Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

vendredi 31 octobre 2008

Sous le kiosque tant de monde, tant de choses


Certains arrivent timidement, d’autres sont plus assurés : ils savent qu’ils vont retrouver des têtes connues et des palais aussi gourmands que les leurs… Sous le kiosque, au cœur du parc, les plats se déballent, et les pieds tournent autour, les langues sont encore un peu timides, on se colle notre prénom sur nos vestes, on tourne en rond, allant de petits groupes en petits groupe pour bavarder… Personne n’ose se lancer, goûter, et pourtant il y a tant de chouettes choses exposées… Je me demande toujours comment tant de gourmands peuvent résister si longtemps à la tentation ? Jean nous tire du cercle vicieux du « Mais qui va oser commencer ? » en lançant le début des réjouissances et à partir de ce moment-là tout va vite, bien vite… Les langues se délient, les papilles se régalent, les retardataires arrivent… Tout va bien trop vite oui, rapidement le feuilleté saumon & épinard a disparu (mais j’ai réussi à en mordre à morceau chez Jean…) et puis bien t
pique_nique_2rop tôt on se rend compte que la plupart des gourmands sont passés au sucré alors que nous on est toujours en train de jacasser avec dans nos assiettes des sablés potiron & graines de pavot, de la salade de riz à l'orientale ou de la salade de choux rouge et noix… Et puis je n’ai pas tout de suite envie de sucré, laissez moi d’abord goûter au brie de Meaux, au brie de Melun et à ce coulommiers au lait cru ! (Ah, le fromage me perdra…).
En tous cas, y’a pas à dire ; c’est toujours un plaisir de retrouver ses copines (même si y’avait pas mal d’absentes…) et de découvrir de nouvelles têtes, de faire connaissance avec des lecteurs… de traîner sous le kiosque sans trop vouloir rentrer chez soi pour bavarder encore… Et puis les pique nique automnales c'est sympa, il ne faisait pas trop frais, on sirotait de bons thés, de chouettes infusions et du vin nouveau tardif drôlement sympa...

Cette fois ci, j’avais décidé de ramener des bretzels (quoi de plus logique pour une rencontre entre bretzels ?) et à la demande quasi générale un cheesecake (oui, encore! Par contre je vous préviens, je ne garantis pas d'en refaire un la prochaine fois ^_^)… Mes coups de cœur sont eux plutôt sucrés, entre des amaretti bourguignons, des babas au limoncello, des sablés à la châtaigne à tomber et surtout une butternut pie à se damer (n’est ce pas Miss Chéché ?)… Par contre, j’en suis définitivement persuadée : le quinoa, j’aime pas ça, mais si vous êtes adepte, la salade de Ré a fait plus que l’unanimité… J’attend vos recettes de pied ferme (et puis celle du houmous aussi...^^).

 


Cheesecake plus moelleux que crémeux aux framboises

Point de photos ! Et oui, va falloir faire travailler votre imagination, mais que voulez-vous il y avait bien trop de choses à goûter et bien trop de gourmands avec qui discuter, du coup j’ai pas du tout mitraillé (oui, ça m’arrive…). En prime il faut avouer qu’arrivé sous le kiosque le cheesecake avait un peu une sale tronche, puisque le pauvre a été un poil accidenté pendant le trajet dans le porte bagage du vélo… Côté fromages c’était la première fois que j’optais pour la brousse dans un cheesecake sucré et je ne suis pas convaincue, je vous conseille de la remplacer par du kiri par exemple. Quant au mascarpone, je n’ai pas pour habitude de l’utiliser dans les cheesecake mais là le pot traînait désespérément dans mon frigo, il fallait agir ! J’avais aussi réalisé un caramel de fruit de la passion pour napper le cheesecake mais c’était une mauvaise idée puisque le caramel était si chewy que le gateau en devenait incoupable... il fut donc délicat de le découper en jolies parts.
(Pour le quasi même cheesecake en plus crémeux que moelleux, la recette est ici.)

 

Cheesecake moelleux aux framboises

Pour un moule à charnière de 22cm de diamètre
50g de beurre salé
260g de biscuits bonne maman framboise coco (clin d'œil à un trio de choc)
400g de brousse
360g de petit suisse
250g mascarpone
130g de sucre (100g si vous avez les papilles pas trop adeptes du sucré)
5 œufs
Les zestes de 2 citrons jaunes non traités finement hachés
400g de framboises congelées (brisures de framboises picard ça marche très bien)

Préchauffer le four à 150°C.
Réaliser d'abord la base biscuitée: faire fondre le beurre sur feu doux. Réserver.
Dans un mixeur, réduire les biscuits en poudre, y ajouter ensuite le beurre fondu et donner à nouveau un coup de mixeur pour bien mélanger. Recouvrir le moule à charnière de papier sulfurisé, y verser les miettes de biscuits et tasser avec le fond d'un verre plat et rond, tasser bien pour réaliser la croûte biscuitée. Mettre au four pendant que l'on prépare le reste du cheesecake.

Dans un saladier mettre la brousse, les petit suisse et le mascarpone, mélanger puis ajouter le sucre. Mélanger pour avoir une préparation souple et homogène sans trop fouetter. Ajouter les œufs et les zestes puis mélanger.

Sortir le moule à cheesecake du four, le garnir de la moitié de la préparation, verser ensuite les framboises puis le reste de la préparation au fromage, lisser la surface avec le dos d'une cuillère à soupe et enfourner pour 55 minutes. Au bout de ce temps là, le cheesecake doit être encore un peu tremblotant, c'est très important. Il faut veiller à ne pas trop cuire un cheesecake, ça l'assèche et ça devient un peu trop étouffe chrétien. Avoir un cheesecake encore tremblottant au sortir du four est un bon indicateur pour savoir qu'il n'est pas trop cuit. Laisser COMPLÈTEMENT refroidir le cheesecake dans le four (porte FERMÉE). Mettre ensuite pour 48H au frigo.

pique_nique_1



Les Bretzels de Sandra, selon la recette d'Alton Brown


J’étais déjà partie à la quête de LA recette de bretzel parfaite avant d’ouvrir ce blog, en vain, à chaque fois j’avais été déçue et le bain de pochage n’y changeait rien, du coup j’avais abandonné ma quête, jusqu’à ce que je découvre cette recette de pretzel moelleux chez Sandra et là je me suis dit que… Et j’ai eu raison, même si il lui manque un tout petit goût ces bretzels sont les meilleurs qu’il m’ait été donné de réaliser moi même ! Merci Sandra!

De 8 à 16 bretzel selon la taille souhaitée
650g de farine
2 cuillères à café de sel fin
1 cuillère à soupe de sucre
180mL d'eau tiède
1/2 cube de levure fraîche
60g de beurre mou découpé en tout petits cubes
200mL de lait  à température ambiante
Pour le pochage
2,5l d'eau
100g de bicarbonate de sodium (en pharmacie)
Pour la dorure
1 jaune d'oeuf
fleur de sel
grains de sésame, de pavot ou de tout ce que vous voulez

Mélanger dans un saladier la farine le sel et le sucre.
Dans un petit bol émietter la levure franche, la dissoudre dans l'eau tiède.
Creuser un puits au milieu de la farine, y verser le beurre, l'eau + levure et le lait.
Mélanger avec une cuillère en bois à partir du centre puis en élargissant le mouvement vers la périphérie pour amalgamer toute la farine. Quand la pâte forme une masse autour de la cuillère et se détache des parois, la renverser sur un plan de travail fariné et pétrir pendant 5 minutes. La pâte va devenir souple et lisse. Former une boule de pâte, la mettre dans un saladier propre, sec et huilé, y retourner la boule de pâte pour qu'elle soit bien huilée. Couvrir le saladier de papier film et d'un torchon, mettre à côté d'un radiateur qui chauffe légèrement (facultatif mais si vous avez ça, profitez en...) et laisser lever pendant 1h30. La pâte doit doubler de volume.

Selon les conseils de Sandra, on peut ensuite rabattre la pâte et la réfrigérer jusqu'au lendemain pour poursuivre la recette.

Préchauffer le four à 200°C.
Dans un grand fait tout porter l'eau et le bicarbonate de sodium à ébulition.
Pendant ce temps, recouvrir les plaques du four de papier sulfurisé et les huiler légèrement.

Dégazer la pâte sur un plan de travail légèrement huilé. Diviser en 8 morceaux de 140g environ (pour des gros bretzels) ou en 16 morceaux pour des bretzels plus petits et plus fins. Au choix. Transformer chaque morceau en un boudin de 30 centimètres de longueur à peu près puis le laisser détendre le temps de façonner les autres morceaux de pâte.  Ensuite étirer à nouveau chacun des boudins de pâte jusqu'à ce qu'ils  aient 50 à 60 centimètres de long puis les transformer en bretzel.
Déposer les bretzels au fur et à mesure sur les plaques de cuisson en les espaçant bien (au moins 5 centimètres). Couvrir avec un torchon humide. Plonger les bretzels deux par deux pendant 30 sec dans le bain de bicarbonate, les égoutter rapidement (écumoire) et les remettre sur la plaque de cuisson.

Dilluer le jaune d'oeuf avec un peu d'eau dans un petit bol, dorer les bretzels au pinceau avec du jaune d'oeuf , saupoudrer de fleur de sel (je trouve que le  gros sel c'est too much mais c'est une histoire de goût...) et/ou de graines au choix. Enfourner pour +/- 15 minutes (ça dépend de leur taille et de votre four, ils doivent être dorer: surveillez!) Refroidir sur une grille.

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés

Commentaires

    oui oui, miss chéchée confirme! un délice... comme tes bretzels... que j'ai tellement adoré que je vais me lancer... (bientôt)
    merci de penser à nous organiser ces moments particuliers où l'on peut se rencontrer autour de tant de gourmandises et de chouettes gourmets...
    c'est toujours un plaisir (on va finir par s'y habituer!) et on a déjà hate... la suite...
    bisous...

    Posté par les chéchés, vendredi 31 octobre 2008 à 20:32
  • C'est la recette que j'avais choisi pour les bretzel et j'ai pas été déçue, comme à chaque fois que je fais une recette de Sandra d'ailleurs. Pour le cheese cake : ouhhhhhhhhhhh, pas de photo, t'as payé tout tes amis pour qu'ils n'en mettent pas non plus ou on peut en dégoter une quelque part ?

    Posté par barbinou, vendredi 31 octobre 2008 à 22:09
  • Ravie que la Butternut vous ait plu !!
    Je grignoterai bien un Bretzel devant la télé : D

    Ton cheese cake, je ne l'ai découvert que bien tard, j'étais déjà repue et incapable de l'apprécier à sa juste valeur ! Mais je l'ai gouté avec un thé Earl Grey dans la main droite ; )

    Je vais vraiment devenir addict à ce genre de moments !
    Au plaisir de se revoir bientôt !
    Bisous

    Posté par , vendredi 31 octobre 2008 à 22:17
  • oh ben si ! tu seras obligée de faire un cheesecake si je viens la prochaine fois Et des bretzels aussi !!!!

    Posté par marion, vendredi 31 octobre 2008 à 22:50
  • Ah! J'aurais bien aimé y être aussi!

    Posté par Ninnie, vendredi 31 octobre 2008 à 23:14
  • Ca donne envie de prendre le TGV la prochaine fois !
    Et merci pour la recette des bretzels, on n'en trouve pas chez moi, il va falloir que je m'y mette.

    Posté par La Quenelle, samedi 1 novembre 2008 à 08:54
  • Oh que j'aurai aimé être parmi vous ce jour là! Un vrai moment de générosité et de simplicité comme je les aime! A qui est cette jolie boîte à biscuits en métal écru? Je veuuuuux la même!!!

    Posté par amandine, samedi 1 novembre 2008 à 09:26
  • Temps du souvenir

    Bretzel... Hum... Mmm... oui.. Mais la Jubilator de Schutzenberger qui l'accompagnait divinement n'est plus... Bien triste tout ça.

    Posté par Bil, samedi 1 novembre 2008 à 09:51
  • tout me tente par ici!!!!!

    Posté par Lisanka, samedi 1 novembre 2008 à 11:33
  • choc, c'est pour chocolat hein ??? merci pour le clin d'œil, j'aurais tellement aimé etre des vôtres...mais Paris c'était...différent biz et très bientôt j'espère

    Posté par Claude-Olivier, samedi 1 novembre 2008 à 11:38
  • Barbinou: oh non, je n'ai payé personne, tu dois voir ce "truc" sur les autres blogs! Quant à Sandra, je suis du même avis que toi: ses recettes sont toujours parfaites

    Marion: si il faut ça pour que tu viennes, ça marche!

    Ninnie: oh, j'aurais été ravie que tu puisses être là!

    La quenlle: n'hésite pas à monter dans le train la prochaine fois!

    Amandine: désolée, je ne sais pas à qui était cette boite, Hélène peut être...

    Claude Olivier: tache d'être là la prochaine fois

    Posté par loukoum°°°, samedi 1 novembre 2008 à 12:15
  • Je viens de voir que tu vas pouvoir bientôt t'amuser avec un nouveau joujou gagné au concours elle adore. Bravo !!!

    Posté par barbinou, samedi 1 novembre 2008 à 14:27
  • Quelle belle journée vous avez dû passer ! Superbe bretzel(surtout au pavot, ce doit être succulent !)

    Posté par Anne-Sé, samedi 1 novembre 2008 à 15:54
  • Une pensée à vous tous

    Coucou Loukoum...j'ai pensé à vous tous durant le dernier week-end...Comme j'étais sur Nancy pour la crémaillère de mon fils..impossible pour moi..mais j'espère vraiment pour la prochaine fois....Bon week-end....

    Posté par eleonora, samedi 1 novembre 2008 à 19:03
  • Ca fait un moment que je cherche une bonne recette de bretzel. Je testerais les tiens à coup sûr!

    Posté par Yum, samedi 1 novembre 2008 à 19:10
  • un concentré de délice pour une réunion qui semblait bien sympathique!=)

    Posté par Géraldine, dimanche 2 novembre 2008 à 07:53
  • Barbinou:merci! Je ne sais pas où je vais pouvoir caser ce truc chez moi mais bon, on verra, j'essaierai de la dompter

    Posté par loukoum°°°, dimanche 2 novembre 2008 à 10:55
  • Et bien j'aurais adoré être de la partie tu le sais, mais quelques milliers de kilomètres me séparaient de vous, alors je me suis rabattue sur le ti'punch en pensant à vous

    Les bretzels je n'ai encore jamais osé, il va falloir d'urgence

    Bises Flo

    Posté par Flo, dimanche 2 novembre 2008 à 11:27
  • Hey ! Je suis en pleine période de test d'appareil à cheesecake pour mon cours. J'ai décidé d'y incorporer du cottage cheese (car je dois créer des recettes équilibrées & créatives pour enfant). J'ai mon concept depuis longtemps, et essayé différentes proportions de cottage cheese. Je suis parvenue à ce que je voulais, mais c'est une version salée. D'habitude pour mes cheesecakes salés c'est plutôt Tresana et fromage de chèvre frais ou Ricotta...
    J'ai du mal à imaginer le cottage cheese version sucrée du fait de sa texture et son petit goût qui casse l'image du cheesecake new-yorkais ! Je sais que tu parles de brousse ici mais bon...

    Je pense qu’il le taux d'humidité du fromage utilisé et la proportion d'oeufs. Si au final il y a trop d'oeufs pour la quantité de fromage restante après cuisson, c'est plus moelleux que crémeux. Lors d'un test, j'ai eu la désagréable surprise d'un petit goût d'oeuf à tel point que je ne pouvais plus l'appeler cheesecake ^^.
    (…)

    Et la photooooo ?!

    Posté par Sha, dimanche 2 novembre 2008 à 13:44
  • Moi pour les cheesecakes salées je suis adepte de la faisselle (vache, chèvre, brebis) qui donne un resultat proche du cottage cheese après cuisson je trouve. Je préfère ce type de texture avec un fromage frais pour un cheesecake salé plutôt qu'une texture ultra crémeuse qui passe moins bien je trouve, c'est trop rapidement écoeurant.

    Sinon je ne vois pas franchement de différence entre 4 ou 5 oeufs (qtté pour 1 gd moule) du coup c'est selon mon envie. Et de plus en plus je donne moins d'importance au choix du fromage, tout se joue dans la cuisson, un cheesecake au phili, si il est trop cuit n'est pas bon...

    Et en ce qui concerne l'image des cheesecake NY, je suis d'accord avec toi et tout ce qui contient du fromage blanc par exemple ne devrait pas s'appeler cheesecake =)

    Posté par loukoum°°°, dimanche 2 novembre 2008 à 20:07
  • moi aussi je suis d'accord la butternut était terrible. Le cheesecake aussi bien qu'il n'avait pas mis son habit de fete (méchant vélo!!)il était délicieux et j'ai été très contente d'arriver à en grignoter un morceau!Merci beaucoup pour cette belle journée et à une prochaine fois.

    Posté par zazou, dimanche 2 novembre 2008 à 20:51
  • Je suis impatiente de faire cette recette! J'ai vécu un an en Allemagne et n'ai jamais trouvé de recettes à la hauteur... merci!

    Posté par laeti_miam, lundi 3 novembre 2008 à 12:13
  • Ton cheesecake était d'enfer ! Comme d'habitude je suis épatée par tes talents en cuisine.

    A bientôt

    Posté par Cécile, lundi 3 novembre 2008 à 12:36
  • Ah oui la faisselle c'est adéquate... mais il n'y en a pas ici ! J'ai même eu du mal à trouver du fromage blanc pour mon petit dej ^^
    Vrai que pour les quantités importantes, 4 ou 5 oeufs ça ne change pas grand chose, mais en mettre 1 ou 2 pour une quantité de fromage de 200 à 250g ça change tout. (le goût, la couleur...)
    Pour le fromage, je ne regrette pas le St Moret en tout cas ! J'ai du mal quand c'est trop salé pour un cheesecake sucré...
    Ensuite pour avoir essayé avec différents fromages, je suis d'accord avec toi, le tout est d'adapter au mieux.

    Posté par Sha, lundi 3 novembre 2008 à 22:22
  • Merci Loukoum, c'est un plaisir! Ce n'étaient pas mes premiers bretzels mais de loin les meilleurs testés! Quant au "petit goût" qu'il manque, il faut savoir que le pochage dans un bain de soude est irremplaçable.. mais l'ancienne chercheuse bio que je suis a trop souvent utilisé les pastilles de soude dans les tubes à essais pour les retrouver dans ma cuisine!!

    Posté par sandra avital, lundi 3 novembre 2008 à 23:44
  • Sha: ah bah ça serait marrant que tu nous écrive un billet sur "comment j'ai du changer mes habitudes alimentaires depuis que je suis en écosse"
    Sinon pour les petits moules en général je dose 1 œuf pour 200g de fromage

    Sandra: tu veux dire que les pro utilise un bain de NaOH? Ca me laisser mi-perplexe, mi-curieuse

    Posté par loukoum°°°, mardi 4 novembre 2008 à 17:23
  • Lol oui j'ai prévu d'évoquer les produits d'ici, au final je ne suis pas trop "dépaysée" en ce qui concerne mon quotidien alimentaire, mais j'aime découvrir de nouvelles choses donc ...

    Posté par Sha, dimanche 9 novembre 2008 à 15:53
  • température :-/

    Bonjour!
    A quelle température/thermostat se cuisent les bretzels?

    Posté par floflo, dimanche 15 avril 2012 à 14:47
  • C'est noté dans la recette : 200°C.

    Posté par loukoum°°°, samedi 21 avril 2012 à 12:34
  • Malgré mon pseudo et mes origines, je n'avais jamais osé me lancer dans la réalisation de Bretzel. L'arrivée récente de mon Kenou (comprenez un robot Kenwood qui me permet de pétrir, flemmarde que je suis...) me donne des envies de "boulange".
    Bref, j'ai testé cette recette hier, c'est une tuerie! Accompagné d'une bière à l'apéro hier soir, j'avais l'impression d'y être...

    Posté par Bretzel, dimanche 29 septembre 2013 à 07:40
  • Trop bien!

    Posté par loukoum°°°, dimanche 3 novembre 2013 à 13:27

Poster un commentaire