Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

vendredi 18 juin 2010

Books for cooks - Summer 2010

Les vacances arrivent... ceux qui ne partiront qu'au mois de septembre considèrent que c'est encore bien loin, mais je sais de source sûre que pour certains, le départ approche - et d'autres sont déjà entrain de bronzer au bord de la piscine! - du coup je me suis dis que je vous préparerais bien une petite liste d'une quinzaine de bouquins que vous pourriez glisser dans votre valise pour avoir un peu de lecture à la plage, dans le train ou dans le transat... Le choix est vaste, normalement, il y en a pour tous les goûts... Et puis au cas où vraiment vous trouviez cette sélection complètement naze, vous pouvez toujours vous réfugier dans ma bibliothèque idéale qui regroupe mes livres de cuisine préférés...

Pain : transformations et recettes de Julien Madéroupain
Un livre original et un concept ludique qui m’a donc fort logiquement intéressée (quand on peut s’amuser un peu avec la nourriture et la détourner, généralement je réponds présente). Ce n’est pas – du tout – un livre de recettes autour du pain, c’est plutôt un manuel du petit bricoleur sur comment jouer avec le pain, comment le transformer, le métamorphoser, lui donner une autre vie. Julien Madérou, designer culinaire, appelle ça « la menuiserie du pain », il nous propose dans son livre 15 « transformations », 15 découpes de pain pour transformer par exemple une belle tranche de pain de mie en un coquetier éphémère et mangeable (la photo de couverture du livre). À chaque fois, chaque découpe est soigneusement expliquée avec moult détails et photos à l’appui. Et chaque idée de découpe est accompagnée de 2-3 recettes pour l’accommoder ou l’accompagner. Moi les deux idées que je préfère c’est d’abord le « sandwich imperméable » : fabriquer une boîte en pain que l’on garnit de ce que l’on veut (mais j’aime bien l’idée de Julien d’un mélange poulet – pomme granny – carotte – mangue – coco et co.) et aussi le « Petit pain transpercé » : un petit pain tranché jusqu’à mi profondeur, dont on découpe une tranche sur deux pour les remplacer par une garniture (alternance de tranches de tomates et de mozza par exemple). Ses mouillettes découvertes sont très sympa aussi et comme rien ne se perd, il y a aussi des idées pour utiliser sa chapelure maison !
Pour qui ? Les manuels qui aiment s’amuser et jouer avec la nourriture !
Des photos ici et le blog de Julien Madérou, Dessine moi un objet.


Carnet de correspondances - Mes accords de goûts de Julie Andrieu
andrieuCe n’est pas un livre de cuisine comme on en a l’habitude, c’est plutôt un guide, une béquille dans les moments de doute ou en cas d’absence totale d’imagination. Julie Andrieu liste environ 150 produits de consommation courante (fruits, légumes, poissons, viandes, condiments…) et suggère pour chacun d’eux des « accords de goûts », des mariages parfaits avec des épices, des herbes, des condiments, des fruits frais ou secs, des fromages ou des produits laitiers, des viandes etc…
C’est le seul bouquin de Julie Andrieu que j'ai dans ma bibliothèque (ses autres livres n’ayant absolument pas retenu mon attention) et je l’utilise régulièrement. Je l’ouvre à la page de l’ingrédient que j’ai dans mon frigo et que je ne sais pas vraiment comment accommoder ou quand j’ai une idée de recette en tête mais que je trouve qu’il manque le petit truc en plus qui apportera un peu de pep’s au plat. Le livre liste à la fois les associations basiques/classiques (fruit de la passion & coquille St Jacquesfraise & rhubarbecourges & lardonsboudin & pommechocolat au lait & noisette) et des choses plus incongrues (chocolat noir & pastèque – châtaigne & grenade – banane & parmesan – figue & anchois – haricots verts & pèche) et c’est très bien : il y en a pour tous les jours : ceux où l’on recherche le réconfort des mariages déjà testés et approuvés et ceux où l’on souhaite s’aventurer dans des sentiers plus excentriques. Le livre est aussi parsemé de recettes de chefs qui illustrent certaines associations ou en suggèrent d’autres mais c’est anecdotique et je pense qu’il faut vraiment considérer ce livre comme un répertoire non-exhaustif d’accords de goûts et non pas comme un livre de recettes. C’est vraiment un très chouette livre, le concept m’a tout de suite séduite, c’est un livre un peu comme une botte secrète à conseiller à toutes vos copines, que se soit pour la cuisine de tous les jours ou pour les dîner festifs ! En plus vous pouvez faire comme moi : l’enrichir de vos accords parfaits !
Seul reproche: les associations ne fonctionnent que deux par deux alors que j'aurai aussi aimé y retrouver des associations plus complexes autour de 3-4 ingrédients ou parfums et on note aussi une erreur de mise en page grossière: le texte de présentation de l'avocat se retrouve copié collé à deux reprises dans le livre: pour l'avocat et pour... la truffe blanche! Mais heureusement, c'est bien les associations avec la truffe blanche que l'on retrouve ensuite...
Pour qui ? Ceux qui savent cuisiner mais qui veulent découvrir de nouvelles pistes à explorer.

Le gâteau au chocolat de Victoire Paluel-Marmontchoco
Ce qu’il y a de fascinant avec la pâtisserie - et qu’on ne retrouve pas en « cuisine » - c’est qu’en utilisant à chaque fois de la farine, du sucre, des œufs et du beurre mais selon des proportions, des préparations, des mélanges et des cuissons différents, on peut préparer mille et un gâteaux complètement opposés… Avouez que ça a un côté un peu magique ! Pour les gâteaux au chocolat, c’est pareil avec en plus du chocolat dans la liste des ingrédients… Personne n’aime le même gâteau au chocolat que son voisin et on n’a pas toujours envie du même type de gâteau au chocolat : je trouve qu’il n’y a rien de plus rageant que d’avoir envie d’un fondant et de se retrouver avec un gâteau mousseux (et vice versa même si moi je préfère toujours les fondants aux mousseux ^^).
En fait, tout ça n’est pas magique, c’est juste chimique et Victoire Paluel-Marmont, biochimiste, a écrit le livre inespéré, celui dont rêvaient sans le savoir tous les accros du gâteau au chocolat ! Dans ce livre, elle détaille chaque ingrédient de base (rôles respectifs du jaune et du blanc d’œuf, du beurre, de la farine – et sa substitution par de la Maïzena ou de la poudre d’amandes - du sucre, de la levure chimique…), dissèque les étapes de préparation (Tout savoir sur les œufs montés en neige, pourquoi fouetter les œufs avec le sucre avant d’ajouter le beurre ? etc.). Elle partage aussi les secrets de la cuisson et des fours, diserte sur l’influence de la forme et du matériau du moule utilisé… Bref, rien ne lui échappe et rien n’est laissé au hasard. Après toutes ces explications simples et didactiques, le livre propose des recettes inratables de chaque « basique » (moelleux, mousseux, nuage, fondant, coulant, brownies, cake, génoise) ainsi que des variantes et des recettes alternatives (moelleux sans beurre, moelleux au micro onde…). Le livre s’achève en beauté sur un superbe tableau récapitulatif et comparatif des quantités de chaque ingrédient pour chaque texture. Je trouve ça extra. L’idée est géniale.
J’ai vraiment craqué pour ce livre, certes mon net penchant pour le chocolat et des études scientifiques ne doivent pas y être pour rien, mais je pense qu’il est destiné à tout fan de gâteau au chocolat, scientifique ou pas, d’ailleurs je l’ai déjà offert à deux copines pour leurs anniversaires et c’est typiquement le genre de bouquin que je vais encore offrir! Je pourrais vous dire que c’est un livre de cuisine moléculaire à destination de toutes les ménagères mais je crains que le terme de « cuisine moléculaire » en fasse fuir quelques uns parmi vous, ils auraient tord. Ici il n’est pas question d’additifs, de seringues ou autres fioles mais de comprendre : comprendre le pourquoi du comment pour réussir à réaliser le gâteau au chocolat qui sera exactement comme celui dont on a envie ! Cerise sur le gâteau, le livre est d’un petit format super maniable et il est illustré de photos très sobres totalement adaptées aux propos du bouquin je trouve.
Bref, si vous vous êtes déjà demandé quel était le moment adéquat pour démouler un gâteau, pourquoi certains gâteaux ont une croûte et d’autres pas, s’il valait mieux beurrer, fariner ou sucrer le moule avant d’y verser la préparation, pourquoi dans certains gâteaux on monte les blancs en neige et dans d’autres non, l'influence des quantités de farine dans un gâteau ou qu’est ce que ça va changer si vous diminuez les quantités de beurre… ce livre est pour vous !
Pour qui ? Les fanas de gâteaux au chocolat qui aiment comprendre le pourquoi du comment !

Racines : Du raifort au navet du Pardailhan de Laurence Salomonracines
Je ne suis pas une fan-folle de Laurence Salomon : j’aime bien ce qu’elle fait mais je garde un peu mes distances ; disons qu’elle ne m’avait pas complètement conquise avec son livre «Fondre de plaisir ». Son dernier opus sur les légumes racines m’a beaucoup plus séduite. Je l’attendais assez impatiemment car je n’ai pas vraiment été élevée avec des légumes racines dans mon assiette (exception faite de la carotte, forcément). Betteraves, céleris, navets et autres salsifis ne passaient pas souvent (jamais ?) entre les mains de ma mère et du coup je me retrouve un peu idiote face à eux quand je veux les cuisiner. Et encore, je ne vous parle pas des rutabagas, scorsonères ou cerfeuils tubéreux - de toutes façons même si ma mère avait voulu nous en mettre dans nos assiettes à l’époque elle aurait eu le plus grand mal à en dénicher. Au fil du temps, j’ai appris toute seule à me dépatouiller avec certaines racines (panais et topinambours notamment) mais je ne demande qu’à découvrir les autres, histoire de survivre en hiver quand les étals de légumes se suivent et se ressemblent. Laurence Salomon propose donc des façons de cuisiner 45 variétés de légumes racines. Bon, il faut quand même noter que certains des légumes du bouquin sont tout bonnement introuvables pour une personne lambda (cad qui ne fait pas ses courses chez Joël Thiébault, ce qui avouons le n’est pas donné à tout le monde). Au rang des « critiques », je n’aime pas trop la typo (recettes surlignées en couleur) mais ça c’est une question de goût et je ne suis pas super enthousiasmée par les bouquins qui suggèrent un équipement "high tech" (ici des trucs super exotiques du genre déshydrateur, centrifugeuse ou rouet à légumes) mais on peut quand même fort heureusement se débrouiller sans. Ce sont des petits détails car globalement le livre m’a vraiment plu et il y a une belle liste de recettes appétissantes, originales et inventives… Par exemple « Betteraves en croûte de sel au poivre de Sichuan rose et caramel d’agrumes » ou pour rester dans le même genre « Carottes en croûte de sel à l’huile d’argan et jus de grenade » ou encore les très chics « Ravioles au curcuma et radis noir, velouté de carotte aux lentilles corail » ou « Brioche safranée au pollen et cerfeuil tubéreux, tomme de brebis et confiture de cerfeuil au miel ».
Pour qui ? Ceux qui ont envie de découvrir d’autres légumes, d’autres façons de les cuisiner et qu’on n’ont pas peur des ingrédients un peu étranges et exotiques.

Du bon usage des ustensiles de Martine Camillieri et Sonia Ezgulianustensiles
Pourquoi la râpe ne servirait que pour les carottes râpées ? Pourquoi la douille à pâtisserie serait-elle toujours utilisée avec la poche à douille ? Pourquoi ne mettre que de l’ail dans un presse ail et cantonner le vide pommes aux trognons ? Oubliez tout, oubliez les usages vernaculaires en vigueur et sortez les ustensiles que vous avez oubliés au fond de votre tiroir : Martine Camillieri et Sonia Ezgulian vont vous aider à les dépoussiérer avec leurs recettes amusantes, malines et appétissantes ! La moulinette à gruyère deviendra indispensable (même si elle n’a jamais cessé d’être un must have chez moi : j’ai été élevée avec !) pour mitonner des nuages de pomme de terre, vous sortirez votre gaufrier pour fabriquer des gaufres trompe l’œil en pain de mie et grâce aux emportes pièces alphabet, le bouillon alphabet prendra de nouvelles tournures. Vous rendrez aussi compte que l’achat d’une boule à épices est résolument indispensable et découvrirez l’existence du presse steak haché ! Vous connaissez mon penchant pour la cuisine qui s’amuse sans se prendre au sérieux, ce livre – et quelques autres de cette liste – en est la parfaite illustration !
Pour qui ? Celles qui aiment jouer avec les kitchen toys de leurs grand-mères et cette approche très ludique de la cuisine devrait ravir les bambins !

Tout Pistache de Simona Restivopistache
Un livre peut être plus classique que les précédents, moins conceptuel mais tout aussi gourmand qui rassemble près d’une centaine de recettes à base de pistache, salées comme sucrées. J’aime beaucoup les livres thématiques autour d’un ingrédient, à la manière des dix façons de préparer de l’épure ; celui ci traite donc de la pistache et il est plein de bonnes idées. Personnellement, j’ai un net penchant pour les suggestions salées : « Crêpes en tagliatelle, asperges vertes et pistaches », « Calamars farcis aux pistaches », « Lasagnes très pistache » ou « Gnocchis di polenta aux pistaches ». Ce qui est appréciable c’est qu’on peut y trouver des idées pour le quotidien comme pour les jours où on veut en faire un peu plus et les recettes utilisent les pistaches sous toutes leurs formes (huile, poudre, pâte, pistaches mondées…). Grande influence italienne dans les recettes, normal, Simona Restivo est ambassadrice de la pistache de Bronte. Dommage que face à des recettes sympas les photos soient d'une grande banalité.
Pour qui ? Les fans de pistaches forcément !

Gingembre, sugar and spice de Alice Hartginger
Comme « Tout pistache » ce livre se décline autour d’un ingrédient : le gingembre, qu’il soit frais, confit, cristallisé, en poudre ou en sirop. Une succession de 80 recettes illustrées par de très belles photos pour au final un très beau résultat et des recettes plus tentantes les unes que les autres : « Pêches pochées au gingembre et madeleines épicées », « Tarte à la rhubarbe et au mascarpone » « Sucettes glacées citronnelle – gingembre », « Glace à la noix de coco, au citron vert et au gingembre ». Aucun domaine de la pâtisserie ne passe à la trappe : cakes, gâteaux, tartes, biscuits, brownies, crèmes, glaces, confitures, friandes, chocolats, boisson… Plein de bonnes idées épicées !
A noter que toutes les recettes sont sucrées (d’où le titre du livre), ce qui est un peu dommage vu les merveilles que peu faire le gingembre dans les plats salés mais qu’importe, il y a aussi tant à faire avec le sucré…
Pour qui ? Les ginger addict forcément !

Sensing de Guy Martin sensing
D'habitude je ne suis pas une grande adepte des livres de chefs ; sans doute car souvent soit ils simplifient trop leurs recettes pour qu’elles soient adaptées à la ménagère de moins de 50 ans et du coup le résultat n'est pas aussi exceptionnel qu'il devrait l'être, soit ils ne simplifient rien du tout et avec une cuisine miniature et du matériel de base, je peux m'inspirer de leurs idées mais rarement les reproduire fidèlement chez moi ce qui est frustrant. Pourtant quand j'ai vu sur les étals de la librairie, le grand et imposant "Sensing" de Guy Martin (Le grand véfour), ma curiosité a été piquée et je l'ai ouvert et lentement feuilleté: j'étais sous le charme. Bien sûr, d'abord visuellement: le livre est beau, c’est presque plus un « beau livre » qu’un livre de cuisine de par son grand format, son prix (65 euros !), ses photos, sa tranche dorée… mais contrairement aux « beaux livres », il ne restera pas sur la table basse de votre salon à prendre la poussière: vous l'emmènerez forcément en cuisine tôt ou tard. J’avoue que je n’ai pas craqué pour ce bouquin tout de suite, mais quand quelques semaines plus tard je l’ai trouvé à -50%, je n’ai pas hésité et je ne le regrette pas !
Les photos de Michel Langot sont magnifiques et en décalage par rapport à ce que l'on a l'habitude de voir dans les livres de cuisine: pas de photos lisses de jolis petits plats sur des jolies petites nappes avec de la jolie petite vaisselle et pas non plus d'abondance de portraits du chef sous tous les angles, non ici on dirait des photos de mode: c'est sophistiqué, travaillé mais aussi très sensuel. Un traitement vraiment très intéressant de la photo culinaire. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le livre n’est pas radin en photos (parfois jusqu’à 5 photos en pleine page pour la même recette !). Mais quand même, ce qui m'a le plus convaincu c'est les recettes: si le livre contient quelques recettes très haut de gamme, terriblement séduisantes mais difficiles (impossibles ?) à réaliser à la maison (typiquement le terrible « Cube chocolat aux framboises et crémeux pequillo »), c’est une très nette minorité. Ce livre contient une foule de recettes qui ne nécessitent pas forcément une technique et du matériel de pro (« Coquilles St Jacques en carpaccio, mangue et fenouil » ou « Tagliatelles au safran, beurre à la coriandre et citron au sel »). De toutes façons, détail bien pratique, quand du matériel spécifique est requis, il est listé en même temps que la liste des ingrédients. Tout est très bien dosé, on y trouve quand même une touche de cuisine moléculaire (Les très tentantes « Billes fondantes de yaourt et amandes sur une pâte sucrée au thym citron ») mais en même temps on y trouve des recettes simplissimes comme les « Tranches de jambon cru séchées à la nigelle, pour œufs à la coque ».
Les recettes sont classées par textures et même si vous ne choisissez pas de suivre une recette complètement, vous y trouverez des idées, des associations, des éléments à copier: croquant (« Mille feuille chocolat, fruit de la passion et pavot »), mousseux (« Emulsion d’huile d’argan sur un cube de potiron au safran »), crémeux (« Mangue crémeuse à l’aneth et au ras el hanout, râpée de combava »), épicé (« Fougasse à l’ananas et maniguette »), croustillant (« Fines feuilles croustillantes à la coriandre pour un houmous de betterave »), sirupeux (« Carottes, navet et fenouils confits au gingembre, sauce soja et sésame »), chaud-froid (« Poêlée de cerises aux épices et glace au fromage blanc »), acidulé (« Tuiles au fruit de la passion, banane et tapioca ») et fondant (« Caramels mou au pamplemousse »).
Pour qui ? Ceux qui aiment de temps en temps passer du temps en cuisine et mettre les petits plats dans les grands.

Take Away de Jean François Mallettake_away
Ce n’est pas un livre de cuisine avec de jolies photos : c’est un livre de photos illustré de recettes ! J’aime beaucoup le travail du photographe Jean François Mallet, découvert notamment à travers la collection « Le vrai goût du… », sa façon si particulière de présenter les plats vivants et non pas comme une nature morte sur une jolie nappe à fleurs. Jean François Mallet définit son travail comme du « photojournalisme de cuisine » et son livre « Take Away » est un livre à part, un beau pavé de 500 photos et 120 recettes glanées dans 26 pays différents traversés ces dernières années par ce cuisinier devenu photographe ou plus précisément photographe globe trotteur. Un livre autour de la « Street Food », du « Take Away »… Spontanément quand on entend ces mots, on pense burger, hot-dog et autres stéréotypes du fast food à l’américaine. La réalité de la cuisine de la rue est cosmopolite, on la trouve partout et elle offre dans chaque pays des plats du quotidien, une cuisine populaire révélatrice de l’identité culinaire de chaque pays : les glaces et les pizzas italiennes, les stands de la place Djema el Fna, les raviolis asiatiques et autres dim sum de Shangai, le pho à Hanoï, les fish and chips en Grande Bretagne, les falafel au Liban, les chapatis en Inde, les takoyaki à Tokyo, les tapas espagnols, les stands des vendeurs de Bagel new yorkais et les fruits du marché de Boqueria à Barcelone…. Jean François Mallet nous offre de très beaux portraits, des vitrines de bouchers napolitains, des livreurs de petits plats et des vendeurs dans leurs échoppes brinquebalantes sur les trottoirs bondés… Les bols de soupe, ceux de nouilles se mélangent au kebab, aux beignets, aux empanadas, aux gargottes de bord de mer. On voyage des samossas aux brochettes en passant par les marrons chauds, les pommes d’amour et mention spéciale pour les « vendeurs  de crêpes bretonnes à Kyoto » ! J’y ai découvert des recettes jamais vues avant, des trucs très « spéciaux » et j’ai salivé à la vue des « Brochettes de calamars sauce satay » de Bangkok, des « Aumônières croustillantes de canard » du Vietnam ou du « Sandwich au pastrami » québécois… Si c’est un livre qui se regarde, il donne aussi envie de prolonger le voyage en cuisine, c’est sûr !
Pour qui ? Ceux qui aime les photos et la cuisine populaire (et exotique !) sans chichis mais pleine de saveurs !

La cuisine au thé de Sylvain Sendra & Carine Baudrycuisine_th_
C’est une amie qui me connaît bien qui m’a offert ce livre et ça m’a fait très plaisir qu’il me vienne d’elle. Ça faisait longtemps que j’attendais un livre qui m’expliquerait comment cuisiner avec le thé, celui-là n’explique peut-être pas au sens pédagogique du terme mais il donne tant de recettes (aussi bien d’entrées, de plats que de desserts), tant d’idées pour glisser du thé dans vos plats que c’est tout comme. Les recettes proposées sont peut être parfois un peu élaborées mais la plupart sont piles dans mes goûts : Tartare de saumon, émulsion de thé vert Sencha Ariake et julienne de citron confit (où le thé est infusé dans la crème de l’émulsion), Ravioles de langoustines à la crème de thé des fakirs (où l’on retrouve du thé à la fois dans la farce des ravioles et dans la crème mousseuse qui les accompagne), Soupe de pommes de terre au lard et Tarry Lapsang Souchong (ou le thé est dans la soupe) ou le Vacherin revisité, meringue au thé Fleur de Geisha, fraises gariguettes et glace vanille maison (où le thé, réduit en poudre, est incorporé aux meringues)… Avouez que ça fait envie non ? Le livre propose pour chaque recette une suggestion de thé pour l’accompagner et on retrouve aussi en début de bouquin les bases des accorts mets et thé. Le livre est abondamment illustré et pas uniquement de photo des plats, ce qui est plus qu’approprié pour un livre sur le thé, par contre je ne trouve pas la mise en page très judicieuse (une recette tient sur deux double pages et en cuisine si on peut éviter d’avoir à tourner la page du bouquin posé devant nous c’est mieux.)
Alors que ça pourrait être « désagréable » (au sens de publicitaire), j’apprécie que ce livre soit écrit en collaboration avec le palais des thés ou pour le palais des thés, ainsi il est relativement facile pour tout le monde de trouver le thé dont il est question dans les recettes. Quand il s’agit de thés « classiques » ont peu de toutes façons les dénicher partout, mais il aurait été rébarbatif que la plupart des recettes contiennent des mélanges ou des thés parfumés introuvables. Et il faut avouer - même si ce n’est pas ma source d’approvisionnement préférée en thé - que le palais des thé possède un réseaux de boutiques bien développé.
Pour qui ? Ceux qui aiment le thé et qui ont envie de le cuisiner.

C'est pas de la tarte de Fannie Denault ninnie
J’ai toujours beaucoup aimé la façon de cuisiner et les recettes de Ninnie du Blog « Mitaine Ecarlate », elle a vraiment une façon décomplexée et innovante de manier les ingrédients et de jouer avec les associations. Je savais que son livre serait à l’image des recettes de son blog et je n’ai pas été déçue, j’ai même été bluffée par le thème novateur du bouquin : les fonds de tarte. Depuis le temps que les cuisiniers comme les ménagères font des tartes, tous se posaient la question des garnitures mais pas un n’avait eu idée de jouer avec les fonds de tartes, de les rendre croquants, gourmands, parfumés, légers… Bref, de leur donner la vedette !
Dans son livre Ninnie décline une foule de fonds de tartes « différents » (comprendre : sans pâte à tarte) à base de graines, de céréales, de fruits secs, de fruits et de légumes… pour cuisiner tartes et tartelettes sucrées et salées. On y retrouve sa cuisine inventive, son goût pour les associations osées (mais toujours réussies); c’est un des livres les plus originaux dans son genre. Je suis prête à parier que vous vous approprierez rapidement les techniques et les idées de Fannie pour les décliner avec vos propres garnitures!
Mes recettes préférées : les « Tartelettes cheveux d’ange au chutney de tomates et de dattes », les « Tartelettes au quinoa soufflé, choco-framboises et pistaches » (celles de la couverture du livre - avouez que la photo donne envie non?) ou la « Tarte couscous chocolat-coco au citron vert »….
Pour qui ? Ceux qui on envie de changer des traditionnelles pâte sucrée/brisée/feuilletée/sablée…

carnet

 


Carnet de gourmandises de Sonia Ezgulian
Ce carnet de gourmandises de Sonia Ezgulian est petit, doux et poétique, quelques mots, beaucoup de polaroids, des couleurs, un voyage, une balade… Le charme du flou et des couleurs vintage des polaroids vous emmène en promenade sur les pas de Sonia Ezgulian… Je n’en dirais pas plus, c’est une surprise…
Pour qui ? Pour elle

 

 

Le cuisinier et le parfumeur de Jean-Marc Notelet et Blaise Mautinparfum
Jean-Marc Notelet, chef du restaurant Caïus et Blaise Mautin, parfumeur, travaillent dans la même rue, la rue d’Armaillé à Paris. De leur rencontre est né ce livre : le cuisiner fait sentir au parfumeur une épice, lui demande ce qu’il sent et ressent… Après réflexion, le parfumeur suggère des parfums, donne les notes de tête, de cœur et de fond et le cuisinier élabore un plat mariant les parfums en question avec l’épice. Par exemple, Blaise Mautin raconte ce qu’il ressent en sentant le poivre rouge du Kerala, ce que cette épice évoque en lui : son parfum sucré-fruité lui fait penser à une meringue, ensuite une touche de pruneau lui apparaît puis la vanille et enfin la tartelette aux myrtilles des souvenirs de ski. La note de tête est le pruneau, celle de cœur la myrtille et la note de fond la vanille. Suite à ces évocations, Jean-Marc Notelet élabore une meringue au poivre rouge du Kerala.
De la même manière, la fève tonka a une note de tête de crème anglaise, une note de cœur de blanc en neige et une note de fond de caramel praline… mais avec ces notes, le parfumeur imagine un mariage avec une viande, à laquelle la fève tonka apporterai une dimension de gibier avec sa touche noisette – praline – châtaigne : Jean-Marc Notelet cuisine des dragées de joue de bœuf longuement confites à la fève tonka. De cette collaboration entre le cuisinier et le parfumeur sont nées 45 recettes autour de 45 épices différentes, des plus connues (cannelle, coriandre, baies roses, vanille, girofle, gingembre…) aux plus originales (paprika fumé, fenugrec, sumac, tonka, hibiscus, poivre de Selim, poivre long…). Cette approche fait un peu écho au livre de Julie Andrieu puisque l’on n’est pas obligé de suivre à la lettre les recettes proposées (même si la « Confiture de lait à la nigelle et au coco » ou les « Figues noires éclatées au poivre noir de Sarawak » font très envie), on peut se contenter de s’inspirer des notes aromatiques révélées par le parfumeur… Si j’ai trouvé que les épices étaient superbement photographiées, je suis par contre restée relativement insensible aux photos des plats… (Merci S. pour ce cadeau!)
Info pour les strasbourgeois: on le trouve en ce moment autour de 25 euros (si mes souvenirs sont bons) chez Di-Na-Li (rue de la grange/rue des étudiants) où il y a aussi le livre de Clotilde (Chocolat & Zucchini) autour de 7 euros...
Pour qui? De par la présence d’épices un peu introuvables, plutôt pour les cuisinier avertis et pointus

Petite (Re)Créations Culinaires de Christophe Spotti & Julie Rothhahnrecr_ation
Je vous ai déjà parlé de la collection Foood qui est très chouette, atypique et passionnante; des livres modernes et décomplexés. Cet opus est un vrai bonheur pour ceux qui ne prennent pas la cuisine au sérieux, qui répondent présent dès que l’on peut jouer un peu avec la nourriture. Au programme : élaborer un menu en trompe l’œil pour que vos invités aient l’impression de commencer par le dessert (cupcake tomate mozza) pour finir par l’entrée, une collection de tartines de fromage comme vous n’en avez jamais vues, des colorants naturels à fabriquer pour colorer une série de muffins, une thématique autour du pain pour le transformer, le modeler, une collection de sucettes (au fromage, au parfum de sous bois…) et des verrines monochromes comme j’aime !
Impressionnante : la choucroute où le chou est du jus de pomme gélifié, le lard est en pâte d’amandes, la pomme de terre en pommes et en poires et les baies de genièvre des bonbons à la réglisse !
Pour qui ? Ceux qui ont gardé leur âme d’enfant, qui aime jouer avec la nourriture et proposer des plats ludiques à leurs invités !

Petits dîners pour les bluffer de Martine Camillieri et Angélique Villeneuvebluffer
Cousin du bouquin précédent, encore dans la collection Foood, ce livre n’est pas un livre de recettes mais un livre de menus : des menus thématiques pour bluffer vos invités. Une influence chinoise, des fleurs ou une tendance écolo : choisissez votre fil rouge et proposez à vos invités un menu plein de pep’s. Un menu 100% betteraves (de l’apéro au dessert !), un autre en provenance directe des années 50 ou le revival kitsch de la salade russe (menu adéquat pour le baptême de votre smeg !), un menu monochrome et aussi comme dans les petites (re)créations culinaires, mais interprétés différemment, un menu en trompe l’œil et un autre version palindrome…. Un bijou de créativité et d’inventivité comme je les aime surtout que vous devez commencer à connaître mon côté monomaniaque, alors autant dire que les menus thématiques, j’adore !
Pour qui ? Ceux qui aiment l’idée d’un menu élaboré avec un fil rouge, une cuisine fantaisiste et déjantée !

Petits larcins culinaires : balade dans ma bibliothèque idéale de Claude Deloffrebiblio
Je ne pouvais pas finir cet inventaire sans cet opus, toujours dans la collection Foood, écrit par une toquée de livres de cuisine… Claude Deloffre se/nous promène dans sa bibliothèque, nous parle de ses livres favoris – ses petits trésors - les atypiques, les rares, les drôles, les pépites introuvables… et nous propose des recettes issues de ces bouquins, souvent réadaptées à sa sauce. Je vous mets au défit à la fin de la lecture de ce bouquin de n’avoir pas envie de dénicher les livres dont elle parle et dont elle a extrait ses recettes préférées !
A travers des thématiques successives (l’enfance belge, la période américaine, la cuisine chic, les livres qui emmènent en voyage, la cuisine saine, les recettes pour les zinzins du citron – avec pas moins de cinq recettes de pâtes au citron !), Claude Deloffre nous raconte ses livres de chevet, rend hommage à ses auteurs préférés et nous donne envie de feuilleter avec elle ces livres avant de passer en cuisine pour des coquillettes au foie gras, un khoresh iranien ou pour les crèmes au citron de sa grand mère.
Pour qui? Les accros aux livres de cuisine!


Et puis, vous pouvez aussi profiter du fait que jusqu'au 23 juin inclus, les frais de port sont à 1 euro symbolique sur le site des éditions de l'épure, sympa non? En plus tous leurs livres sont des petits bijoux, pas uniquement la collection "Les dix façons de préparer"...


Quant à moi, les livres pour lesquels je craquerai bien pour les glisser dans mon sac sont les suivants:


Et vous, vous savez quels livres vous allez glisser dans votre sac?



Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 07:00 - Des livres à croquer - Commentaires [58] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    Ces livres ont l'air super, le problème, c'est que j'ai du mal à lire des livres de cuisine sans recettes, c'est bête mais c'est comme ça ! Dans les magasines de cuisine, Elle cuisine, par exemple, il est rare que je lise les articles, je ne regarde que les recettes. Je sais, c'est nul ! Pourtant si vous saviez tout ce que je lis hors des bouquins de cuisine !!!! Bref, j'aimerai sles lire mais peut-être plus tard !

    Posté par Fillededécembre, vendredi 18 juin 2010 à 08:06
  • bonjour Loukoum,
    tous ces livres sont bien tentants me concernant je pencherai bien pour le livre sur la cuisine au thé !!
    bon vendredi
    Hervé (lesateliersdhys)

    Posté par herve, vendredi 18 juin 2010 à 08:10
  • Bonjour,
    Je voulais juste savoir, le livre sur le gingembre est-il en anglais?
    Merci pour cette liste fabuleuse!

    Posté par noé, vendredi 18 juin 2010 à 08:53
  • Dans ceux que tu recommandes, c'est le "Take Away" de JF Mallet qui me tente le plus: la cuisine de la rue et les voyages, c'est tout ce que j'adore! Pour ceux qui comprennent l'anglais, je pourrais recommander les deux livres de Yotam Ottolenghi (Plenty et The Cookbook), cuisinier brittanique d'origine israélienne: ses livres font la part belle aux légumes, légumineuses et autres graines. Je viens d'acheter ses livres et je pense que je vais énormément m'en inspirer

    Posté par Dominique, vendredi 18 juin 2010 à 09:52
  • Tout le monde peut cuisiner

    de Jamie est un livre trop top. J'ai déjà essayé un bon nombre de recette de ce bouquin et elles étaient toutes top top top.
    Je ne cuisine plus le pain de viande que de cette façon et bien d'autres choses encore.

    Posté par NONO67, vendredi 18 juin 2010 à 11:13
  • Trop fort: quand j'ai lu Le gâteau au chocolat à la fnac il y a quelques temps, j'ai failli le prendre pour toi!! (juste failli, comme tu auras remarqué). Il est génial. D'ailleurs tu fais bien de me le rappeler, je vais aller me l'acheter demain, plutôt que de le laisser sur ma liste

    Posté par Claire, vendredi 18 juin 2010 à 11:30
  • L'atelier des bonbons bio, ça y est, je l'ai !!
    J'ai craqué aussi pour le 3° opus de AS Pic Scook 3 recettes pour les enfants et enfin la bible des petits gâteaux de M Stewart (je me demande pourquoi je ne l'ai pas acheté plus tôt)

    J'avoue que plusieurs de ta liste me tentent déjà !!

    Posté par Alienor39, vendredi 18 juin 2010 à 11:31
  • merci pour tous ces conseils
    je me laisserais bien tenter par tous, il va falloir choisir bizzzzzz

    Posté par karipuce, vendredi 18 juin 2010 à 11:32
  • je craque pour "take away" et les larcins culinaires... à chercher dès mon retour en FDrance cet été!

    Posté par flou, vendredi 18 juin 2010 à 11:39
  • Et bien quelle liste bien détaillée! En plus je trouve que tu as fait un choix pertinent dans le sens où ces livres ne sont pas trop traditionnels et c'est sympa de les découvrir ça doit donner de nouvelles idées!

    Posté par Gen, vendredi 18 juin 2010 à 12:13
  • Je n'ai pas encore lu tout ton billet (je ferai ça tranquillement chez moi) mais dès que j'ai eu fini ta critique sur "Le gâteau au chocolat", je l'ai commandé direct sur Amazon ! Exactement le livre à propos des gâteaux au chocolat que j'espérais avoir un jour !! Mille merci de me l'avoir fait découvrir, je finirai peut-être par trouver mon gâteau idéal (comme Mingou ^^).

    Posté par Nouk, vendredi 18 juin 2010 à 12:30
  • Oui, "Tout le monde peut cuisiner" de Jamie Oliver est un vrai petit bijou, d'ailleurs ce week-end, place aux curries et aux lasagnes

    Posté par sofichu, vendredi 18 juin 2010 à 13:03
  • merci pour ce billet très utile et qui va surement me guider dans mes prochains achats pour completer ma bibliothèque culinaire! a bientot

    Posté par julia, vendredi 18 juin 2010 à 13:08
  • Secret de tartes est déjà dans l'étagère depuis fin mai mais je n'ai pas encore eu le temps de tester les recettes. Quoiqu'il en soit, toutes les recettes sont accessibles tant en terme d'ingrédients que de matériel ou de place disponible dans la cuisine. Les photos reflètent une "vraie" cuisine (la pâte n'est pas calée au millimètre près dans le moule...), on s'identifie vite en train de réaliser une des recettes. Et comme toujours chez S. Ezgulian il y a de l'imagination, la tarte serpentin, j'adore ! Hop dans la valise !
    Nature, simple, sain et bon est devenue ma bible. Chaque recette testée a été couronnée de succès sauf la soupe passée au petit épeautre que j'ai trouvée un peu spéciale.
    Celui de Lilo, même si je ne suis pas une grande fan de bonbons, je me laisserai bien tenter parce que j'aime sa cuisine, sa façon de travailler les produits.
    Je ne connais pas le livre d'Agnès Lambert, je vais aller le voir.
    Un livre que je vais aussi probablement emmener c'est "Melting popote, l'aventure est dans la marmite" que j'ai reçu. Le texte et les illustrations sont très sympa et les recettes portent des noms très drôles. Un livre gourmand plein d'humour. Je pense bien en parler chez moi dès que j'aurai testé au moins une recette.

    Posté par Sophie, vendredi 18 juin 2010 à 13:25
  • Là tout de suite ? En voyant toutes ces splendeurs, je dirais gingembre sugar and spice accompagné du livre sur le bon usage des ustensiles ... en passant par les éditions de l'Epure car c'est à ne pas manquer les frais de port à 1€

    Posté par Flo, vendredi 18 juin 2010 à 13:35
  • belle liste

    Dans ta liste j'en ai un celui de Fanny Denault et je convoite celui de Ezgulian. Mais belle liste que tu as faite non exhaustive évidemment...bonne lecture alors puis viendront les essais. Cordialement

    Posté par VEB, vendredi 18 juin 2010 à 17:15
  • Merci à toi pour ces différentes analyses...j'avais également repéré le dernier opus de Fannie Denault mais sans avoir eu le temps de le feuilleter et éventuellement de craquer...et d'autres livres de ta liste éveillent également ma curiosité. Je trouve justement que les livres de cuisine sont très peu "critiqués" sur le web et ça manque...d'ailleurs si tu connaîs un site web ou un blog spécialisé dans ce genre de choses, je suis preneuse ! Non pas que je prenne les critiques comme paroles d'Evangile mais ça peut donner de bonnes pistes, des idées et faire découvrir des talents en la matière...
    A bientôt

    Posté par Chris, vendredi 18 juin 2010 à 18:27
  • Merci pour cette belle liste détaillée! Cela faisait longtemps que je convoitais le livre le Fannie Denault, et bien tu viens de me convaincre!

    Posté par Gingersnaps, vendredi 18 juin 2010 à 19:14
  • Super billet !
    Alors, les trois que j'ai (Le gâteau au chocolat, Carnet de gourmandises, et Petits larcins culinaires), je les adore !
    Pour Le gâteau au chocolat, je pense exactement comme toi, je l'ai déjà offert, et compte l'offrir encore à beaucoup de monde
    Sinon, je convoite depuis longtemps Take away, Du bon usage des ustensiles, et celui de Julie Andrieu sur les associations de saveurs (idéal pour la nulle que je suis), et aussi celui de Ducasse.
    La liste est encore longue.

    Posté par Mingou, vendredi 18 juin 2010 à 21:02
  • Voilà une liste de beaux ouvrages.. (qui pourront occupé les malchanceux qui ne partiront pas en vacances..^^) .. très gourmand.. Merci de ce partage..

    Posté par helenscuisine, vendredi 18 juin 2010 à 21:38
  • heu.. pourquoi tu mets au singulier ? moi je n'en glisserais pas qu'un, forcément ! je reviens tout à l'heure avec ma liste

    Posté par marmitedecathy, vendredi 18 juin 2010 à 21:41
  • Tout à fait d'accord, le" tout pistache" de Simona Restivo est intéressant mais les photos ne sont pas géniales.

    J'ai aussi le cuisinier et le parfumeur. Un beau livre mais j'avoue n'avoir réalisé à ce jour qu'une seule de leur recette: la confiture de lait à la nigelle. Pas mal mais pas forcément extraordinaire...

    "Sensing" reste mon préféré. SUPERBE livre et des recettes franchement incroyable. Tu as eu de la chance de l'avoir payé moitié prix... moi j'ai déboursé une fortune pour l'avoir lol
    mais aucun regret.

    Je suis très tentée par "c'est pas de la tarte" parce que j'en ai un peu ras-le-bol des pâtes à tarte classique. Merci d'en avoir parlé.

    Par contre je suis têtue.
    J'ai beau me dire que le livre de Julie Andrieu sur les associations doit être intéressant, je passe mon chemin.
    Elle me saoûle tellement cette misstinguette que j'ai franchement pas envie d'avoir un de ces bouquins chez moi.
    Ouais, je suis grave.

    Et pour répondre à ta question, je ne pense pas partir en vacances avec des livres de cuisine lol mais plutôt des romans.
    Certainement du murakami !

    Posté par nilufer, vendredi 18 juin 2010 à 22:34
  • Fillededécembre: certains de ces livres (la majorité) sont des livres de recettes

    Noé: oui ce livre est en français même si le titre est en anglais

    Dominique: merci, je ne connaissais pas Yotam Ottolenghi

    Nono67, Sofichu: merci pour votre avis, vous confirmez mon impression!

    Claire: merci pour l'attention

    Alienor39: j'ai les deux premiers opus de pic mais comme j'ai été moyennement convaincue je n'ai pas pris le troisième (en plus comme je ne cuisine pas avec des enfants...). Par contre le Martha Stewart me tente bien mais je n'ai pas encore craqué!

    Gen: merci!

    Nouk: je serais contente d'avoir ton avis quand tu l'auras épluché

    Sophie: merci pour ton riche commentaire! Je ne connaissais pas du tout "Melting popote", à feuilleter!

    Laure: à fond dans les amuses bouches et les apéros, tu as déjà des idées précises? Un plan pour t'organiser? Et pour l'Iran tu as des dates précises?

    Chris: désolée mais je ne connais pas vraiment d'adresse où trouver des critiques de livres de cuisine, mais ça doit se trouver, si je te déniche ça, je te le dis!

    Mingou: la nulle que tu es, n'importe quoi... ^^ Mieux vaut lire ça que d'être aveugle

    Cathy: je te le mets au pluriel!

    Nilufer: merci pour tes avis, j'aime beaucoup découvrir les avis des autres! Moi aussi je prends plus de romans que de bouquins de cuisine avec moi mais j'aime bien en avoir quand même un ou deux dans mon sac!
    Sinon je te comprends pour Julie Andrieu mais ce livre est vraiment différent, d'ailleurs je n'attends pas vraiment un bouquin comme ça de sa part... c'est étonnant. En fait ce livre je crois que j'aurai aimé l'écrire...

    Posté par loukoum°°°, vendredi 18 juin 2010 à 23:32
  • Et voilà, en allant me promener hier, j'ai vaguement cherché "Le gâteau au chocolat" dans les étagères de la librairie...et je suis repartie avec!
    Comprendre comment ça marche, plutôt que suivre bêtement des recettes, j'adore ça, alors je ne pouvais que craquer pour ce bouquin!Merci

    Posté par Pich, samedi 19 juin 2010 à 10:13
  • je ne sais pas encore quels seront les livres qui partiront avec moi en Normandie mais ils y aura ces deux livres dont le nom est "yakitoris"
    un de chez larousse

    http://livre.fnac.com/a2774558/Collectif-Yakitoris?Fr=0&To=0&Mu=-13&Nu=3&from=1&Mn=-1&Ra=-1
    l'autre plus classique de chez marabout

    http://livre.fnac.com/a2414832/Sandra-Mahut-Yakitori?Fr=0&To=0&Mu=-13&Nu=1&from=1&Mn=-1&Ra=-1

    Posté par laurence de pala, samedi 19 juin 2010 à 21:30
  • Je crois que jvais craquer sur le livre des tartes si je le croise en librairie ! Par contre, pour moi la lecture se fera pas à la plage mais dans le bus+tram direction boulot..

    PS : Ca y'est j'ai rajouté le lien vers ton blog

    Posté par Sunny, samedi 19 juin 2010 à 22:22
  • Je ne te remercie pas ... Je n'ai plus de place ... dans ma bibliothéque culinaire !!! C'est une véritable addiction ... Je vais peut être me laisser faire ... Take away ... Jamie Oliver ...Ducasse ...
    Bon week end !
    CLquipopotte♥♥♥

    Posté par clquipopotte, samedi 19 juin 2010 à 22:33
  • Merci pour ces conseils!....pour les vacances je prends plutôt des polars, mais pour la maison, je vais étudier tout ça avec attention!.....

    Posté par Babeth59, dimanche 20 juin 2010 à 17:11
  • Félicitations pour l'honneur sur canalblog.
    Karim

    Posté par bakrim76, dimanche 20 juin 2010 à 21:50
  • J'avais déjà repéré le livre de Julien Madérou par contre "La cuisine au thé" c'est une belle découverte pour moi qui adore ça ! Tu m'as aussi donné envie d'acheter le livre de Fannie avec tous ces fonds de tarte hyper originaux, c'est parfait pour l'été ça !

    Ceux que j'aimerais lire pendant mes vacances ?
    - Baking for All Occasions de Flo Baker
    - Recettes pour recevoir : Leçon de cuisine par Anne-Sophie Pic
    - Simply Spectacular Cakes: Beautiful Designs for Irresistible Cakes and Cookies
    - Macaron de Pierre Hermé
    Mais de toutes façon j'ai de nouvelles envies presque tous les jours !

    Posté par Valérie, lundi 21 juin 2010 à 14:23
  • Moi qui suit une cook book addicted notoire, je n'en ai que 3 de ta sélection, du coup j'ai des idées merci

    Posté par Karen Cuisine, lundi 21 juin 2010 à 18:32
  • apéro et Iran

    et bien oui, à fond dans les amuses-bouches. Mais bientôt y aura à fond dans les tartes, puis à fond dans les desserts. J't'ai dit que je prépare moi-même (avec une copine quand même!) le buffet de mariage? J't'enverrai un de ces jours les premières idées. tu m'diras ce que t'en penses.

    Pour l'Iran, on part après le mariage (23 octobre) pour 3 semaines, mais on doit encore se bouger pour les visas puis les billets d'avion. Sur place, on improvisera! J'ai hâte de découvrir la cuisine, les gens, la culture, etc. Je cherche d'ailleurs des cours de perse, si par hasard quelqu'un de bxl passe par ici et parle perse, j'suis intéressée!

    L.

    Posté par LaureVR, lundi 21 juin 2010 à 22:20
  • Je garde précieusement ce billet, pour le lire et le relire. - tu sais quoi, je ne glisse aucun livre dans mon sac (limité à 23 kg) de l'an prochain. (enfin si un livre pour le voyage)
    J'ai tout de même trouvé une pépite, que j'espère lire avant de partir, un bouquin édité à compte d'auteur par un charcutier lyonnais qui regorge d'anecdotes croustillantes sur le saucisson dans les années 1950. (bon, j'en parlerai sur mon blog un de ces quatre, au moins pour citer quelques extraits de l'ode au saucisson lyonnais, qui est sublime)
    J'ai feuilleté "Tout le monde peut cuisiner", mais ça n'est pas mon préféré. (je préfère largement ses aventures potagères ou italiennes, et je trouve toujours des idées dans Cook)

    Posté par Camille, mardi 22 juin 2010 à 22:39
  • Avec ton commentaire, c'est "Sensing" qui me plairait bien. On verra bien. Un marchand forain propose tous les étés des livres de cuisine assez récents à moitié prix, alors vivement les vacances !

    Posté par Vanille, mercredi 23 juin 2010 à 00:54
  • Très belle liste et je vais m'arrêter sur certain pour voir l'intérieur, car tes description donne terriblement envie.
    De mon côté : en ce moment mes livres de cuisine de chevet :
    - La cuisine de Fumiko de Fumiko Kono
    - Petit précis de cuisine moléculaire d'Anne Cazor et Christine Liénard
    - Original spéculoos de Philippe Continici
    et sans recette
    - My life in France de Julia Child

    Bises

    Posté par Totchie, mercredi 23 juin 2010 à 08:47
  • Merci pour cette liste très détaillée. Moi qui ai hésité à acheter certains des ouvrages que tu nous présente, je suis bien tentée maintenant...

    Celui que je prendrai dans ma valise (au mois de septembre...) : "le Larousse des cuisines du monde". Cet ouvrage est un peu vieillot mais je ne me lasse pas de la variété de ses recettes. Et du Kitchisime de ses photos...

    Posté par Le citron, mercredi 23 juin 2010 à 11:12
  • Miser sur les découvertes locales

    C'est pas de la tarte me tente bien...Mais en voyage, je m'approvisionne dans les librairies locales si je connais un peu la langue du pays, et dans les aéroports il y a toujours des livres de cusine en anglais...je n'ai, sur ce genre d'expérience jamais été déçue! Mais, cette année est exceptionnelle : mon cher père m'a donné sa petite collection de culinary books venant des 4 coins de la planète, c'est parmi ceux-ci que je trouverai "compagnons" de voyage.

    Posté par Marie, mercredi 23 juin 2010 à 16:33
  • J'imagine que ta bibliothèque culinaire n'a d'égale que ta collection de boîtes, autrement dit qu'elle est bien fournie, si j'en juge tous les livres présentés ici et ailleurs...
    J'ai lu avec bcp d'attention ces présentations et me suis prêtée au petit jeu "si je devais n'en choisir qu'un"? As usual, ce fut difficile (choisir a tjs été douloureux pour moi) mais j'ai qd même réussi à "sélectionner" trois de ces ouvrages:
    -le gâteau au chocolat, parce que j'ai toujours aimé apprendre et comprendre;
    -take away, parce que voyager, y compris à travers des livres, est pour moi essentiel;
    -petits larcins culinaires, parce que j'adore le principe (il me correspond bien) et que j'ai tjs aimé me "ballader" ds les bibliothèques des autres.
    Le seul que je possède est celui de Ninnie, je t'ai déjà dit tout le bien que j'en pense aussi.
    Et puis: je n'emporte jamais de livre de cuisine en vacances mais je raffole de ce type de billets.
    Bises.

    Posté par Cécile, mercredi 23 juin 2010 à 17:49
  • surprise

    Bonjour
    C'est fou ce que l'on a comme livres chouchou en commun..
    d'autres encore qui pourraient t'interesser :
    - la série 10 façons de le préparer (le coté collection me plait) édition de l'épure
    - Sonia Ezgulian sur la route des épices++
    - Osez de JM Baudic
    - Beurk c'est bon
    - Le gout du parfum
    et enfin Valérie Cupillard
    Amicalement
    Anne

    Posté par liveanne, mercredi 23 juin 2010 à 18:57
  • Tu es toujours une mine et j'aime beaucoup ta façon d'analyser les livres de cuisine, on imagine tout de suite l'esprit qu'on va y retrouver.
    Je tourne autour de Correspondances depuis un bout de temps, des fois je ne suis pas convaincue, d'autres fois je le trouve trop cher pour le genre...mais finalment je crois que je vais me laisser tenter.
    Le Sensing aussi m'avait fait de l'oeil mais je me suis retenue pour les mêmes raisons que tu évoques, et là j'ai tout à fait confiance dans ton enthousiasme. En ce qui concerne les photos, souvent les beaux livres de Chefs sont un peu design-mode plus que cuisine, mais bon ça fait leur différence.
    Après il y a le ginger, les foood...
    Bonne soirée

    Posté par Edda, jeudi 24 juin 2010 à 18:51
  • J'oubliais, le gâteau au chocolat est en effet génial!

    Posté par Edda, jeudi 24 juin 2010 à 18:59
  • J'ai les foood de Tana, je les adore! "C'est pas de la tarte" est pas mal. Pour "Take away", tu as fini de me convaincre, ce sera le prochain. "Le gâteau au chocolat" je l'ai commandé suite à ce billet, j'ai d'abord testé le cake façon quatre-quart mais j'ai pas été convaincue (trop sec). Quelle recette t'a le plus plu?

    Posté par Amandine, samedi 26 juin 2010 à 11:07
  • Le gâteau au chocolat

    Ayé je l'ai épluché !
    Je ne regrette pas mon achat, je trouve qu'elle décortique bien le rôle de chaque ingrédient, matériel, réaction à la cuisson,... sans rentrer dans des détails trop complexes, et j'aime bien les astuces fournies (comment faire fondre, quand incorporer les jaunes, que les blancs ne nécessitent pas de sel). J'ai appris pas mal de petits trucs en plus !
    Et puis grâce aux descriptions de texture et le tableau comparatif, on doit sûrement pouvoir ajuster certains ingrédients pour obtenir exactement ce que l'on désire

    Mon petit regret : pas assez de photos des différentes textures (car finalement c'est plus important que le look du gâteau intact) et quelques recettes essentielles que j'aurais bien aimé avoir, comme la mousse au chocolat.
    En tout cas, merci de me l'avoir fait découvrir, je sens que ce livre sera souvent ma référence pour un gâteau au chocolat

    Posté par Nouk, samedi 26 juin 2010 à 12:14
  • A chaque fois que je passe sur ton blog c'est pareil, je lis des dizaines de billets en marche arrière. En attendant, celui-ci m'a pris un peu de temps alors je reviendrai demain. Juste un grand merci pour tes critiques, c'est toujours aussi bien écrit, documenté, argumenté, avec ton feeling en plus, j'adore. J'habite à Londres maintenant et quand je vais rentrer pour les vacances, j'aurai ce billet en tete quand j'entrerai dans une librairie!
    A bientôt!

    Posté par flo, samedi 26 juin 2010 à 22:54
  • Merci à ceux qui ont partagé quelques idées de bouquin avec moi!

    Laure: oui tu m'avais dit et je serais ravie de suivre tes préparatifs!

    Camille: tu sais déjà pour combien de temps tu vas partir? (combien de temps tu vas abandonner tes bouquins? ^^)
    Moi je n'exploite pas assez cook et j'aimerai bien dégotter une merveille sur les saucisses comme toi car avec N. on a décidé de ses lancer dans les saucisses maisons!

    Cécile: en fait pendant longtemps j'avais très très peu de livres de cuisine (même pas une étagère) et c'est en lisant les blogs que j'ai réaliser qu'il existait des livres de cuisine différents, qui en valaient vraiment la peine!

    Live anne: merci je ne connaissais pas le gout du parfum! En effet nous avons des goûts communs, même si pour le moment je n'ai pas accroché avec Valérie Cupillard

    Amandine: pas encore testé assez de recettes pour te répondre. Mais je vois le livre pas du tout comme un livre de recette, si tu n'es pas convaincue par la recette de cake tu dois pouvoir l'adapter et la modifier à ton gout en fonction des infos fournies dans les premiers chapitres

    Nouk: c'est exactement ce que me plat: "ajuster certains ingrédients pour obtenir exactement ce que l'on désire"
    Ensuite pour les photos peut être que c'était délicat à faire ressentir à travers les photos? Je ne sais pas... mais tu n'as pas tord!

    flo: merci beaucoup pour ton si gentil message!

    Posté par loukoum°°°, mardi 29 juin 2010 à 13:00
  • poivre

    Tiens je connaissais pas le poivre rouge du Kerala. Par contre j'ai définitivement adopté le poivre de Kampot rouge, il a des parfums délicieux c'est un vrai régal.
    Si vous ne connaissez pas le POIVRE DE KAMPOT, renseignez vous sur google.fr

    Posté par Tania, mardi 29 juin 2010 à 13:16
  • Superbe rétrospective!

    De la lecture gourmande pour cet été, chouette alors!

    Posté par Mama Yeti, vendredi 2 juillet 2010 à 01:10
  • Bonjour
    Je vous confirme que le Nature de Ducasse serait une bonne acquisition, j'ai déjà testé plusieurs recettes et à chaque fois, on se régale !
    Ce billet m'a donné bien envie d'acheter Le gâteau au chocolat, merci !

    Posté par Ariane, vendredi 2 juillet 2010 à 22:58
  • Que de beaux livres ! Je retiens en priorité celui sur le pain, car je débute dans l'univers de la boulange (grâce à mon mari et aux enfants très intéressés qui m'ont offert une MAP pour la fête des mères !!!). J'ai déjà fait quelques essais, mais tout n'est pas encore très concluant, parfois tip-top parfois vraiment raté ! J'ai trouvé quelques recettes sympas sur le site www.club-paneo.com et je glane aussi des idées sur des blogs comme le tien que je découvre ! Tout ça donne bien envie !

    Posté par Sophielagourmand, mardi 13 juillet 2010 à 18:27
1  2    Dernier »

Poster un commentaire