Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

vendredi 19 novembre 2010

Entremets citron – passion aux framboises, biscuit joconde rayé au matcha


entremets_1

 

Cet entremets, je l’avais en tête depuis bien longtemps : l’idée de base avait été notée l’hiver dernier dans les dernières pages de mon ancien moleskine (ces pages qui ne sont destinées qu’à recueillir les idées de recettes et les envies dès qu’elles traversent mon esprit). Ensuite, l’idée a mûri, j’ai peaufiné les détails, modifié certaines choses et depuis ce printemps, j’avais exactement en tête ce que je voulais, même du côté de la décoration. Sauf qu’il n’y a pas eu d’occasion adéquate ou alors des occasions où mon emploi du temps m’imposait un dessert un peu plus rapide. Dommage car j’aurai bien vu cet entremets sur une table printanière : il est frais, léger, délicat et acidulé : parfait pour l’été non ? Sauf que j’ai attendu l’hiver pour m’y coller et si je vous le propose maintenant c’est car je me dis qu’il pourrait aussi très bien s’inviter à la table du réveillon : il est léger et pourrait joliment clore un dîner copieux.
Pour cet entremets, j’ai choisi un biscuit joconde (un peu comme une génoise mais en plus fin, plus délicat et avec de l’amande) décorée avec une pâte à cigarette au thé matcha pour un joli contraste dans les couleurs pastels. Et que se cache-t-il derrière les rayures ? Une couche croquante à la noix de coco, une crème mousseuse et onctueuse au fruit de la passion, des framboises fraîches et une crème au citron. Côté déco, vous pouvez suivre vos envies, j’avais décidé de le décorer de framboises et de truffes choco-framboises mais comme je trouvais qu’il manquait quelque chose, j’y ai aussi ajouté des morceaux de biscuit joconde rayé et j’ai saupoudré le tout de quelques paillettes !
Le plus compliqué et le plus long c’est bien sûr le biscuit joconde décoré avec la pâte à cigarette. Comme je n’avais cette semaine-là rien trouvé de mieux que de cramer le moteur de kitchounet (oui Patoumi, tu as raison, je suis une mère indigne !), j’ai tout fait à la main avec juste un petit fouet électrique : c’est donc tout à fait possible au cas où vous en douteriez. J’ai tout fait en un après-midi. Temps total sans kitchounet et vaisselle (à la main, of course!) comprise : 3h30. Pour vous aidez à vous organiser, il y a un petit paragraphe organisation à la fin du billet.
Pour le biscuit joconde décoré avec la pâte à cigarette, j'ai suivi les explications ultra détaillées et ultra précises ainsi que le pas à pas en photo du blog le sot l'y laisse. J'ai juste customisé la recette pour arriver au résultat que je voulais : troquer le cacao par du matcha et utiliser un peigne pour obtenir un joli un biscuit joconde rayé. Le blog de ce prof de cuisine détaille bon nombre de techniques de base et pas uniquement en pâtisserie, allez y, vous y apprendrez beaucoup de choses!
L’entremets tient sans gélifiant aucun. Il n’a pas certes pas la tenu d’un bavarois plein de gélatine mais moi ça me convient parfaitement comme ça (on peut y couper des parts sans que ça dégringole mais c’est juste que le lendemain les restes n’étaient pas aussi jolis : ce qui importe peu si tout est dévoré en une soirée ^^). Cependant, si vous voulez une sécurité (genre vous avez prévu de le ramener chez une belle mère tyrannique pour Noël), vous pouvez noter qu’il est possible d’ajouter une feuille de gélatine dans chacune des crème (au citron et au fruit de la passion) avant d’y incorporer la chantilly. Comme ça vous êtes parés !
À oui, j’ai oublié de préciser : c’était trop bon ! :)

 

entremets_8


Je profite aussi de ce billet pour parler matériel de cuisine. Je sens qu'à ce stade certains d'entre vous se posent des questions concernant le peigne que j'ai utilisé pour obtenir cet effet rayé. Et bien il ressemble à ça, c'est petit, en plastique et je l'ai acheté pour la modique somme de 1€85 chez Brehmer. Autant vous dire que pour ce prix là, je n'ai pas trop hésité. C'est pas le genre de truc qu'on utilise tous les jours mais non seulement ça ne prend pas de place mais en plus ça coûte moins cher qu'un thé dans un café. L'autre point que je voulais aborder c'est les tapis de cuisson silipat/exopat. Je n'en avais pas jusqu'à il y a un mois, me débrouillant très bien avec des feuilles de papier sulfurisé et comme je suis assez réfractaire aux moules en silicone je mettais tout dans le même sac et ne voyais pas l'intérêt de ce gadget (c'est pas parce que je collectionne les moules exotiques que je craque pour tous les gadjets de foodista ^^). Mais là j'ai eu des doutes : allais-je réussir à rayer ma pâte à joconde avec le biscuit cigarette en utilisant une feuille de papier sulfurisé? Du coup, de passage chez Brehmer, en plus du peigne, j'ai acheté non pas un mais deux tapis en silicone (13€10 pièce) et depuis j'en suis fan et je suis hyper conquise (genre : mais comment j'ai pu m'en passer avant?). Je les utilise souvent, j'économise un max de papier sulfurisé (qui ne s'est pas retrouvé à sec de papier sulfu un dimanche après midi en plein atelier bredele?) et ça marche du feu de dieu. Par soucis d'économie et d'efficacité je vous conseille simplement d'acheter un silipat ou un exopat dans les magasin pro ou semi pro (ou sur internet) ; évitez les équivalent chez lekué ou je-ne-sais-quelle-marque en tête de gondole chez Alice Délice: ça vous coutera deux fois plus cher et je ne parierai pas que ça soit aussi efficace. Bref, tout ça pour vous dire que le tapis en silicone c'est un cadeau de Noël à ne pas négliger: la grand mère, la belle mère, votre mère et qui sait, peut être même votre sœur: ça peux plaire à tout le monde (à condition bien sûr d'avoir un four taille normale et non pas un mini four). Voilà, je voulais juste partager mon enthousiasme.



entremets_2

 

 

Entremets citron – passion aux framboises
Pour un entremets de +/- 24-26 centimètres de diamètre
Temps de réalisation : 3h30 sans robot, si vous avez un robot, ça ira sans doute plus vite !

Pour la pâte à cigarette au matcha
Recette du blog Le sot l'y laisse
Pour deux plaques à pâtisserie de 30 par 40 cm
50g de beurre à température ambiante
50g de sucre glace
2 blancs d'œufs
20g de farine
15g de thé vert matcha (thé vert japonais en poudre)

Travailler le beurre en pommade, y ajouter le sucre glace et mélanger pour obtenir une préparation crémeuse. Ajouter les blancs un à un et mélanger vivement entre chaque blanc d’oeuf pour obtenir un appareil lisse et homogène. Ajouter alors la farine et le thé matcha et les incorporer à la préparation.
Sur deux tapis de cuisson siliconés (type silipat ou exopat…) (ou à défaut sur des feuilles de papier sulfurisé),  étaler la pâte à cigarettes sur une épaisseur d'environ 1 millimètre à l’aide d’une spatule ou à défaut d’une maryse. Réaliser ensuite le décor voulu. Ici j’ai utilisé un peigne pour faire de belles rayures bien nettes en diagonale mais, à défaut de peigne, utiliser le manche d’une cuillère en bois ou le capuchon d’un stylo bic propre pour dessiner sur la pâte à cigarette de jolies volutes (comme ici).
Disposer chaque tapis de cuisson sur une plaque à pâtisserie et réserver au congélateur (si comme moi, vous n’avez qu’un petit congélateur, congeler les plaques une après l’autre (la seconde pendant que la première sera au four).

entremets_prep_10 

Pour le biscuit joconde
Recette du blog Le sot l'y laisse
Pour deux plaques à pâtisserie de 30 par 40 cm

60g de beurre
4 blancs d'œufs
Une pincée de sel
25g de sucre semoule
4 œufs entiers
40g de farine
150g de sucre glace
150g de poudre d'amandes

Faire fondre le beurre à feu doux le réserver hors du feu : il doit être fondu mais pas chaud.
Monter les blancs avec la pincée de sel, fouetter doucement pour les détendre au début puis augmenter la vitesse. Quand les blancs sont montés, les saupoudrer de sucre semoule et continuer de fouetter (on sert les blancs avec le sucre semoule). Réserver.
Battre les œufs entiers. Réserver.
Dans un bol, mélanger la farine, le sucre glace et la poudre d'amandes, y faire un puits et y verser la moitié des oeufs battus, à l’aide d’un fouet électrique, fouetter pendant 5 minutes (à vitesse moyenne si vous utiliser un robot), au bout de ce temps, ajouter la seconde moitié d’œufs battus et fouetter encore pendant 10 minutes. L’appareil doit augmenter de volume. Au bout de 10 minutes, ajouter le beurre fondu à l'appareil et mélanger.
Préchauffer le four à 200°C.
Incorporer les blancs en neige à l’appareil :  ajouter d’abord une petite quantité de blancs et les incorporer sans trop de précaution afin de détendre l’appareil, ajouter ensuite le reste des blancs en les incorporant avec précautions à l’aide d’une maryse.
Répartir la moitié de l'appareil sur un des tapis siliconés où vous aviez réalisé le décors avec la pâte à cigarette au matcha, tout juste sorti du congélateur. Lisser la surface à la spatule pour obtenir une épaisseur inférieure à 1/2 cm. Cuire 6 à 8 minutes à 200°C. Laisser tiédir puis retourner sur une feuille de papier sulfurisé et enlever le tapis de cuisson.
Répéter l’opération avec le deuxième tapis siliconé.
 

Pour le croustillant coco
180g chocolat blanc
35g coco râpée
40g gavottes
entremets_prep_6
Faire fondre le chocolat blanc au bain marie, y ajouter ensuite hors du feu la noix de coco râpée et les gavottes émiettées, bien mélanger.
Déposer le cercle à entremets* sur une plaque recouverte d’une feuille de rhodoïd ou de papier sulfurisé, tapisser les bords du cercle avec une bande de rhodoïd et garnir d’une couche de préparation coco - chocolat blanc. Faire prendre au frigo (jusqu’à ce que la croûte soit solidifiée, qu’elle soit bien dure).
* Si vous utilisez un cercle à entremets réglable, lui donner 1,5 centimètres de diamètre de moins que la taille prévu pour l’entremets. Sinon, il faudra un peu tailler le disque de croustillant coco pour qu’il ait un diamètre un peu inférieur à celui du cercle à entremets.
À noter : Le rhodoïd peut être remplacé par des feuilles transparents pour rétroprojection.
 

Pour la crème au citron
5 citrons non traités (les zestes + 125mL de jus)
4 cuillères à café de Maïzena®
150g de sucre
4 œufs
300mL de crème fleurette (très froide)

Bien laver et essuyer les citrons ; en prélever les zestes et les émincer finement. Presser ensuite les citrons pour en récupérer le jus. Mettre dans une casserole les zestes et le jus des citrons, y délayer au fouet la Maïzena® puis ajouter le sucre, remuer au fouet sur feu doux.
Dans un bol, battre les œufs en omelette et les ajouter dans la casserole: laisser cuire sur feu moyen à fort sans cesser de fouetter la préparation jusqu’à ce qu'elle épaississe. Retirer alors du feu, mettre dans un pot ou un bol, couvrir et laisser complètement refroidir.
Quand la crème au citron est à température ambiante, fouetter la crème en chantilly ferme, et l’incorporer ensuite délicatement à l'aide d'une maryse à la crème au citron. Stocker au frigo mais utiliser rapidement.
 

Pour la crème passion
7-8 fruits de la passion (150g de chair)
4 cuillères à café de Maïzena®
150g de sucre
4 œufs
300mL de crème fleurette (très froide)

Récupérer la chair des fruits de la passion, la mettre dans une casserole, y délayer au fouet la Maïzena® puis ajouter le sucre, remuer au fouet sur feu doux.
Dans un bol, battre les œufs en omelette et les ajouter dans la casserole: laisser cuire sur feu moyen à fort sans cesser de fouetter la préparation jusqu’à ce qu'elle épaississe. Retirer alors du feu, mettre dans un pot ou un bol, couvrir et laisser complètement refroidir.
Quand la crème passion est à température ambiante, fouetter la crème en chantilly ferme, et l’incorporer ensuite délicatement à l'aide d'une maryse à la crème passion. Stocker au frigo mais utiliser rapidement.

 

entremets_9 entremets_10

 

Pour les truffes chocolat - framboise
Pour 12 truffes
100g de chocolat noir dessert (55% de cacao)
50g de framboises en purée au mixeur
1 cuillère à café de miel de fleurs
13g de beurre froid détaillé en petits dés
Cacao non sucré

Couper le chocolat en morceaux et le faire fondre au bain marie. Pendant ce temps, passer les framboises au mixeur pour les réduire en purée. Hors du feu, ajouter au chocolat fondu la purée de framboises, le miel et le beurre. Bien mélanger jusqu’à avoir une préparation homogène. Verser la préparation dans une boîte hermétique, la refermer et mettre au frais pour une nuit (ou au congélateur un peu moins longtemps, pour une prise en masse plus rapide si vous êtes pressés).

Réaliser les truffes le lendemain : mettre un peu de cacao dans une assiette creuse, prélever l’équivalent d’une cuillère à café de ganache, la rouler entre les paumes de vos mains pour former une belle boule et rouler cette boule dans le cacao. Répéter l’opération jusqu’à épuisement de la préparation et réserver les truffes au frais. (Je conseille de façonner les truffes au moment de la réalisation de la décoration – le jour de la dégustation de l’entremets – et pas avant).
 

Montage et décoration
600g de framboises fraîches

Dans un des biscuits joconde au matcha, découper deux longues bandes rectangulaires et régulières de la hauteur de votre cercle à entremets. Vous pouvez découper le biscuit en faisant en sorte que les rayures soient inclinées/en diagonales. Dans l’autre biscuit joconde, découper un cercle de diamètre un peu inférieur à celui de votre cercle à entremets.

entremets_prep_12

Placer le cercle à entremets propre sur une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de papier sulfurisé, déposer une bande de rhodoïd sur les bords intérieurs du cercle. Déposer les bandes de biscuit joconde contre la bande de rhodoïd afin de former le bord rayé de l’entremets. Veiller à disposer la face la plus joliment rayée vers l’extérieur pour que ce soit la face visible de la bande de biscuit joconde. Déposer au fond du cercle à entremets le disque de biscuit joconde puis le disque de croustillant coco.
Garnir entremets_5d’une couche de crème au fruit de la passion puis d’une couche de framboises. Je déconseille d’utiliser des framboises congelées car elles rendraient du jus et la crème au fruit de la passion se teinterait de rose. Garder quelques framboises pour la décoration de l’entremets.
Garnir ensuite d’une couche de crème au citron, lisser la surface de l’entremets, la crème au citron doit arriver à hauteur des bandes de biscuit joconde, il y en aura même peut être un peu trop.
Mettre au frais pour une nuit.
Le lendemain, décorer le gâteau avec des framboises et les truffes chocolat-framboises. Personnellement j’y ai aussi ajouté quelques paillettes étoilées argentées et des perles comestibles et j’ai découpé avec un emporte pièce des étoiles dans les chutes de biscuit joconde mais faites selon votre goût et votre envie. On peut sans problème décorer le gâteau plusieurs heures avant la dégustation (mais la veille non : les framboises vont rendre du jus et colorer le gâteau et l’humidité du frigo va humidifier le cacao autour des truffes).

entremets_3 entremets_4

 

Organisation

Pour ceux qui veulent tout faire dans la même journée (la veille de la dégustation)

  • Vous pouvez par exemple commencer par le croustillant coco (il doit ensuite prendre en masse au frais), enchaîner ensuite avec le biscuit joconde rayé puis avec la crème au citron et celle au fruit de la passion. Réaliser le montage de l’entremets. Réaliser la ganache choco-framboise, la mettre au frais pour qu’elle prenne en masse.
  • Le lendemain, jour de dégustation, façonner les truffes et réaliser la décoration.

Pour ceux qui veulent réaliser l’entremets sur deux jours (la veille et l’avant-veille de la dégustation)

  • J-2 :. Réaliser le biscuit joconde rayé (l’emballer dans du papier film pour qu’il ne s’assèche pas) et réaliser le croustillant coco (stoker au frigo).
  • J-1 : Réaliser la crème au citron, celle au fruit de la passion et la ganache choco-framboise. Montage de l’entremets. Ne pas réaliser les crèmes citron et passion à J-2 car elles vont figer dans leur boîte au frigo alors qu’il faut qu’elles figent dans l’entremets une fois l’entremets monté.
  • JO : Façonner les truffes et réaliser la décoration.

entremets_6 entremets_7

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés

Commentaires

    Il est superbe, il faudrait que je regarde où je peux trouver du thé matcha (je suis sur mulhouse)

    Posté par oum koulthoum, vendredi 19 novembre 2010 à 18:20
  • Sur Mulhouse je ne sais pas
    A Strasbourg il y a le Thé des muses (Rue Fossé des Tanneurs)
    Ils ont un site internet de vente en ligne avec du matcha si ça t'intéresse:
    http://www.direct-tea.net/boutique/fiche_produit.cfm?ref=4311&type=7&code_lg=lg_fr&num=16

    Posté par loukoum°°°, vendredi 19 novembre 2010 à 18:25
  • très joli travail! bravo! ça me mets l'eau à la bouche!!!!

    Posté par julia, vendredi 19 novembre 2010 à 18:40
  • Il est magnifique !

    Posté par charlotine, vendredi 19 novembre 2010 à 18:49
  • Très très belle réalisation!

    Posté par Pucebleue, vendredi 19 novembre 2010 à 19:04
  • TRES belle création

    il est magnifique !!! je suis jalouse, j'en veux un aussi beau pour mon dessert (

    j'aime bien l'idée de rayé lebiscuit avec cette couleur verte.

    Posté par féenoménale, vendredi 19 novembre 2010 à 19:27
  • superbe!....travail de pro que je me contenterai d'admirer!....

    Posté par Babeth59, vendredi 19 novembre 2010 à 19:41
  • Une vraie merveille cet entremet, on voit que tu l'as pensé longuement ;o) J'adore le rendu du biscuit rayé, ça me donne des idées pour mes gâteaux de fête !

    Posté par Maybe, vendredi 19 novembre 2010 à 19:43
  • bellissimo !

    Il est magnifique ! A faire pâlir un patissier !
    Je vais essayer, je dis bien essayer, de le faire, vous croyez que je peux remplacer la farine par de la maïzena dans le biscuit joconde ? et les gavottes par quoi ? (en fait j'inviterai, entre autres, une amie qui est allergique au blé). Encore bravo pour toutes vos réalisations.

    Posté par chantal, vendredi 19 novembre 2010 à 19:46
  • Entremets sans blé/gluten

    Chantal: merci beaucoup pour votre message! Pour remplacer la farine de blé il faudrait plutôt utiliser de la farine de riz (en magasin bio ou au rayon bio des supermarchés) et remplacer les gavottes peut être par des grains de riz soufflés (type rice krispies)ou même des grains de quinoa soufflés que l'on peut tous les deux trouver en magasin bio.

    Posté par loukoum°°°, vendredi 19 novembre 2010 à 19:57
  • Bon là, je suis juste, comment dire, baba. Comme devant tous les gâteaux de ce genre. Un peu timide aussi. Mais je m'inviterais bien chez toi.

    Posté par gracianne, vendredi 19 novembre 2010 à 20:00
  • Waouhhhhhhhhhhhhh !!! A faire incontestablement et à n'importe quel moment de l'année (bon c'est clair que pour la saisonnalité de certains produits on repassera... mais bon). Bravo !
    Un seul mot : "sublime" comme à chaque fois !
    Merci de nous faire saliver devant tant de belles choses.
    Et à coup sûr : c'est un épate belle-mère !!!

    Posté par Blandine, vendredi 19 novembre 2010 à 20:30
  • Je n'ai pas encore lu tout le billet qui semble être une mine d'or pour faire un joli entremet, juste survolé les photos et j'espère que tu posteras une photo de l'intérieur une fois qu'il sera coupé ^^ (oui j'ai une obsession pour l'intérieur des gâteaux... "voir à quoi ça ressemble dedans")

    Posté par Nouk, vendredi 19 novembre 2010 à 22:26
  • Gracianne: quand tu veux!

    Blandine: merci!

    Nouk: à l'heure qu'il est il est digéré depuis longtemps mais malheureusement aucune photo de l'intérieur à te proposer (je l'avais ramené chez des copains...). Désolée!

    Posté par loukoum°°°, vendredi 19 novembre 2010 à 22:29
  • MMmmmmm cela donne envie!!!! Bravo...
    Comment as-tu fait pour griller le moteur du Kitchounet, toi?!!! Je croyais que c'étaient increvables ces petites bêtes...

    Posté par Chrystel, vendredi 19 novembre 2010 à 22:36
  • Il est vraiment magnifique. Félicitation pour la création.

    Posté par Isabelle, vendredi 19 novembre 2010 à 22:49
  • WAOUH !!!!

    c'est grâce au classement des bloggeuses dans ELLE que j'ai connu ton blog bravo quelle dexterité, quelle science rien que des mots que j'ignorais (et je ne suis pas toute jeune) joconde et cie je suis sciée mais heureuse de découvrir un talent pareil, grâce à toi j'ai connu aussi le sot-l'y-laisse, ce soir bonne pioche , et encore merci de tant de savoir à partager , il faudra lire et relire avant d'essayer. un gros bisous .Gabrielle

    Posté par GABILOU74, vendredi 19 novembre 2010 à 23:05
  • ouh la la... je crois que je ne me lancerais pas dans sa réalisation, pas grande fan des entremets, plus gâteaux "home made" mais il est vraiment magnifique ce gâteau !

    Posté par Isabelle, vendredi 19 novembre 2010 à 23:15
  • C'est magnifique ! Quel travail ! Et je ne doute pas du résultat en bouche !!!

    Posté par unequicheencuisi, vendredi 19 novembre 2010 à 23:29
  • Magnifique travail ! Vraiment un grand bravo pour toute la réalisation, le résultat est bluffant et doit être délicieux !

    Posté par L'étudiante, samedi 20 novembre 2010 à 00:15
  • tu m'as quasi convaincue pour le tapis en silicone. ça marche aussi pour les meringues & macarons selon toi ?

    Posté par Camille, samedi 20 novembre 2010 à 00:37
  • 1 seul mot : splendide.
    Du travail de pro.

    Posté par Macaronette, samedi 20 novembre 2010 à 00:40
  • Superbe !

    Bonjour,
    Mes félicitations, il est superbe et très bien réalisé !
    Ca me fait toujours plaisir quand quelqu'un réussi une technique ou une recette que j'ai publié.
    Merci pour la pub et très bonne journée.
    Christophe

    Posté par CScrim, samedi 20 novembre 2010 à 08:21
  • Pfiiiouuuu c'est magnifique!

    Posté par Emi, samedi 20 novembre 2010 à 09:20
  • bravo, cet entremet est superbe!quel travail!bon weekend!

    Posté par anaïck, samedi 20 novembre 2010 à 10:05
  • Voilà tout ce que j'aime! Bravo, il est magnifique!

    Posté par qmmf, samedi 20 novembre 2010 à 10:33
  • Tout simplement somptueux! Couleurs, parfums, technique...un régal! Tu as le don pour aiguiser les papilles, et ce qui est génial c'est que c'est toujours dans le souci de nous donner envie de nous y mettre nous aussi en montrant que c'est accessible à tous, et ça marche, notamment grâce à la précision des conseils que tu partages. Reste plus qu'à trouver le temps pour se lancer!
    Merci pour ces articles toujours aussi super

    Posté par Marie, samedi 20 novembre 2010 à 11:09
  • Chrystel: c'est la pâte à raviolis de Gordon Ramsay qui l'a achevé. Mais depuis il est réparé et se porte à nouveau comme un charme.

    Gabrielle: merci beaucoup pour ton message et bienvenue sur ce blog!

    Isabelle: c'est un entremets home made...

    Camille: ça marche pour tout que que d'habitude tu mets sur la plaque à pâtisserie avec une feuille de papier sulfurisé entre. Donc à mon avis les meringues c'est ok.
    Sauf que pour les macarons perso pour les décoller du papier sulfu je fais glisser un filet d'eau froide entre la plaque et la papier sulfurisé. Du coup comme tu peux pas faire pareil avec un silipat je ne suis pas sure que ce soit approprié pour les macarons. A vérifier chez Mercotte.

    CScrim: merci à toi pour la recette détaillée

    Posté par loukoum°°°, samedi 20 novembre 2010 à 11:20
  • Marie: merci beaucoup pour ton message qui me fait particulièrement plaisir!Je suis contente si je donne non seulement envie de cuisiner mais aussi si je mets de telles recettes à la portée de personnes qui m'auraient pas imaginé s'y frotter... c'est un peu le but quand je publie des recettes plus complexes. Le billet est long mais c'est car tout y est détaillé

    Posté par loukoum°°°, samedi 20 novembre 2010 à 11:22
  • Olala quel régal pour les yeux !
    Je sens que je vais prendre encore quelques kilos !

    Posté par Plombier Roubaix, samedi 20 novembre 2010 à 11:57
  • C'est superbe et bien expliqué.

    Posté par Hélène, samedi 20 novembre 2010 à 12:54
  • Fabuleux !

    c'est vraiment fabuleux ! magnifique !! quel boulot ! vraiment je t'admire ! et j'adore quand tu " réfléchis " !! quelle chance ils ont , tes copains ! bravo !
    le cadeau du père noel est tout trouvé .....non?

    Posté par cecilia 67, samedi 20 novembre 2010 à 13:26
  • Joconde, joliesse, pistache... Ton gâteau a tout pour me plaire ! Et qu'il est beau, un vrai bijou gourmand ! Et les quelques perles parsemées dessus parmi les étoiles... Un vrai régal pour le regard !
    Je n'aurais pas ta patience à le construire mais le pas à pas est trés instructif !
    Et pour le déguster voire le dévorer, là, je suis preum' !

    Posté par Tatieva, samedi 20 novembre 2010 à 14:57
  • Je crois aussi qu'il y a comme un petit couac avec Canalblog, je reçois à l'instant ta newsletter !
    Bon week-end gourmand !

    Posté par Tatieva, samedi 20 novembre 2010 à 14:59
  • Magnifique comme d'hab! J'aime beaucoup les étoiles pour la déco.

    Posté par Ploplop, samedi 20 novembre 2010 à 15:09
  • Le biscuit rayé est magnifique !

    Posté par Mélanie, samedi 20 novembre 2010 à 17:02
  • Je suis admirative! Bravo pour cette réalisation magnifique! Tu as beaucoup de talent!
    Lou

    Posté par Au gré du marché, samedi 20 novembre 2010 à 18:36
  • magnifique !! bravo !!
    bises

    Posté par cecile, samedi 20 novembre 2010 à 19:33
  • Hélène: merci!

    Tatieva: désolée je ne peux pas maitriser ces paramètres... Mais l'essentiel est qu'elle arrive, même avec un peu de retard

    Posté par loukoum°°°, samedi 20 novembre 2010 à 19:43
  • Je suis baba devant ce gâteau, je n'arrive pas à imaginer que l'on puisse réaliser ça dans une cuisine... Avoue ta as un labo de pâtisserie juste derrière ta cuisine...

    Posté par Le citron, samedi 20 novembre 2010 à 20:39
  • Quelle beauté! On peut passer commande pour les fêtes de fin d'année?

    Posté par Aurélie, samedi 20 novembre 2010 à 21:08
  • Bravo pour ta créativité! Les saveurs sont fraiches et toute en légèreté! Tu as du goût et ça se voit! C'est les copains qui ont dû être ravis!

    Posté par Gen, samedi 20 novembre 2010 à 21:18
  • Chapeau !

    Chapeau ! quelle merveilleuse leçon de pâtisserie ! Bravo pour la recette, les explications, l'organisation, les conseils d'achat....bref, tu as pensé à tout pour nous faciliter la tâche et nous encourager à nous lancer dans la réalisation de ce très bel entremet. Merci de mettre ton talent à notre disposition.
    Hafida

    Posté par Hafida, samedi 20 novembre 2010 à 22:04
  • Magnifique... tes entremets sont toujours incroyables! Bravo!

    Posté par Lola, samedi 20 novembre 2010 à 22:45
  • Encore un gâteau qui déchire sa race !...

    Posté par Véro, dimanche 21 novembre 2010 à 01:10
  • Un seul mot me vient : MA-GNI-FIQUE !
    Bravo, c'est une très belle réalisation qui mets l'eau à la bouche ....

    Posté par Cali, dimanche 21 novembre 2010 à 10:06
  • bravo

    bravo pour cette recette digne d'un professionnel

    Posté par mamaisontodo, dimanche 21 novembre 2010 à 10:40
  • Magnifique gateau ! tu as beaucoup de talent !

    http://emikiencuisine.blogspot.com/

    Posté par emiki, dimanche 21 novembre 2010 à 11:33
  • Le citron: j'avoue que j'aime beaucoup prouver aux gens que l'on n'a pas besoin d'une cuisine high tech pour réaliser de jolies choses. Pour ce dessert je pense qu'il est important d'avoir un grand four (mais ce n'est pas obligatoire) et je l'ai réalisé avec un petit fouet électrique qui doit avoir mon age (récupéré chez ma grand mère, ultra vintage) et deux plaques électriques.
    Ensuite il est certes recommandé d'avoir un peu de matériel particulier, j'en ai parlé dans le billet mais surement pas un labo
    Ah oui, une grande table ou un plan de travail c'est bien aussi sinon ça devient compliqué!

    Aurélie: je ne pense pas avoir le temps pendant les fêtes pour prendre des commandes mais à un autre moment, pourquoi pas!
    Mais je peux aussi plus simplement t'apprendre à le faire toi même :-p

    Hafida: j'ai essayé de tout faire pour qu'aucun frein de vous empêche de vous lancer!

    Posté par loukoum°°°, dimanche 21 novembre 2010 à 12:17
  • C'est grâce à toi que je m'étais lancée dans une génoise rayée pour le "défi pandan" de Marion et je l'avais réalisée avec bcp de plaisir et, je l'avoue, une grande satisfaction finale (ce n'est pas si souvent le cas alors je me permets cette auto-satisfaction...). La mienne était verte et marron mais je préfère encore tes couleurs et ces rayures plus fines. Quant au reste (mousses, parfums, décors...) tout semble parfait, exactement le genre d'entremets que j'adore.
    Tu me donnes très envie d'essayer.
    Bises!

    PS: Réussir à griller le moteur d'un kitchounet, alors là, tu fais fort!! Pâte à pain??

    Posté par Cécile, dimanche 21 novembre 2010 à 15:17
1  2    Dernier »

Poster un commentaire