Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

samedi 12 mars 2011

Toya

 

toya_4

Verrine de foie gras "Cuba Libre"



La décoration du Toya est sobre, moderne et assez distinguée et il y a fort à parier que de jour la vue sur le golf doit être agréable et apaisante mais ce soir là il faisait déjà nuit quand on est arrivé. Au début nous n’étions pas sur d’être au bon endroit, pas la moindre enseigne, pas la moindre indication, aucun panneau pour nous aider mais nous étions pourtant bien arrivés au Toya, tout jeune restaurant (il n’y a pas un an qu’il est ouvert) à côté du golf de Faulquemont.

La carte est assez minimaliste (maximum 3-4 propositions d’entrées, de plats et de desserts) et se veut lapidaire puisque écrite dans un style télégramme. Petit détail qui m’agace : la gente féminine a eut le droit à des cartes sans prix pendant que ces messieurs avaient le droit de constater le prix des menus (46€ et 56€), je trouve ces pratiques terriblement ringardes et sexistes. Depuis quand les filles n’ont pas le droit d’inviter les garçons au restaurant ? N’importe quoi.

 


toya_6

Homard, légumes croquants et royale d'oursin

 

 
Ce détails mis à part la soirée a très bien commencé avec deux amuses bouche, l’un m’a permis de gouter aux oursins (cachés sous une julienne de pomme et une écume blanche aérienne) pour la première fois de ma courte vie ; les oursins étaient si cuisinés (en sorte de gelée crémeuse appelée royale) que je n’imagine pas à quoi ça peut ressembler pris sur le vif au sortir de sa coquille, mais au goût c’était ok… c’est en fait peut être une bonne façon de rencontrer l’oursin dans son assiette plutôt que sous l’eau pour une première fois? Le deuxième amuse bouche m’a vraiment beaucoup enthousiasmée : une crème de foie gras "cuba libre", c'est-à-dire avec une gelée de coca. Ce qui peut paraitre douteux sur le papier était en fait parfait : la crème de foie gras était crémeuse, agréable et pas écœurante et se mariait très bien avec la gelée de coca pas ultra-trop figée. S’en est suivi une pré-entrée qui m’a fait remanger un escargot, chose que je n’avais pas faite depuis genre 20 ans (et j’ai du avouer que préparé sans beurre ni persil ce n’était pas mauvais) puis mon entrée : du lapin cuit 24h à basse température, farci de foie gras et servi avec des petits légumes croquants. C’était bon, la viande était fondante et chouette ! le foie gras gardait de la texture malgré la longue cuisson.

Les plats sont peut être moins sophistiqués et plus sobres (absence d’espuma pour les viandes mais pas du côté des poissons avec notament un très simple - mais apparement très bon même si je n'ai pas pu y gouter - filet de sole, sauce aux moules et émulsion beurre noisette) mais n'en sont pas moins bons : filet de bœuf angus avec betterave jaune, tombée d’épinards et purée de pomme de terre ou pigeon, panais au miel et purée de pomme de terre.

 

toya_3

 

Ce que j’ai préféré c’est le pré-dessert : dans un verre à cosmopolitain (ou à martini selon votre génération), un sorbet vodka-tagada avec espuma lait-fraise : parfait, fin, délicat, bien équilibré. J’ai adoré et j’en aurai voulu encore et encore… et je n’étais pas la seule. Mon dessert par contre m’a un peu déçue et m’a fait me demander si au restaurant de manière générale je n’étais pas plus exigeante envers les desserts qu'envers le reste ? Un clafouti à la pomme (un peu gras et sucré, manquant de finesse et qui faisait plus penser à un gâteau qu'à un clafouti), une brunoise de pommes à la vanille et une mousse pomme granny dont le parfum ne laissait que peut de doute : il n’était pas très naturel (trop de puissance) et donnait une impression d’arôme artificiel. De plus la texture était un peu trop gélatinée à mon gout, le sorbet pomme verte était agréable et bienvenu en fin de repas.

 

toya_5

Dessert autour de la Pomme Granny

 

Nous avons passé une bonne soirée au Toya et nous y avons bien mangé, les plats sont travaillés, il y a de belles idées et il n’y a à ma connaissance pas beaucoup de restaurants de cet acabit dans la région. On reprochera peut être simplement  au jeune chef (25 ans) la surabondance d’espuma pas toujours là à bonne escient et la volonté de faire bien (trop bien?), trop haut de gamme pour débuter dans la région : les prix pratiqués sont ceux d’un restaurant bien installé qui a trouvé et séduit sa clientèle, ici vu le nombre de tables un samedi soir on se dit qu’il faudrait proposer peut être des produits moins luxueux (foie gras, homard, oursin, bœuf angus…) pour des tarifs plus abordables, tout en restant bien sûr aussi créatif. En tous cas, sa démarche mérite d'être soutenue. A noter aussi un service bien en dessous de la qualité de la cuisine proposée.
D’après certains la carte des vins est très belle mais les tarifs le sont aussi, vous pouvez vous faire une idée par vous même en cliquant ici.



Toya
Avenue Jean Monnet

57380 Faulquemont

Téléphone : 08 99 78 74 78
http://www.toya-restaurant.fr/
Entrées 15-20 €
Plats autour de 25 euros
Menu à 46 (entrée plat dessert) et 56€ (entrée poisson viande dessert) avec à chaque fois amuse bouche, préentrée, prédessert etc.

 

toya_2 toya_1

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 07:30 - Restaurants - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Je suis bien d'accord avec toi sur ces pratiques d'un autre temps qui nous donnent l'impression d'être de petites choses fragiles qui doivent être tenues hors de la réalité. Ça plait pourtant à beaucoup d'entre nous.

    Posté par nadine, samedi 12 mars 2011 à 10:15
  • Encore un jeune qui se lance...

    ...au milieu de nulle part (vu de Paris, évidemment !)Comme un autre jeune et talentueux cuisinier qui vient de s'installer à FUMEL (47)avec sa Villa Margaux et qui ne figure toujours pas au Michelin 2011. Toya devait y être n'est-ce pas ? En tous cas, vous nous en donnez bien envie ...

    Posté par Bigmammy, samedi 12 mars 2011 à 10:19
  • Nadine : tout à fait d'accord avec toi, c'est une pratique d'un autre temps!

    Bigmammy: Toya au Michelin on ne va pas exagérer et aller trop vite en besogne non plu. Il y a des chefs qui attendent 20 ans avant d'être étoilé alors un peu de patience, et puis il n'y a pas que les étoiles. Une clientèle d'habitués, le bouche à oreille, une superbe réputation au sein de la région c'est peut etre important qu'une étoile mais après je ne suis pas dans le milieu alors...

    Posté par loukoum°°°, samedi 12 mars 2011 à 11:57
  • dessert

    Bien contente de savoir que je ne suis pas la seule à être (quasiment) toujours déçue par les desserts au restaurant (même les "grands" ...)

    Posté par pauline, samedi 12 mars 2011 à 14:42
  • il a l'air super ce restaurant
    je vous invite à venir participer au vote sur mon site internet pour me donner votre avis sur le choix du colori de ma voiture, merci pour votre paticipation.

    Posté par sabrina, samedi 12 mars 2011 à 19:35
  • Ca fait un peu expérimental!

    Posté par Gen, samedi 12 mars 2011 à 20:48
  • Bonsoir ! Lectrice attentive mais peu loquace, je prends mon clavier ce soir pour annoncer (au vu des derniers commentaires, ça n'a pas encore été dit, sinon, tant pis) que le blog est donnée dans le Elle de cette semaine comme une "bible du cheesecake". J'ai été ravie de le voir, et comme je suppose que ça ne peut que faire plaisir, je me suis dépêchée de venir l'écrire ici.

    Posté par Laure, samedi 12 mars 2011 à 21:27
  • Heureuse d'apprendre cette nouvelle, Laure ! mon premier cheesecake a été réalisé après avoir consulté la "bible" de Loukoum, je suis sincèrement ravie pour toi Loukoum.

    Posté par Marie, dimanche 13 mars 2011 à 18:29
  • QUOI? Tu n'es pas accro aux escargots au beurre aillé? C'est trop triste (mon instinct de Bourguignonne) !

    Posté par Lilith, dimanche 13 mars 2011 à 22:55
  • Pauline: je ne suis quand même pas toujours déçue, n'exagérons pas!

    Laure: merci! J'avais eu l'info par mail du coup je suis allée acheter le magazine hier! Et c'est sûr: ça fait très plaisir

    Marie: merci!

    Posté par loukoum°°°, lundi 14 mars 2011 à 07:33
  • La bible du cheese cake, voilà qui est une appellation tout à fait idoine ! J'ai fait mon premier grâce à toi et depuis, je cheese cooke moult !
    Trés beau papier sur ce restaurant lorrain. J'attends d'avoir fait l'Arnsbourg avant

    Posté par Vanessa, lundi 14 mars 2011 à 08:31
  • Euh quand même ça n'a rien à voir avec l'Arnsbourg, ça ne joue pas dans la même catégorie

    Posté par loukoum°°°, lundi 14 mars 2011 à 22:22
  • Hihi, j'en ai bien l'impression, mais je ne suis pas du genre à garder le meilleur pour la fin( de quoi d'ailleurs ? hum )
    Tu le comparerais en qualité à Côté Lac ou c'est au dessus quand même ?
    Ce sont les émulsions qui m'ont fait penser à Côté Lac

    Posté par Vanessa, mardi 15 mars 2011 à 08:16
  • Et bien, je n'ai jamais mangé chez Coté Lac

    Posté par loukoum°°°, mercredi 16 mars 2011 à 07:27
  • oups

    oh bien il faudrait que tu tentes, ça fait bien deux ans que je n'y ai pas été mais j'avais beaucoup aimé !

    Posté par Vanessa, mercredi 16 mars 2011 à 08:08
  • Je me sens hyper vieille, d'un coup, parce que pour moi ce sont des verres à Martini

    Posté par Camille, jeudi 17 mars 2011 à 03:08
  • Vanessa: une copine fan m'en a beaucoup parlé mais je n'ai jamais franchi le pas (sans doute car c'est vachement excentré...) et j'ai un peu peur que ce soir de la nourriture de traiteur (puisqu'ils font aussi traiteur...) mais je testerai peut être cet été, il parait que la terrasse est agréable

    Camille: oops
    Mais non tu n'est pas vieille: le martini c'est intemporel et le cosmo c'est pour les fashonista new yorkaises

    Posté par loukoum°°°, jeudi 17 mars 2011 à 08:06
  • Loukoum
    C'est vrai que c'est excentré, je n'y suis d'ailleurs plus retournée depuis que je ne suis plus motorisée
    Ils sont traiteurs, mais pour y être allée deux fois dîner, la nourriture ne fait pas du tout traiteur. A l'époque ( 2 ans au moins ) c'était trés bon, fin, original ( moult emulsions... je me souviens d'une mousse pétillante vraiment terrible ! ), le service trés bien, vraiment...
    J'y suis toujours allée en hiver, mais oui il paraît que la terrasse est chouette ! En tout cas je recommande d'y aller le soir. Le cadre est plus sympa la nuit ( c'est une implantation étrange j'en conviens )
    Tu nous diras si tu y vas !
    Bonne journée

    Posté par Vanessa, jeudi 17 mars 2011 à 14:31
  • oui, c'est trop côte Est pour moi

    Posté par Camille, jeudi 17 mars 2011 à 21:19
  • Vanessa: je te dirais!

    Camille: voilà, c'est ça

    Posté par loukoum°°°, vendredi 18 mars 2011 à 06:34
  • Ce dessert autour de la pomme Granny Smith m'affole. Il est de ces goûts qui vous secoue sans crier gare... J'ai bien essayé à plusieurs reprises d'en faire quelque chose : un sorbet, tout particulièrement. Hélas ! Manqué ! Manqué ! Manqué ! J'ai beau précipiter la pomme dans un eau hyper-citronnée, rien y fait, la chair s'oxyde. Immangeable ! D'où ce soudain affolement à la vue du dessert du Toya.

    Posté par Tit', vendredi 8 avril 2011 à 00:12

Poster un commentaire