Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

lundi 15 février 2010

Une paire de botte, une paire de chaussures vernies et une paire de basket (un week end de février à Strasbourg)

 

WE_8

Vendredi matin, quand il est parti travailler, N. m’a demandé si j’étais excitée comme une puce… Il fallait bien avouer que oui mais il y avait encore quelques points à fignoler : cuire le pandoro qui avait levé sagement toute la nuit, passer l’aspirateur et finir la vaisselle qui traînait dans l’évier. La veille j’avais traversé la ville sous un superbe soleil - comme il n’y en avait pas eu depuis pas mal de temps - en souriant (la perspective du week-end en tête…) et en croisant les doigts pour qu’il fasse ce temps-là pendant tout le week-end… Il n’en fut bien sur rien et quand j’attendais, assise sur le banc au milieu du quai, l’arrivée avec vingt minutes de retard (on ne changera pas les bonnes habitudes de la SNCF) du train en provenance de Paris Est, le temps était très gris même si il ne faisait pas si frais que ça ; n’empêche que j’avais été très déçue en ouvrant les volets au réveil. À une semaine près elles auraient découvert Strasbourg tout blanc sous la neige, avec les chaussures qui font "scroutch scroutch" sur les trottoirs, rappelant les (lointaines) vacances à la neige. Je n’ai pas eu le temps de finir mon article des inrock sur la mort de Salinger, le train est arrivé. J’ai avancé sur le quai en scrutant les visages et à un moment, quand je me suis retournée, elles étaient là, avec leurs sourires et leurs valises. Je ne vous dirais pas laquelle des deux avait des bottes fourrées, vous remettriez en doute mes propos.


WE_5


Je n’avais pas le choix, si je voulais qu’elle vienne me voir, la linguiste exigeait des fleischschnaka (autant vous dire qu’il y a pire comme condition sine qua none) (et puis moi la prochaine fois j’exigerais soit des crêpes à la ciboule soit des sandwiches au cochon laqué). Je crois qu’elles ont aimé…

Pour ne pas en retrouver une des deux (vous devinerez très facilement laquelle) en état de manque, après avoir ajouté sur la table du petit déjeuner un pot de marmelade "pamplemousse - clémentine" de Cécile et ce qui restait du earl grey chiffon cake, j’ai glissé dans la chaîne hifi un disque de Vincent D. La seconde n'ayant « à l’époque » pas encore développé son addiction sévère à Benjamin B., nous ne l'avons pas écouté du week-end (chose à mon avis impensable aujourd’hui); mais rassurez vous, de source sûre, elle s'est bien rattrapé la semaine qui a suivi!


WE_3 WE_6

Image de l'Alsace pour les touristes (vive les clichés!)
Plat à Tajine de Soufflenheim: artisanat traditionnel alsacien, c'est bien connu


Je ne vous raconterai pas tout de ce chouette week-end où je me suis rendue compte qu’avoir une linguiste à portée de main quand on a oublié tous les b.a.ba de l’orthographe (excuse officielle : trop d’années de prises de notes effrénées dans l’amphi à abréger à qui mieux mieux) c’est vachement pratique. Par contre ne pas oublier de la ménager pour lui éviter les infarctus en lui demandant si « leur » prend un "s" dans cette phrase ? Un vendredi après midi où les deux filles de la table d’à côté, au milieu du salon de thé qui a fait halluciner Mingou, elles, ne ménagent pas Patoumi en parlant d’Agatha Christie qui a écrit « Miss Dalloway », à moins que ce ne soit Jane Auster ?
 


WE_9 WE_10

Patoumi fait de très bons cakes (au cas où vous en doutiez)
Et comme celui là se conserve longtemps il permet de prolonger le week-end,
même quand elles sont parties depuis déjà quelques jours...

 


WE_1

Salon de thé d'une autre époque
Madeleines Bling Bling et Porcelaine fleurie


Un chouette week-end, certes trop court, en quelques chiffres…

  • UNE (palourde) dans l'assiette de la linguiste qui n'aime pas ça (et dire que N. m'avait demandé de vérifier si elles aimaient ça... j'ai comment dire... oublié...). Enfin, qui croyait ne pas aimer ça...
  • DEUX (commis de luxe). Comme les demoiselles ne sont pas très sortables et qu’elles sont du genre à faire une OPA sur l’addition et qu’elles font la vaisselle pendant que je prends ma douche, pour me venger, le lendemain je me suis offert des commis de luxe en les faisant détailler les carottes, les poireaux, les oignons nouveaux, le concombre en fins petits bâtonnets, tous de taille identique au millimètre près (N. était là pour vérifier) pour accompagner un bœuf tataki. Je dois avoir une tendance esclavagiste.
  • DEUX (bouillons de palourdes) en l’espace d’un week-end :) (heureusement que finalement la linguiste aime ça…)
  • TROIS (filles) qui boivent le thé en écrivant des cartes postales pas très sérieuses en causant de zeugme et en rigolant.
  • DEUX (cakes chocolat gianduja) qui voyagent dans le tgv Strasbourg – Paris et Mingou qui ne sera tranquille que quand elle aura rangé les bagages à portée de vue : faudrait pas qu’on vole des valises si bien garnies !

WE_13 WE_11
WE_12

La nouvelle toquade de N. : les bouillons de palourdes (miam!)


Je regrette un peu ma fausse note du dimanche soir : les avoir laissées prendre le train avec un sandwich au poulet très décevant, décidément, rien ne vaut un bon coronation chicken ! J'espère que malgré ce mauvais sandwich au poulet et l'épisode de la découpe minutieuse de légumes, vous aurez quand même envie de revenir... ne serait-ce que pour goûter au tofu de Madame Kim ! Et puis je referai des fleischschnaka (si vous voulez). En tous cas moi j'ai hâte de vous retrouver, que ce soit à Paris ou à Rennes.



WE_4 WE_7
CCEG3 CCEG2


Earl Grey chiffon cake

Recette du livre "The joy of cooking" vue et admirée sur le très beau blog Sooishi. J’ai suivi sa recette à la lettre, mais en zappant le glaçage car j’avais envie de quelque chose de simple, moelleux mais pas glacé : c’était parfait. J’ai juste divisé les proportions par deux car mon moule à chiffon cake ne fait que 18 centimètres de diamètre, c’était encore trop : le chiffon cake a presque débordé du moule :) Les moules à chiffon cake (ou « tube pan ») sont très courants aux Etats Unis où ils sont aussi utilisés pour l’Angel Food Cake, par contre ces moules sont introuvables en France. Vous pouvez sans doute les remplacer par un moule à kougelhopf ou à baba (si vous testez dites-moi si c’est ok) mais si comme moi vous n’avez pas peur de vous lancer dans une collection de moules exotiques qui fera déborder vos placards, vous pouvez trouver des tube pans sur ebay.

Pour un moule à chiffon cake de 22 centimètres de diamètre
1,5 cuillères à soupe de thé Earl grey en vrac (de bonne qualité)
130g de farine
145g + 30g de sucre en poudre
8g de levure chimique
3g de sel fin
2,5 jaunes d'œufs
80g de thé (liquide) infusé, refroidi et filtré
50g d'huile végétale
1 gousse de vanille (la fendre ne deux dans la longueur et en récupérer les graines avec la pointe d’un couteau)
4 blancs d'œufs

Deux heures avant de préparer le cake:
Infuser le thé dans 225g d'eau bouillante, laisser infuser pendant 2 heures. Au bout de ce temps, essorer les feuilles et réserver le thé et les feuilles séparément.
Séparer les œufs et laissez les blancs et les jaunes à température ambiante.

Préparer le cake:
Préchauffer le four à 170°C.
Tamiser deux fois les ingrédients secs (farine, 140g de sucre, levure, sel).
Dans saladier, battre à vitesse rapide les jaunes d’œufs avec le thé liquide, l’huile et les graines de vanille, ajouter ensuite ce mélange au mélange des ingrédients secs tamisées, ajouter aussi la moitié des feuilles de thé bien essorées. Bien mélanger jusqu’à ce que le mélange soit homogène.
Monter les blancs en neige, quand le fouet commence à laisser des traces, ajouter les 30g de sucre semoule et continuer à fouetter jusqu’à avoir une neige bien ferme. Incorporer ensuite délicatement les blancs en neige au mélange précédent.
Beurrer le moule, le garnir avec la préparation et cuire 1 heure.
Au bout de ce temps, retourner le moule à chiffon cake, le laisser reposer sur ses petits pieds et laisser le cake complètement refroidir (si le moule à chiffon cake n'a pas de petits pieds, le poser à l'envers sur le goulot d'une bouteille).
Démouler soigneusement le cake, s’il a trop levé pendant la cuisson, couper le haut du cake avec un couteau à pain pour le rendre plat.

Parfait au petit déjeuner comme au goûter.


CCEG_1 CCEG_4

 

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 21:10 - Such a sweet tooth... - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

    Enfin!

    Quand je pense que ça fait 15 jours que mes 3 blogs préférés (heu... en fait les 3 seuls que je lis régulièrement) ne me donnent rien sous dent, maintenant je comprends mieux!

    et puis moi, je veux la recette du gateau gianduja!! )) En attendant, telle une intoxiquée, j'ai relu de vieux billets et cuisiné de nouvelles recettes pas testées. mais maintenant, je veux du neuf! et le bouillon de N.!

    L.

    PS suis contente qu'elles soient parties finalement, au moins j'ai une nouvelle recette! na!

    Posté par LaureVR, lundi 15 février 2010 à 21:31
  • hummm ça à l'air très bon ! Je vais tenter la recette du chiffon cake ce week-end !

    Posté par sophie, lundi 15 février 2010 à 23:09
  • Pas de problème pour les crêpes à la ciboule, c'est nettement plus rapide à faire que les fleischschnacka (d'ailleurs, je vous signale que la prochaine fois, c'est à Paris).
    Mais j'ai failli avoir une CRISE CARDIAQUE à la ligne 31 (en plus, le mot incriminé est juste devant mon nom !).

    Sinon, c'était parfait.
    You are the best !

    Posté par La linguiste, lundi 15 février 2010 à 23:17
  • Fan de ton chiffon cake!

    Moi j'ai bien aimé la petite tasse surprise pour le thé... Merci!
    C'était extra.
    (promis il y aura des sandwiches maman next time!)

    Posté par patoumi, lundi 15 février 2010 à 23:28
  • merci pour la recette mais je suis surprise par la quantité de levure chimique ?
    Eli

    Posté par Eli, lundi 15 février 2010 à 23:49
  • Laure: les cakes cakes chocolat gianduja ne sont ni de moi ni d'une des deux autres mais de la patisserie Naegel: tu n'as donc pas d'autre choix que de revenir à Strasbourg!
    Pour le bouillon, avec N. c'est de la cuisine au feeling: il goute, il modifie, il regoute, il remodifie alors je ne sais pas si je vais pouvoir donner une recette Les bouillons se suivent mais ne se ressemblent jamais...
    Tu as testé quoi comme recettes?

    Mingou: tu peux revenir, j'ai corrigé!
    J'attends que tu testes les fleischschnaka et si après tu me dis que les crêpes c'est plus rapide alors je vais peut être les tester avant de venir à Paris...

    Patoumi: en fait je crois que j'aimerai beaucoup déménager en Bretagne. Pas juste pour le climat et le paysage...

    Eli: c'est corrigé! Merci de ton attention.

    Posté par loukoum°°°, mardi 16 février 2010 à 08:45
  • J'avais déjà craqué sur le chiffon cake quand je l'avais vu chez Sooishi, mais je ne sais pas encore si une seule recette justifie l'achat d'un moule...
    Ce salon de thé a l'air charmant (à part pour l'épisode de "Miss Dalloway" qui m'aurait également désespérée je crois...) et les cake chocolat gianduja, miam... Il va falloir que je retourne à Strasbourg pour vraiment découvrir ses secrets (culinaires et autres) !
    Je me demande bien à quoi étaient les cakes de Miss Patoumi...

    Posté par Oeuf qui chante, mardi 16 février 2010 à 10:16
  • Bon maintenant que tu as parlé de pandoro, je peux y aller: j'ai suivi ta recette ce week-end, et... délicieux, aérien, croute croquante... un vrai bonheur...
    Pour le cake de chez Naegel, je sui fan aussi. Et dire que j'ai manqué tout celà. J'aurais aimé partager un thé avec vous.

    Posté par anne, mardi 16 février 2010 à 10:45
  • rhoooo j'aime tellement les découvertes !!!
    ton cake en fait partit, j'ai donc fouillé sur le net, et sur e-bay ou amazon, on trouve ce genre de moule !!
    zut c'est tentant de faire chauffer la CB !!!

    allez je vais voir ailleurs ce qu'il y a

    bonne journée à toi

    virginie

    Posté par virginie, mardi 16 février 2010 à 11:40
  • Ton earl grey chiffon cake me fait carrément envie, je me demande si j'achèterai pas un tube pan (oui, oui, moi aussi j'aime blinder mes placards de moules qui s'empilent pas)... Et que dire de votre WE, ça a l'air excellent ! Strasbourg me manque )

    Posté par Maybe, mardi 16 février 2010 à 11:49
  • Oh et pendant que j'y pense j'ai bien ri en lisant que Agatha Christie avait écrit Mrs Dalloway, ça m'a même un peu fait dresser les cheveux sur la tête ! ) Et Naegel je l'ai découverte d'après tes conseils cet hiver et j'ai aaaaaadoré !

    Posté par Maybe, mardi 16 février 2010 à 11:51
  • Ce gâteau semble parfait...
    Je ne collectionne pas les moules, alors je pense que je vais le tenter avec un simple moule à cake...

    Posté par Le citron, mardi 16 février 2010 à 12:37
  • Olala qu'elles sont jolies vos rencontres! ce chiffon cake je l'avais aussi repéré chez Sooishi mais pas de tube pan par ici et je viens de voir ton pandoro chez Patoumi, t'en as des moules sympas! Dis je fais ma curieuse, tu nous les montreras ces pochettes en tissu où tu glisses tes sachets de thé )

    Posté par Amandine, mardi 16 février 2010 à 18:29
  • j'ai testé

    les sablés au chocolat et à la fleur de sel, le gateau au pavot, le parfait gateau au chocolat de Mingou, les pancakes de Patoumi et une tarte meringuée au citron du Elle à table. J'ai tout adoré. Je vais bientôt mettre les commentaires...

    A bientôt, oui.

    L.

    Posté par LaureVR, mardi 16 février 2010 à 19:24
  • J'avais fais un chiffon cake dans ce moule :
    http://celiael.canalblog.com/archives/2010/01/03/16373859.html#comments
    qui je pense est un moule à kouglof ? Je l'ai acheté exprès pour le chiffon cake et c'était terrible !!!

    Posté par barbinou, mardi 16 février 2010 à 20:16
  • Quel régal, tes articles sont des pâtisseries fines: tous différents, tous délicieux

    Posté par Floriane, mardi 16 février 2010 à 20:48
  • "Je n’ai pas eu le temps de finir mon article des inrock sur la mort de Salinger, le train est arrivé"

    Creuse encore un peu, tu commences à toucher du doigt le paroxysme de la prose bobo gauchiste...nan mais sans dec' !!

    Posté par botra, mardi 16 février 2010 à 21:41
  • quelle grâce et talent pour ces écritures croisées!
    Les jolies rencontres font les mots et les dégustations poétiques!!

    Posté par croukougnouche, mercredi 17 février 2010 à 06:47
  • Oeuf qui chante: il était au fruits secs mais d'un moelleux et d'une texture inédite. Elle en parlera peut être? C'est une recette de Mademoiselle K

    Anne: contente que le pandoro t'ai plu! Pour le cake de Naegel je ne l'ai pas gouté personnellement mais quand elles l'ont repéré en vitrine je me suis souvenue de ce que tu m'en avais dit et je leurs ais dit que de source sûre, elles pouvaient craquer!
    On prévoira un gouter ensemble la prochaine fois!

    Maybe: Naegel c'est le paradis des gourmands!

    Le citron: tu me diras ce que ça donne dans un moule à cake

    Amandine: ce n'est pas moi qui ait des pochettes en tissus (je n'ai qu'une pochette en papier)

    Laure: waouh, je devrais rester silencieuse plus souvent, quelle productivité!

    barbinou: exactement, il ne te reste plus qu'à faire du kouglehopf maintenant! je pense que ce genre de moule est sans doute le plus proche du tube pan même si ça ne se ressemble pas tant que ça.

    Posté par loukoum°°°, mercredi 17 février 2010 à 12:55
  • C'est ce que je me disais en relisant le beau billet de Patoumi, les pochettes ce doit être mingoumango! Dis, tu nous donnes la recette de ton pandoro?

    Posté par Amandine, mercredi 17 février 2010 à 14:08
  • Oh tu as la recette du pandoro !?? j'espère que tu vas nous la faire partager sur ton blog, j'adore ça ! j'ai hâte de découvrir le tien !
    biz

    Posté par Sandrine, mercredi 17 février 2010 à 15:51
  • nooon

    j'ai rien dit!

    L.

    Posté par LaureVR, mercredi 17 février 2010 à 16:07
  • Moelleux et tout gonflé, j'adore le chiffon cake. Un truc à retomber en enfance...

    Posté par Tiuscha, samedi 20 février 2010 à 15:16
  • Miss Dalloway, mais bien sûr ! C'est du Ian Fleming, isn't it ?!
    Merci pour le zeugme, c'est ma figure préférée.

    Posté par Camille, dimanche 21 février 2010 à 14:07
  • J'ai testé pour vous....

    Le Chiffon Cake dans le moule à Kougelhopf et ça a très bien fonctionné. Quel gâteau moelleux, on dirait vraiment une éponge. Il me rappelle beaucoup le gâteau de savoie que faisait ma grand-mère, je me demandais toujours comme elle faisait pour qu'il soit si mousseux....
    Tu es vraiment trop forte...

    Posté par nono67, dimanche 21 février 2010 à 18:36
  • Et moi j'ai testé...

    dans un moule à baba : http://missingfood.canalblog.com/archives/2010/02/21/16982990.html
    Tout le monde a adoré et en a repris alors qu'on était sorti de table si peu de temps avant... c'est un signe, je pense !

    Posté par MaRong, lundi 22 février 2010 à 13:06
  • Camille: Fleming? Ah bon? Je croyais que c'était shakespeare...

    Nono: merci d'avoir testé le moule à kougelhopf je suis ravie que non seulement ça ait marché mais qu'en plus tu ais aimé!

    MaRong: parfait: le moule à kougelhopf comme celui à baba fonctionne si c'est pas magique Merci!

    Posté par loukoum°°°, mercredi 24 février 2010 à 20:34
  • J'arrive après la bataille, tu dois avoir reçu ma lettre et comprendra donc pourquoi...
    J'ai beaucoup aimé vos restitutions respectives, on retrouve bien la personnalité de chacune dans ces billets.
    Je ne suis pas étonnée que le WE ait été une réussite, je vous en souhaite d'autres, nombreux.
    Tu as parfaitement raison: la distance ne doit pas avoir raison des amitiés. Je cogite beaucoup là-dessus ces temps-ci...
    Je t'embrasse et vais tâcher de rattraper tous ces billets en retard.

    Posté par Cécile, jeudi 25 février 2010 à 10:14
  • La distance et l'amitié, vaste sujet complètement d'actualité!
    Tu vois j'ai fait en sorte que tu ais de la lecture à ton retour sur la toile

    Posté par loukoum°°°, vendredi 26 février 2010 à 12:39
  • Bonjour, j'ai testé la recette ce matin, le gâteau est magnifique! Je l'ai fait avec mon thé favori, le "Thé des Moines", du Palais des Thés et j'ai utilisé un moule style baba que j'avais acheté à IK.. il y a longtemps! La texture est parfaite et le démoulage aussi (j'ai utilisé la technique de la bouteille et je n'avais pas beurré le moule). Merci encore pour ce partage

    Posté par Imen, mardi 9 mars 2010 à 14:43
  • Merci de ton feedback, ravie de te voir conquise, moi je n'avais pas osé ne pas beurrer le moule

    Posté par loukoum°°°, mardi 9 mars 2010 à 18:55
  • Chiffon Cake, version simple

    j'ai connu et appris à faire le chiffon cake au Japon, où il est très populaire - la version simple de l'Earl Grey chiffon que j'ai appris là bas est de simplement melanger le contenu d'un sachet à thé avec le melange "jaune". je fais ca souvent quand il me faut un dessert vite. Vaut mieux pas beurrer le moule - sinon le cake ne monte pas bien (utiliser un couteau fin pour demouler). Et surtout le retourner sur sa tête pour le laisser refroidir, comme tu l'as dit (j'ai un tube pan en aluminium du Japon)

    Posté par Marie, dimanche 28 mars 2010 à 23:04
  • Je préfère en général le thé en vrac, plus parfumé et souvent bien meilleur que les sachets...
    Merci pour l'explication en ce qui concerne le beurrage du moule, je ne savais pas pourquoi il ne fallait pas beurrer le moule du coup je l'ai quand même fait car j'avais trop peur qu'il ne se démoule pas bien

    Posté par loukoum°°°, lundi 29 mars 2010 à 21:03
  • Je confirme, le moule a kougelhopf marche très bien (j'ai fait une version noix de coco) mais pareil, je l'ai beurré de peur que ça accroche... ça a quand même bien monté. Le seul petit hic est que c'est un peu difficile à démouler avec le relief du moule

    Posté par Nouk, dimanche 23 mai 2010 à 22:37
  • Merci de ton retour, utile pour ceux qui utiliseront La version coco ça doit être sympa en effet!

    Posté par loukoum°°°, dimanche 30 mai 2010 à 19:32

Poster un commentaire