Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

jeudi 27 juillet 2017

Le comptoir à manger, Strasbourg (encore!)

 

J’essaie de ne pas écrire deux billets sur le même restaurant ou de ne pas faire de billet sur un restaurant strasbourgeois à moins d’y être allée au moins deux fois mais au final, parfois ça fait du bien d’envoyer balader ses principes et prendre du plaisir a raconter ce que l'on a envie sans trop réfléchir. Et ce dernier diner au comptoir à manger, diner parfait, mérite un nouveau billet. Et cela même si je radote un peu par rapport au dernier.

Un menu en cinq plats qui virevolte plus qu’il ne défile. Soir de canicule strasbourgeoise, eau de concombre, petits pois frais, brunoise de concombre, huile a la menthe, ca rafraichit et c'est exactement ce qu'il nous fallait pour commencer. S'en suivent des oignons nouveaux délicatement pochés, servis avec une touche de crème, quelques groseilles, des œufs de saumon et des pluches d'aneth : ceux qui connaissent mon aversion pour l'aneth en seront étonnés mais ce fut mon plat préféré, une majestueuse association d'oignon crémeux et de perles qui croquent et éclatent sous la dent. La suite de ce programme inspiré? Une crème de courgettes, courgettes grillées et pimpants raviolis maisons au chèvre, quelques herbes fraiches et surtout des éclats de sarrasin pour le croquant puis un morceau de volaille moelleux, quelques carottes colorées et croquantes sous une écume légère et une chapelure croustillante. Touche finale sucrée elle aussi tout a fait a propos et de saison: cerises et groseilles poêlées, éblouissante glace a la feuille de figuier et petits financiers encore chauds. Un diner délicieux, des assiettes joliment dressées, une cuisine fraiche, précise et fine, une soirée en charmante compagnie : 2 L., 2 N. et 1 W. qui m’ont demandé de faire du name dropping ;-) 

Une cuisine locale, délicate et enlevée et le tout dans une atmosphère chaleureuse et décontractée, pas de chichi, pas de prout-prout, ca fait un bien fou. Et ce qui me réjoui le plus dans tout ça c’est que c’est une petite adresse de poche, une cuisine de chef, un lieu qui mets en avant sa cuisine et ses vins (et bières) et quand on regarde le paysage des restaurants strasbourgeois ca fait un bien fou. Je ne sais pas vous mais moi je suis lasse des restaurants qui réfléchissent plus à leur déco et leur concept qu’à leur chef et leur carte. Toutes les nouvelles adresses ont un look supra léché, un compte instramgram déjà actif 1 mois avant d'ouvrir et un plan com' bien ficelé. Ils veulent en mettre plein la vue mais clairement ils n’en mettent pas plein les papilles avec des cartes semblables, interchangeables, sans âme, sans risque, sans personnalité...  Alors au risque de paraître pour la petite irréductible gauloise, quand de nouveaux restaurants-concepts fleurissent a chaque bout de rue strasbourgeoise et qu'une poignée de businessmans truste toutes les adresses de la ville, quelle bouffée d'air frais cette adresse qui a du caractère, une vrai personnalité... C'est malheureusement devenu tellement rare qu'il faut le souligner! 

 

comptoir à manger

Le Comptoir à Manger
10 petite rue des Dentelles
67 000 Strasbourg
03.88.52.02.91
http://www.lecomptoiramanger.com
Ouvert du mercredi au dimanche, midi et soir

Déjeuners : entrée/plat ou plat/dessert pour 13,50 ou la totale pour 17,50 (ce menu change toutes les semaines)
Diners & Week-end menu unique à 5 plats à 29 euros (le menu change toutes les trois semaines)
Rapport qualité / prix tout simplement imbattable.

Enregistrer

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 18:42 - Restaurants - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

    Entièrement d'accord, tout est parfait !

    J'ai eu l'occasion de goûter le même menu et j'ai été conquis à la fois par l'originalité et la qualité des mets. Sans oublier l'accueil enthousiaste, chaleureux et sympathique. Et les vins, et la vaisselle... tout est parfait.
    Ancien habitué de la "Vince Stub" je suis enchanté de pouvoir garder mes habitudes au 10 petite rue des Dentelles.

    Posté par Kedi67, jeudi 27 juillet 2017 à 20:08
  • Tellement bon !

    J'y suis allée en mai pour mon anniversaire et olalalala c'était si bon, si original ! De la rhubarbe poilée avec une mousse de chèvre et des oeufs de truite, et en dessert de l'asperge avec du sarrasin ! Une vrai redécouverte des saveurs !

    Posté par Laura, vendredi 28 juillet 2017 à 10:28
  • Merci pour cette belle adresse!
    Le dîner était parfait de l'entrée au dessert.
    À souligner, les vins servis sont des vins élevés en bio-dynamie, et l'accord avec les plats est une réussite.

    Posté par zinzin, mardi 8 août 2017 à 17:50

Poster un commentaire