Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

jeudi 25 février 2016

Brochette de bœuf, légumes et pâtes de riz coréennes (Sanjeok)

 

brochettes coréennes 1   brochettes coréennes 4


 

Malgré votre visible manque d'enthousiasme pour la cuisine coréenne ;) je persiste puisque c'est une cuisine que j'adore. Aujourd'hui une recette bien moins pimentée spéciale âmes sensibles. Des brochettes un peu différentes de ce que l'on a l'habitude de voir. De tendres et épaisses lamelles de boeuf, des carottes, des poireaux/de la ciboule et des pâtes de riz coréennes. Un résultat coloré et des brochettes qui mettent particulièrement en valeur les pâtes de riz : elles qui sont d'habitude toute douces et fondantes gagnent une petite croûte croustillante pour un effet crousti-fondant addictif. Ma version de ces brochettes coréenne n'est peut être pas complètement traditionelle mais on s'est régalé et c'est le principal.

 

Brochette de bœuf, légumes et pâtes de riz coréennes (Sanjeok)

Pour 12 à 14 petites brochettes (compter 4 à 5 par personne)
300g de bœuf (j’ai pris de la tranche, du rumsteck c’est bien aussi)
24 minis poireaux (j’ai pris les poireaux du jardin qui sont de toutes façons miniatures mais à défaut on peut utiliser de la ciboule)
24 minis carottes épluchées (ou de grandes carottes épluchées et détaillées en bâtonnets)
Environ 45 pâtes de riz coréennes tubulaires fraiches (le poids dépendra de la taille/du diamètre des pâtes de riz utilisées, il en existe des plus ou moins larges)
Huile d’olive
Huile de sésame
Pic à brochette pas trop long
Pour la marinade :
4 cuillères à soupe de sauce soja
1 cuillère à café d’huile de sésame
1 cuillère à café de sucre en poudre
1 gousse d’ail pelée et finement râpée/pressée
1 petit morceau de gingembre pelé et finement râpé
Poivre noir du moulin

Préparer la marinade en mélangeant tous les ingrédients.
Découper le bœuf en larges lanières. Faire mariner dans la marinade.
Faire cuire les poireaux 5 minutes à la vapeur. Si vous utilisez de la ciboule il faudra sans doute réduire le temps de cuisson.
Faire cuire les carottes une dizaine de minutes à la vapeur, adapter le temps de cuisson selon la taille de vos carottes ou de vos bâtonnets, elles doivent être encore croquantes.
Faire cuire les pâtes de riz dans l’eau frémissante, là encore le temps de cuisson est à adapter au diamètre de vos pâtes de riz, une fois qu’elles sont cuites les égoutter. Mettre dans un saladier avec un peu d’huile d’olive et d’huile de sésame, mélanger pour éviter qu’elles ne collent entre elles.
Réaliser les brochettes : commencer par une pâte de riz, alterner bœuf, carotte et poireau puis recommencer et finir avec une pâte de riz. L’idéal est d’avoir tous les ingrédients à la même taille. Si les poireaux/ciboules sont trop grands, utiliser uniquement la partie blanche.
Dans une grande poêle sur feu très vif faire chauffer un filet d’huile d’olive, y faire griller les brochettes recto verso de manière très brève : la viande doit rester rosée pour être tendre. La viande doit griller et les pâtes de riz aussi, elles seront ainsi encore meilleures : croustillantes à l’extérieur et moelleuses à l’intérieur. Comme les brochettes doivent cuire au contact de la poêle, effectuer plusieurs fournées.
Servir immédiatement, napper d’un peu du reste de la marinade.

 

brochettes coréennes 2   brochettes coréennes 3

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 07:52 - Carnivorisme - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

Commentaires

    Ou peut on trouver ces ingrédients à Strasbourg ? Je n'en ai pas trouvé dans les Paris Storie et Asia Store

    Posté par GeoHolz, jeudi 25 février 2016 à 08:32
  • Merci pour cette recette ! J'adore aussi la cuisine coréenne mais je redoute toujours le côté épicé pour mon estomac, et là c'est parfait. Je repense à votre tartare de boeuf coréen, qui est tellement bon !
    Je me permets de laisser une remarque, vu votre petit commentaire, pour vous dire que je suis votre blog depuis des années et des années : j'étais toute débutante à l'époque et j'ai l'impression d'avoir évolué avec votre blog à mes côtés.
    Je tiens à vous dire que votre recette de fleischschnaka au confit de choucroute et foie gras sont une de mes recettes préférée et connue par tous mes amis ! Et les muffins (ceux de l'article sur Amsterdam) et la panna cotta chocolat blanc - passion sont un classique à la maison . J'en passe et des meilleures.
    Donc un grand merci pour tout cela ! Et si jamais vous vous sentez un peu seule de votre côté de l'écran, pensez à tous ceux qui comme moi ont bénéficié et bénéficient encore de votre blog et de votre talent

    Posté par Ismakia, vendredi 26 février 2016 à 11:58
  • P.S. : ah et pis j'ai oublié de parler du fait de m'avoir fait découvrir la Vince'Stub et à l'époque la cuisine de monsieur Rabanel à Arles ! Bref je pourrai pas tout dire en quelques lignes. Merci encore !

    Posté par Ismakia, vendredi 26 février 2016 à 12:00
  • Top!

    Elles m'ont l'air délicieuses tes brochettes! Moi aussi? j'adore la cuisine coréenne! Je n'ai jamais testé de restaurant coréen à Strasbourg (j'y ai vécu mes 20 premières années: )!) mais depuis que je suis à Paris, je m'en donne à cœur joie!!! Du coup, si tu comptes faire un week-end dans la capitale un de ces jours, je te conseille Songsan dans le 15ème qui est authentique et franchement excellent! Bonne soirée!

    Posté par Claire au Matcha, samedi 27 février 2016 à 20:05
  • Oh c'est genial cette idee de brochettes! Et tres original, comme d'habitude!

    Je suis une grande fan de cuisine coreenne, mais malheureusement, elle n'est pas tres presente en Irlande... Je vois certains produits comme les pates de riz apparaitre douvement mais surement dans les supermarches asiatiques donc... je ne perds pas patience! Merci encore Loukoum.

    Posté par Ann ie, dimanche 28 février 2016 à 14:52
  • Merci Loukoum pour toutes vos recettes coréennes ou pas! J'ai beaucoup de plaisir à vous lire et à vous suivre, en voyage ou au restaurant à Strasbourg, où je vis aussi! Grande fan de cuisine coréenne et de Mme Kim, je ne demande qu' à vous suivre mais je me demande où trouver les ingrédients indispensables ?

    Posté par Olivia, lundi 29 février 2016 à 22:35
  • Hein??!!! Mais je rêve de cuisine coréenne moi! Et j'aimerai tellement en cuisiner plus mais IMPOSSIBLE à Lille de mettre la main sur ces fameuses pâtes de riz dont tu parles depuis des années et dont j'imagine la texture géniale!

    Posté par petitpotdebeurre, mardi 1 mars 2016 à 12:24
  • GeoHol & Olivia: C'est la grande question! On trouve certains ingrédients coréens comme le gochujang à Paristore mais sinon je dois avouer que j'ai ramené mes pâtes de riz et mes pâtes de poisson d'un séjour à Lyon. Il y a une épicerie coréenne je crois a l'esplanade mais je ne sais pas ce qu'ils vendent, dites moi si vous allez faire un tour, j'essayerai aussi d'aller voir dès que j'ai un moment.

    Ismakia: waouh! merci pour ce super chouette commentaire Ca fait super plaisir. Je ne me sentais pas trop seule derrière mon écran mais parfois ça me laisse un peu perplexe quand une recette que j'affectionne tout particulièrement ne suscite pas autant d'enthousiasme qu'elle le mérite

    Claire au Matcha: merci pour l'adresse parisienne!

    petitpotdebeurre J'avoue ce n'est pas beaucoup plus facile à Strasbourg

    Posté par loukoum°°°, mercredi 2 mars 2016 à 18:11
  • Il ne manque plus que Jajangmyeon!

    Posté par Madz, jeudi 3 mars 2016 à 21:53
  • Ca a l'air succulent, merci pour la recette ! (moi j'aime la cuisine coréenne ^^)

    Posté par cuisine blois, mercredi 9 mars 2016 à 09:49
  • miam miam et

    miammm, je crois que je vais craquer là. bonne journée

    Posté par tartinecuisine, samedi 12 mars 2016 à 05:47

Poster un commentaire