Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

vendredi 3 décembre 2010

Flocons & Champagne

Quand j’avais réalisé ce pot de thèse, même si j’étais un peu inquiète de réaliser tout ça sans le moindre filet de sécurité, j’avais pris beaucoup de plaisir à préparer des petites choses sympa et originales. Du coup, j’ai décidé, il y a quelque temps, de récidiver. Je trouve que c’est vraiment plus sympa les pots de thèse fait maison, ça a le charme des imperfections et on évite les petits canapés galvaudés et les décorations kitschissime. J’ai quand même hésité, me demandant si c’était bien raisonnable mais comme N. s’est proposé pour faire toute la partie salée – et même plus, je n’ai pas résisté et je me suis occupée du sucré. Merci à N. non seulement car il a tout préparé comme un pro mais en plus car sans lui je n’aurai je crois jamais osé faire le sucré moi-même ! En plus, pour moi, il a fait l’effort de suivre à la lettre les recettes que je lui avais imprimées, une vraie gageure pour lui ! ;) Se partager le travail, ça change la donne : le boulot allégé de moitié, tout s'est très bien passé (il suffit juste d’être un peu organisé).

 

BT_04

 

Ce que je préfère en fait, plus que cuisiner le pot de thèse, c’est élaborer le « menu ». Comme sur ce coup-là j’avais carte blanche, j’ai pu m’en donner à cœur joie et la liste des « plats » changeait chaque semaine selon les tocades du moment… Mais, il a bien fallu, il y a quelques semaines, figer la liste et décréter que la dernière version était la bonne et qu’elle ne changerait plus.

 

BT___coronation_chicken_1


Côté salé, pas de buffet de thèse sans petits sandwiches au coronation chicken. Déjà testés et approuvés, N. a suivi la recette publiée ici en multipliant les quantités par 4 pour obtenir 24 sandwiches [toutes les quantités sont pour un buffet de 25-30 personnes]. Il suffit de découper un chapeau dans le pain, enlever la mie et garnir abondamment les pains de coronation chicken. J’adore ces pains, vous pouvez aussi les préparer pour un pique nique ou pour les longs trajets en voiture.

 

BT___coronation_chicken_2 BT___empanadas_2

 

Quand je vous disais que le menu était né des lubies du moment, vous ne serez pas étonnés d’y retrouver des mini crostini de foies de volaille. La recette est là, la préparation a simplement était tartinée sur une vingtaine de tranches de baguette grillées.

 

BT___crostini_1 BT___empanadas_1


Autre lubie : les empanadas, c’est donc fort logiquement que je les avais ajoutés à la liste. N. a multiplié la recette par deux et on a choisi de façonner des chaussons de petite taille.

Ensuite j’avais pioché trois idées dans un livre de N. « Cochon et Fils » de Stéphane Reynaud : impossible de choisir entre les toasts au jambon de Bayonne, piquillos et pignons grillés et ceux au speck, appenzell et abricots secs, du coup j’ai pas choisi et inscrit les deux sur la liste du salé. J’ai bien fait, c’était une super idée, N. a réalisé de superbes toasts qui changent vraiment de ce que l’on a l’habitude de voir et ils étaient super bons. Plusieurs personnes ont décrété que les toast speck, appenzell et abricots secs étaient le meilleur du salé ! Il y a avait aussi le cake charcutier qui avait bonne allure et me paraissait sympa, il l’était, la texture était vraiment agréable, pas grasse, recette recommandée ! [Recettes en fin de billet]

BT___piquillos_1 BT_05

 

J’ai aussi réalisé mon cake salé fétiche, celui au wasabi, sésame noir et avocat.

Face à cette abondance de plats carnivores, j’avais quand même prévu du poisson : des mini blinis maison garnis de rillettes de saumon. Clin d’œil à la thèse précédente où j’avais déjà proposé des rillettes de saumon. Pour les blinis, j’avais choisi la recette de Lilo, déjà testée ici. L’ensemble était vraiment sympa, je pense les refaire assez vite (pour Noël ?). [Recette en fin de billet]


BT___blinis_saumon_2

 

J’avais aussi chargé ma mère d’une mission wraps : elle devait réaliser une dizaine de wraps au saumon fumé selon cette recette et découper ensuite chaque rouleau en diagonal en cinq ou six portions et piquer un cure dent dans chaque rouleau pour le maintenir roulé. Le mieux est de réaliser les wraps la veille, de les maintenir bien roulés-serrés en les emballant séparément chacun dans du papier film. Au moment de servir, découper en bouchées. Je trouve ça super sympa de servir des bouchées de wraps, vous pouvez bien sur les réaliser à ce que vous voulez… Pas besoin d’attendre un buffet pour tester, à l’apéro, ça sera top aussi !

 

BT___wrap_1 BT_06
BT___cake_1
BT___wrap_2

 

Côté sucré, j’ai choisi des choses pouvant se faire à l’avance pour la plupart ou tout au moins dont la préparation pouvait s’étaler sur plusieurs jours histoire de ne pas devoir passer 24 ou 48h complètes dans la cuisine, ce qui m’était impossible.

J’ai choisi de faire des sablés tout simples selon la recette de Conticini publiée dans le livre Sensation. C’est Claire qui m’avait fait découvrir cette recette en m’offrant ces biscuits pour mon anniversaire. Je les avais trouvés absolument délicieux. Ils sont tout simples, mais je crois que jamais je n’avais goûté de sablés tout simples aussi bons. L’expression « simplement parfait » prend ici tout son sens du coup, j’avais demandé la recette à Claire. [Recette en fin de billet]

BT___sabl_s_1 BT___meringues_3

 

J’avais aussi envie de faire des meringues bicolores depuis que j’en avais vu chez la conasse parisienne. Je les ai réalisées blanche et rose foncé et j’ai adoré les préparer, je crois que c’était la première fois que je réalisais des meringues (parce que à la base je n’aime pas ça mais là en version miniature, mini bouchées c’est vraiment très sympa) et c’est très chouette. Je referai cette recette en variant les couleurs, le rendu est super sympa. Vous pouvez les mettre dans un petit sachet et les offrir en cadeau, c’est très joli ! [Recette en fin de billet]

 
 

BT___alumettes_2

 

Pour qu’il y ait des petits chocolats à grignoter, j’ai réalisé mes allumettes pralinées parfumées à la poudre Equinoxiale de Roellinger (en multipliant la recette par 2 j’ai obtenu une cinquantaine d’allumettes) et les éclats de caramel aux amandes au chocolat et fleur de sel repérés chez Manue. Grand succès pour cette hérésie diététique. [Recette en fin de billet]

   

BT___alumettes_1 BT___mandarines_1

 

Encore du chocolat avec des petites tranches de roulé au chocolat. J’avais réalisé ce roulé lors de l’entremets de la fête des mères et je l’avais trouvé super bon (alors que d’habitude les gâteaux roulés je trouve ça très bof, sec et étouffant), fin et délicat, moelleux et pas du tout sec. J’ai trouvé la recette chez Aude et je l’ai customisée à ma façon. [Recette en fin de billet]

 

BT___mousse_poire_choco_1 BT___mousse_baileys_2

 

Ma mère s’était enquis de savoir s’il y aurait des verrines (!?) du coup il y a eu des verrines : des mousses au bailey’s (gros gros succès !) d’après la recette de Spuma à l’amaretto et des verrines poires & mousse au chocolat d’après une recette et idée de N. [Recettes en fin de billet]

J’ai aussi ajouté au milieu de tout ça des mandarines (c’est la saison !), des soucoupes acidulées et des sucettes en guimauves à l’effigie de Monsieur et Madame : je les ai plantées dans une boite en polystyrène recouverte de papier de soie et les filles se sont amusées à chercher quelle madame était la plus à l’effigie de chacune…

 

BT___sucettes_5 BT___sucettes_4
BT___sucettes_1 BT___sucettes_3

Je vous présente LN à gauche et Little So' à droite...

 

Côté organisation…
Pour le sucré :
Deux semaines avant j’écris et rassemble les recettes, multiplie les quantités si nécessaire et élabore une liste de couse globale (vous pouvez pousser le vice à séparer la liste en fonction des boutiques où vous irez/des rayons du supermarché : gain de temps assuré).
À J-9 : je fais les courses (Conseil : dans ce genre de circonstances, mieux vaut prévoir large pour certains produits comme les œufs, le beurre, la crème etc. : on a vite fait de rater la séparation du jaune et du blanc d’œuf ou de rater sa chantilly… Et ce n’est pas le genre de produit « perdu »)
À J-7 (ou le week-end avant) : j’ai préparé les plateaux (des cartons recouverts de papier), les cartes avec les intitulés (j’avais chargé mon père de la découpe des petits rectangles en carton : précision et minutie, c’était pour lui !), les gobelets (de simples gobelets en plastique décorés de masking tape – 3 euros le rouleau de masking tape chez Mémé en Autriche si ça intéresse les strasbourgeois), bref tous les détails de présentation.
Je n'ai pas voulu faire des frais en vaisselle (j'ai pas prévu de réaliser des buffets de thèse tous les mois!) , du coup tout a été présenté sur ces plateaux home made jetables et tout à fait adéquats. J'avais juste ramené un plat (pour les mandarines) et quelques assiettes creuses blanches (où on mange les pâtes d'habitude....) pour certaines douceurs. J'ai acheté des verrines jetables en plastique et j'avais veillé à choisir des "plats" qui ne nécessitent pas de couverts (trop compliqué à gérer pour les invités debout) à l'exception des verrines pour lesquelles j'avais forcément prévu des cuillères en plastique (au début je les voulais en style bois/bambou mais les prix était hallucinants!) disposées un peu partout dans des gobelets customisés au masking tape...
À J-7, j’ai aussi réalisé les sablés de Conticini et les meringues. Les deux se conservent très bien chacun dans une boîte métallique.
À J-3 : Les allumettes pralinés (conservées au frigo) et les éclats de caramel au chocolat (conservés dans une boite métallique)
À J-2 : Les roulés au chocolat & Les mousses au bailey’s (conservés au frigo)
À J-1 : Les verrines poire – chocolat (conservés au frigo)
Jour J : Poudrer les mousses au bailey’s de cacao non sucré et découper les roulés en tranches
À noter : réaliser ce genre de chose quand il fait à peine 4°C dehors présente l’avantage de pouvoir stocker les verrines dans le coffre de la voiture et donc de libérer de la place au frigo pour tout le reste !

 

BT___verres_2 BT___verres_3

 

Côté organisation…
Pour le salé  :
Deux semaines avant j’écris et rassemble les recettes, multiplie les quantités si nécessaire et élabore une liste de couse globale (vous pouvez pousser le vice à séparer la liste en fonction des boutiques où vous irez/des rayons du supermarché : gain de temps assuré).
À J-2 : Les courses et la purée de foie de volaille
À J-1 : N. était en congé, il a réalisé tout le salé dans la journée sans être speed ou pressé par le temps: cake charcutier, cake avocat-wasabi et sésame noir, empanadas, blinis, rillettes de saumon, coronation chicken
Jour J : Il restait pas mal de choses à finir en dernière minute : griller les tranches de baguette, garnir les pains de coronation chicken, réaliser les deux sortes de toasts, tartiner la crème de foie de volaille, garnir les blinis de rillettes de saumon, découper les cakes…

 

BT_01

 

Tout s’est à peu prêt bien passé, il y a bien eu quelques petits ratés qu’il a fallu rattraper : pas assez de mousse au bailey’s pour remplir les grandes verrines : il a fallu en faire une deuxième fournée, des empanadas bien moins jolis que ceux que l’on avait l’habitude de réaliser, des guimauves qui n’étaient pas très appétissantes (ça m’apprendra à ne pas choisir ma recette habituelle), le nougat blanc prévu au programme qui a lamentablement raté (du coup j’ai fait les éclats de caramel et chocolat à la place : c’était pas plus mal). Ce n’est pas la première fois que je ne suis pas satisfaite d’une recette de nougat blanc. Quelqu’un aurait-il une recette fiable de vrai bon nougat blanc ?
J’en viens donc à mon principal conseil : pour ce genre d’événement, ne prévoyez que des recettes testées et approuvées histoire de vous éviter le stress d’une recette qui foire ou de proportions pas bonnes (qui impliquent en général de devoir aller refaire des courses : une bonne perte de temps et d’efficacité).

 

BT___cake_2

 

Le vrai cake charcutier
Recette du livre « Cochon & Fils » de Stéphane Reynaud

Pour un grand cake ou deux plus petits (selon la taille du moule utilisé) :
3 échalotes
Huile d'olive
300 g de farine
1 sachet de levure chimique
4 œufs
100mL de vin blanc
200mL de lait
100g de lardons fumés
100g de jambon blanc
100g de chorizo piquant
100g de jambon sec

Préchauffer le four à 160°C.
Éplucher et émincer finement les échalotes, les faire dorer dans une poêle avec un filet d'huile d'olive.
Verser la farine dans un bol, ajouter la levure, les œufs battus, le vin blanc, le lait et 2 cuillères à soupes d'huile d'olive. La préparation est assez liquide, c’est normal.
Couper grossièrement la charcuterie et l’ajouter à la préparation. Ajouter aussi les échalotes. Beurrer et fariner un moule à cake (ou le recouvrir d’une feuille de papier sulfurisé) puis y verser le mélange. Cuire 45 minutes à 160°.

 

BT___piquillos_2

 

Toast au jambon de Bayonne, piquillos et pignons grillés
Recette du livre « Cochon & Fils » de Stéphane Reynaud

Pour une vingtaine de toasts :
100g de pignons de pin
20 tranches de baguette (soit un peu plus d’une baguette)
2 bottes de coriandre
20 piquillos (2 bocaux, en épicerie fine)
10 fines tranches de jambon de Bayonne

Faire dorer les pignons à sec dans une poêle.
Faire griller les tranches de baguette (sous le grill du four ou au grille pain).
Laver, effeuiller et émincer finement la coriandre.
Égoutter délicatement les piquillos, farcir chaque piquillos de pignons et de coriandre.
Sur chaque tranche de baguette, déposer un piquillos farci et une demi-tranche de jambon, parsemer de coriandre.

 

BT___toast_appenzell_1

 

Toast speck, appenzell et abricots secs
Recette du livre « Cochon & Fils » de Stéphane Reynaud

Pour une vingtaine de toasts :
20 tranches de baguette (soit un peu plus d’une baguette)
10 abricots secs moelleux
50g de St Môret
1 morceau d’appenzell
10 tranches de speck
Poivre mignonnette (ou poivre noir du moulin à défaut)

Faire griller les tranches de baguette (sous le grill du four ou au grille pain).
Hacher finement les abricots secs, en mélanger les deux tiers au St Môret. Tartiner ce mélange sur les tranches de baguette, ajouter de fins copeaux d’appenzell, des morceaux d’abricots secs et des lamelles de speck. Poivrer.

 

BT___blinis_saumon_1

 

Mini blinis et rillette de saumon
Blinis: Recette de Lilo déjà testée ici
Rilettes de saumon inspirée de cette recette

Pour 40 à 50 pièces
Pour les rillettes :

1kg de saumon
1 filet d’huile d’olive
750g de ricotta
Sel & Poivre
Le zeste + jus de deux citrons
4 bottes de ciboulette finement ciselée
80g (poids égouttés) de câpres
Pour les blinis:
15g de levure boulanger
320g de farine
2x250mL de lait
3 oeufs (jaunes + blancs)
100g de crème fraîche épaisse
1 cuillère à soupe de sucre
1 cuillère à café de sel

20g de beurre fondu

Réaliser les rillettes :
Enlever la peau et les arrêtes du saumon, détailler en gros morceaux et faire cuire dans un filet d’huile d’olive sur feu moyen. Une fois le poisson cuit, émietter la chair, la mettre dans un saladier, ajouter la ricotta et bien mélanger.
Saler, poivrer, ajouter les zeste et le jus de citron, la ciboulette ciselée et les câpres grossièrement hachés. Mélanger bien, goûter pour rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Réserver dans un tupp au frais.

Réaliser les blinis :
Dans un bol, diluer la levure émiettée dans 30mL d'eau tiède, laisser reposer deux minutes puis mélanger et laisser ensuite reposer cinq minutes dans un endroit tiède.
Dans un saladier, mélanger la farine avec 250mL de lait tiède, y ajouter la levure, mélanger et laisser lever trois heures dans un endroit tiède, à l'abri des courants d'air en recouvrant le saladier d'un torchon propre.
Au bout de ces trois heures, tiédir 250mL de lait, l'ajouter petit à petit au levain tout en fouettant. Ajouter aussi les jaunes d'oeufs, la crème fraîche, le sucre, le sel et le beurre fondu. Bien mélanger puis ajouter les blancs d'oeufs montés en neige ferme avec une pincée de sel à l'aide d'une fourchette ou d'une maryse. Laisser reposer 30 minutes avec un torchon sur le saladier.
Huiler légèrement une poêle à blinis, la mettre sur un feu doux/moyen, verser de la pâte à blinis dans chaque empreinte et faire dorer les blinis avant de le retourner et de le faire dorer de l'autre côté. Répéter l'opération jusqu'à épuisement de la pâte, selon la poêle, il faudra ou pas légèrement graisser la poêle entre chaque "fournée". Au fur et à mesure, conserver les blinis dans une boite hermétique.

Au moment de servir : tartiner chaque blinis assez généreusement de rillettes de saumon et décorer si vous voulez d’un brin de ciboulette.

 

BT___mousse_baileys_1

 

Mousse au Bailey’s
D'après la recette de Spuma à l'amaretto publiée ici

Pour 15 grandes verrines:
6 feuilles de gélatine
6 jaunes d'œuf + 4 blancs d'œufs
180g de sucre en poudre + 4 cuillères à soupe
750g de mascarpone
300mL de Bailey’s
600mL de crème fleurette bien froide
Cacao non sucré

Faire ramollir la gélatine à un bol d’eau froide.
Dans un saladier, fouetter les jaunes d’œuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse, ajouter ensuite le mascarpone, réserver.
Porter à frémissement le Bailey’s, dès qu’il frémit, le retirer du feu et y ajouter, tout en fouettant, l’une après l’autre, les feuilles de gélatine ramollies et bien essorées. Incorporer le Bailey’s à la préparation au mascarpone. Réserver.
Monter la crème fleurette en une chantilly épaisse, l’incorporer avec délicatesse à la préparation mascarpone – bailey’s.
Monter ensuite les blancs d’œufs en neige, quand le fouet commence à laisser des traces dans les blancs, ajouter les quatre cuillères à soupe de sucre et continuer à fouetter les blancs jusqu’à obtenir une meringue bien ferme, l’incorporer avec délicatesse à la préparation.
Répartir la préparation dans des verrines et mettre au frigo pour quelques heures.
Au moment de servir, saupoudrer de cacao non sucré

 

BT___mousse_poire_choco_2

 

Verrines poire chocolat
D’après une idée et une recette de N.

Pour 15 verrines :
10 poires mûres mais fermes
1 jus de citron jaune
1 noix de beurre salé
2 pointes de couteaux de poudre Kawa d’Olivier Roellinger (cannelle, gingembre, cardamome, poivre, épices)
10 blancs d’œufs
400g de chocolat noir dessert (55%)
50g de pignons de pin
Pépites de chocolat

Réaliser la compote de poires :
Peler et épépiner les poires, les découper en dés de taille moyenne (pas trop petits !), réserver au fur et à mesure dans un saladier, ajouter un peu de jus de citron de temps en temps pour éviter qu’elles noircissent.
Poêler les poires sur feu vif dans une noix de beurre salé, si au début les poires rendent du jus, les égoutter pour éliminer le jus et faire dorer ensuite à sec dans la poêle. Faire à peine poêler, il ne faut surtout pas trop les cuire sinon elles vont se transformer en compote. Réserver dans un saladier, saupoudrer d’un peu de poudre Equinoxiale et mélanger. Déposer un peu de poires au fond de chaque verrine.

Réaliser la mousse au chocolat :
Monter les blancs d’œufs en neige. Faire fondre le chocolat au bain marie. Incorporer à l’aide d’une maryse, avec délicatesse, le chocolat aux blancs d’œufs. Quand la mousse est homogène, la verser sur les poires. Tapoter chaque verrine sur le plan de travail pour lisser la surface.

Réaliser la déco :
Faire dorer à sec dans une poêle les pignons, les saupoudrer ainsi que quelques pépites de chocolat sur les verrines. Faire prendre au frais et conserver au frigo.

 

BT___caramel_choco_1


Éclats de caramel aux amandes au chocolat à la fleur de sel
Une recette de Manue

Pour une soixante de pièces (moins si vous faites de gros éclats)
125g d'amandes mondées
175g de chocolat dessert (55%)
225g de beurre non salé en morceaux
225g de sucre
1 cuillère à soupe de fleur de sel

Faire dorer les amandes 15 minutes dans un four préchauffé à 170°C. Hacher ensuite les amandes grossièrement, réserver.
Hacher finement le chocolat, réserver.
Déposer un cadre à pâtisserie/cercle à entremets sur une toile silipat (ou sur une plaque à pâtisserie recouvert de papier sulfurisé).
Mettre le beurre et le sucre dans une casserole, porter à ébullition, mélanger constamment jusqu'à ce que le mélange devienne couleur caramel. Ajouter alors les amandes concassées, mélanger puis déposez sur le silipat. Lisser avec une maryse sur une hauteur de 1 centimètre
Laisser reposer 2-3 minutes puis saupoudrer le caramel de chocolat haché : au contact du caramel chaud, il va fondre, l'étaler alors avec la maryse. Saupoudrer de fleur de sel et laisser prendre en masse au frais.
Concasser ensuite en morceaux plus ou moins grands selon l’envie.

 

BT___meringues_1

 

Les meringues bicolores
Recette de La Connasse Parisienne

Pour une centaine de mini meringues
2 blancs d’oeufs
100g de sucre en poudre
Colorant en poudre, couleur au choix
3 poches à douille & 1 douille canneléemeringue_bicolores_1

Préchauffer le four à 90°C (chaleur tournante).
Monter les blancs d’œufs en neige en les fouettant d’abord à faible vitesse (pour les détendre) puis fouetter à grande vitesse. Quand les blancs commencent à former une neige ferme et que le fouet laisse des traces dans les blancs, incorporer le sucre en plusieurs fois, tout en fouettant.
Garnir une poche à douille (sans douille) de la moitié de la préparation, réserver.
Ajouter le colorant à la seconde moitié de la préparation, fouetter pour le répartir et obtenir une préparation uniformément colorée, verser cette seconde moitié de préparation dans une autre poche à douille sans douille.
Glisser les deux poches de meringue dans une poche à douille munie d’une douille cannelée (il faut juste vérifier que les extrémités des deux poches sont bien côte à côte dans la douille cannelée) (photos ici).
Réaliser de petites meringues bicolores sur deux toiles en silipat (ou sur deux plaques du four recouvertes de papier sulfurisé).
Cuire 2 heures et 20 minutes. Si les meringues deviennent collantes ou ne sont pas croquantes à la sortie du four, c’est qu’elles n’ont pas été assez desséchées : les faire encore cuire dans un four à 90°C.

 

BT___roul__1

 

Roulé au chocolat
Recette de Aude, déjà utilisée .

Pour deux roulés (soit une trentaine de mini tranches)
Pour les génoises
4 oeufs entiers (200g)
5 jaunes d’oeufs (70g)
200g + 40g de sucre
60g de farine
50g de poudre d’amandes
5 blancs d’œufs (120g)
Ganache au chocolat :
130g chocolat
100g crème fleurette

Réaliser les génoises :
Fouetter les œufs entiers, les jaunes et 200g de sucre dans un saladier en inox. Mettre ensuite ce mélange au-dessus d’un bain marie, faire chauffer ce mélange tout en mélangeant au fouet à main jusqu'à ce que la préparation atteigne 40°. Retirer alors du feu et fouetter au fouet électrique (idéalement, on laisse kitchounet se débrouiller tout seul avec cette étape) : la préparation va devenir mousseuse et tripler de volume.
Ajouter alors la farine et la poudre d’amande, mélanger.
Monter les blancs d’oeufs en neige, quand le fouet commence à laisser des traces dans les blancs, ajouter les 40g de sucre restants puis continuer à monter les blancs en neige. Incorporer ensuite à peu près 1/5 des blancs d’œufs à la préparation mousseuse afin de détendre la préparation. Incorporer ensuite avec délicatesse, à la maryse, sans casser les blancs, le reste des blancs d’oeufs.

Préchauffer le four à 210°.
Recouvrir la lèche frite du four avec du papier sulfurisé (ou une toile silipat) et verser à peu près la moitié de la préparation dans la lèche frite, lisser la surface à la maryse et cuire 9-11 minutes.
Préparer un torchon humide et une feuille de papier sulfurisé de la même taille que la plaque utilisée.
Au sortir du four, déposer la génoise avec son papier de cuisson sur le torchon humide, couvrir la génoise avec l'autre feuille de papier sulfurisé, enrouler le biscuit, le papier et le torchon en escargot. Laisser la pâte s'humidifier pendant environ une minute, puis dérouler. Enrouler de nouveau la génoise en décollant délicatement le papier de cuisson du dessous. Laisser quelques minutes puis dérouler sur une grille et laisser refroidir le biscuit.
Répéter l’opération une seconde fois avec le reste de la préparation pour obtenir une seconde génoise.
Le biscuit est fin, souple mais quand même un peu fragile, à manier avec délicatesse. On obtient deux génoises d’environ 30 x 25 centimètres.

Réaliser la ganache :
Faire fondre au bain marie le chocolat, ajouter ensuite hors du feu la crème et émulsionner à la maryse ou au fouet. Mettre au frais quelques minutes pour que la ganache épaississe un peu (pour que l’on puisse garnir les génoises d’une ganache un peu épaisse et non pas coulante)

Réaliser les biscuits roulés :
Garnir les biscuits génoises de ganache, tartiner uniformément sur la surface du biscuit puis rouler le biscuit comme en escargot. Emballer serré dans du papier-film et mettre au frais pour la nuit. 
Au moment de servir couper une quinzaine de tranches par biscuit roulé.

 

BT___sabl_s_2

 

Sablés tout simples de Conticini
Recette issue du livre Sensation de Conticini

Pour environ 60 à 90 sablés selon la taille choisie
300g de beurre pommade
160g de cassonade
10g de sucre semoule
1 gousse de vanille
420g de farine T55
60g de farine complète
1 cuillère à café rase de sel fin (4 g)
20g de levure chimique (2 sachets)
1 œuf battu (pour la dorure)

Sortir le beurre 1 à 2 heures avant de réaliser la recette pour qu’il soit en pommade.
Mélanger le beurre pommade avec la cassonade et le sucre semoule, jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Fendre la gousse de vanille en deux dans le sens de la longueur, récupérer avec la pointe d’un couteau les graines de vanille et les ajouter à la préparation.
Dans un bol, mélanger les farines, le sel et la levure, les ajouter au mélange beurre-sucres.
Abaisser grossièrement la pâte obtenue, l’emballer dans du papier film et la mettre 3 heures au frigo.
Au bout de ce temps, abaisser la pâte au rouleau sur 7 à 8 mm d’épaisseur. Découper les sablés à l’aide d’un emporte-pièce (j’ai choisi un emporte pièce rond de 3,5 centimètres de diamètre et j’ai obtenu 95 sablés, si vous le choisissez plus grands, vous en obtiendrez un peu moins). Disposer les biscuits sur la plaque du four recouverte d’une feuille de papier sulfurisé (ou un silipat), et les dorer au pinceau avec un œuf battu.
Mettre la plaque au frigo 45 minutes, puis redorer les sablés au pinceau avec l’œuf battu, et cuire 14 minutes dans un four préchauffé à 160°C.
Conserver dans un boite en métal.

   

BT_02 BT_03

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés

Commentaires

    Wouah ! Quel travail... Je prendrai bien le temps de lire tout ça à tête reposée car je sens que qqes recettes vont m'inspirer pour les fêtes qui approchent... J'envie les petits veinards qui ont eu droit à un pot digne de ce nom !

    Posté par delB, vendredi 3 décembre 2010 à 09:11
  • C'était "ton" pot de thèse?! Si oui félicitations, gérer le stress et le pot de thèse, sinon un grand bravo, ça n'en n'est pas moins magnifique! Les pains au coronation chicken... je vais finir par m'y mettre à force de persuasion photogénique!

    Posté par noé, vendredi 3 décembre 2010 à 09:21
  • Bravo, et pour le buffet et pour la these, tout est bien qui fini bien comme on dit

    Posté par livordk, vendredi 3 décembre 2010 à 09:21
  • Chouette! j'attendais ce billet avec impatience ... Mille merci de nous faire partager si vite toutes ces recettes!

    Posté par Anne, C&Cacao, vendredi 3 décembre 2010 à 09:24
  • Et voilà, maintenant j'ai faim...
    Trop bon tout ça !
    Bravo !

    Posté par Jean-Louis, vendredi 3 décembre 2010 à 09:33
  • AMAZING !
    Quel courage, quel superbe buffet ! C'est du paradis pour les yeux !

    Posté par Sirop Grenadine, vendredi 3 décembre 2010 à 09:41
  • Alors là je suis baba ! Impressionnant !! Bravo et Merci une fois encore !!!

    Posté par Véro, vendredi 3 décembre 2010 à 09:47
  • Merveilleux Buffet

    Très joli ce buffet et sûrement délicieux tous ces petits mets... mais quel travail en amont ! Bravo ! je vais tenter quelques recettes pour des apéros dinatoires à venir pour les fêtes, merci !

    Posté par Eska, vendredi 3 décembre 2010 à 09:57
  • C'est la classe!

    Et en plus, tu as pris des photos!
    Je suis juste super admirative... C'est le plus chouette pot de thèse que j'aie jamais vu!
    Et, évidemment, j'adore les gobelets au MK!

    Posté par patoumi, vendredi 3 décembre 2010 à 10:06
  • Whaaaaaaa !!! Purée, mais quel boulot ! Tu m'étonnes que les pot de thèse fait maison c'est plus sympa... surtout quand c'est fait par toi lol !!!! Toi, t'es une dure à cuire ! C'est magnifique ! Petite pensée nostalgique, il y a un an, toi, moi la choucroute, le marché de la Nowel, les Bretzels haaaaaaaa... nostalgie ! Tu viens quand ?! Regardes comme c'est beau chez nous, j'ai mis plein de photos sur mon blog !

    Des bisous Loukoum°°°

    Posté par Ganesha, vendredi 3 décembre 2010 à 10:10
  • Patoumi: mais tu m'avais dit que tu commenterais les verrines!?? ^^
    J'ai pris quelques photos avant (lors de la mise en place) mais N. a aussi pris beaucoup de photo (bref, il a tout fait quoi! cuisine & photos!!)

    Ganesha: j'y ai aussi pensé, il y a 1 an on était à la Vince Stub!
    Ici aussi c'est tout blanc!

    Posté par loukoum°°°, vendredi 3 décembre 2010 à 10:20
  • C'est vraiment impressionnant! Tes "collègues" ont vraiment beaucoup de chance!
    Je vois que tu as utilisé du masking tape pour coller tes étiquettes! Tu l'as trouvé où. J'en cherche pour décorer mes paquets!

    Posté par aurélie, vendredi 3 décembre 2010 à 10:21
  • J'en ai parlé dans le billet: il vient de chez Mémé en Autriche (rue Ste madeleine)

    Posté par loukoum°°°, vendredi 3 décembre 2010 à 10:22
  • Splendide! Je suis impressionnée une fois de plus, et cette fois, je te laisse un commentaire... J'ai testé pas mal de tes recettes, c'est un succès systématique! Merci, ma réputation de championne des desserts te doit beaucoup! D'ailleurs, je me lance ce week end dans mon premier entremet (ta recette chocolat passion), je te raconterai...
    Merci encore pour ton blog, un vrai bonbon!

    Posté par Pauline, vendredi 3 décembre 2010 à 10:28
  • Bravo !!!! il faut beaucoup de sang froid pour organiser SON buffet de thèse !!!! et tout semble tellement délicieux !!!bravo vraiment !
    ton coronation chicken m'a beaucoup fait penser aux sandwiches au poulet que je faisais lors des grands départs en vacances quand mes filles étaient petites !!!!( aujourd'hui elles doivent avoir ton age ! ) même recette en gros, sans miel ...un pur délice !

    Posté par cecilia 67, vendredi 3 décembre 2010 à 10:38
  • Magnifique

    Je me lance pour le premier comm ! C'est époustouflant tout ce que tu as fait ! et ça à l'air bon et puis c'est beau ! enfin bref Magnifique !

    Posté par flora, vendredi 3 décembre 2010 à 10:46
  • Merci pour vos message mais, il ne faudrait pas oublier que JE N'AI PAS TOUT FAIT!

    Pauline: merci pour ton message, il me fait très plaisir! Tu me diras pour entremets!

    Posté par loukoum°°°, vendredi 3 décembre 2010 à 10:53
  • He bien ca a l'air sympa La faute à 'rillettes" sur le papier bleu est sympa aussi PP

    Posté par sarah, vendredi 3 décembre 2010 à 11:01
  • Bravo à toi et à celui qui a fait le salé, alors!....et merci pour toutes ces recettes, pas de pot de thèse en vue pour moi mais un buffet pendant les fêtes...tu me donnes de l'inspiration!

    Posté par Babeth59, vendredi 3 décembre 2010 à 11:19
  • Bravo a tous les deux - felicitations aussi. Faites attention, a force de nous sortir des merveilles de buffet comme ceux la, vous risquez de vous embaucher vous-meme pour votre propre mariage (personnellement, j'ai teste, c'est pas vraiment une bonne idee).

    Posté par gracianne, vendredi 3 décembre 2010 à 11:19
  • Collaboration saine et bio

    Bonjour,

    Suite à la découverte de votre blog Beau à la louche et de votre intérêt pour la cuisine, j'aimerais entrer en contact avec vous pour vous proposer une collaboration qui devrait vous intéresser et qui porterait sur les sujets dont vous parler sur votre blog.

    Si cela vous intéresse, n'hésitez pas à revenir vers moi afin que je puisse vous en dire davantage.

    Cordialement,

    Posté par Refwinwin, vendredi 3 décembre 2010 à 11:24
  • MAIS C'EST A VOUS QUE J'AURAIS DÛ DEMANDER DE PREPARER MON POT DE THESE !!! (au lieu de pleurer parce que je ne retrouvais pas ma poche à douille perdue dans le déménagement et que je désespérais de pouvoir tout faire à temps)

    (moi aussi, j'avais eu des sablés de Conticini faits par Claire, et c'est vrai qu'ils sont parfaits !)

    Posté par Mingou, vendredi 3 décembre 2010 à 11:26
  • C'est vrai, rendons aussi à N. ce qui lui appartient...bravo donc au tandem de choc!

    Posté par Pauline, vendredi 3 décembre 2010 à 11:32
  • Waou vous avez assuré tous les 2, je m'en inspirerai pour la mienne
    Rien a voir avec les pots de these auxquels j'ai assistés
    mais j suis une grosse curieuse, c'était une these sur quoi, enfin j veux dire quelle filiere?

    et felicitation "docteur"

    Posté par mimie, vendredi 3 décembre 2010 à 11:42
  • On peut t'appeler docteure, alors ? Félicitations!
    Magnifique pot de thèse.Tellement, tellement plus sympa que de faire appel à un boulanger ou un traiteur. Vous avez eu bien du courage en tout cas, la liste des petites choses servies est impressionnante!

    Posté par bache, vendredi 3 décembre 2010 à 11:44
  • Gracianne: mais ça va pas la tête de parler de mariage?!
    (n'empêche que ça m'étonne pas que tu ai géré ce repas: tu avais fait quoi?)

    Mingou: et bien il faut refaire une thèse
    Non mais arrête, ton pot était parfait!

    Pauline: merci !

    Posté par loukoum°°°, vendredi 3 décembre 2010 à 11:45
  • Bache: oui c'est ce que je me dis aussi, c'est toujours plus sympa, convivial et agréable le fait maison que les trucs stéréotypés proposés d'habitude

    Posté par loukoum°°°, vendredi 3 décembre 2010 à 11:45
  • Je n'ai qu'un mot à dire

    RESPECT
    Bravo pour toutes ces merveilleuses denrées à toi et à N. Quel beau duo de choc !
    Bisous

    Posté par nono67, vendredi 3 décembre 2010 à 11:48
  • Je suis sans voix (trop occupée à bouloter virtuellement).

    Dis, pas obligé de faire une thèse pour imaginer pareille merveille? Tu penses que ça peut marcher pour un anniversaire/ une bar mitzvah/ la fête des pères/des mères♥/ le baccalauréat des jumeaux (ce qui me laisserait un peu de temps, suis moins organisée que toi☺)?

    Trève de bêtises, un grand bravo à vous deux et félicitations à toi pour la thèse.

    Posté par Cécile, vendredi 3 décembre 2010 à 12:02
  • Tout est sublime, félicitations!!!

    Posté par mayacook, vendredi 3 décembre 2010 à 12:53
  • Cécile: tu veux pas inviter toute ta famille en Grèce pour Noël et préparer un grand buffet avec tes sœurs?
    (à mon avais ça déchirerait tout!)

    Posté par loukoum°°°, vendredi 3 décembre 2010 à 13:03
  • mais vous êtes des doux dingues! C'est absolument incroyable, à quand la création d'un service de traiteur??
    Bravo bravo bravo

    Posté par SaRaH, vendredi 3 décembre 2010 à 13:04
  • que de belles et bonnes idées ! bravo et chapeau pour l'organisation !

    Posté par rennette, vendredi 3 décembre 2010 à 13:42
  • BRAVO !

    Bravo ! C'est magnifique et ce devais être vraiment beaucoup de boulot et une sacrée organisation !!!
    Si j'avais été là, je sens que j'aurai voulu tout gouter tellement ça à l'air appétissant !!!

    Posté par L'étudiante, vendredi 3 décembre 2010 à 13:42
  • Impressionnant !!!
    Et tu es docteur en quoi madame ?
    Bon we et félicitations

    Posté par vanessa, vendredi 3 décembre 2010 à 14:18
  • whaouuu !! la prochaine fois que je passe une thèse je t'appelle ! lol !
    bises

    Posté par cecile, vendredi 3 décembre 2010 à 14:30
  • Doublement félicitations ! Un grand moment que tu as su fêter à hauteur, tu as une fine équipe pour t'épauler en cuisine. Un tel festin ça ne s'oubliera pas j'en suis certaine ^^

    Encore bravo pour tout !

    P-s : nada côté nougat, je ne peux t'aider

    Posté par Flo, vendredi 3 décembre 2010 à 14:58
  • Bravo quel superbe buffet!!!! Belle collaboration entre vous. Et toutes mes félicitations.
    Je vais tenter très rapidement les sablés.
    Merci pour toutes ces recettes.

    PS : la vodka carambar attend son heure

    Posté par Cath', vendredi 3 décembre 2010 à 15:27
  • Bah en fait j'avais plus rien à dire sur ça quand j'ai vu comme c'était chou!
    (et oui, parfois je parle comme ça)
    D'ailleur ça te donne pas envie d'en refaire, des verrines?
    ^^
    (j'avais dit que je profiterai d'être à l'hôpital pour la garde pour avancer la thèse mais avec toutes ces histoires, le train en février, Estérelle à la radio et compagnie, j'y arrive pas du tout!)

    Posté par patoumi, vendredi 3 décembre 2010 à 15:38
  • Euh, j'espere que je n'ai pas dit un truc qu'il ne fallait pas...

    (on s'y etait mis a toute la famille, c'etait une sacree preparation. Cuisine pied-noire, tout plein de salades cuites, frita, meghina- omelette froide - briks, rougets en sauce rouge, des viandes froides aussi, tout un tas de patisseries orientales. Je ne me souviens plus de tout tellement il y avait abondance. Mais c'etait trop de boulot, quand on se marie a mon avis on ne devrait rien faire du tout).

    Posté par gracianne, vendredi 3 décembre 2010 à 15:58
  • Wow, they all look superb and very festive. How fun !

    Posté par elra, vendredi 3 décembre 2010 à 16:06
  • OUF ! Je suis estomaquée ! Vous avez fait un boulot de dingues ! (Si en plus tu me dis que c'était ta soutenance, je m'étouffe !!).

    C'est organisé, délicat, goutu, un peu girly (non pas trop girly non plus N !), hyper pro (ouioui - un pro comme j'adorerais avoir eu recours). C'est du pur BALL.

    PS. : Le même post 6/7 semaines plus tôt et je me serais sentie de faire le pot de thèse de S. (les indications temporelles et quantitatives sont justes parfaites).

    Posté par 7delafolie, vendredi 3 décembre 2010 à 16:56
  • Après lecture des commentaires, je me suis étouffée !

    Posté par 7delafoliebis, vendredi 3 décembre 2010 à 16:59
  • j'aurais aimé gouter a tout ça! super buffet varié et surement delicieux!

    Posté par julia, vendredi 3 décembre 2010 à 17:07
  • Bravo à vous 2 pour tout ce travail !!! Je mets ce post de côté pour l'été prochain, j'ai prévu de réaliser un buffet d'anniversaire et tous tes conseils et idées me plaisent !!

    Posté par julie, vendredi 3 décembre 2010 à 17:46
  • Merci à tous pour vos messages!

    Patoumi: oh bah moi aussi j'utilise l'expression "trop chou"!
    Ça te motive si je te dis que si si t'occupes de ta thèse, je t'envoie un colis de biscuits & meringues pour le pot? ^^

    Gracianne: non, non ne t'inquiète pas, c'était du second degrés. N'empêche qu'il n'est pas question de mariage ici
    J'ai une lectrice (Laure) qui en fin d'été a fait elle même son repas de mariage elle aussi, ça avait l'air sportif mais je suis sure qu'elle a géré ça comme une pro.
    Perso je crois que j'aurai envie de faire la fête plutôt que de me stresser avec la cuisine... Mais comme le disait Laure, elle, elle aurait stressée si son repas avait dépendu des compétences de personnes qu'elle ne connaissait même pas!

    7àquandtontour: merci pour les compliments! J'avoue qu'en effet je voulais un truc un poil girly Dommage pour les délais, j'aurai bien voulu voir ce que ça aurait donné chez vous. j'avais déjà fait un pot de thèse - timing dans un billet précédent et une lectrice a du coup osé faire le pot de thèse de son copain: son mail m'avait fait super plaisir, je trouve ça trop chouette!

    Posté par loukoum°°°, vendredi 3 décembre 2010 à 18:18
  • Euh, si je puis me permettre cette intrusion: 200% de l'avis de Gracianne (et ce, même si le mariage n'est pas d'actualité chez vous, les amis-))

    Posté par Cécile, vendredi 3 décembre 2010 à 18:29
  • Somptueux!

    Félicitations pour la thèse, pour ce somptueux buffet, et pour avoir tout géré en même temps.

    Posté par Florence, vendredi 3 décembre 2010 à 18:57
  • Et ben dit donc, t'es top comme nana !
    Super ton buffet !
    bravo à vous deux

    Posté par Nilufer, vendredi 3 décembre 2010 à 19:27
  • Que dire...je suis scotchée !!!
    Une fois de plus, tes recettes et trouvailles tombent à pic, notamment celle des éclats de caramel...je cherche justement ce genre de recettes susceptibles de remplir des ballotins maison pour Noël...
    Et puis, ce billet me rappelle qu'il faut que je teste ce fameux cake avocat/sésame noir que j'avais repéré chez toi il y un moment déjà.
    J'ai une suggestion à te faire par contre : pourrais-tu faire un billet sur ta recette pour dresser ton copain à cuisiner comme ça ?!! Parce que je sais pas, j'ai dû rater un truc...le mien, si il me tient la poignée de la casserole quand je cuisine pour 10, c'est déjà un événement ))
    A bientôt

    Posté par Chris, vendredi 3 décembre 2010 à 20:06
1  2  3    Dernier »

Poster un commentaire