Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

mardi 4 octobre 2011

Books for cooks - Bien plus qu'un livre de cuisine alsacienne

 

J’aime beaucoup les livres de cuisine depuis que j’ai appris à les choisir avec soin : j’en apprécie certains pour leur inventivité, d’autres pour leur simplicité et d’autres encore pour leur fiabilité. Mais ils ne sont qu’une poignée pour lesquels je m’enthousiasme autant que pour celui ci. Si vous avez suivi les épisodes précédents, vous vous souvenez peut être qu’un jour oisif j’avais feuilleté un par un tous les livres de cuisine alsacienne de la bibliothèque Malraux à la recherche de la recette perdue: celle du gâteau des petits déjeuners chez ma grand mère, dans la vallée. C’est là, assise par terre face au rayonnage que je suis tombée nez à nez avec cette pépite publiée en 2000 qui m’était totalement inconnue : « A vos fourneaux avec nos grands parents alsaciens » de Mathilde Hatzenberger-Vialle et Dimitri Staub. Tout de suite une vague d’euphorie et d’enthousiasme m’a submergé quand je l’ai découvert. Non seulement j’ai emprunté le livre mais je l’ai très vite acheté, il m’était impensable de ne pas l’avoir à portée de main dans ma bibliothèque. C’est une perle comme on en trouve trop peu.

livre 6On devine rapidement que les deux auteurs-explorateurs ont questionné bon nombre d’indic’ sur le plat que réalisait le mieux leur grand mère, s’il connaissait qui faisait la meilleur linzer torte de la région, quel était le plat doudou qu’ils réclamait toujours à leur mamie, qui était le cordon bleu de leur village et quel était sa spécialité… Et ensuite ils sont partis à l’aventure sur les routes et les cols alsaciens à la rencontre de ces grands mères, tantes et papis, ramenant avec eux dans ce livre des rencontres touchantes, des portraits amusants, des recettes de famille, une bonne dose d’anecdotes et toute une collection d’expressions alsaciennes (toutes traduites, rassurez vous)… Un livre de cuisine vivant qui se lit comme un roman.

Le livre a du charme, il a une âme et une sensibilité (avouez que c’est rare au rayon des livres de cuisine – mais heureusement, ça arrive). Il n’est pas prétentieux pour un sou et très très réussi : chaque recette est associée à une personne et à un village alsacien : sur une double page une mamie partage la recette que ses petits enfants lui demandent à chaque fois qu’ils viennent lui rendre visite, ses propos sont fidèlement restitués et illustrés de portraits d’elle à la cuisine, au salon, au jardin ou avec papi. Tous les éléments qui illustrent cette rencontre bien plus que cette recette sont complémentaires : photos d’époque vignettées, texte et recette qui se combinent intimement pour donner un récit personnel ; un livre très bien écrit, mélangeant justement et habillement textes et dialogues.

 

livre 5

livre 7

Une collection de mamies vous ouvre donc les portes de leurs cuisine, certaines sur leur trente et un, d’autre en tablier, toutes transmettent une recette qu’elles tiennent elles mêmes souvent de leur grand mère et qu’elles ont déjà transmise à leur fille. Elles donnent leurs petits conseils, trucs et astuces et vous explique leurs secrets tout en racontant les tracas du quotidien et les petits bonheurs de tous les jours. Quand on demande a Mémé Lucie comment elle fait les Griesknepfle la réponse commence évidemment par un « Yo, c’est facile » qui n’étonnera pas les alsaciens ;) Les recettes ne sont pas rédigées comme des recettes, elles s’intègrent au récit, prennent vie et sont racontées comme si votre tante vous expliquait les secrets de son rôti des dimanches midis. Cerise sur le gâteau, les décors délicieusement désuets rappelleront à tous les cuisines de nos grand-mères !

Au programme (liste non exhaustive et non traduite pour ménager le suspense) : les Grumbeereklösse de Mamie Rose Marie (qu’elle tient de Tante Augustine), les Schnougewelle de Mamie Paulette accompagnées de batavia car il n’y avait plus de scarole à la coopé, les Mehlknepfle de l’inénarrable duo Mamie Elise et Mamie Fernande, les Dampfnüddle de Mamema Berthe, le Kougelhopf bio de Solange, les Spätzle de Marthele, Georgette et son Baeckeofe qui veut que tout soit terminé à temps « parce qu’à 18h20, pour moi, la journée est terminée. Y’a question pour un champion », le Bettelmann de Mamie Coco, Mamie Marie qui dévoile tous les mystères des Eierküeche grâce à la ponte du jour, des Grumbeekiechele, des Fleishkiechele, une Linzertorte, du Presskopf, un Streusel et toute une collection de bredele. Je suis sûre que pour la plupart d’entre vous ce voyage au cœurs des villages alsaciens aux noms exotiques sera des plus dépaysants et pour les autres je suis certaine que vous y dénicherez une ou deux recettes inconnues au bataillon ! Je vous avais déjà dit que j’avais un critère très personnel pour estimer la qualité d’un livre de recettes alsaciennes : il faut qu’il recèle une recette de fleischschnaka ! Et bien là c’est le cas avec les fleischschnaka Gilbert, boucher à Soultz.

 

livre 3

Ce n’est donc pas seulement une recette qui est partagée mais aussi un moment de vie, papy qui charrie mamie et vice versa, la complicité des vieux couples est palpable. Il y a les papys qui aident, ceux qui offrent à boire (un Picon-bière ?) ou ceux qui soutiennent moralement mamie. Et puis il y a la tendre complicité de Mamema Berthe et Babepa Louis, 86 et 88 ans respectivement, qui émeut forcément…
-    Je vais vous dire, soixante cinq ans de mariage et jamais de dispute !
-    Jamais… t’es sûr, Mam ?
-    Oh, un petit peu... Toi pas, c’est toujours moi qui rouspète ! Je fais l’ordre !
… et ne peut que vous faire sourire quand lors d’une séance de pose improvisée Mamema Berthe demande « Dites, est-ce que ça se voit sur la photo que je l’aime ? »

Je crois que je vais finir là dessus, il n’y a pas plus beau comme conclusion.


À vos fourneaux avec nos grands-parents alsaciens
Mathilde Hatzenberger-Vialle et Dimitri Staub

Ce livre est disponible ici :

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 07:30 - Des livres à croquer - Commentaires [85] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    Voilà une belle découverte et super sympathique !!
    Je te souhaite un beau mardi
    Valérie.

    Posté par Valérie, mardi 4 octobre 2011 à 07:42
  • Mince alors ! Ces chroniques culinaires étaient publiées dans un magazine (gratuit de mémoire) que je trouvais régulièrement dans les couloirs de l'UMB, j'en ai quelques unes découpées et conservées avec soin dans mon classeur de recettes, mais je ne savais pas qu'elles étaient sorties en bouqin ! Quelle super nouvelle ! Merci beaucoup pour l'info

    Posté par Lydia, mardi 4 octobre 2011 à 08:16
  • Ta présentation donne horriblement envie... A partir de maintenant j'écume les boutiques d'occas' (tout en sachant qu'aucune recette d'Eierküeche, de Spätzle et de fleischkeichele ne remplacera ceux de MA grand-mère).
    Ils parlent du Hurzelsknopf dans ce livre? Ou cela reste une spécialité inconnue?

    Posté par Riane, mardi 4 octobre 2011 à 08:20
  • La cuisine des grands mères,il n'y a que ça de vrai(même si des fois c'est beaucoup de pifomètre)!
    C'est très agréable quand une recette va de paire avec une histoire (que ce soit dans un livre ou sur un blog),c'est quelque chose qui fait vraiment partie de la magie de la cuisine je trouve!
    Merci!

    Posté par Marine, mardi 4 octobre 2011 à 08:25
  • il a l'air chouette, un vrai livre vivant et pas seulement un recueil de recettes!

    Posté par flou, mardi 4 octobre 2011 à 08:39
  • Vous m'en aviez parlé, je suis convaincue, je vais m'empresser d'acheter ce livre pour le dévorer !

    Posté par sonia ezgulian, mardi 4 octobre 2011 à 08:43
  • J'avais craqué pour ce livre, espérant y retrouver "la" recette de Griesknepfle de ma Mamie ou des Mehlknepfle de ma Mamema.
    Les recettes sont traditionnelles, les textes savoureux et les photos authentiquement vintage !
    Bref on retombe en enfance et on se souvient des tabliers de nos Grand-mères ) !!!

    Posté par Stéphanie, mardi 4 octobre 2011 à 09:16
  • Chic un nouveau billet ! Est-ce que tu as déjà testé certaines recettes du livre ?
    Il me fait envie rien que pour la recette des Fleischschnakas !

    Posté par Nouk, mardi 4 octobre 2011 à 09:43
  • Je vais faire un lien à Dimitri vers ton blog, il va être content

    Posté par Wafa, mardi 4 octobre 2011 à 09:57
  • Non seulement les libellés des recettes me semblent parfaitement exotiques en effet, mais en plus la conclusion de ton article me fait fondre.

    Trop chou !

    Posté par Mnêmosunê, mardi 4 octobre 2011 à 10:42
  • Ton billet m'a donné vraiment donné envie de découvrir ce livre. Je cours à Malraux dès cette après-midi!

    Posté par Eulijh, mardi 4 octobre 2011 à 11:35
  • J'aime beaucoup les livres qui racontent une histoire à travers chaque recette ! Celui-ci me plaît beaucoup, il me rappelle mes moments en cuisine avec mes grands-mères
    Bises, passe une belle semaine !
    Delphine

    Posté par Delphine, mardi 4 octobre 2011 à 11:57
  • Youpi!!

    Loukoum,tes billets m'avaient manqué... Contente de te relire!! Je viens justement d'acheter des livres que tu avais conseillés...
    Coqueluche

    Posté par Coqueluche, mardi 4 octobre 2011 à 12:51
  • Ouaouh! Ce livre a l'air d'être une vraie mine d'or!

    C'est vrai que c'est compliqué d'acheter un bon livre de cuisine qui ne va pas rester sur l'étagère sans qu'on en fasse aucune recette. Je pense que maintenant je m'en sors plutôt bien!

    Et je suis toujours tes conseils en matière de livre (et de recettes aussi d'ailleurs ). Le "Tout vapeur" de Marabout et les Pies et Tourtes ont cartonnés chez moi

    Bises

    Charline

    Posté par Charline Cuisine, mardi 4 octobre 2011 à 13:31
  • Merci pour ton enthousiasme !
    Je viens de réserver le livre à la biliothèque.... !

    Posté par Daniele, mardi 4 octobre 2011 à 14:13
  • mon dieu si la recette des fleischschnaka est celle de gilbert schluraff alors la il me faut ce livre car c'est juste 1 tuerie (lui, son resto, toutes ses recettes)

    Posté par laurence, mardi 4 octobre 2011 à 17:10
  • Ou, un livre de cuisine, c'est bien si ça raconte aussi d'autres histoires, de maisons, de liens, de familles, de pays, de tablées... Je suis contente que ce livre existe... Merci!

    Posté par agnèslamexicaine, mardi 4 octobre 2011 à 18:45
  • OUI, en début de phrase...

    Posté par agnèslamexicaine, mardi 4 octobre 2011 à 18:58
  • il semblerait que le livre soit toujours disponible chez son editeur.Il est disponible aussi chez chapitre via amazon.

    Posté par brigitte Espagne, mardi 4 octobre 2011 à 19:13
  • retour en beauté

    J'ai tout de suite commandé le livre pour l'offrir à un ami alsacien, "émigré" à Lyon. Il me parle toujours de la cuisine de sa maman avec des étoiles dans les yeux. Heureuse de te retrouver, tes billets me manquaient.

    Posté par Angemine, mardi 4 octobre 2011 à 19:21
  • Il me titille ton livre là ... il faut que je le feuillette ! De retour ? Si ça tiens toujours un café entre nanas biz !

    Posté par Flo, mardi 4 octobre 2011 à 20:46
  • Pas besoin de traduction, bien entendu et j'imagine bien ma grand-mère parmi ces augustes cuisinières, avec ses anisbredele et ses fleischnecke.

    Posté par Camille, mardi 4 octobre 2011 à 21:26
  • "Yo, c'est facile..." C'est curieux, j'entends celle qui le dit.

    Je viens de voir qu'il est également disponible sur chapitre.com avec livraison gratuite possible dans les librairies affiliées.

    Posté par Delphine, mardi 4 octobre 2011 à 22:55
  • aaahh les mamies !

    Les mamies...la description que tu fais de ce livre est très touchante car, tous, autant que nous sommes, avons des souvenirs de recettes de nos mamies. Des odeurs, des sensations, des événements liés à ces doux moments qui ont bercé notre enfance.
    J'ai eu la chance d'avoir une "mamie gâteau" et, j'aurais du noter, étant petite toutes ces recettes qui me rappellent son souvenir. Merci pour ce joli partage. Je le consulterai très prochainement.

    Posté par cocotte et bisco, mardi 4 octobre 2011 à 23:49
  • Mais quel joyau tu as trouve !! On devrait faire le meme tarvail que l'auteure dans toutes les cultures du monde ! J'adore la reference a Question pour un Champion, ca c'est des supers mamies !

    Posté par Estelle, mercredi 5 octobre 2011 à 01:17
  • Et dans le même ordre d'idées "livres de cuisine qui racontent aussi les histoires de ceux qui cuisinent", il y a "Femmes de coeur et d'épices" (" rel="nofollow">http://www.editions-gdencre.ch/(ygtbci45lefcqlmeqodjnj3w)/livres/detail_livre.aspx?id_auteur=1000&id_livre= : des recettes du monde revisitées à travers les regards de femmes immigrées, une jolie découverte

    Posté par lydia (again), mercredi 5 octobre 2011 à 12:52
  • trés trés heureus de te lire je commençais à m inquieter
    Ta sensibilité et ton enthousiasme à travers ton billet sont vraiment émouvants tu nous donnes vraiment envie de l'acheter.
    Je ne me lasse pas de ton blog je sais je l'ai déjà dit mais j'avais encore envie de te le dire
    bonne soirée
    Hervé

    Posté par herve, mercredi 5 octobre 2011 à 21:36
  • A propos d'Alsace, je lance un appel : au début des années 90, autant dire la préhistoire, j'ai acheté dans une pâtisserie de Strasbourg (dans le centre ville, mes souvenirs s'arrêtent là, si ce n'est que c'était une grande pâtisserie, bourgeoise) un gâteau délicieux, fait de cerises et de chocolat. Non, pas une forêt noire. Une sorte de gâteau roulé, peut être une spécialité de cette pâtisserie, ou une variante d'une spécialité locale ? On mangeait ce gâteau le week-end au petit déjeuner dans la famille alsacienne de mon copain de l'époque. La cerise et le chocolat se mêlaient, il est possible d'ailleurs que c'était de la confiture de cerise, ou une pâte de cerise, mes souvenirs sont imprécis...
    Je n'ai jamais sur ce que c'était, ni n'ai encore moins remangé de cette merveille (je ne suis pas non plus retournée en Alsace). Si ce gâteau dit quelque chose à quelqu'un, je suis preneuse d'info à ce sujet! Merci.

    Posté par dolce, mercredi 5 octobre 2011 à 21:56
  • Hopla c'est commandé !
    Forcement présenté de la sorte ...
    J ai en héritage deux livres de recettes alsaciennes auxquels je tiens énormèment.Une version pour le salé, une pour le sucré de plus de 200 pages chacune. C'est une édition de 1978. En plus des recettes on y trouve l apologie du Kugelhopf, La légende du Bretzel d'Alsace, les proverbes alsaciens inspirés du domaine gastronomique "Esse un trinke halt Lib un Seel zamme" (manger et boire conservent corps et âme), les traditions culinaires des Juifs d'Alsace, Coutumes gastronomiques, et plus encore.
    Je te les monterai à l'occasion si ça t'intéresse.
    Et encore merci pour cette chouette découverte

    Posté par Véro, jeudi 6 octobre 2011 à 10:31
  • La mamema Alice de mon chéri m'a fait comprendre que même pas en rêves elle me donnerait ses recettes ! J'ai juste le droit de les déguster, ce qui n'est déjà pas mal !

    Posté par Sécotine, jeudi 6 octobre 2011 à 12:08
  • Les grand mères

    Ma grand mère était très loins d'être la cuisinière du siècle, elle le disait elle même, mais ces petits plats avaient ce caractère réconfortant que seul les plats que nous avons toujours mangé et qui n'ont jamais varié d'un pouce peuvent avoir. On sait déjà à quoi s'attendre rien qu'a l'odeur en entrant dans la maison, et on n'est jamais déçu ...

    Et si quelqu'un a été assez intelligent et sensible pour réussir à capter l'essence de ces petits moments et en faire un beau livre, alors je lui adresse toutes mes félicitations.

    Merci pour cette info, je pars à la recherche de ce livre, qui me fera peut-être découvrir un peu plus la cuisine alsacienne.

    Posté par raphaëlle, jeudi 6 octobre 2011 à 18:27
  • Les grand mères

    Ma grand mère était très loins d'être la cuisinière du siècle, elle le disait elle même, mais ces petits plats avaient ce caractère réconfortant que seul les plats que nous avons toujours mangé et qui n'ont jamais varié d'un pouce peuvent avoir. On sait déjà à quoi s'attendre rien qu'a l'odeur en entrant dans la maison, et on n'est jamais déçu ...

    Et si quelqu'un a été assez intelligent et sensible pour réussir à capter l'essence de ces petits moments et en faire un beau livre, alors je lui adresse toutes mes félicitations.

    Merci pour cette info, je pars à la recherche de ce livre, qui me fera peut-être découvrir un peu plus la cuisine alsacienne.

    Posté par raphaëlle, jeudi 6 octobre 2011 à 18:27
  • Pour ceux qui habitent la région

    Pour Info.
    Le livre est en vente à Cora Mundolsheim.

    Posté par NONO67, vendredi 7 octobre 2011 à 05:32
  • Au top ce post ! Et je crois que je vais me laisser tenter, à mon tour, par les recettes de grands mères
    A bientôt.

    Posté par Camille, vendredi 7 octobre 2011 à 20:55
  • Oh oui, c'est ultra exotique pour moi tout ça, mais ça me tente bien !
    Ça me fait rêver de l'équivalent pour le sud-ouest (oh, le bouillon / cassoulet / croustade de ma mamie ariégeoise ! les étouffes-chrétiens variés / pruneaux cuits / petit ratafia de ma mamy lotoise !). Ça parle à quelqu'un ?
    Contente de te lire à nouveau, en tous cas.

    Posté par Noisette, samedi 8 octobre 2011 à 08:58
  • De passage en Alsace, j'ai eu la chance de gouter 1 soupe faite par une mémé super : une soupe de persil aux quenelles de moëlle ... Je cherche partout cette recette et celle du vrai potage aux riwele .. Pouvez vous m'aider ? ( si je trouve le livre dont vous parlez, je vais me l'acheter
    Merci pour vos recettes , bravo pour le cake Mondrian ; quel talent
    Bizz bretonnes

    Posté par Joe Perry, dimanche 9 octobre 2011 à 13:02
  • La recette du potage aux Riwele tirée de "toute la gastronomie alsacienne "
    125g de farine / 2 oeufs / 2 lit. de bon bouillon de viande / sel, poivre, noix de muscade / persil ou cerfeuil
    Mélanger la farine, les oeufs et l assaisonnement en malaxant la pâte à la main ; obtenir entre les paumes des mains de fines et minces quenelles de pâte ( les Riwele cf. riwe= frotter). Pocher ces Riwele dans le bouillon bien corsé et saupoudrer de fines herbes hachées.
    Pas de recette de soupe de persil dans ce livre par contre.

    Posté par Véro, dimanche 9 octobre 2011 à 17:50
  • Génial, merci Véro! J'essaye cette recette dès demain soir ( le temps de faire un bon bouillon de poule
    Bon dimanche

    Posté par Joe Perry, dimanche 9 octobre 2011 à 17:55
  • De rien ! Je m'inviterai bien

    Posté par Véro, dimanche 9 octobre 2011 à 18:30
  • Bacon Cinnamon Roll

    Posté par J., lundi 10 octobre 2011 à 00:34
  • Durant mon week-end à Nancy, je n'ai cessé de me dire, "allez monte à Strasbourg". Je n'avais qu'une envie, tester tous les endroits qui avaient retenu ton attention (et la mienne! Bon ok, peut être pas "tous" mais bon!). J'irai à Strasbourg dans l'année avec mon T. et je me régalerai de tes bonnes adresses!

    PS: Dis merci à N. car les pâtes aux sardines, c'est minimum une fois par semaine!

    Posté par Petitpotdebeurre, lundi 10 octobre 2011 à 10:12
  • Pour Joe perry, je n'ai pas la recette du bouillon, mais celle des quenelles de Moelle de ma grand-mère alsacienne à moi est sur mon blog:

    http://lesmotsdessence.canalblog.com/archives/2011/05/17/21156991.html

    Posté par Riane, mardi 11 octobre 2011 à 15:38
  • @dolce
    A premiere vue, aucune trace de ce gâteau sur le net.
    A tout hasard, vous souvenez vous si la pâtisserie se situait au pied de la cathèdrale, ou bien si la façade etait décorée en trompe l' oeil ?
    Je vais voir dans les boutiques du centre-ville si je trouve quelque chose, mais je ne vous promets rien...
    1992, cela fait bien loin ( pour la date, j' ai vu votre commentaire sur un autre blog ^^), mais il y a probablement possibilité de trouver quelque chose !

    Posté par Maxime, mardi 11 octobre 2011 à 21:08
  • Quelle belle idée ! Souvenirs et transmission...

    Posté par Laurent, mercredi 12 octobre 2011 à 08:42
  • bon, ben j'ai cliqué direct
    pourvu que Chris ne l'ai pas déjà acheté...
    ça fait longtemps qu'un livre de cuisine ne m'avait pas fait envie... tiens
    merci pour ce billet contagieux

    Posté par clo, mercredi 12 octobre 2011 à 22:44
  • Hé ben voilà, j'ai les larmes aux yeux en pensant aux tartines de sucre, aux beignets et aux purées de ma mémé...
    Mais le "y'avait plus de scarole à la coopé" m'a redonné le sourire !
    Merci Pauline

    Posté par Vanessa, jeudi 13 octobre 2011 à 09:30
  • Yeuhhhhh !

    = (traduit de l'alsacien) trop mignon !
    Si tu savais à quel point ce que je viens de lire fait écho à mes souvenirs d'enfance... j'en ai des frissons et des larmes tant çà m'émeut ! Moi aussi je suis Alsacienne et j'avais une mamema et une mamie Maya en or massif !
    Je sens que je vais acheter ce livre dès que j'ai fini décrire ce commentaire.

    Posté par Vavie, jeudi 13 octobre 2011 à 20:44
  • Lydia: je ne savais pas du tout pour cette histoire de magazine, merci pour l'info complémentaire!

    Riane: pas de Hurzelsknopf je crois.
    Sinon le livre n'est en fait pas épuisé du tout tu peux l'acheter sans problème (cf liens plus haut)

    Sonia: je vous l'envoie au plus vite!

    Stéphanie: tout à fait d'accord!

    Nouk: en fait non je n'ai pas encore testé de recettes du livre mais je pense que je vais le faire cet hiver (pour moi la cuisine alsacienne est plutôt une cuisine hivernale)

    Coqueluche: merci! Ton message fait plaisir
    Tu as craqué pour quels livres?

    Laurence: confirmation, c'est la recette de Gilbert Schluraff!

    brigitte Espagne: oui tu as tout à fait raison, j'avais mal vu/lu/interprété, le livre est en fait tout à fait disponible et pas du tout épuisé.

    Angemine: merci pour ce sympathique message, j'espère que le livre plaira à ton ami!

    Flo: ça tient toujours!

    Estelle: je suis d'accord avec toi, les auteurs tiennent une si bonne idée qu'ils auraient pu en faire une saga!
    Et puis ma mamie à moi ne ratait jamais une émission de question pour un champion donc forcément ça me parle

    Lydia: chouette chouette chouette! merci pour cette découverte!

    Herve: merci!

    Dolce: ça ne me dit rien du tout du tout mais si Maxime est sur le coup je suis sur qu'il va vous dénicher la recette, aucune recette mystère ne lui résiste!

    Véro: ah oui, ça m’intéresse et pas qu'un peu (présenter comme ça, forcément ^^)

    Sécotine: peut être qu'elle les partagerait plus facilement avec ton chéri?

    NONO67: merci pour l'info!

    Noisette: oui, avoir un tel livre pour chaque région ce serait chouette!

    Joe Perry: Vero & Riane ont été plus rapide que moi!

    Véro & Riane: merci beaucoup pour la rapidité de réaction! Vous êtes imbattables!


    (la suite des réponses plus tard...)

    Posté par loukoum°°°, jeudi 13 octobre 2011 à 21:52
  • Hipstapanthéon

    On Hipstaime !
    On Hipstadore !
    On vous Hispstagazine !
    Et dès que notre Hispstapanthéon sera, vous y serez !

    Posté par Hiptagazine.com, jeudi 13 octobre 2011 à 22:21
1  2    Dernier »

Poster un commentaire