Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

mercredi 11 mars 2020

Curry Penang au poulet


  

curry poulet penang-1

  

C’est au restaurant Baan thaï à Strasbourg que j’ai découvert le poulet penang/panaeng. Ce resto thaï a pendant longtemps été une cantine pour nous (j’habitais dans la rue…) et ce plat était un de mes favoris. Un peu plus tard c’est S. qui l’a rappelé à mes souvenirs car elle adore la cuisine thaïe et c’est, je crois, son curry préféré. Elle avait partagé avec moi sa recette mais le résultat n’avait pas été très concluant. Je l’ai réalisée à la fois en faisant, comme elle, ma pâte de curry penang moi-même mais les pâtes de curry maison n’ont jamais été pour moi très concluantes : je n’arrive jamais à avoir une texture fine, elles restent toujours un peu trop filandreuses à mon goût. J’ai aussi testé sa recette avec une pâte de curry penang toute prête mais là encore, ce n’était pas complètement à mon goût. Mais ça c’était jusqu’à ce que je tombe par hasard, dans un petit supermarché bio d’Amsterdam, sur des sachets de curry de la marque OnOff Spice. C’est le côté unidose qui m’a attiré, j’étais las du gâchis des gros pots de pâte de curry dont je n’utilisais pas le tiers. Même si le côté unidose est générateur de déchets, j’en ai conscience, au moins ça limite le gâchis. Mes sachets de curry dans ma valise, je me suis souvenu de la recette de S. que j’ai re-testée et légèrement adaptée avec cette pâte de curry et là, révélation : c’était parfait ! Parfumé, piquant et crémeux. Le secret ? A la fois cette pâte de curry très réussie mais aussi l’utilisation de crème de coco plutôt que de lait de coco : je ne suis pas fan des curry flotteux, je voulais retrouver un résultat onctueux et nappant, c’est le cas ici ! Alors où trouver les pâtes de curry OnOffSpice ? Malheureusement pour le moment la marque ne semble distribuée qu’aux Pays Bas et en Belgique. Je profite de tous séjour à Amsterdam pour faire un stock (pour info, j’achète mes sachets au supermarché Marqt, Wolvenstraat 32, au cœur des canaux bordés d'élégantes maisons, en plein quartier touristique) et quand je n’ai pas de déplacements prévus à Amsterdam mais que mon stock fait grise mine, j’utilise un réseau parallèle via la Belgique (Merci LN et son frère !). N’hésitez pas à utiliser vos déplacements ou vos réseaux pour vous approvisionner. Sinon, bien entendu, libre à vous d’utiliser une autre pâte de curry et si vous en connaissez une bonne n’hésitez pas à partager le nom en commentaire car non, je ne suis pas sponsorisée par OnOff Spice, ils ne m’ont pas offert de produit mais je tenais à partager cette découverte avec vous car j’ai beaucoup aimé leur curry penang.

 

pate curry penang-2

Curry Penang au poulet

Pour 5 personnes
4 cuillères à soupe d’huile de tournesol
3 à 5 cuillères à soupe de pâte de curry penang*
750 à 800g de blancs de poulets bien élevés, détaillés en larges dés
400mL de crème de coco
100mL de lait de coco
1,5 cuillère à soupe de sucre de canne
1 à 3 petits piments rouges épépinés et finement émincés (facultatif, quantité selon le piquant de votre pâte de curry penang, je n’en mets pas personnellement)
5 cuillères à soupe de nuoc nam
6 feuilles de citron keffir ou de combava finement ciselées (aux ciseaux ça marche très bien)
½ botte de basilic thaï finement émincé
½ botte de coriandre émincée
Cacahuètes non salées
* La quantité de pâte de curry est à adapter en fonction de votre pâte de curry mais surtout en fonction de son piquant et de votre tolérance au piment (J’aime bien le faire avec 5 cuillères à soupe mais il faut aimer le piment ^_^). Comme expliqué en introduction, j’utilise la pâte de curry de la marque OnOff Spice

Faire chauffer l'huile dans une sauteuse sur feu vif, y faire revenir la pâte de curry pendant environ 1 minute. Ajouter les dés de poulet, mélanger et cuire faire dorer.
Ajouter la crème et le lait de coco et porter à frémissement tout en mélangeant régulièrement, faire mijoter pendant environs 15 minutes.
Ajouter le sucre et le piment si nécessaire et mélanger pendant encore quelques minutes.
Pour finir, ajouter le nuoc mam et les feuilles de citron keffir, poursuivre la cuisson environs 5 minutes. Au bout de ce temps votre poulet doit être tendre, vous pouvez poursuivre la cuisson si la sauce n’est pas assez nappante. Elle doit napper le dos d’une cuillère en bois.
Servir parsemé de basilic thaï, de coriandre et de cacahuète grossièrement concassées, avec du riz blanc parfumé (j'y ajoute très souvent du brocolis).

 

curry-poulet-pennang-2

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 17:56 - Carnivorisme - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Commentaires

  • Il est bien appétissant ce curry !

    Posté par LadyMilonguera, mercredi 11 mars 2020 à 20:35
  • oh la la quel délice! j'adore cette cuisine!

    Posté par gridelle, dimanche 22 mars 2020 à 18:08

Poster un commentaire