Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

vendredi 5 juin 2015

Fleischschnaka au lapin

 

fleischschnaka lapin 2

 

Je ne sais pas ce qu'il en est de vous de l'autre côté de votre écran mais ici on ne se lasse toujours pas des fleischschnacka ;)
En voici une version un peu plus estivale au lapin, aubergines, tomates séchées et olives! Avec le superbe week end qui s'annonce vous n'allez certainement pas passer beaucoup de temps en cuisine mais vous pouvez garder cette recette en tête pour l'été qui commence, c'est vraiment une version très sympa, en tant que grande fan de lapin, j'ai beaucoup aimé!

 

Les fleischschnaka, huit autres façons de les décliner:
Fleischschnaka - La recette traditionnelle au pot au feu
Fleischschnaka au foie gras et à la confiture de choucroute
Fleischschnaka tout canard
Fleschschnaka au saumon
Fleischschnaka au boudin noir et aux pommes
Fleischschnka au tajine de boeuf et aux fruits secs
Fleischschnaka au kebab
Fleischschnaka à la biche

 

 

fleischschnaka lapin 4

 

 

Fleischschnaka au lapin

Pour une douzaine de fleischschnaka (compter 2 à 3 rouleaux par personnes selon l’appétit et le reste du menu)
Pour le lapin aux olives et aux tomates séchées:
1 lapin
Huile d’olive
2 oignons (pelé et finement émincé)
3 gousses d’ail (pelé et finement émincé)
200mL de porto
200mL de bouillon de volaille
10 pétales de tomates séchées (j’ai utilisé des tomates séchées « sèches » et non pas à l’huile, elles ont été réhydratée pendant la cuisson du lapin)
Sel
Sarriette (ou origan ou herbes de Provence)
1/3 d’aubergine découpée en petits cubes
40g d’olives vertes et noires
Quelques branches de persil plat
Pour la pâte :
225g de farine
110g de semoule fine
1 pincée de sel
3 œufs
Un filet d’eau
Pour la cuisson :
Huile d’olive
500mL de vin blanc
1L de bouillon de légumes

La veille du repas, cuisiner le lapin :
Découper le lapin en morceaux.
Dans une cocotte faire chauffer un peu d’huile d’olive, sur feu vif y faire dorer les morceaux de lapin, ajouter ensuite l’oignon et l’ail. Faire dorer puis déglacer avec le porto, ajouter ensuite le bouillon de volaille et les tomates séchées, saler, ajouter un peu de sarriette et faire mijoter sur feu doux pendant une bonne heure.
Laisser refroidir puis dépiauter le lapin, récupérer la chair, la découper en morceaux. Ajouter aussi les tomates séchées (réhydratée pendant la cuisson), les découper en petits morceaux si nécessaire.
Faire revenir les cubes d’aubergine dans un peu d’huile, ajouter un peu de jus du lapin* pour éviter que ça n’attache, laisser un peu mijoter. Ajouter les aubergines ainsi que les olives détaillées en petits morceaux et le persil ciselé au lapin.

La veille du repas, préparer la pâte à nouille :
Dans un grand bol, mélanger la farine, la semoule et le sel. Ajouter les œufs, mélangez bien à la cuillère en bois, puis ajouter si nécessaire un peu d’eau afin d’obtenir une pâte homogène. Pétrir ensuite à la main et former une boule de pâte, la fariner un peu et l’emballer dans du papier film. Laisser reposer au moins une heure à température ambiante.

La veille, réaliser les fleischschnaka :
Etaler la pâte sur un rectangle d’à peu près 33 x 35 centimètres. Garnir avec le lapin (il en restera sans doute un peu*), veiller simplement à laisser une bordure de 1 centimètre sans farce. Tasser la viande avec les mains.
Rouler la pâte sur elle-même, en escargot (comme pour les sushi) avec délicatesse et sans rapidité. Arrivé à la fin du rouleau, badigeonner au pinceau le bord de pâte vierge de toute farce avec un peu de jaune d’œuf (pour aider les deux pâtes à coller ensemble).
Fariner le boudin obtenu puis l’envelopper dans du papier sulfurisé, emballer ensuite le tout dans du papier alu en serrant bien et mettre au frais.

Au moment de servir, cuisson des rouleaux :
Récupérer le boudin de pâte et à l’aide d’un bon couteau, y détailler une douzaine de rouleaux.
Dans une poêle faire chauffer un filet d’huile d’olive (soyez généreux), y faire dorer les rouleaux recto verso, ne pas trop les sérer dans la poêle, ils risqueraient de se coller les uns aux autres (les cuire en deux ou trois fois ou dans plusieurs poêles en même temps). Ajouter ensuite du mélange vin blanc et bouillon jusqu’à mi hauteur et faire cuire à petits bouillons pendant une quinzaine de minutes, retourner ensuite les rouleaux, rajouter du bouillon jusqu’à mi hauteur et cuire à nouveau à petits bouillons pendant une quinzaine de minutes.

Servir deux-trois rouleaux de fleischschnaka avec une salade verte, parsemer de persil plat si vous le souhaitez.

* A noter : Garder bien la sauce du lapin, comme il y aura un peu trop de « farce » au lapin le mélange sauce + viande vous permettra de faire des paccheri (ou autre grosses pâtes) au lapin, avec un peu de parmesan râpé c’est juste dément.

 

 fleischschnaka lapin 1

 

 

 

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 06:32 - Carnivorisme - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires

    Du lapin, j'adore !! En plus on peut faire 2 recettes à partir du lapin, c'est génial ! Bon week-end, Carole

    Posté par Carole, samedi 6 juin 2015 à 08:38
  • superbe idée

    ah que ces fleischnacke me font de l'œil je vais les faire prochainement, je n'ai jamais pensé les faire au lapin c'est une très bonne idée merci pour vos belles recettes vous êtes une vraie cuisinière

    Posté par simone, samedi 6 juin 2015 à 15:27
  • Éloges....

    Encore un plat qui va me valoir des éloges! Je ne listerai pas les recettes que vous avez publiées et qui nous ont régalées. Je suis inconditionnelle! Merci

    Posté par Françoise, dimanche 7 juin 2015 à 11:15
  • Il faut vraiment que je m'y mette ! Juju adore ceux que j'achète à la ferme. Cette version a l'air très sympa (comme toujours !)

    Posté par Cathétoiles, lundi 8 juin 2015 à 18:14
  • Tu me fais rêver avec cette recette !

    Posté par Le Citron, dimanche 14 juin 2015 à 13:38
  • Je ne me lasse pas encore puisque je découvre ton blog, et cela me tente beaucoup!!

    Posté par perrine, vendredi 26 juin 2015 à 10:20
  • C'est superbe !

    Posté par chez damien, vendredi 26 juin 2015 à 15:53
  • Une Tuerie !

    Fait ! Une tuerie...on en a tous repris. Recette excellente

    Posté par Chef Oh, dimanche 28 juin 2015 à 12:03
  • Pareil tout le monde en a repris une part tellement c'était bon !

    Ammy

    Posté par Tapis de course, mardi 30 juin 2015 à 13:31
  • Origine ?

    C 'est juste super comme recette, les Fleischschnaka. Tu est Alsacienne, Vosgienne ou Allemande ?? Parce que peux de personne connaissent les fleischs' !!
    Viens faire un petit tour sur mon blog, il y a de la cuisine:
    https://lemondedamandine.wordpress.com/
    A bientôt

    Posté par Amandine, samedi 4 juillet 2015 à 14:20
  • Inédit !

    Merci pour cette recette... c'est tout à fait inédit pour moi !

    Je travaille sur un projet de valorisation des petits producteurs, un peu de Tr**Adv**or du terroir (géolocalisation et rating de producteurs) + de la vente en ligne pour retrouver les artisans après le retour de vacances .

    C'est sur http://oupicorer.com

    Merci pour votre super blog (et cette recette jusque alors inconnue !)

    Benoît

    Posté par Benoît, samedi 4 juillet 2015 à 18:01
  • Délicieux

    Le nom sonne bizarre, mais je suis certaines que c'est très délicieux. Je vais l'essayer dès que je trouve un temps libre et je vous dirais de mes nouvelles.

    Posté par traiteur lausann, mercredi 15 juillet 2015 à 15:16
  • jardin

    on voit que vous avez hérité d'un jardin en pleine canicule ce n'est pas une synécure et nous prive de belles recettes !!!!!!! bon courage pour votre défrichage et vos cultures et à bientôt j'espère pour une belle recette

    Posté par simone, samedi 18 juillet 2015 à 19:11
  • Francoise: merci pour votre fidélité ca fait vraiment plaisir !

    Chef Oh, Tapis de course: contente que ca vous ai plu!

    Amandine: je suis alsacienne d'adoption!

    Simone: on a eu le jardin en janvier donc ca va on a pu affronter l'été sereinement et la première recolte fut plutôt bonne

    Posté par loukoum°°°, mercredi 2 septembre 2015 à 19:28

Poster un commentaire