Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

mardi 11 février 2014

Raviolis au potimarron à la mostarda et aux amaretti (Tortelli di Zucca)

 

raviolis potimarron 5

 

Je suis en pleine raviolis mania. Je pourrais en préparer à chaque fois que j’ai des invités. En entrée et en plat :) C’est N. qui m’avait fait découvrir ces raviolis au potimarron, amaretti et mostarda d’origine lombarde. Au premier abord ca peut paraitre étrange mais c’est délicieux et si vous avez les papilles un peu aventureuses, je ne peux que vous conseiller de vous y frotter. Belle maman ayant depuis peu elle aussi découvert les joies du laminoir je lui ai offert pour Noël un kit à raviolis dans lequel j’avais notamment glissé le livre de Laura Zavan « Les raviolis de Laura ». J’ai trouvé le livre plein de super bonnes idées, si vous êtes aussi en pleine raviolis mania, je vous le recommande. J’y ai trouvé la recette des raviolis au potimarron comme ceux que N. m’avait fait et j’ai eut envie de la lui préparer. Les moins téméraires suivrons une variante proposée par Laura Zavan : les cappellacci de Ferrara au potiron, échalote, muscade et parmesan à servir avec du ragù de viande !

 

raviolis potimarron 6   raviolis potimarron 7

 

Raviolis au potimarron à la mostarda et aux amaretti - Tortelli di Zucca

Recette de Laura Zavan, trouvée dans le livre "Les raviolis de Laura"
Pour 6 personnes/pour environs 65 raviolis (compter entre 10 et 12 raviolis par personne)
Pour la pâte :
4 œufs
400g de farine
4 cuillères à soupe d’huile d’olive
Pour la farce :
1kg de potimarron
50g d’amaretti
80g de mostarda de pomme ou de poire*
40g de parmesan fraichement râpé
3 pincées de muscade
2 pincées de cannelle
Sel & Poivre
Pour façonner :
Farine
2 jaunes d’œuf
Pour servir :
Beurre, sauge, parmesan, poivre du moulin

* La mostarda est un condiment à  base de fruits confits dans un sirop à l’huile essentielle de moutarde. On trouve le plus souvent des mélanges de fruits confits en épiceries italienne. J’ai trouvé des mostarda de fruits de bonne qualité à Berlin mais Esterelle m’avait recommandé l’épicerie Rap (rue Rodier à Paris) que je n’ai jamais pu tester.

La pâte : dans le bol du robot (ou à la main) mélanger la farine, les œufs et l’huile d’olive jusqu’à avoir une boule de pâte. La récupérer et la pétrir quelques minutes pour avoir une pâte homogène. Emballer la boule de pâte dans du papier film et laisser reposer 30 à 40 minutes au frais. Pendant ce temps commencer à préparer la farce.

La farce :
Préchauffer le four à 180°C.
Couper le potimarron, enlever les pépins et détailler en morceaux, les placer dans un plat allant au four, recouvrir de papier alu et faire cuire 40 minutes, jusqu’à ce que la chair soit tendre (le temps de cuisson peu varier selon la taille de vos morceaux). Au bout de ce temps, retirer du feu, laisser refroidir puis enlever la peau du potimarron et passer la chair au presse purée pour avoir environ 400-450g de purée de potimarron.
Mixer les amaretti, faire de même avec la mostarda.
Mélanger la purée de potimarron avec la muscade, la cannelle, les amaretti, la mostarda et le parmesan. Saler et poivrer. Gouter pour rectifier éventuellement l’assaisonnement, les quantité d’épices ou même de parmesan.

Réalisation des raviolis :
Sortir la pâte du frigo, la pétrir sur le plan de travail puis la couper en trois.
A l’aide du rouleau à pâtisserie étaler dans la longueur un des morceaux de pâte, le fariner légèrement puis le passer à travers le laminoir réglé sur la plus grosse épaisseur, récupérer la pâte, la plier en trois sur elle-même puis la passer à travers le laminoir (même épaisseur) dans l’autre sens, continuer à affiner la pâte en la passant à travers le laminoir en diminuant progressivement  l’épaisseur. Selon mon humeur et mon envie je ne vais pas toujours jusqu’au dernier cran, mais jusqu’à l’avant dernier pour avoir une pâte un peu plus épaisse et des raviolis plus facilement al dente (c’est ce que j’ai fait ici car j’ai réalisé mes raviolis quelques heures à l’avance et la farce étant un peu humide je ne voulais pas qu’elle détrempe trop les raviolis).
Couper la bande de pâte obtenue en deux en son milieu, sur une des moitiés déposer des tas de farce. Délayer les jaunes d’œuf avec un tout petit d’eau et à l’aide d’un pinceau napper le pourtour des tas de farce de jaune d’œuf. Déposer la deuxième moitié de pâte sur celle-ci en veillant à bien souder les deux pâtes autour de la farce tout en chassant les bulles d’air. Découper ensuite les raviolis avec au choix un découpoir à raviolis, un emporte pièce ou une roulette.
Répéter l’opération jusqu’à épuisement de la farce ou de la pâte (les chutes de pâte obtenues peuvent/doivent être pétries et réutilisées pour confectionner des raviolis, ainsi de suite plusieurs fois).

Recouvrir les lèche frite du four de papier sulfurisé, y déposer les raviolis sans qu’ils ne se touchent (superposer les couches en intercalant des feuilles de papier sulfurisé si nécessaire). Cuire immédiatement ou couvrir de papier film et stocker au frais quelques heures, pas plus.

Service : Cuire les raviolis al dente (le temps de cuisson varie selon l’épaisseur de votre pâte), les faire revenu dans du beurre fondu parfumé à la sauge et servir avec du poivre noir du moulin et du parmesan fraichement râpé.

 

raviolis potimarron 1

raviolis potimarron 2

raviolis potimarron 3

 

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés

Commentaires

    Quelle belle idée ces raviolis !

    Posté par LadyMilonguera, mardi 11 février 2014 à 07:37
  • demande d'explications

    Je ne comprends pas vraiment le déroulement des op : "...lèche frite du four de papier sulfurisé, y déposer les raviolis sans qu’ils ne se touchent (superposer les couches en intercalant des feuilles de papier sulfurisé si nécessaire). Cuire immédiatement ou…"

    Merci d'avance pour vos explications

    Posté par babichedelaclose, mardi 11 février 2014 à 09:38
  • génial ces raviolis, la garniture est super originale, ça donne envie!

    Posté par moum007, mardi 11 février 2014 à 14:03
  • Je voudrais être une souris à la cuisine de loukoum.
    Très ragoûtants, les raviolis.

    Posté par Andreas, mardi 11 février 2014 à 19:24
  • wouah!!

    ils sont superbes tes raviolis! même cuits, ils restent biens formés! bravo!

    Posté par Magali, mardi 11 février 2014 à 20:37
  • ... ils sont superbes et joliment festonnés ! je me suis offert un kit également parce qu'un peu effrayée par le contenu des étiquettes de ceux que l'on trouve au supermarché; il faut dire que le kitchen... m'aide beaucoup avec le laminoir. à vous lire je comprends le problème que j'ai eu après les avoir laissés une nuit au frigo ! on apprend de ses erreurs paraît il !

    Posté par christel, mardi 11 février 2014 à 22:27
  • J'adore Laura Zavan!!!

    Ses bouquins, sont terrible j'ai celui des sur les pizzas, les recettes sont super bonnes très simples et originales...Mais j'avoue que les ravioli c'est trop de boulot pour moi, j'uis un peu flemmard Les pâtes fraîche c'est délicieux mais sans machine au rouleau ça fait transpirer, je m'arrêtes au tagliatelle et au lasagne..et l'association potimarron, amaretti doit être sympas... En tout cas bravo!!!

    Ouhlala ...2ème commentaire qu'est-ce qui m'arrive

    Posté par 120streetcook, mercredi 12 février 2014 à 16:32
  • ah lala j'ai regardé un peu partout ton blog, très beau!, mais je déteste toujours faire la cuisine hihihihihi! bon il y a bien des recettes qui me tentent mais tout fait dans mon assiette ce serai le top!
    bref pour dire bravo, photos superbes et alléchantes à souhait ! je reviendrai voir dans ta cuisine très vite!
    bonne soirée

    Posté par Frimouss, mercredi 12 février 2014 à 18:48
  • babichedelaclose: euh, je ne vois pas comment expliquer la chose différemment mais je vais essayer : recouvrir la plaque du four de papier sulfurisé, y déposer les raviolis qui ne doivent pas se toucher les uns des autres, une fois la feuille de papier sulfurisée recouverte de raviolis, recouvrir d'une nouvelle feuille de papier sulfurisé pour y déposer la suite des raviolis.
    Si c'est toujours pas clair, réalises les raviolis, stockes les sur le plan de travail légèrement fariné, cuit et sert tout de suite

    120streetcook: je suis d'accord, sans laminoir, c'est un peu fastidieux.

    Posté par loukoum°°°, jeudi 13 février 2014 à 07:52
  • Ohlala ils sont parfaitement jolis et appétissants! Il n'y a pas à dire, tes choix de recettes et tes photos donnent toujours envie de s'y mettre, merci!

    Posté par Marie, jeudi 13 février 2014 à 10:18
  • le bouquin de Zavan sur Venise est aussi excellent. Tant les recettes que les adresses. Testées

    Posté par serge, vendredi 14 février 2014 à 09:22
  • Ces raviolis sont super appétissants. Tes recettes me font toujours autant baver d'envie. Merci pour la recette ,bonne journée.

    Posté par solange, vendredi 14 février 2014 à 11:08
  • Ah oui les fameux...

    J'ai découvert ça à la Cantinetta de Marseille il y a qques mois. La présence des amaretti m'avait intriguée sur la carte. Et la pâte était aromatisée au café. Tout un programme pour un plat tout en douceur ! Les tiens sont superbes !

    Posté par la pintade aixoi, vendredi 14 février 2014 à 15:22
  • En bonne italienne que je suis j'adore les raviolis !
    Et pour être honnête les tiens ont juste l'air d'être délicieux !
    J'ai déjà goûté ces raviolis mais je n'ai jamais eu le plaisir d'en faire ! Alors je te remercie infiniment pour cette recette qui va me permettre de retrouver la saveur de ces délicieux raviolis !

    Posté par Laura, lundi 17 février 2014 à 22:09
  • Ils sont très appétissants ces raviolis et aussi très beaux avec leur jolie forme.
    Armelle.

    Posté par Graine d'envie, mardi 18 février 2014 à 13:25
  • Marie: merci!

    Serge: c'est noté!

    la pintade aixoise: la pâte au café je n'avais jamais vu ça!

    Posté par loukoum°°°, mercredi 19 février 2014 à 07:02
  • Ces raviolis sont superbes ! J'adore cette garniture.
    Les servir avec du beurre de parmesan est extra

    Posté par Rosenoisettes, vendredi 28 février 2014 à 08:54
  • Aaaaah, je me disais bien que j'avais vu ce plat quelque part: j'en ai mangé au Leos (à Baden-Baden ) dimanche dernier (avec une petite "sauce" beurre-gingembre-citronelle à tomber)(un contraste assez insolite mais super convaincant) et n'arrêtais pas de me dire: mais où ai-je vu une recette portant ce titre????!!!!
    J'en profite (je crois que c'est la première fois que je poste): j'ADORE ton blog!!!!!
    je tente qq recettes et surtout, strasbourgeoise une fois par mois, tes bons plans !!!
    MERCI!

    Posté par eska, vendredi 7 mars 2014 à 17:50
  • Merci
    Il a l'air chouette ce resto, les autres plats à la carte sont du meme niveau que les raviolis?

    Posté par loukoum°°°, mercredi 19 mars 2014 à 06:57

Poster un commentaire