, il devait être absolument fameux ! je crois que ce sera mon prochain cheesecake !!! merci !

    Posté par sorcierecamo, mercredi 7 mars 2007 à 10:24
  • Comment ne pas craquer?!....

    Posté par lulufrog, mercredi 7 mars 2007 à 11:11
  • A tester impérativement!!

    Posté par flo, mercredi 7 mars 2007 à 11:41
  • Claude Olivier: j'ai hâte de voir cette recette...

    Miminono: en effet!

    Chris: si tu testes quadn même le gaspatcho, je suis curieuse du résultat

    Clairechen: tiens moi au courant si tu le testes!

    Clem: en effet ce paragraphe était spécialement pour toi! J'imagine que tout le monde va être déçu de devoir à nouveau gouter à ton gateau! ^^

    Winsty: si tu en fais moi, envoie moi la recette et tes impressions!

    Sorcière camo: et j'espère que celui là te plaira!

    Posté par loukoum°°°, mercredi 7 mars 2007 à 12:09
  • magnifique, les textures doivent être fabuleuses;
    Pour le cheesecake on s est passé le mot j en ai fait aujoudhui aussi!!!

    Posté par Valérieguidebleu, mercredi 7 mars 2007 à 12:22
  • Aïe c'est dommage que la recette du gaspacho de chou rouge n'aie pas fonctionné!
    Je l'ai faite deux fois et je suis fan, c'est vraiment bon! En effet il faut bien filtrer la mixture après le passage au blender, pour en retirer que le jus.
    Tu es vraiment la reine du cheesecake!
    Bises

    Posté par sooishi, mercredi 7 mars 2007 à 12:24
  • Je suis d'accord avec toi quant à l'envie de recevoir des commentaires objectifs, surtout si tu souhaites parfaire sans cesse (!) ton talent pour les cheesecakes. Je regrette de ne pas y avoir goûter, je le trouve très appétissant.
    Je constate que tes critiques ont tous été charmés, alors je me fie à leur parole sans problème!

    Posté par Ninnie, mercredi 7 mars 2007 à 12:38
  • Superbe explication !! Pour info Valrhona a sorti un praliné feuilleté tout prêt depuis 2 ou 3 mois , aie aie vaut mieux ne pas l'avoir sous la main ! trop bon !

    Posté par mercotte, mercredi 7 mars 2007 à 14:14
  • On m'aurait menti?

    Ce cheesecake a l'air phénoménalement bon... maintenant que j'aime ça, ça me donne envie d'essayer
    par contre, le produit qu'on trouve en magasin sous le nom de "pralin" se présente sous forme de petites granules solides. Est-ce possible de l'utiliser à la place du crémeux que tu présentes, peut-on le transormer soi-même pour qu'il ait la bonne consistance, ou est-ce le diable incarné?

    (oui, ya toujours un truc qui cloche chez moi, désolée ^^)

    Posté par Lixuan, mercredi 7 mars 2007 à 17:05
  • miam miam

    rohhhhh c'est beau tout ça

    Posté par shinobi, mercredi 7 mars 2007 à 19:29
  • St Môret® ???

    Bonjour!

    Ça a l'air chouette cette recette, mais serait-il possible de savoir c'est quoi du St Môret® ? Ou du moins, quelle texture ça a... De l'autre côté de l'océan, ce n'est malheureusement pas en vente libre et j'aimerais bien trouver une façon de le remplacer. Est-ce que du mascarpone ferait l'affaire ?

    Merci pour toutes ces belles recettes, nous avons essayé les raviolis aux crevettes : un pur délice!

    Posté par AC, mercredi 7 mars 2007 à 19:44
  • wahooouuu comme il est super beau ... bravo

    Posté par Nathalie_b, mercredi 7 mars 2007 à 22:52
  • j'en sais des choses maintenant sur le pralin... et puis hop un cheesecake dans mes petits papiers, d'autant qu'un chic comme ça ne fait pas la queue, il se plante devant vous, sûr de lui, l'air de vous dire - alors c'est pour aujourd'hui ou pour demain ?
    ...

    Posté par stanislas, jeudi 8 mars 2007 à 00:39
  • Magnifique ce cheesecake!Morte de rire à la description de tes péripéties culinaires!

    Posté par Lisanka, jeudi 8 mars 2007 à 06:54
  • Oh oh oh ! Ca y est, on l'a, la recette ! C'était plein de blé et plein de lait, mais qu'est-ce que c'était bon !!! Vivement le prochain
    Quant aux soba, elles étaient délicieuses ! Je n'avais jamais goûté au dashi, j'ai aimé.
    Et pour le gaspacho, tu crois que tu réessaieras en le filtrant ?!?
    Bisous et à bientôt !

    Posté par belleble, jeudi 8 mars 2007 à 08:41
  • Ah ton histoire de gaspacho au chou rouge doit sonner comme un mauvais souvenir chez nombre de bloggeuz!!! On a toutes notre ou nos histoires de ratage en cuisine!!! Il y a celles qui persévèrent et celles qui préfèrent définitivement tourner la page!!! Je te conseille de persévérer... Why? Je viens trouver ta recette de gaspacho au chou rouge chez Lorette et elle semble l'avoir dompté:http://alatabledel.canalblog.com/archives/2007/01/27/3815323.html

    Allez, be strong miss Loukoum°°°, ton cheesecake en attendant est un véritable succès de beauté et de saveurs. 20/20!!!
    Bizzzz,
    Alexandra

    Posté par Miss Tiny, jeudi 8 mars 2007 à 09:13
  • J'ai beaucoup ri avec l'histoire du gaspacho et je dois dire que j'en ai connu des anecdotes de ce style.
    Ton cheesecake était une merveille et je compte bien le tester.
    Bises
    Elo

    Posté par Elo, jeudi 8 mars 2007 à 13:50
  • c'est pas drole .... moi ze veux gouter ... je connais pas le gout du cheese cake ... tu m'en donnes dis !!!!

    Posté par Jess, jeudi 8 mars 2007 à 14:02
  • Wahou c'est super beau en tous cas !!! Pis à lire tous ces commentaires élogieux, j'imagine à quel point il a du être bon !

    Bravo ! C'est une chouette recette ;o)

    Posté par Béré, jeudi 8 mars 2007 à 17:46
  • Oh la la... Il faut que tu arrêtes avec ces cheesecakes, mon clavier est tout baveux!
    Je crois que celui-là est l'un de mes préférés, surement à cause du pralin!

    Posté par Milie, jeudi 8 mars 2007 à 19:48
  • Valérie: les grands esprits se rencontrent!

    Sooishi: merci pour le compliment et le conseil... mais je crois que je ne vais pas re-tester de si tôt... ou alors pas dans mon blender.

    Ninnie: tu as tout compris!

    Mercotte... ahhh c'est pas possible!!! Ils veulent ma mort? C'est irrésistible! (mais merci pour l'info)

    Lixuan: alors non, tu ne peux pas utiliser ce truc granuleux à la place, ou transformer le truc granuleux, par contre tu peux faire ton pralin toi même, c'est ici: http://minouchka.canalblog.com/archives/2005/12/22/1139153.html

    AC: ravie que les raviolis t'ai plu. Pour le fromage si tu est aux etats unis tu dois trouver du philadelphia non? Et bien il devrait faire l'affaire

    Stanislas: exactement, quand on est chic on passe devant tout le monde! et sans la moindre gène!

    Miss Tiny et Belle de Blé: pour le gaspatcho, j'ai vu la version de lorette... mais je crois que je vais attendre que ma mère se rachète un blender (le siens est mort) pour tester... visiblement le miens n'aime pas le chou rouge...

    Elo: tout le monde a connu des drâââmes dans sa cuisine! Dis moi ce que ça donne si tu testes.

    Posté par loukoum°°°, jeudi 8 mars 2007 à 21:43
  • Je ne peux dire qu'une chose, j'aurais rêvé d'y goûter en bonne compagnie !

    Posté par eva, vendredi 9 mars 2007 à 08:33
  • Ouahhh, mais je suis à la bourre, dire qu'il est là depuis mercredi !!!!!
    Bon, je sais que tu n'aimes pas les remarques type "hmm, c'est trop bon" qui ne sont pas très constructives c'est vrai... mais là, franchement, je ne vois pas comment qualifier cette merveille autrement que par "délice", "pur régal", "texture parfaite", "croquant-fondant irresistible" etc... J'avais testé St Môret/Ricotta une fois dans mon super cheesecake à la mangue mais il faudra que je regarde quelles proportions j'avais mis : j'ai préféré la texture du tien, un peu moins compacte. Bref, je ne vais pas tarder à être de nouveau emportée par la vague et en refaire un !
    Sinon oui, les soba sont bien passées, en tout cas moi j'ai adoré !

    Posté par marie, vendredi 9 mars 2007 à 10:53
  • et ben! merci beaucoup marie!

    Posté par loukoum°°°, vendredi 9 mars 2007 à 12:39
  • superbe , que ca doit être bon mais du boulot tout de même non??????
    en tout cas, super bravo

    Posté par nuage de lait, samedi 10 mars 2007 à 11:25
  • un peu pllus long qu'un cheesecake basique, mais on n'a rien sans rien!

    Posté par loukoum°°°, dimanche 11 mars 2007 à 12:48
  • Depuis le temps que je voulais le decouvrir ce fameux cheesecake! Je vais te faire une confidence: je ne suis pas fana des cheesecakes a base de creamcheese, le tien me fait 10 000 fois plus craquer, avec ton petit french twist de folie! Il est superbe! Merci!

    Posté par Vanessa (CM), dimanche 11 mars 2007 à 21:08
  • Claude Olivier m'a fait tellement saliver avec ce cheesecake! je comprend désormais pourquoi! c'est absolument magnifique!

    Posté par anne, mardi 13 mars 2007 à 20:09
  • Ciel ! Plus chic tu meurs, il est à se damner !!!

    Posté par Elodie, dimanche 25 mars 2007 à 16:17
  • Bon, ok. j'arrive sur ce cheesecake par le biais de ton super récap sur ce gâteau, et voilà, le sort en est jeté, il me FAUT un moule à charnière. J'en achète un en sortant du boulot ce soir! Parce que là c'est trop, impossible de ne pas succomber à la déferlante cheesecake. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi je n'en ai jamais fait. D'autant plus que, habitant dans un pays où le Philadelphia se trouve même dans les minuscules superettes, je n'ai vraiment aucune excuse! Je vais m'y mettre de ce pas...

    Posté par Claire, jeudi 19 avril 2007 à 17:52
  • Fait gaffe quand on commence et qu'on aime (et comment ne pas aimer?) on devient (trop) vite accro!

    Posté par loukoum°°°, vendredi 20 avril 2007 à 09:03
  • Absolument extraordinaire

    Euh... je parle de la recette. Moi, en cuisine, je suis une quiche (Je la maitrise pas forcément bien d'ailleurs). Mais alors là... ce cheese cake, ma ma mia ! Il était moins beau le mien (Bon, c'était une première et je vasi améliorer la présentation et tout ça) mais qu'est ce qu'il était bon ! Cette recette entre en pole position de mes desserts favoris ! Merci merci merci !

    Posté par Astrid, lundi 1 octobre 2007 à 19:28
  • Oui, oui au moule à charnière !

    Je viens de lire le message précédent ! Bon, moi, aussi, j'ai succombé au moule à charnière (A Paris, on en trouve plein au BHV). Cet investissement me propulse dans la fabuleuse aventure cheese cake !

    Posté par Astrid, lundi 1 octobre 2007 à 19:30
  • Je suis ravie que le chic cheesecake t'ai plu, c'est aussi un de mes préférés...

    Posté par loukoum°°°, mercredi 3 octobre 2007 à 13:04
1  2    Dernier »

Poster un commentaire