Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

lundi 21 mai 2018

Les boulettes citronnées au bœuf et aux poireaux d’Ottolenghi

 

boulettes-boeuf-poireau-ottolenghi-1

 

 

Cette semaine c'est thématique Ottolenghi. Je suis une fidèle lectrice de ses recettes dans le Guadian et je ne me lasse pas de sa cuisine parfumée et ensoleillée. Je n'ai pour le moment qu'un seul de ses livres, Jerusalem, mais je sens que je vais très prochainement craquer pour un autre opus ;-) Une des dernières recette de Jerusalem testée c'est cette recette de boulettes aboslument démentes : elles ont une texture unique, tendre et moelleuse, probablement dûe au mélange de viande hachée, de chapelure et de poireaux mais aussi à la cuisson à moitié pochée. Servies avec une sauce délicatement acidulée c'était absolument délicieux. Je les avais servies avec du boulghour parfumé aux pistaches et aux baies d'épine vinette (recette en bas de page) et de la purée d'aubergines brulées selon Ottolenghi (recette à venir).

 boulettes-boeuf-poireau-ottolenghi-2

 

Les boulettes citronnées au bœuf et au poireau d’Ottolenghi

Encore une recette parfaite extraite du livre Jerusalem, une bible
Pour une quinzaine de boulettes (j’aime tellement cette recette que quand je la fait je double voir triple les quantités)
6-8 gros poireaux (800g environ)
250g de bœuf haché
90g chapelure (maison si possible)
2 œufs
Sel et poivre noir du moulin
2 cuillères à soupe d’huile de tournesol
200 à 300mL de bouillon de poulet
80mL jus de citron
1 yaourt grec
Persil plat finement haché (ou mélange coriandre et menthe fraiche)

Laver les poireaux, les émincer finement puis les faire cuire à la vapeur 15 minutes (ils doivent être tendre). Bien égoutter puis une fois refroidi, les mettre dans un torchon et bien presser pour en extraire un maximum d’eau.
Dans un saladier mélanger les poireaux, la viande, la chapelure, les œufs, 1 cuillère à café de sel et 1 cuillère à café de poivre noir. Bien mélanger et pétrir à la main pour avoir une farce homogène.
Former des boulettes et les mettre au frigo pour 30 minutes.
Dans un fait tout faire chauffer l’huile sur feu moyen à vif, y saisir les boulettes, les faire dorer des deux côtés. Procéder en plusieurs fois si nécessaire.
Réserver les boulettes hors du feu, essuyer le fond du fait tout avec du papier absorbant puis remettre les boulettes dedans, elles peuvent se chevaucher légèrement si besoin, pas de problème. Verser assez de bouillon pour les recouvrir, ajouter le jus de citron et ½ cuillère à café de sel. Porter à ébullition, couvrir et laisser mijoter 30 minutes. A mi cuisson j’ai enlevé le couvercle pour faire commencer à réduire la sauce. Il faut que le liquide de cuisson réduise en une sauce acidulée.
Servir les boulettes avec du yaourt et du persil hachée selon la recette originale, je remplace parfois le persil par un mélange coriandre (1 botte finement ciselées) et menthe (3 cuillères à soupe de feuilles finement ciselées) fraiches.

boulghour-1 

 

Boulghour d’inspiration iranienne

450g de boulghour
80g d’épine vinette (en épicerie iranienne ou afghane, Pamir à Strasbourg par exemple)
60g de pistaches (sans peau et torréfiées)
Coriandre finement hachée
Menthe fraîche finement hachée

Réhydrater les baies d’épine vinette en les plaçant dans un bol d’eau bouillante.
Préparer le boulghour : le verser dans un saladier et recouvrir d’eau bouillante (600 à 650mL dans mon cas, ca peut dépendre de votre boulghour). Laisser gonfler.
Mélanger tous les ingrédients et servir tiède ou même froid.

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 11:21 - Carnivorisme - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

    Hello! J'ai un peu honte de laisser un commentaire juste pour corriger une typo, alors que je suis une lectrice fidèle mais habituellement silencieuse... mais je me dis que ça pourra toujours servir, donc je me lance: j'ai l'impression que la phrase "Porter à ébullition, couvrir et laisser mijoter 30 minutes" n'est pas au bon endroit, mais devrait plutôt se trouver derrière la virgule après "½ cuillère à café de sel,".
    Sinon merci comme d'habitude pour tes super recettes et ta présence tout au long des années, cette recette sera testée dans la semaine sans faute (j'ai Jérusalem, mais j'avais trouvé moyen de zapper celle-là!)!

    Posté par Hélène, mardi 22 mai 2018 à 09:10
  • Ces boulettes m'ont l'air terriblement savoureuses !

    Posté par LadyMilonguera, mardi 22 mai 2018 à 21:45
  • Très belles associations
    Belle soirée

    Posté par Céline, vendredi 25 mai 2018 à 22:50
  • Un délice

    Je voulais attendre de réaliser les boulettes avant de commenter. C'est fait : grand succès hier soir. Plat chaleureusement approuvé par toute la tablée.Tellement bon, c'est vrai, qu'on en mangerait une double dose. Merci pour cette suggestion divine!!!

    Posté par Dad, lundi 28 mai 2018 à 12:10
  • J'adooooore cette recette, je la fais également super souvent ! Plutot en forme de galettes ici, mais c'est toujours un succès !

    Posté par Gegp2000, mardi 29 mai 2018 à 13:31
  • Achtung!

    Effectivement! Heureusement que vous avez des lectrices attentives! Je suis en train de faire votre recette et si, comme vous dites de le faire, on laisse "mijoter les boulettes" dans de l'huile comme vous recommandez de le faire, elles brûlent! C'est ce qui m'est arrivé. J'aime bien votre blog, je suis de Strasbourg, mais n'embarquez pas vos lecteurs (trices) dans des navigations culinaires erronées. Merci.

    Posté par Breuning Liliane, mercredi 6 juin 2018 à 15:57
  • Hélène: merci tu as bien vu et bien fait de me le faire remarquer: j'avais en effet fait une erreur, c'est corrigé Merci en tous cas pour ta fidélité ! J'espère que ces boulettes furent un succès.

    Dad: merci pour ce feedback! Ravie de voir tant t'enthousiasme!

    Gegp2000: je te comprends, ca va devenir un classique ici aussi!

    Breuning Liliane: il y a l'art et la manière de faire des commentaires de ce genre, comme souligné par Hélène un peu plus tôt un il avait une erreur dans la recette, c'est corrigé. J'essaie de mon mieux d'être précise et attentive mais l'erreur est humaine.

    Posté par loukoum°°°, vendredi 22 juin 2018 à 13:01

Poster un commentaire