Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

lundi 21 mars 2011

Brotknepfle qui rient (Quenelles de pain au cœur de vache qui rit)


Les jours où j'émerge doucement de mon lit après y avoir passé plusieurs jours fiévreuse et à l'agonie, terrassée par un obscur virus ou une bactérie féroce comme les lendemains de cuite un peu too much, il n'y a que deux choses qui ont égard à mes yeux : un bouillon dilué plein de nouilles alphabet et les tartines de vache qui rit. Des must have a avoir toujours en stock même si ça ne m'empêche pas de temps en temps de faire des caprices de stars de malade en réclamant à N. des naans au fromage d'une voix plaintive (bah quoi, j'suis malade tous les trois ans alors autant en profiter un peu...). Si je n'irai pas jusqu'à glisser des portions de vache rit sur un plateau de fromages, au petit déjeuner entre une tartine de gorgonzola et une autre de vache qui rit, je ne sais pas toujours laquelle choisir. Du coup de temps en temps, je glisse une portion de vache qui rit au cœur de mes brotknepfle (des quenelles de pain, un plat alsacien sans doute un peu méconnu dont je vous avez déjà parlé ici) et c'est super bon, y'a pas à dire pain et vache qui rit c'est une association gagnante !

 

 

BK3 BK1

BK4 BK2

 

 

Brotknepfle qui rient (Quenelles de pain au cœur de vache qui rit)

Pour 15-20 quenelles (selon leur taille):
250g de pain*
500mL de lait (demi écrémé)
2 échalotes
1 filet d’huile d’olive
2 œufs
75g de farine de blé
75g de farine de seigle (ou à défaut uniquement de la farine de blé)
Ciboulette (lavée, séchée et finement émincée)
Sel, poivre
Noix de muscade râpée
10 portions de vache qui rit

* Pour le pain, faites avec ce que vous avez chez vous (c’est le but !) : pain rassis, pain frais, mélange des deux.


Couper le pain en morceaux et les faire tremper dans le lait. Le pain va se gorger de lait et ramollir, le temps de trempage dépend de l’âge du pain : le pain sec aura besoin de plus de temps que le pain vrai. Si vous mélangez pain sec et pain frais, imbiber d’abord le pain sec et quand il est ramolli, ajouter le pain frais
Éplucher et émincer finement les échalotes ; dans une poêle, faire chauffer un filet d’huile d’olive sur feu doux et y faire dorer les échalotes. Réserver.
Récupérer les morceaux de pain, les presser/essorer entre vos mains pour enlever le surplus de lait. Dans un grand bol, battre les œufs en omelette et y émietter le pain mouillé, bien mélanger puis ajouter les farines, la ciboulette (soyez généreux) et les échalotes (ne pas nettoyer la poêle où l’on a fait revenir les échalotes, elle va servir). Saler, poivrer et ajouter un peu de muscade. Bien travailler la préparation pour obtenir une pâte homogène.
Dans une grande casserole, porter une grande quantité d’eau salée à ébullition. Quand l’eau bout, baisser un peu le feu pour avoir une eau à faibles bouillons.
Prélever un peu de préparation avec une cuillère à soupe, y déposer une demie portion de vache qui rit, avec une autre cuillère à soupe prélever un peu de préparation, la déposer au dessus de la vache qui rit puis à l’aide des deux cuillères, façonner des quenelles en tassant un peu la préparation, déposer les quenelles dans l’eau bouillante, si nécessaire procéder en deux étapes pour ne pas mettre trop de quenelles en même temps dans la casserole. Laisser les quenelles cuire 8 à 10 minutes (même si les quenelles remontent à la surface avant, laisser cuire 8 à 10 minutes), égoutter puis faire dorer sur feu doux dans la poêle où les échalotes ont dorés avec un filet d’huile si nécessaire.

On peut les servir avec des lardons grillés et un peu de raifort mais on peut aussi les manger telles quelles avec simplement un bonne salade verte, ici c’est ce que l’on fait le plus souvent (dans ce cas, compter plus ou moins 6 quenelles par personne).

A noter: technique en image pour façonner les quenelles en cliquant ici!


Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 07:05 - Pâtes, riz, pomme de terre & co. - Commentaires [53] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    Ca a l'air fabuleux ! Je te lis très régulièrement, il était temps que je te laisse un petit commentaire. J'ai plein de pain dur, il ne me reste plus qu'à racheter de la vache qui rit (ça part vite !)
    Bonne continuation !

    Posté par Lufanni, lundi 21 mars 2011 à 07:44
  • Une bien belle idée que je partagerai bien avec toi ! Merci. Bises et bonne journée

    Posté par Lili18, lundi 21 mars 2011 à 07:44
  • Mmmmmh, les quenelles de pain, c'est vraiment trooooop bon
    Remets toi bien !

    Posté par Vanessa, lundi 21 mars 2011 à 08:34
  • C'est alléchant la vache qui rit donc je note ta recette ! Merci !
    Bizzz
    CarO'

    Un ptit tour par ici....http://odelicesdecaro.canalblog.com/

    Posté par CarO', lundi 21 mars 2011 à 09:02
  • Super original ! J'adore !

    Posté par Le Nem, lundi 21 mars 2011 à 09:41
  • Miam, j'adore autant les brotknepfle que les dampfnudle ! Jamais essayé avec de la vache-qui-rit, plutôt réservée aux soupes, mais je note cette bonne idée.
    Bon rétablissement et y'a pas de mal à jouer un peu les malades, surtout tous les trois ans !

    Posté par Caroline, lundi 21 mars 2011 à 09:46
  • J'espère que tu vas mieux avec ce beau soleil qu'il y a chez nous !
    je suis à Strasbourg depuis très longtemps et je n'avais jamais entendu parler de ces quenelles !!!
    je vais essayer d'en faire mais je mettrais plutôt du kiri ... ( eh! oui ! je suis plus kiri que vache qui rit !!!) maintenant il faut trouver le pain !!!!!!
    bonne journée !

    Posté par cecilia 67, lundi 21 mars 2011 à 10:35
  • humm, tout pareil pour moi concernant le bouillon de soupe de pâtes, surtout avec une goutte de lait et une noisette de beurre demi-sel à la surface. Pourquoi attend-on d'être malade ?
    Tu sembles avoir repris du poil de la bête en tout cas. Comme dirait un grand auteur "quand l'appétit va tout va".

    Posté par dévorerleslivres, lundi 21 mars 2011 à 10:49
  • ah ça a l'air trop bon!!!!

    Posté par julia, lundi 21 mars 2011 à 12:19
  • WAHOU !!

    Ca a a l'air dingue ce truc !
    Dans le même esprit mais sucré une dame alsacienne m'avait fait un gâteau à base de pain trempé, d'oeuf et de raisins sec, le nom du gâteau traduit c'est le gâteau des mendiants, je crois. Tu connais ? Tu as la recette ??

    Posté par fleurdelupin, lundi 21 mars 2011 à 12:25
  • Et on n'a pas besoin d'etre malade pour les gouter, n'est-ce pas?

    Posté par gracianne, lundi 21 mars 2011 à 13:01
  • Nourritures régressives...

    Cela doit être très bon, tout doux, tout mou....et les enfants doivent adorer...MOi, j'adore ce genre de croquettes...

    Posté par Marie-Pierre, lundi 21 mars 2011 à 14:09
  • Hmm pas trop fan de la vache qui rit, je pense qu'avec du kiri ça doit être tout aussi bon !

    Posté par Mnêmosunê, lundi 21 mars 2011 à 15:32
  • Sans ce post, j'aurais probablement eu du mal à avouer le nombre inconsidéré de portions triangulaires que j'ai pu ingurgiter ces derniers mois... Et avec un bon pain, je trouve ça "royal". Bref, je ne saurais expliquer cette révolution du goût (!!), en tous cas elle n'est pas trop compliquée à satisfaire, c'est déjà ça-))
    Ces quenelles m'ont l'air parfaites et redoublent mes envies.
    Bon rétablissement et pleins de bises,
    Cécile.

    Posté par Cécile, lundi 21 mars 2011 à 16:05
  • Alors désolée pour mon intro qui vous a visiblement induits en erreur mais je me porte très bien et ne suis pas du tout malade Quand je suis malade je ne cuisine pas, même à la vache qui rit ^^ Je voulais surtout dire que la vache qui rit c'est tellement bon que j'en mange même quand je suis malade...

    Lufanni: oh c'est trop chouette d'avoir un peu de nouvelles via ce commentaire, je n'en avais pas eu depuis que tu as décidé de mettre ton blog en veille!
    (oui la vache qui rit ça part trop vite)

    Caroline: et bien moi je n'en mets jamais dans les soupes

    Cecilia, Mnêmosunê: moi je n'y vois pas trop le kiri (ça n'aura pas ce côté fondant quand c'est tiède je pense) mais vous me direz ce que ça donne

    dévorerleslivres: en effet quand je me mets à avoir des envies de tartine de vache qui rit c'est que je suis sur le chemin de la guérison

    fleurdelupin: ce gâteau c'est à mon avis le bettelmann mais je n'en ai jamais fait moi même. Mais tu dois trouver sans problème des recettes sur internet.

    Gracianne: absolument pas!

    Marie Pierre: ce n'est pas tout mou!

    Cécile: plein de pensées pour toi!

    Posté par loukoum°°°, lundi 21 mars 2011 à 18:26
  • J'adore l'idée , vraiment super comme toujours!!! merci de partager ton talent et tes idées , bises

    Posté par lustine, lundi 21 mars 2011 à 18:39
  • Même si je ne suis pas trop vache qui rit, ça me donne envie d'en remanger! Et la recette est bien originale. Bon moi quand je suis malade, je me vois pas m'enfiler une tartine de gorgonzola, trop gras. Mais une petite quenelle je dis pas non!

    Posté par Gen, lundi 21 mars 2011 à 21:25
  • La Vache qui Rit en tube c était encore meilleur !
    Et encore une recette qui me tente bien !

    Posté par Véro, mardi 22 mars 2011 à 00:57
  • Recette transmise au petit frère, pour qu'il échappe aux sempiternelles pâtes, en attendant de les essayer moi-même. (j'ai toujours préféré le kiri, même si les Etats-Unis m'ont définitivement convertie au cream-cheese) (qui n'a rien à voir avec la vache qui rit, on est d'accord)
    (curieusement, ici, The laughing cow est vendue au rayon biscuits et pas au rayon frais)

    Posté par Camille, mardi 22 mars 2011 à 02:50
  • Bettelmann

    @ fleurdelupin et Loukoum ( euh, et les autres bien sûr ! ):

    Je ne sais pas si c'est typiquement de l'Est, mais le mendiant ( Bettelmann en patois ) est on en peut plus facile à faire

    - 1ere version à la poële : on coupe des tranches de pain ou de brioche ( de préférence rassis ) qu'on trempe dans un mélange de lait, sucre et oeuf ( a convenance, parfois aussi de la cannelle, c'est le genre de recette faite à la louche ! ),on fait revenir doucement dans un peu de beurre et on saupoudre de sucre ou de vergeoise

    - 2eme version en "gâteau" : on met dans un saladier du lait, un ou deux oeufs, du sucre ( au pif selon la quantité de pain que vous avez ), on coupe des petits bouts de pain rassis qu'on y mélange, on peut aussi rajouter des fruits secs. On met cette bouillasse ( c'est pas glamour avant cuisson, mais ce sera bon ! ) dans un plat beurré, on saupoudre de sucre, et hop ! Au four. Quand ça caramélise, c'est bon !

    Une autre façon de recycler le pain, et un délice de goûter ( ça me rappelle ma grand - mère et ses tartines de sucre... )

    Bonne journée à tous !

    Posté par Vanessa, mardi 22 mars 2011 à 08:25
  • quenelles de pain à ma façon

    Merci pour cette recette qui me donne envie de l'essayer très vite. Vous savez déjà que j'adore les quenelles de pain (cf Ricochets de cuisine), j'en ai fait une petite variante à découvrir dans le dernier numéro de Régal, à base de farine de noisette que je trouve chez un moulinier du Beaujolais.
    Bravo pour vos billets gourmands et à bientôt, Sonia

    Posté par sonia ezgulian, mardi 22 mars 2011 à 08:44
  • Tiens-toi bien, je n'ai jamais mangé de Vache qui rit... Tu crois que ça irait avec du Philadelphia (ça, par contre, j'en ai dans mon frigo en permanence) ?

    Posté par Mingou, mardi 22 mars 2011 à 10:05
  • Merci pour le partage de cette jolie recette.
    Je te souhaite un bel après-midi ensoleillé
    bisous

    Posté par choupette88, mardi 22 mars 2011 à 13:34
  • Just private!

    Ouh, tu manges de la vache qui rit! Mais qui t'a élevée comme ça??? ^^


    (pain au levain + vache qui rit + rondelles de banane = )

    Posté par patoumi, mardi 22 mars 2011 à 14:22
  • j'aime beaucoup en plus avec le kiri !!
    bonne journée à toi!

    Posté par morgane, mardi 22 mars 2011 à 15:26
  • La classe de voir des commentaires de Sonia Ezgulian sur les brotknepfle! chez nous, il n'y a que moi qui aime, mais celà ne m'empêche pas d'en faire régulièrement, juste pour moi...

    Posté par Anne, C&Cacao, mardi 22 mars 2011 à 16:51
  • Lustine: merci!

    Gen: les tartines de gorgonzola c'est de façon générale au quotidien le matin pas quand je suis malade. Mais je crois que de façon générale je me suis mal exprimé dans mon intro!

    Véro: ah non là je ne suis pas d'accord! Rien ne vaut les portions triangulaires à mes yeux
    (en fait je parle surtout des pots là car je n'ai jamais connu les tubes!)

    Camille: oui rien à voir même si j'aime aussi le kiri et le cream cheese. Ici la vache qui rit ne se trouve pas non plus au rayon frais et jamais je ne la stock au frigo, c'est sacrilège. C'est aussi pour ça que je l'aime bien: tu peux la trimballer partout (lors des vacances par ex) sans avoir peur que ça ne tourne.

    Vanessa: super! J'adore quand mes lecteurs prennent possession des commentaires comme ça, ça me fait trop plaisir Je testerai plutôt la version en gâteau (parce que je ne suis pas une fan du pain perdu)

    sonia ezgulian: je les avais testé les quenelles des ricochets et je vais acheter Regal au plus vite (ce ne sera pas la première fois que j'achète un magazine culinaire juste pour votre rubrique!)

    Mingou: tu sais pas ce que tu rates, cours vite acheter de la vache qui rit et essaie avec
    Ca n'a pas grand chose à voir avec le cream cheese, côté texture c'est un monde à part qui plus est tiède comme ça dans des quenelles ou des naans (Tu n'as jamais mangé de naans au fromage??)

    Patoumi: si on n'avait pas eut cette conversation je n'aurai jamais publié la recette mais j'ai écrit ce billet en pensant 100% à toi
    Et promis la prochaine fois j'essaie avec la banane en plus (mais pas dans les quenelles!)!

    Morgane : le kiri et la vache qui rit c'est pas pareil!

    Anne: ahhh je n'en reviens toujours pas d'avoir des commentaires de Sonia Ezgulian Faudra qu'on se fasse des quenelles pour toutes les deux. Mais là entre les pâtes au sardines, les roulés et légumes et tout ça, ça commence à faire beaucoup ^^

    Posté par loukoum°°°, mardi 22 mars 2011 à 19:33
  • Les quennelles qui rient je viens de les faire ! Hyper bon! Je n'avais que du pain blanc à la maison et du coup j'ai utilisé que de la farine de seigle. Je les ai mangée avec des lardons grillés et du raifort bien piquant. Par contre ils étaient moins jolis que les tiens. P.S: les pâtes aux sardines, j'y tiens!

    Posté par Anne, C & C, mardi 22 mars 2011 à 20:18
  • Ok ok !
    La vache qui rit en tube faut être "vieille" pour avoir connu !
    J' adorais en tout cas ( en pot jamais gouté par contre )

    Posté par Véro, mercredi 23 mars 2011 à 00:14
  • Rien que le nom me fait rire... et me met l'eau à la bouche !

    Posté par AlexandraToday, mercredi 23 mars 2011 à 10:50
  • je suis pas trop vache qui rit (voire pas du tout ) mais avec un St-morêt ça doit le faire ... merci, ça me tente avec le fromage bien centré!

    Posté par féenoménale, mercredi 23 mars 2011 à 19:48
  • J'adore ce genre de plat exotique (d'une certaine façon). Par contre, ça doit être difficile d'obtenir de belles Knepfles bien formées et régulières... J'ai envie d'essayer mais je suis sûre que ce sera très moche, un peu comme les oeufs pochés qui partent en filaments.

    Dans tous les cas, ça donne envie de manger de la VQR, j'irai en acheter tout à l'heure. Merci !

    (Et aussi -- j'espère que vous n'allez pas me trouver trop déplaisante -- mais vous avez fait une faute au début du texte qui est un peu dérangeante, dans la mesure où elle vous fait dire le contraire de ce que vous vouliez :"il n'y a que deux choses qui n'ont d'égard à mes yeux" ; en fait, le négatif est faux, la formulation correcte (je crois) serait : il n'y a que deux choses qui ont égard à mes yeux.)

    Posté par Camille, jeudi 24 mars 2011 à 04:37
  • DE-LI-CI-EUUUUUX

    Je les ai préparé hier soir. La petite famille s'est régalé. Servis avec une bonne salade, tout a été vidé ! Ma fille adore les Knepfle en général et sous toutes ses formes(surtout ceux préparés par sa mamie...)... On voit bien ses racines alsaco-lorraine !
    Merci pour cette recette !

    Posté par Luxembourg, jeudi 24 mars 2011 à 09:18
  • Ouf, je suis contente moi aussi, j'avais peur que ce soit mal pris... Certains bloggeurs n'aiment pas qu'on empiète sur leurs plate - bandes ( néanmoins j'avoue, je ne te connais pas mais tu n'as pas l'air de manger de ce pain là ! )
    J'ai oublié de dire que pour la version "gâteau", il faut que le pain soit imbibé du mélange oeufs-lait-sucre, pas plus : sinon ce sera trop liquide et ça en prendra pas
    ))

    Posté par Vanessa, jeudi 24 mars 2011 à 11:50
  • Oh! J'aime tant les quenelles! Je note et je vais essayer de les faire... pas de vaca-que-rie par ici mais du cream-cheese qui fera l'affaire... Merci pour cette recette et ton écriture soignée, c'est toujours très agréable de te lire!

    Posté par agnèslamexicaine, jeudi 24 mars 2011 à 17:08
  • Je suis privee de quenelles depuis que j'habite en Grece! Rien que le nom me fait saliver....mais avec du pain?! Je n'en avais jamais entendu parler....et pour "recycler" le pain dur, ca m'a l'air tout a fait appetissant!!!!

    Posté par cathy, jeudi 24 mars 2011 à 19:29
  • Une recette sympathique ! ... Et toute mes félicitations pour l'encart publié dans Cuisine Actuelle.

    Posté par LadyMilonguera, vendredi 25 mars 2011 à 00:17
  • Anne: alors il faut qu'on prévoit une soirée sardines Je suis contente que tu ais aimé cette variante des brotknepfle! Finalement tu les préfères natures ou fourrées?

    féenoménale: je vais arrêter de répéter ce que j'ai déjà dit plusieurs fois plus haut au sujet des autres fromages...

    Camille: il faut s'aider de deux cuillères à soupe pour façonner les quenelles, comme expliqué ici:
    http://chefsimon.com/quenelles.html
    Sinon, merci beaucoup pour la détection de l'erreur, je corrige ça tout de suite je ne te trouve pas du tout déplaisante, au contraire, je te remercie!

    Luxembourg: merci du feedback et ravie que le résultat ait plu!

    Vanesdsa: merci pour les précisions!

    Agnes: pas de vache qui rit au mexique? Et bien c'est à noter car on la trouve dans tant de pays différents!

    Cathy: le fait maison remplace toutes les privations!

    LadyMilonguera : merci!

    Posté par loukoum°°°, vendredi 25 mars 2011 à 07:12
  • Moi aussi je suis fan de vache qui rit (au petit-dej sur du pain frais)...
    Ta recette me tente car j'ai toujours des tonnes de pain rassis dont je ne sais que faire (j'ai essayé la soupe "panade", une horreur...)
    Enfin, c'est du boulot donc à réserver quand j'aurais du temps et de la motivation !!!

    Posté par Boîte à ouvrage, samedi 26 mars 2011 à 17:19
  • En Alsace, comme en Allemagne et en Autriche, on sait faire de bonnes quenelles dans ce genre. J'en garde d'excellents souvenirs. Avec la Vachette ça doit être encore plus excellent!

    Posté par Lilith, samedi 26 mars 2011 à 18:50
  • C'est parti, je m'y mets tout de suite ! Et si tu veux un peu plus de nouvelles, tout va bien, ma fille est une petite coquine très gourmande, qui va se régaler avec ces quenelles, j'en suis sûre (et elle connaît déjà des tas de fromages !)
    Bon dimanche !

    Posté par Lufanni, dimanche 27 mars 2011 à 10:54
  • Miam ! Horriblement beau et gourmand ! Bisous !

    Posté par 29999, dimanche 27 mars 2011 à 11:23
  • Boite à ouvrage: pour le pain sec il y a aussi la soupe italienne à la tomate "pappa al pomodoro", j'avais fait une recette inspirée de celle de Jamie et c'était aussi bon qu'en Toscane. Je ne sais pas si ça se rapproche de la panade que tu as essayé.
    Sinon je fais des chapelures parfumées maisons c'est bien aussi.

    Lufanni: j'espère qu'elle a aimé les quenelles

    Posté par loukoum°°°, lundi 28 mars 2011 à 07:46
  • Alors, pour la première fois de ma vie, j'ai acheté des Vaches qui rient.
    (Tu me ferais vraiment acheter n'importe quoi...)

    (J'ai déjà mangé des naans au fromage, mais j'ignorais que c'était fait avec de la Vache qui rit)

    Posté par Mingou, lundi 28 mars 2011 à 13:18
  • ahhhhh
    Maintenant coupe la plus belle tranche de ton plus beau pain et tartine une couche un peu épaisse de vache qui rit dessus. Croque à pleine dents...
    Tu en penses quoi?
    (je décline toute responsabilité en cas d'addiction)

    (et ensuite j'attendrais ton verdict en version cuisinées en quenelles de pain-rassi-de-luxe)

    Bon, je croise quand même un peu les doigts pour que tu aimes

    Posté par loukoum°°°, lundi 28 mars 2011 à 18:42
  • Done !

    Testé et approuvé par la tablée, mais j'avais mis trop de muscade à mon goût, je me demande si je ne vais pas le remplacer par du paprika la fois prochaine.
    En tous les cas j'ai fait la recette en deux fois : confection et cuisson au bouillon un soir, conservation au frigo et passage à la poêle le lendemain, et c'était parfait.
    Et elles se congèlent trés bien aussi !
    Merci pour ce tuyau recyclage de pain ( je sens que les chevaux de mon oncle vont avoir moins de faveurs ces prochains temps ))

    Posté par Vanessa, jeudi 31 mars 2011 à 17:21
  • Super! Je les fais aussi parfois la veille mais je les poêle et je me contente de les réchauffer le lendemain!

    Posté par loukoum°°°, jeudi 31 mars 2011 à 21:29
  • Cette fois je crois que j’ai mieux réussi les brotknepfle que la dernière fois, et en plus c’est encore meilleur avec le coeur coulant à la vache qui rit! Je n’en avais plus assez, donc j’en ai fait aussi au chèvre, super bon!

    Posté par Claire, dimanche 3 avril 2011 à 22:43
  • Tu les a moulé à la cuillère?
    Je crois que moi aussi je préfère la version vache qui rit, c'est sans doute moins sec!

    Posté par loukoum°°°, mardi 5 avril 2011 à 07:53
  • Oui, moulées à la cuillère, j’ai obtenu de belles quenelles, j’étais contente

    Posté par Claire, jeudi 7 avril 2011 à 14:24
1  2    Dernier »

Poster un commentaire