Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

vendredi 13 novembre 2009

Okonomiyaki : joli nom pour des crêpes !


oko_2



Les okonomiyaki c’est un peu une sorte de trash food aux parfums de cuisine japonaise : le côté inavouable des préparations industrielles (une genre de sauce barbecue plus de la mayo !) et le goût typique de la cuisine japonaise (flocons de bonite, dashi, huile de sésame…). C’est une spécialité d’Osaka, que je considère comme une crêpe japonaise (mais d’autres voient plutôt ça comme une pizza…)
La version originale est au chou (plutôt du chou blanc) et au porc, mais comme à partir de cette base j’ai vu pas mal de variantes (que se soit avec des crevettes, des fruits de mer… toutes ne sont sans doute pas très réglementaires mais qu’importe !), j’ai décidé d’ajouter du poulet à celles ci. Faites selon votre envie, je trouve que les okonomiyaki ont le charme des recettes que l’on peut adapter à toutes les sauces – ou presque - en fonction des envies du moment et du contenu du frigo. Une version végétarienne ou plus aquatique est donc tout à fait envisageable : c’est une base à décliner selon son humeur.
La recette est extrêmement simple et rapide pour un résultat vraiment chouette ! Certes ce n’est pas une recette 100% dans les règles de l’art, mais le résultat est plus qu’honorable ! A priori le « secret » des « meilleurs » okonomiyaki est l’ajout dans la préparation de pâte à beignet/tempura nature frite : tenkasu. Le gras doit exhausser les parfums, en tous cas c’est un ingrédient utilisé pour parfumer pas mal de plats japonais. Si l’on souhaite faire des okonomiyaki en suivant les règles de l’art, il faut ajouter aussi de la pulpe de taro pour apporter de la souplesse à la pâte via l’amidon.
Cette recette, qui est donc en quelque sorte une version de feignasse, utilise pour simplifier le tout de la farine spécifique pour okonomiyaki dans laquelle il y a déjà de l’amidon et qui est parfumée à la bonite (si ça se trouve certaines ont en plus du dashi: regardez le paquet, en général la liste des ingrédients est traduite : à partir de ce qui est incorporé à la farine, on peut adapter sa recette en y ajoutant ou pas un peu de dashi ou autre)

Pour tout savoir sur les okonomiyaki et pour ceux qui préfèreraient une véritable recette, je vous conseille vivement celle du blog Just Hungry où tout est très bien détaillé. C’est un blog qui est vraiment une mine pour les recettes japonaises.
 


oko_3



Okonomiyaki

Pour cinq crêpes de 18 centimètres de diamètre (repas pour 5 personnes en plat unique)
4 blanc de poulet finement émincé
Huile d’olive
15 feuilles de choux (ici chou chinois - juste les feuilles pas les côtes – mais vous pouvez prendre le chou qui vous plaira)
3 oignons nouveaux
300g de farine à okonomiyaki*
Dashi en poudre* (facultatif, +/- deux pincées)
Algues en poudre (facultatif, +/- deux pincées)
300mL d’eau
3 œufs
2 cuillères à soupe de gomasio (sel de sésame - en magasins bio)
1 cuillère à soupe d’huile de sésame
10 fines tranches de poitrine de porc fumée
Sauce pour okonomiyaki*
Mayonnaise obligatoirement industrielle
Flocons de bonite séchée*
* On trouve ces produits dans les épiceries japonaises, à Strasbourg tout se trouve chez Asia et on trouve depuis peu la sauce pour okonomiyaki chez Paristore.



okono_farine_1 okono_sauce_1

La farine pour okonomiyaki (ingrédients ici) & la sauce pour okonomiyaki
(ingrédients ici):
Le duo indispensable!


Faire dorer le poulet dans un filet d’huile d’olive, réserver.
Émincer finement les feuilles de chou (vous pourrez utiliser les côtes dans un plat sauté au wok par exemple), réserver.
Peler l’enveloppe extérieure et émincer finement mes oignons nouveaux (avec les tiges si elles ne sont pas trop abîmées), ajouter au chou.
Dans un saladier, mélanger  éventuellement la farine avec le dashi et les algues, ajouter l’eau et les œufs pour obtenir une préparation homogène, ajouter à cette préparation le gomasio et l’huile de sésame, mélanger bien puis ajoute les morceaux de poulet, le chou et les oignons. Contrairement aux crêpes que l’on voit chez nous, il y a beaucoup plus de garniture que de pâte à crêpe*.
Faire chauffer un tout petit peu d’huile d’olive dans une petite poêle (ici donc une poêle de 18 centimètres de diamètre), sur un feu moyen, déposer dans la poêle deux tranches de poitrine de porc en les faisant se croiser en X, ajouter ensuite à la louche un peu de préparation à okonomiyaki : la préparation doit recouvrir toute la surface de la poêle sur une épaisseur moyenne. Laisser cuire à feu moyen (pas trop chaud sinon la poitrine va brûler), quand la face du bas est dorée et cuite, retourner la crêpe et cuire l’autre face.
Réserver les crêpes au chaud au four et renouveler l’opération jusqu’à épuisement de la pâte.
Déposer une crêpe par assiette, napper de sauce pour okonomiyaki et de mayonnaise en faisant, selon votre humeur des spirales ou des zigzags (j’avoue, parfois je zappe la mayonnaise), saupoudrer de flocons de bonite et à table ! Normalement si vos flocons de bonite sont un peu plus grands que le miens, ils vont danser sur les crêpes comme s'ils étaient vivants... magique!
* D'ailleurs on peut réaliser cette recette avec les mêmes ingrédients et seulement 200g de farine + 2 œufs + 200mL d'eau: il y aura encore moins de pâte par rapport à la garniture, c'est délicieux aussi. Tester l'un ou l'autre et voyez ce que vous préférez!


Des okonomiyaki ailleurs sur les blog:
Un okonomiyaki de dessin animé chez Patoumi
Des okonomiyaki dans la cuisine de Shoko
Les okonomiyaki de Piment Oiseau
Okonomiyaki chez Clea



oko_1
   

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 20:00 - Légumes - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

    Ah tiens, j'y avais pas pensé, au poulet, ça doit être pas mal! J'avais aussi fait une version avec du radis noir
    http://pimentoiseau.canalblog.com/archives/2008/11/20/index.html
    Faudrait que j'essaie avec du celeri-rave râpé, ça doit pas être mauvais. Je rêve d'aller à Osaka pour manger d'authentiques okonomiyaki (entre autres) !!!

    Posté par létitia, vendredi 13 novembre 2009 à 23:04
  • C'est vrai que c'est très bon (et nourrissant !!). Il y a un restaurant japonais à Lyon qui ne propose que ça en plats et j'avais pris celui aux crevettes et emmental. Bizarre l'emmental pour un japonais mais le résultat était top ! Je n'ai malheureusement pas réussi à obtenir tout à fait la mêmes chose à la maison... à part la bonite qui danse !

    Posté par Nouk, vendredi 13 novembre 2009 à 23:12
  • J'ai goûté une fois... dans un restau japonais qui ne doit pas être sur la liste (si tu vois ce que je veux dire)... c'était vraiment beurk... et depuis j'évite. C'est bête en fait ! Ta version de "feignasse" me plait beaucoup, j'aime bien quand c'est rapide et pas trop dur ! Donc promis juré je réessaye l'esprit ouvert ! merci pour la recette Loukoum !

    Posté par Léa, samedi 14 novembre 2009 à 08:08
  • C' est très beau . Délicieux, bravo!!!
    Karim

    Posté par bakrim76, samedi 14 novembre 2009 à 08:54
  • Ah ! Faudra que j'essaie d'adapter ça sans gluten !

    Posté par Tweet, samedi 14 novembre 2009 à 10:10
  • Comme Léa j'ai testé dans un restau (à Paris : me souviens pas s'il est sur la liste ou pas, faut que je vérifie) et j'ai trouvé ça plutôt moyen, trop gras, trop salé...

    Je testerai ta recette, histoire de voir si j'ai un blocage avec la chose, ou si je suis mal tombée. Au Japon on n'avait pas testé - incidemment, tu es sûre que c'est d'Osaka ? Pour moi la spécialité d'Osaka c'était les Takoyaki (beignets de poulpe) et les okonomiyaki c'était d'Hiroshima - où on n'a pas été fichus de trouver un restau qui en faisait, donc...

    Posté par Céline-marine, samedi 14 novembre 2009 à 11:22
  • J'ai découvert ce plat au mois de Juillet et plus qu'à une pizza ou à une crêpe cela me fait penser à une omelette et plus précisément du Fou Young Ha.
    En tout cas un très bon plat qu'il faudra que j'essaye de réaliser à la maison.

    Posté par Michael, samedi 14 novembre 2009 à 12:22
  • Tiens, c'est rigolo, ceux de Patoumi m'avaient vraiment donné envie donc j'en ai fait il y a pas longtemps ! J'ai beaucoup aimé, j'en ai déjà refait depuis d'ailleurs !
    Je comptais aussi en parler dans un billet, mais je vais peut-être attendre alors...
    Les tiens ont l'air succulents en tout cas

    Posté par Oeuf qui chante, samedi 14 novembre 2009 à 18:02
  • Belles et originales...

    Posté par Samira, samedi 14 novembre 2009 à 20:29
  • Il y a plus simple : http://titcep.blogspot.com/2008/12/okonomyaki.html
    Okonomi, = économique peut-être....
    Bonne soirée.

    Posté par Thierry, samedi 14 novembre 2009 à 21:00
  • faudrait que je me mette aux dégustations japonnaises !

    Posté par rauschy, samedi 14 novembre 2009 à 22:02
  • j'en ai mangé des vraies de vraies à Osaka et j'ai détesté et encore j'avais fait enlever l'horrible sauce barbecue. j'adore le chou pourtant mais ça ne passait pas. bref pas ce que le Japon fait de mieux (quelques photos de ces crèpes sur mon blog)

    Posté par marie, dimanche 15 novembre 2009 à 07:37
  • j'adore les okonomiyakis !! merci pour la recette ça fait longtemps que je veux m'en faire..

    Posté par Narumi, dimanche 15 novembre 2009 à 10:33
  • je ne connaissais pas mais tu m'as convaincue ... je vais vite passer au supermarché asiatique et chercher ces produits pour tenter ! bon dimanche !

    Posté par Kitchenmoments, dimanche 15 novembre 2009 à 11:51
  • Okonomi se traduit par quelquechose voulant dire "comme il vous plaît" puisqu'on peut l'agrémenter à ce que l'on aime. En tout cas, le chou est la base essentielle de ce plat !

    Pour toi Loukoum, le lien du blog où j'ai découvert les okonomiyaki, et je trouve la narration assez amusante !

    http://ochatowagashi.free.fr/index.php/2008/01/22/postakuisine-5-okonomiyaki-3/

    Posté par Nouk, dimanche 15 novembre 2009 à 16:46
  • Restaurants japonais sont nombreux de ce cote ci du monde... je n'avais jamais ose commander ; je vais donc m' y aventurer.
    Merci de toutes tes decouvertes.
    Tu en decouverte dur mon blog lors de mes promenades dominicale
    http://emmalife.canalblog.com
    A bo plaisir de te lire ici ou la
    Emma from San Francisco

    Posté par Emma, dimanche 15 novembre 2009 à 19:00
  • la cuisine japonaise...

    eh bien c'est marrant, mais j'connais pas. J'aime bien... non, beaucoup, les sushis. Mais à part ça, j'connais pas trop la cuisine japonaise. J'adore la thaï, j'aime pas la chinoise, et la japonaise, eh bien j'connais pas.

    Donc voilà, lors de la prochaine visite strasbourgeoise, je te mets au défi de me faire découvrir (voire aimer) la cuisine japonaise!



    L.

    Posté par LaureVR, dimanche 15 novembre 2009 à 23:08
  • j'ai testé la recette de piment oiseau que j'ai adoré
    mais la tienne m'a l'air succulente aussi, je vais tester, j'en ai déja l'eau à la bouche ou beau à la bouche je dirai

    Posté par Dgirl, lundi 16 novembre 2009 à 11:08
  • On n'en fini jamais d'apprendre et c'est vrai que le nom est séduisant

    Posté par Dada, lundi 16 novembre 2009 à 17:24
  • ouiiiiii !!

    et tripple oui !

    ça me tente diablement ça !! des crêpes à la jap', ça va séduire l'Homme et le faire fondre... et moi aussi, je parie !

    Posté par maud, lundi 16 novembre 2009 à 18:21
  • Une amie m'a très récemment fait découvrir les Okonomiyaki pour changer du traditionnel ramen et je dois dire que j'ai été plutôt surprise! Elle m'avait décrit ça comme étant un intermédiaire entre la crêpe et la choucroute, tu peux imaginer que je ne cernais pas du tout à quoi cela pouvait ressembler autant visuellement que gustativement!
    J'ai trouvé la préparation très intéressante (dans le resto japonais parisien où elle m'a emmené, on voit les chefs préparer les plats devant nous), le goût un peu moins: trop salé, trop sucré à mon goût. Le goût de la sauce est trop dominant, celui du chou pas assez... Mais peut-être que ta version maison permet de rectifier ça? Les photos donnent envie en tous cas!

    A bientôt!!

    Justine

    Posté par Justine, lundi 16 novembre 2009 à 22:14
  • jamais mangé... mais cette petite crêpe-omelette me tente beaucoup
    alors il faut que je fasse un petit saut dans « mon » magasin asiatique pour acheter tous les ingrédients

    Posté par Anoushka, mardi 17 novembre 2009 à 11:51
  • J'ai eu l'occasion d'en manger lors de mon dernier séjour au Japon mais en version végétarienne (étant végétarienne). C'est tout simplement délicieux et complet !

    Posté par yoko, mercredi 18 novembre 2009 à 13:08
  • et si tu passes par Lyon, n'oublies pas d'aller au "goman etsu", le spécialiste de l'okonomyaki,c'est excellent en tous points!

    Posté par babsouilles, mercredi 18 novembre 2009 à 19:24
  • Chouette recette !!

    Posté par Gourmandises&gf, jeudi 19 novembre 2009 à 07:34
  • létitia: pas mal l'idée du radis et du céleri! (tu n'es pas la seule à rêver du japon ^^)

    Nouk: oui c'est nourrissant... et l'emmental n'est pas très japonais en effet! Si tu testes cette version dis moi si le résultat te convient!

    Léa: quelle courage de vouloir tester malgré la mauvaise expérience! Pour le restaurant je vois très bien ce que tu veux dire.... c'était où?

    Céline Marine: c'est sur qu'avec les sauces c'est gras! Et je peux comprendre que tout le monde n'aime pas: c'est particulier! A priori il y a 2 écoles pour l'okonomiyaki: Osaka et Hiroshima. Mais recette correspond à la version de Osaka,celle de Hiroshima contient des nouilles je crois mais je n'en ai jamais mangé!

    Michael: je ne connais pas le Fou Young Ha mais je ne trouve pas que les okonomiyaki ressemblent à des omelettes (je n'aime pas les omelettes)

    Thierry: non ce mot n'a rien à voir avec l'économie puisque comme l'explique très bien Clea: « Yaki » signifie « grillé », ou encore « cuit » et « okonomi » pouvant être traduit par « comme il vous plaira ».
    Ta version est sans doute économique mais pas très proche de la réalité ni vraiment authentique... Après du moment que c'est bon... Par contre du coup c'est plus une crêpe salé qu'un okonomiyaki à mon avis.

    Marie: je peux comprendre que tout le monde n'aime pas ça!


    Nouk: oui je suis d'accord avec toi, je pense que la base de choux est indispensable. Merci pour le liens!

    Emma: merci!

    Laure VR: Il n'y a aucun resto japonais qui tienne la route à Strasbourg donc il faudra faire ça chez moi si j'ai le temps...

    Justine: ton message m'a fait mourir de rire! Si tu les fais toi même à la maison tu peux mettre moins de sauce!

    Yoko: je tenterai bien une version japonaise aussi!

    Babsouilles: merci pour l'adresse!

    Posté par loukoum°°°, mercredi 25 novembre 2009 à 18:12
  • Aï aï

    Snif, j'ai eu une malheureuse expérience avec un okonomiyaki cet été à Kyoto... dans un restaurant pourtant réputé! C'était d'une fadeur! Même la sauce n'est pas parvenue à me faire éprouver quoi que ce soit face à cette galette.

    Posté par Arabella, mardi 1 décembre 2009 à 19:52
  • Aï aï

    Snif, j'ai eu une malheureuse expérience avec un okonomiyaki cet été à Kyoto... dans un restaurant pourtant réputé! C'était d'une fadeur! Même la sauce n'est pas parvenue à me faire éprouver quoi que ce soit face à cette galette.

    Posté par Arabella, mardi 1 décembre 2009 à 23:49
  • Comme quoi ce n'est pas une recette qui fait l'unanimité!

    Posté par loukoum°°°, mercredi 2 décembre 2009 à 19:07
  • recette testée et validée , peut-être ma préférence va à la version avec du porc à la place du poulet !

    Merci !

    Posté par Orchidée, vendredi 29 janvier 2010 à 21:11
  • Ravie d'avoir ton avis!

    Posté par loukoum°°°, lundi 1 février 2010 à 10:03
  • Tiens, j'avais oublié de te raconter ici que la recette est un classique des jours pressés avec demi chou dans le bac à légumes.

    Posté par Camille, samedi 4 juin 2011 à 14:29
  • (et je confirme, goman etsu est le spécialiste de l'okonomiyaki

    Posté par Camille, samedi 4 juin 2011 à 14:29
  • Ici on en a refait récemment et on s'est régalé comme à chaque fois.
    J'ai trop envie de revenir à Lyon mais c'est si looonnnng en train de strasbourg
    (et puis faudrait trouver un WE de dispo, mais j'y travaille. Tu y es jusqu'à quand?

    Posté par loukoum°°°, vendredi 17 juin 2011 à 14:15
  • J’avais goûté l’okonomiyaki d’Hiroshima au Japon, celui d’Osaka à Paris, j’avais bien aimé, mais sans plus, ce n’était pas mon plat japonais préféré… surtout à cause de la sauce, de la mayo, et des flocons de bonite séchés. J’ai donc pu doser tout ça comme je voulais en cuisinant moi-même, et c’était mieux
    Une fois de plus : merci pour la recette ! (j’ai fait poulet-crevette)

    Posté par Claire, mardi 21 octobre 2014 à 21:50

Poster un commentaire