Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

vendredi 17 janvier 2020

Le cake aux fruits (secs) qui fait aimer les cakes aux fruits

 

cake fruits-2

 

 

Je n’aime pas les fruits confits et je ne vous parle pas des cakes aux fruits confits. Mais ce cake-là n’est pas aux fruits confits mais aux fruits secs et ça change tout ! De quoi vous faire aimer les « cakes aux fruits » (ou « fruits cakes » en anglais). C’est Patoumi qui l’avait réalisé et ramené lors d’un week-end à Strasbourg et il m’avait enchanté par son moelleux et le fait qu’il soit si différents de ce que j’avais pu gouter jusque-là : parfumé, dense, riche en fruits secs et moelleux. Très réconfortant quoi. Je l’ai refait depuis plusieurs fois : comme il se bonifie avec le temps il faut le réaliser 5 à 7 jours à l’avance ce qui est super pratique : on le prépare quand on a le temps puis on l’oublie ! Déjà ramené au boulot suite à un débat sur les « fruits cakes » et en week-end entre copains pour les petits déjeuner comme les gouters. A vous de tester !

 

LE cake aux fruits sec ou « Cake ultra doux aux fruits secs et à la vanille » (titre original du livre « Délices et cœur brulé » - recette à peine adaptée)

A réaliser 5 à 7 jours en avance !

cake fruitsPour un cake (en général je multiplie les proportions par deux et j’en fait deux d’un coup)
20g de lait
1 belle gousse de vanille
200g de farine
100g d’abricots secs moelleux (dénoyautés)
100g de pruneaux moelleux (dénoyautés)
100g de raisins de Corinthe
100g de raisins blonds
Les zestes d’un citron non traité
100g de beurre à température ambiante
100g de sucre glace
100g de poudre d’amande
1 cuillère à soupe d’extrait de vanille (maison)
30g de crème épaisse
1 œuf entier + 1 jaune + 2 blancs (à température ambiante)
35g de sucre semoule
Glaçage (optionnel – je ne le fais pas toujours) :
200g de sucre
Le jus d’un citron jaune
1-2 cuillères à café de rhum

Fendre la gousse de vanille en deux dans la longueur, avec la pointe d’un couteau récupérer les graines.
Faire tiédir le lait, y faire infuser la gousse et les graines de vanille pendant 30 minutes minimum (ou tout une nuit si vous pensez à vous y prendre à l’avance).
Mélanger la farine avec les fruits secs et les zestes de citron. Les fruits doivent être bien enrobés de farine pour éviter de tomber au fond du moule.
Battre le beurre en pommade jusqu’à ce qu’il devienne mousseux, ajouter le sucre glace puis la poudre d’amandes et l’extrait de vanille. Ajouter ensuite la crème, l’œuf entier et le jaune d’œuf.
Continuer de fouetter puis ajouter le lait à nouveau tiédi (sans la gousse) puis le mélange farine-fruits secs.
Préchauffer le four à 200°C.
Monter les blancs en neige pas trop ferme (bec d’oiseau), en ajoutant petit à petit le sucre semoule. Les ajouter avec délicatesse à la pate
Beurrer et fariner généreusement un moule à cake, garnir de préparation et cuire 35 à 40 minutes à 180°C.

Pour le glaçage : mélanger tous les ingrédients, démouler le cake sur une grille au-dessus d’un plat allant au four, glacer le dessus et les côtés du cake puis enfourner à 220°C le temps que le glaçage devienne transparent et forme une croute.

Bien emballer le cake et laisser reposer 5 à 7 jours avant de le déguster.

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 09:34 - Such a sweet tooth... - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires

  • merci pour cette recette sympa ! Suis comme toi, pas fan des fruits confits mais j'aime beaucoup les cakes (comme alternative à la brioche )) au petit déjeuner.

    Et il est encore temps pour te souhaiter une très belle année.

    Posté par naftalyne, vendredi 17 janvier 2020 à 12:10
  • Le temps a passé mais je me souviens bien du cake, qui avait voyagé dans mon sac violet, de Rennes à Strasbourg.
    Bisous Pauline.

    Posté par patoumi, samedi 18 janvier 2020 à 23:28
  • Bonjour,
    Je suis contente de retrouver vos recettes, je vous lis depuis longtemps sans commenter.
    Je vous écris parce que j'ai eu la surprise de vous trouver dans un livre : dans Les deux pigeons d'Alexandre Postel, les protagonistes apprennent tout à coup à cuisiner et se penchent sur votre blog. Vous n'êtes pas nommée, mais c'est vous (et si ce n'est vous, c'est donc votre sœur et ça peut valoir le coup de lire le passage).
    Bonne lecture et merci pour vos partages.
    Nathalie

    Posté par Nath, mardi 21 janvier 2020 à 21:19
  • Merci!!

    Merci pour cette jolie recette, parfaite pour ensoleiller ce samedi pluvieux à Strasbourg!
    je suis votre page depuis longtemps et c'est toujours un plaisir de découvrir une nouvelle recette partagée ici!
    Bon week-end à vous

    Posté par Nouchka, samedi 1 février 2020 à 14:41
  • Merci! Délicieux

    Merci pour cette délicieuse recette. Pas possible d'attendre plus que 48h pour le manger. en entier. Mais dès la sortie du four, c'était succulent!
    Juste deux questions:
    - Il faut couper en petits morceaux les abricots et les pruneaux? Je les ai mis entiers, mais c'est peut être mieux de les couper un peu?
    - j'adorai vos résumés de l'année ("le meilleur de....". Que faire pour qu'ils reviennent?

    Posté par PaulineP, samedi 15 février 2020 à 21:38

Poster un commentaire