Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

mercredi 3 novembre 2010

Pâtisseries orientales


montecaos_12 th__menthe_1


Un repas marocain (de petites pastilla aux cailles...), un dessert à trouver : j'ai décidé de me lancer dans les pâtisseries orientales. Je n'en avais jamais fait. Enfin si, une fois et ce ne fût pas glorieux : je devais être au collège, ma meilleure amie était venue passer la journée à la maison. Ça devait être un samedi ou un dimanche et mes parents étaient partis au cinéma. Dans l'aprem, comme on ne savait pas trop quoi faire et qu'on aimait bien ça, on a décidé de faire un gâteau. J'ai ouvert mon classeur et on a choisi un gâteau avec un magnifique glaçage blanc au rhum, recette découpée dans un magazine de ma mère. Nous avons suivi la recette à la lettre, grand mal nous en a pris puisque le gâteau fût immangeable : la recette préconisait d'utiliser 50cL de rhum (!!). 10cL dans le gâteau, 20cL pour l'imbiber après cuisson et 20cL pour un glaçage épais et consistant. On avait pas compris ce que l'on avait pu faire de faux, on a refait 36 000 fois les conversion cL vers mL mais c'était bien ça ; nous avions juste suivi trop bien la recette. La recette s'appelait "Le gâteau nantais" et cette histoire reste un si bon souvenir que je n'ai pas pu me résoudre à jeter cette coupure de presse de mon classeur, elle y est toujours avec la mention "Beaucoup trop de rhum! Infaisable. Cake pour alcooliques". Super déçues on n'a pas voulu baisser les bras et j'ai donc suggéré de faire des Montecaos. On a donc enchainé avec la réalisation des Montecaos jusqu'à ce que je réalise qu'il n'y avait pas assez d'huile de tournesol (c'était ma spécialité - au grand désespoir de ma mère - me lancer dans des trucs sans vérifier avant que j'avais tous les ingrédients sous la main). On s'est dit que l'huile d'olive ça le ferait moyen mais comme j'étais pleine de ressource (une vraie Mc Gyver de la cuisine!) j'ai eu la bonne idée de suggérer d'utiliser l'huile de tournesol d'un bocal dans lequel avait mariné des artichauts, il n'y avait plus d'artichauts dedans mais ma mère gardait le petit bocal au milieu des bouteilles d'huiles et de vinaigres. Je vous dis pas notre tête quand on a mordu dans les Montecaos au parfum d'artichauts. C'était vraiment pas notre journée. Mes parents ont bien rigolé en rentrant et aujourd'hui, on en rigole encore de ces gâteaux avec ma copine devenue pâtissière depuis!


escargots_12_copy

 

Montécaos

Quand j'étais petite, entre mon père et ses copains, il y avait assez souvent des paquets de pâtisseries marocaines qui arrivaient à la maison en même temps que les voyageurs défaisaient leurs bagages. Et moi j'adorai ça. Il faut dire que quand j'étais petite j'étais super super axée sucrée. Mon père préférait les cornes de gazelle mais avec ma mère c'était ces sablés super friables nos préférés! Super sableux (presque plus que les vannillekipferl) un peu étouffants pour certains mais trop bon en fait! Des biscuits très simples et très rapides à réaliser. J'ai choisi la recette de Nawal et c'était parfait!

4 mesures de farine
1 mesure de sucre
1 mesure d'huile neutre (tournesol)
Cannelle en poudre
(Pour une vingtaine de gros montécaos, j’ai utilisé un mug comme mesure)

Préchauffer le four à 180°C.
Dans un saladier mélange la farine, le sucre et l'huile ; ne pas pétrir la pâte, simplement la mélanger pour obtenir une pâte sableuse type crumble. Façonner des boules de pâte en compressant un peu de pâte dans le creux de votre main (si la pâte est vraiment trop sableuse, rajouter un peu d'huile). Façonner les boules de pâte en un dôme, déposer les biscuits sur une plaque du four recouverte de papier sulfurisé.
Saupoudrer le sommet des gâteaux de cannelle et cuire 10 à 12 minutes à 150°C. Il ne faut surtout pas trop les cuire sinon les biscuits durcissent (ils ne seront pas dorés au sortir du four). Sortir du four et laisser complètement refroidir avant de les manipuler.

 

montecaos_4

   

Escargots de Latifa

J'avais craqué pour ces magnifiques escargots découverts sur le blog de Céline: Le palais des délices. Ils étaient restés dans ma mémoire du coup, quand il fût question de pâtisseries orientales, je savais qu'ils seraient de la partie. Pour vous aidez, j'ai fait ce que je n'ai pas l'habitude de faire: des photos étape par étape. Ainsi le façonnage n'aura plus de secret pour vous. La pâte est superbe à réaliser (même si elle est un peu longue à étaler) car elle dégage une odeur enivrante avec le mélange de la vanille et de la fleur d'oranger! Après cuisson, ces escargots sont trempés dans du miel, ne zappez pas cette étape, les biscuits ne seront pas trop sucrés puisqu'ils ne contiennent pas d'autre source de sucre.

Pour une quarantaine de biscuits :escargots_15
Pour la pâte :

500g de farine
125g de beurre
2 bouchons d’extrait de vanille
1 bouchon d’eau de fleur d'oranger (= 4g)
1 œuf
Pour la farce :
300g de pâte de dattes (ça ressemble à ça - on en trouve dans certains supermarchés au rayon des fruits secs et il doit y en avoir dans les épiceries arabes)
1 bouchon d’eau de fleur d'oranger (= 4g)
Cannelle en poudre
Pour la finition :
200g de miel
Graines de sésame blond (facultatif)

Réaliser la pâte : mélanger tous les ingrédients puis y ajouter petit à petit de l'eau tiède (+/- 10 cuillères à soupe soit ½ verre) jusqu’à obtenir une pâte homogène. Pétrir la pâte sur le plan de travail puis l’emballer dans du papier film et laisser reposer 20 minutes à température ambiante.

Réaliser la garniture : étaler au rouleau à pâtisserie la pâte de dattes en un carré, avec les doigts, faire quelques petits creux, y verser l’eau de fleur d’oranger, saupoudrer généreusement de cannelle. Pétrir le tout pour répartir de manière homogène fleur d’oranger et cannelle. La pâte deviendra très malléable. En prélever des morceaux et les rouler en de petits boudins assez longs (diamètre des boudins : de 0,5 à 1 centimètre max – longueur : idéalement autour de 50 centimètres). Réserver.

Réaliser les escargots : étaler la pâte le plus finement possible, minimum en une abaisse de 50 x 35 centimètres. Disposer un des boudins de pâte de dattes sur la longueur du rectangle de pâte, à une des extrémités et l’enrouler de pâte (on obtient un boudin de pâte rempli de pâte de dattes). Pour faciliter le collage, on peut mouiller la pâte avec un peu d’eau à l’aide d’un pinceau. À l’aide de ciseaux, faire des entailles dans chaque boudin de pâte tous les centimètres jusqu’à un peu moins de la mi hauteur. Découper ensuite le long boudin en des petits boudins de 11 centimètres de long, rouler chaque morceaux sur lui-même, face coupée au ciseaux vers l'extérieur.
Répéter jusqu’à épuisement de la pâte et des boudins de datte.

escargot_MO2

escargot_MO4

Cuisson & Finition : préchauffer le four à 180°C. Déposer les escargots sur une plaque du four recouverte de papier sulfurisé, cuire 15 minutes : les biscuits seront juste dorés. Les laisser refroidir au sortir du four, pendant ce temps tiédir le miel pour qu’il soit bien liquide, y tremper recto verso les escargots les uns après les autres puis les reposer sur une grille (le mieux est de prévoir de mettre une feuille de papier sous la grille, le miel va couler ça vous facilitera le nettoyage), vous pouvez les saupoudrer de sésame si vous en avez envie. Laisser longuement égoutter sur une grille et laisser totalement sécher avant dégustation.

escargots_13_copy escargots_11_copy

 

 

torsades_3

 

Torsades aux amandes

Cette recette a aussi été choisie sur le Palais des Délices. Cette recette "fait" moins orientale mais elle a eut un vif succès auprès de certains ;) Dans la recette initiale les torsades sont plus larges, saupoudrées d’amandes concassées puis trempées dans du miel. J'ai zappé le trempage dans le miel et au lieu de les saupoudrer d'amandes, je les ai saupoudrées de cassonade.

Pour 20-25 torsades :
Pour la pâte :
250g de farine
100g de beurre fondu
+/- 50g d’eau tiède
1 bouchon d’eau de fleur d'oranger (= 4g)
Pour la farce :
250g de poudre d'amandes
100 g de sucre semoule
½ cuillère à café d'extrait d'amandes amères
2 œufs
Pour la finition :
1 œuf battus
3-4 cuillères à soupe de cassonade

Préparer la pâte : mélanger la farine avec le beurre fondu. Ajouter l’eau de fleur d’oranger à l’eau et l’ajouter petit à petit au mélange farine & beurre pour obtenir une pâte souple, non collante et malléable. Emballer la pâte dans du papier film et laisser reposer 10 minutes à température ambiante.

Préparer la farce : mélanger la poudre d’amande, le sucre et l’extrait d'amandes amères ; ajouter les œufs, bien mélanger pour avoir une préparation homogène. Réserver.

Réaliser les torsade : séparer la pâte en deux boules égales, les étaler, l’une après l’autre, en un rectangle  d’environ 20 x 35 centimètres. Étaler la pâte le plus finement possible. À l’aide d’un pinceau, napper l’un de ces rectangle d’œuf battu puis garnir de la farce aux amandes. Lisser pour avoir une épaisseur homogène de farce. Tartiner la farce d’œuf battu avec un pinceau puis déposer dessus le deuxième rectangle de pâte. Appuyer pour bien tasser la farce.
Préchauffer le four à 190°C. Avec un couteau, découper les côtés du rectangle de façon nette puis détailler dans la largueur du rectangle, des bandes de 1 centimètre de large. Dorer chaque bande recto/verso puis l'entortillonner sur elle-même. Déposer chaque torsade ainsi obtenue sur une plaque du four recouverte de papier sulfurisé. Répéter l’opération jusqu’à épuisement puis saupoudrer toutes les torsades de cassonade. Cuire 15 minutes à 190°C.


torsades_1 torsades_2

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés

Commentaires

    Je n'ai que 2 mots à dire : MIAM MIAM

    Posté par Lucette, mercredi 3 novembre 2010 à 09:01
  • Superbes !

    Que de boulot, mais elles sont superbes ! Avec le petit thé à la menthe que demander de mieux...
    Bonne journée.

    Posté par Christophe, mercredi 3 novembre 2010 à 09:14
  • Elles sont magnifiques tes patisseries!...et réalisées avec beaucoup de minutie! Bravo!

    Posté par Toque et Popote, mercredi 3 novembre 2010 à 09:14
  • Mademoiselle Loukoum°°° ... Vous me faites Très Très Plaisir de bon matin en mettant à l'honneur mes petits Montécaos Familiaux, puisque c'est la recette de mon Arrière Grand-mère qui m'en faisait toute petite, puis ma Maman a prit le relais
    Elles seraient vraiment flattées de les voir si Beaux, Dodus à souhait et surtout ici Chez Toi !
    Grosses Bizzz et à très Bientôt Merci ...

    Posté par Nawal, mercredi 3 novembre 2010 à 09:23
  • oh les torsades me donnent envie!
    tout le reste aussi

    Posté par SaRaH, mercredi 3 novembre 2010 à 09:54
  • Tu es plus courageuse que moi! Je fais souvent de la cuisine marocaine mais je ne me suis jamais lancée dans la pâtisserie que pourtant j'adore... A Marrakech j'en mangeais tous les jours (bonjour la balance!).Belle réussite!

    Posté par Dominique, mercredi 3 novembre 2010 à 09:59
  • Les escargots sont tout bonnement magnifiques ! J'adore les pâtisseries orientales (je ne résiste pas au mélange de la date, du miel, de l'amande et des épices) mais ma géographie corporelle en souffre à chaque fois !

    Posté par L'étudiante, mercredi 3 novembre 2010 à 10:21
  • Comme d'habitude de très jolies photos (j'suis jalouse, en plus le mien est cassé), et les recettes me donnent juste envie de me faire un tea time à la mode orientale...

    Posté par Miss Crumble, mercredi 3 novembre 2010 à 10:40
  • Oh les bons souvenirs!

    Quel beau billet qui fait remonter à la surface plein de bons petits souvenirs...je suis une fan absolue des Montécaos...mais n'ai jamais retrouvé le goût de ceux achetés enfant à "la Princière", et en ce moment je suis bien trop fainéante pour me lancer en cuisine...si je me "défainéantise" je suivrais votre recette, et aussi celle des torsades...!

    Posté par Marie, mercredi 3 novembre 2010 à 10:42
  • j'en ai l'eau à la bouche......bien sûr !

    C'est terrible chaque fois que je passe ici, mes papilles sont en mode hyper salive

    J'ai hâte d'être livrée (soon soon!) de mon four pour pouvoir tester toutes ces alléchantes pâtisseries.

    PS pour la mention cuisine sur le CV, j'hésite largement

    Posté par s@lv@m, mercredi 3 novembre 2010 à 11:42
  • Nawal: merci à toi d'avoir partagé cette recette familiale!

    Dominique: je n'ai aucun mérite, c'est tout ce que j'avais à faire pour ce repas

    Miss Crumble: mince, comment t'as fait pour le casser?

    Posté par loukoum°°°, mercredi 3 novembre 2010 à 11:54
  • Tout est parfait et beau Bravo !
    juste une chose Moi je dirai que c'est des gâteaux maghrébins et non orientales

    Posté par Paprikas, mercredi 3 novembre 2010 à 12:07
  • très belles photos, c'est très appétissant.

    Tu es sélectionnée pour le prix des blogeuses de elle, catégorie cuisine :
    http://www.elle.fr/elle/Site/Grand-Prix-des-Blogueuses-ELLE-2010/A-gagner

    tu le savais ?

    Posté par Orchidée, mercredi 3 novembre 2010 à 12:53
  • Moi j'adore les Montécaos, c'est tout simple mais tellement bon, à chaque que je passe devant une pâtisserie orientale il faut que je m'en prenne deux ou trois !

    Posté par Michael, mercredi 3 novembre 2010 à 13:03
  • Paprikas: tu as raison, c'est très maghrébins et je ne sais pas si en orient ils confectionnent le même type de pâtisseries qu'au maghreb. Mais c'est un abus de langage fréquent de nommer ces gâteaux "pâtisseries orientales"

    Orchidée: oui, la rédaction de ELLE m'a envoyé un mail dans la matinée (mais merci d'avoir pensé à me transmettre l'info, c'est sympa!)

    Du coup, si vous voulez voter pour moi, c'est ici:
    http://www.elle.fr/elle/Site/Grand-Prix-des-Blogueuses-ELLE-2010/%28blog%29/beau-a-la-louche

    Posté par loukoum°°°, mercredi 3 novembre 2010 à 13:09
  • Le transport en avion ce week-end pour Berlin aura eu raison de mon cher appareil;un petit "ouf", faut "juste" changer l'objectif

    Posté par Miss Crumble, mercredi 3 novembre 2010 à 13:47
  • Loukoum°°° je suis revenue en Gourmande et suis émue à la lecture du commentaire de Marie qui se remémore de "Bons souvenirs" ...
    Je me demande si elle parle de la même "Princière" celle de mon enfance Algéroise puisque cette recette est celle de mon Arrière Grand-Mère qui était Algérienne
    ça me rendrait limite nostalgique ce joli post et les commentaires hihihi !
    A Bientôt

    Posté par Nawal, mercredi 3 novembre 2010 à 13:47
  • Tu ne fais jamais rien a moitie toi!
    J'adore l'histoire des montecaos au gout d'artichaut, tres drole.

    Posté par gracianne, mercredi 3 novembre 2010 à 14:25
  • Génial!
    Je me lance, pour ma part, en ce moment dans les pâtisseries asiatiques salées. Tes petites douceurs sont très inspirantes.

    Posté par Citron, mercredi 3 novembre 2010 à 14:52
  • Com codé

    Parce que j'allais dire exactement la même chose que Gracianne!
    (du coup juste pour te dire aussi que si ça vous dit toujours, je vais demander à Tpp si on pourrait faire ça)

    Posté par patoumi, mercredi 3 novembre 2010 à 14:56
  • Les montécaos sont d'une simplicité désarmante, il faut que j'essaye ! Pas aujourd'hui, je n'ai plus de sucre, j'ai tout donné aux colibris après le cyclone.

    Posté par La fourmi, mercredi 3 novembre 2010 à 15:54
  • Restaurant à Strasbourg

    Bonjour,
    Je ne savais pas où laisser mon message, désolée...j'espère que cela ne sera pas dérangeant.
    Je vais venir à Strasbourg avec mon chéri le 18 décembre prochain. Je voulais connaitre un restaurant typiquement alsacien où nous pourrions manger des plats savoureux pour un budget de 20-25 euros par personnes. J'imagine que tu dois avoir de bons plans. Merci de me tenir informer de tes idées très subtiles et bien pensées.
    Cordialement
    Merci
    A très bientôt
    Sylvaine

    Posté par sylvaine, mercredi 3 novembre 2010 à 16:13
  • hum tout ça me rappelle de super souvenirs d'enfance, quand à la fin du Ramadan, des dames du quartier venaient faire cuire ces délicieuses pâtisseries dans le four de mon boulanger de papa... et qui ne manquaient pas de nous laisser ces offrandes ! J'adôôre ! Tu t'es débrouillée comme une chef !

    Posté par Fabie, mercredi 3 novembre 2010 à 17:21
  • Ma bannou! que c'est bon!

    Une super copine, Anne a eu la super idée de m'envoyer ton blog. j'ai bavé devant comme une dingue et illico je suis allée faire des escargots, ils sont au four je vous dirai des nouvelle. Merci et à plus

    Posté par Beya, mercredi 3 novembre 2010 à 17:35
  • je sens que mon prochain essai de pâtisserie orientale sera le montecaos...j'avais testé une fois la fabrication de makrouts mais avais utilisé de la semoule de couscous, la seule dans mes placards......sensation très bizarre de croquant sous la dent......

    Posté par Babeth59, mercredi 3 novembre 2010 à 17:37
  • Incredible

    What an incredibles desersts... I loved them all. Hope Will be able to do at home as fine as you did. Thanks for the recipe, and have a nice week.

    Posté par J., mercredi 3 novembre 2010 à 17:38
  • Il y a belle lurette que je ne trempe pratiquement plus mes patisseries dans du miel (de toutes façons tjs coupé d'eau et d'eau de fleur d'oranger, géranimum ou de rose) ; quand je pratique avec des européennes je ne zape pas le mélange miel/eau qui me parait INDISPENSABLE mais je passe légèrement le mélange au pinceau afin d'éviter l'imprégnation totale et laisser apprécier le goût des amandes ou des fruits !

    Posté par rennette, mercredi 3 novembre 2010 à 21:15
  • j'ai oublié de te féliciter de ces essais réussis visiblement !

    Posté par rennette, mercredi 3 novembre 2010 à 21:15
  • Je ne suis pas très fan des pâtisseries au miel, fleur d'oranger et tralala mais j'admire tes réalisations et merci pour le pas-à-pas sur les escargots. Ils sont magnifiques et je me dis que cette technique peut finalement être utilisée pour d'autres créations culinaires

    Posté par Nouk, jeudi 4 novembre 2010 à 09:22
  • J'ai voté pour toi^^
    Tu me fais trop rire avec tes déboires de jeunesse en pâtisserie, moi aussi j'ai connu ça avec ma meilleure amie: on avait voulu faire une brioche et on avait utilisé de la levure chimique, on ne comprenait pas pourquoi ça ne levait pas...
    J'avais tenté des montecaos il y a quelques années mais j'avais été déçue, du coup du me donnes envie de retenter...

    Posté par Pralinette, jeudi 4 novembre 2010 à 11:12
  • Miss Crumble: tu l'as fait voyager en soute?

    Nawal: contente que les commentaires te fassent voyager!

    Gracianne: je trouve que ce genre de choses c'est toujours plus sympa quand il y en a trois ou quatre de différents

    Citron: les pâtisseries asiatiques salées? je ne connaissais pas!

    Patoumi: j'adore tes com codé!
    Ici toujours partants (++++) pour faire ça.

    Sylvaine: je vous laisse choisir ce qui vous plaira ici:
    http://beaualalouche.canalblog.com/archives/2007/10/20/6146681.html
    Il y a :
    - La Vince'Stub
    - Le Bürestubel (mais c'est pas à Strasbourg même - il faut une voiture)
    - Hailich Graab ou le Saint Sépulcre
    - La corde à linge
    Sinon, je connais moins bien et ne connais pas les gammes de prix:
    Le clou (plus cher), le tire bouchon et le caveau Gurtlerhoft

    Beya: ils étaient bons?

    renette: merci pour l'info. Je ne trouvais pas du tout que ça faisait trop avec les escargots qui ne sont pas du tout sucré d'une autre façon. Par contre comme les torsades étaient déjà pas mal sucrées je ne me voyais pas les tremper en plus dans du miel.
    Je voulais aussi d'abord les napper au pinceau mais c'était trois fois plus long que de les tremper direct dans la casserole de miel alors j'ai laissé tomber
    Merci pour l'info, je ne savais pas que l'on pouvait couper le miel ) l'eau, j'aurai eu peur que ça ramollisse les pâtisseries.

    Nouk: moi je ne les aime pas toutes mais je dois dire que ces petits escargots sont très fins et délicats.

    Pralinette: merci!

    Posté par loukoum°°°, jeudi 4 novembre 2010 à 11:35
  • j'ai toujours trouvé que les pâtisseries orientales étaient avant toute chose un plaisir des yeux... j'ai moult collègues qui en ramènent à la fin du ramadan, c'est terrible
    en tous cas tes anecdotes de début de papier m'ont fait bien rire, et rappelé des moments similaires...

    Posté par vanessa, jeudi 4 novembre 2010 à 11:50
  • Oui c'est souvent magnifique et la plupart requièrent une grande patience!

    Posté par loukoum°°°, jeudi 4 novembre 2010 à 12:04
  • en fait tu fais un sirop type sucre et eau mais cette fois avec du miel et eau de fleurs ou eau (pour ceux qui n'aiment pas les arômes des eaux distillées... )
    ainsi tu crées un sirop toujours sucré et miellé mais "moins fort".. et hop tu passes le pinceau
    c'est du boulot mais ca vaut le coup et en plus avec l'habitude tu vas vite...
    en esprit, il faut se rappeler qu'en général on ne bosse pas toute seule, on partage la tâche entre amies, voisines ou famille... et on en fait plein d'un coup...
    as-tu remarqué que je parle d'eau de géranium très utilisée en Tunisie..

    Posté par rennette, jeudi 4 novembre 2010 à 12:14
  • Merci pour les infos complémentaires!
    C'est sûr que la cuisine c'est plus convivial et rapide quand on est plusieurs en cuisine
    Je connais l'huile essentiel de géranium, mais pas l'eau.

    Posté par loukoum°°°, jeudi 4 novembre 2010 à 12:23
  • Je connaissais les montecaos car en Espagne, c'est le biscuit de Noël, par contre les escargots, pas du tout et j'aime beaucoup l'astuce pour couper les bords.

    Posté par Anne, jeudi 4 novembre 2010 à 13:34
  • Magnifiques ! Ca me donne faim, surtout les petits torsades ...

    Posté par Ellen, jeudi 4 novembre 2010 à 17:59
  • Bonjour, bravo pour ces recettes ! Je crois que je vais tester le torsade aux amandes, ca a l'air délicieux ))))))

    Posté par Elsa, jeudi 4 novembre 2010 à 19:25
  • Ça alors, nous avons dû tomber sur la même recette de gâteau nantais immangeable (moi aussi j'ai recalculé avant de vider ma bouteille de rhum !). A noter qu'il devient mangeable si on le laisse s'éventer pendant un ou deux jours. Mais personnellement je préfère me rabattre sur la recette de ma belle-mère: beaucoup plus raisonnable en rhum et parfaite !

    Posté par I., jeudi 4 novembre 2010 à 20:17
  • Quel travail! C'est toujours très long à réaliser et si vite dévoré! Parce que les pâtisseries orientales et moi.. miam miam!

    Posté par Gen, jeudi 4 novembre 2010 à 21:34
  • Joli !

    Très belle page qui me donne envie de me lancer dans un style de pâtisserie que je n'ai jamais essayé. Exactement ce qu'il me fallait.

    Posté par Michèle, vendredi 5 novembre 2010 à 07:10
  • Super le tutorial pour les escargots : je ne connaissais pas ceux là.

    Posté par Macaronette, vendredi 5 novembre 2010 à 07:42
  • humm, c'est très alléchant tout ça!bravo, c'est très réussi!

    Posté par anaïck, vendredi 5 novembre 2010 à 07:56
  • (Je croyais avoir laissé un commentaire... mais non...)

    Quand on voit ce que ta copine et toi êtes devenues, ça peut donner de l'espoir à n'importe qui

    Moi aussi, je vote pour toi tous les jours

    Posté par Mingou, vendredi 5 novembre 2010 à 11:07
  • I: moi je ne connaissais pas le gâteau nantais et du coup je n'en ai plus jamais refait!

    Mingou: merci! C'est vrai qu'il ne faut jamais désespérer
    Mais il faut voter pour toi! (ça ne te donne pas envie de revenir sur LBP?)
    Je suis trop contente que tu sois dans le lot avec moi, c'est top!

    Posté par loukoum°°°, vendredi 5 novembre 2010 à 22:42
  • Mais oui, je vote pour moi.
    Mais ça ne m'empêche pas de voter pour toi aussi

    Posté par Mingou, vendredi 5 novembre 2010 à 23:08
  • je craque pour ces pâtisserie surtout les Montecao !!!
    j'aime bcp l'esthétique visuel des escargots de Latifa !

    Posté par féenoménale, dimanche 7 novembre 2010 à 18:34
  • Jamais je n'oserais me lancer dans la confection de pâtisserie orientales ; je suis bien trop incapable de faire des choses aussi bonnes que ce qu'on me rapporte régulièrement du Maroc.
    Bravo en tout cas, tes réalisations sont sublimes et sans doute délicieuses!

    Posté par Lilith, dimanche 7 novembre 2010 à 20:09
  • Les montecaos je faisais ca quand j'etais plus jeune, tu me donne envie de m'y remettre. Avec un petit the l'aprem. Par contre la pate de date... j'ai peur d'avoir du mal a trouver par chez moi, il faut que je cherche comment la faire.

    Sinon je voulais juste dire que ce que j'adore avec ton blog c'est justement que toutes les recettes ont une histoire. Pour moi c'est ce qui fait la difference des livres de cuisines classiques et ceux que j'aime feuilleter.

    Posté par Cécy, mardi 9 novembre 2010 à 19:58
  • Ca rappelle les vacances... et c'est tellement bon !

    Posté par Mère et Filles, mercredi 10 novembre 2010 à 17:52
1  2    Dernier »

Poster un commentaire