Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

mercredi 25 mars 2009

A lire et à cuisiner sans modération (1) Le poulet selon Donna Hay

Je crois qu’on ne se rend pas bien compte des conséquences que peuvent avoir les mots, les traces de notre passage que l’on laisse derrière nous quand on passe de blog en blog, de page web en page web… Innocemment, on laisse chez une betterave urbaine son avis sur un livre de Donnay Hay croisé plusieurs fois à la librairie, que l’on a feuilleté et re-feuilleté en se disant « Mhhmmm vraiment pas mal ce bouquin… » mais parfois (si maman, ça m’arrive, je t’assure !) on est d’humeur raisonnable : on repose le livre et on ressort sagement de la librairie.

Et puis un jour en rentrant de cours, on trouve dans le couloir de l’immeuble, dans sa minuscule boîte aux lettres un paquet, un peu trop grand pour elle mais sauvagement « glissé » dedans par une brute de facteur peu respectueux. Un paquet ? Mais je n’attends pas de paquet ! On monte l’escalier avec des interrogations et des suppositions qui tournent en boucle dans la tête, et à peine entrée, on ouvre le paquet… L’alibi avait encore frappé ! Un petit mot plein de douceur, de générosité et de poésie et le livre « Poulet » de Donna Hay. Depuis j’ai déjà testé pas mal de ces recettes, il y en a même que j’ai déjà refaites… et j’adore !

poulet_donna_hayC’est donc avec ce livre que je commence une nouvelle rubrique « A lire et à cuisiner sans modération » car j’ai envie de parler des livres de cuisine que j’aime, pas ceux que l’on achète mais dont on ne testera au final aucune des recettes, non, ceux dont j’use et j’abuse : mes valeurs sûres. Jusqu’à présent si je veillais à toujours citer les livres d’où étaient extraites les recettes que je testais, je ne parlais pas plus que ça des bouquins (sauf pour le dernier Jamie qui m’a complètement conquise !) mais, je déplore un peu la surproduction de l’industrie des livres de cuisine où tous (ou presque) se retrouvent noyés dans la masse. J’ai donc décidé de mettre en tête de gondole les titres que j’affectionne particulièrement. Et pour moi cela va de pair avec des recettes : je ne peux pas concevoir de parler/juger un bouquin sans avoir testé plusieurs de ses recettes. Les livres de recettes sont une catégorie de livres à part : ils peuvent avoir les plus belles photos qu’ils veulent et être très bien écrits, ce n’est pas un gage de qualité si, au final les recettes proposées ne tiennent pas la route : y’a quelque chose qui cloche…

Ce livre de Donna Hay ne propose donc, comme son nom l’indique, que des recettes à base de poulet. Du poulet sous toutes ses formes : en soupe, en salade, avec des pâtes, rôtis au four… tous les morceaux de poulet sont cuisinés. Le principal atout de ce livre : des recettes simples, presque de la cuisine du placard. C’est simple, pour la plupart je n’ai pas eu besoin d’aller faire les courses pour les réaliser (ou alors je suis juste allée acheter des herbes aromatiques à l’épicerie asiatique du coin). Je sais bien que ce ne sera certainement pas le cas de tout le monde mais du moment que l’on a un fond d’épicerie bien équipé en produits asiatiques, ça fonctionne très bien. Car oui, pas mal des recettes proposées ont des parfums d’Asie, mais d’autres sont plus axées vers l’Italie : c’est très varié ! Globalement les recettes ne nécessitent pas trop de temps de préparation, c’est donc parfait pour renouveler la cuisine du quotidien avec des recettes originales et puis moi, je me débrouille toujours pour avoir quelques blancs de poulet au congélateur pour les jours où le frigo est vide, donc c'est parfait!

Pour achever de vous convaincre, quatre recettes issues de ce livre, parfois un peu adaptées à ma sauce, mais à peine…
Si avec ça je n’arrive pas à vous convaincre… c’est que vous êtes végétarien ?

 

[Pas grand chose à voir avec le poulet et les livres, mais si tout le monde pouvait lire ce billet de Lavande, ça m'éviterait peut être d'avoir des pulsions "violentes" quand je passe au rayon fruits des supermarchés en ce moment... J'avoue qu'à chaque fois je dois me retenir (on ne sait jamais comment les gens vont réagir...) pour ne pas leur demander "Ca ne vous dérange pas de payer si cher pour des fraises qui n'ont pas de goût?" ou "Vous savez que ce n'est pas encore la saison des fraises?"...]



Brochette de poulet à la citronnelle

Pour environ 8 brochettes poulet_citronelle_5
Compter deux brochettes par personne:

600g de blanc de poulet
1 cuillère à soupe bombée de pâte de curry vert*
5 cuillères à soupe de sauce nuoc nam*
3 cuillères à soupe de sucre blond
1,5 blanc d’œuf
20 feuilles de menthe lavées, séchées et finement émincées*
8-9 tiges de citronnelle*
1 filet d’huile d’olive
Pour accompagner :
De la sauce aigre douce*
De la sauce chili*
Des quartiers de citron vert*

* Je vous conseille d’acheter ces produits en épicerie asiatique (pour certains produits vous ne les trouverez que là bas, pour d’autre ils sont nettement moins cher en épicerie asiatique qu’ailleurs)

poulet_citronnelle_2

 

Mixer le poulet. Mettre la chair obtenue dans un bol, y ajouter la pâte de curry, la sauce nuoc nam, le sucre, le blanc d’œuf, et la menthe, bien mélanger le tout. Laisser reposer 20 minutes au frigo.
Pendant ce temps (20 minutes) faire « mariner » les tiges de citronnelle dans de l’eau froide (pour éviter qu’elles ne brûlent ensuite à la cuisson). Couper ensuite les extrémités des bâtons de citronnelle et les éplucher en enlevant les feuilles extérieurs uniquement.
Recouvrir un plat de papier cuisson.
Mouiller vos mains à l’eau froide puis prélever un peu de la pâte de poulet (à la main) et la mouler autour d’une tige de citronnelle, déposer la brochette ainsi obtenue sur le plat recouvert de papier sulfurisé. Répéter l’opération jusqu’à épuisement de la pâte de poulet et veiller à vous mouiller les mains à l’eau froide entre chaque brochette sinon la pâte de poulet collera à vos mains. Laisser les brochettes reposer 10 minutes au frigo.
Faire chauffer un filet d’huile d’olive dans un fait tout, y faire dorer sur toutes les faces les brochettes  (ne pas en mettre trop à la fois dans le fait tout : elles ne doivent pas se coller) puis couvrir et laisser cuire sur feu doux (vérifier quand même de temps en temps que le feu est assez doux et que ça ne brûle pas !)
Servir chaud avec les deux sauces (aigre douce et chili) et des quartiers de citron vert.

 

poulet_citronnelle_3 poulet_citronnelle_1


 
   
 
Poulet aux noix de cajou et moutarde au miel

poulet_cajou_1
Pour 2 – 3 personnes :
100g de noix de cajou
3 escalopes de poulet
Sel et poivre
Deux filets d’huile d’olive
De la mâche ou des cœurs de laitue, au choix
3 cuillères à soupe de melfort
1 cuillère à soupe de moutarde ancienne
2 cuillères à soupe de miel

poulet_cajou_2Mixer brièvement les noix de cajou ou les concasser au hachoir.
Saler et poivrer les escalopes de poulet recto verso, napper les escalopes avec un peu d’huile d’olive puis les rouler dans les noix finement hachées. Presser pour tenter de faire un tant soit peu adhérer les noix au poulet.
Faire chauffer un filet d’huile d’olive dans une poêle sur feu moyen à vif, y faire dorer recto et verso les escalopes de poulet. Une bonne partie des noix de cajou ne resteront pas accrochés au poulet, qu’importe, les récupérer ensuite et les disposer sur le poulet une fois dans l’assiette.
Couvrir et laisser cuire à feu moyen/doux.
Mélanger la moutarde, le miel et le melfort ; réserver.
Dans chaque assiette, disposer un morceau de poulet, ajouter les noix de cajou qui sont dans la poêle, ajouter dans l’assiette la salade choisie et napper le poulet et la salade de vinaigrette.




Pad thaï

Plat unique pour 6 personnespad_thai_1
300-340g de nouilles chinoises*
3-4 cuillères à soupe d’huile de tournesol
2 œufs
3 petits piments rouges *
700g de blancs de poulet
½ cuillère à café de pâte de crevettes*
3 ciboules (lavées, séchés, émincées)*
80mL de nuoc nam (sauce poisson)*
80mL de jus de citron vert*
1 cuillère à soupe de cassonade
3 belles poignées de germes de soja*
2 poignées de feuilles de menthe (lavées, séchés, émincées)*
1 poignée de feuilles de coriandre (lavées, séchés, émincées)*
50g de cacahuètes grillées non salées (grossièrement concassées)*

* ces ingrédients se trouvent dans les supermarchés asiatiques.

pad_thai_2Faire cuire les nouilles, les égoutter, les mettre dans un saladier, ajouter 2 cuillères à soupe d’huile et mélanger. Réserver.
Battre légèrement les œufs. Faire chauffer un filet d’huile dans un wok ou un fait-tout, ajouter les œufs et remuer/grattez avec une cuillère en bois pour « brouiller » l’œuf. Retirer du fait-tout et réserver.
Couper en deux dans la longueur les piments, enlever tous les pépins et émincer très finement les piments. Réserver. Émincer le poulet assez finement, réserver. Rajouter un filet d’huile dans le fait-tout, faire revenir la pâte de crevettes puis ajouter le piment et le poulet, faire dorer. Ajouter ensuite les nouilles et la ciboule.
Mélanger la sauce nuoc nam, le jus de citron et le sucre, ajouter ce mélange dans le fait-tout. Faire sauter jusqu’à ce que les morceaux de poulet soient cuits.
Hacher grossièrement les germes de soja (histoire de les couper en +/- trois morceaux).
Quand le poulet est cuit, verser le contenu du fait-tout dans un grand plat de service, ajouter les germes de soja, la menthe et la coriandre, mélanger bien, saupoudrer des cacahuètes et servir immédiatement.




Poulet thaï épicé et croustillant


Pour 4 personnes
2 blancs d’œufs
3 cuillères à soupe de farine de riz (en magasin bio)
2 petits piments rouges
Quelques feuilles de coriandre (lavées, séchés, émincées)*poulet_thai_2
4 feuilles de lime (lavées, séchés, très finement émincées)*
3 cuillères à soupe de graines de sésame
600g de blancs de poulet
Un filet d’huile d’olive
Pour la sauce :
6 cuillères à soupe de sauce soja
4 cuillères à soupe de jus de citron
1 cuillère à soupe de miel

* ces ingrédients se trouvent dans les supermarchés asiatiques.

Dans un cul-de-poule, battre légèrement au fouet les blancs d’œufs ; ajouter la farine, fouetter pour mélanger.
Couper en deux dans la longueur les piments, enlever tous les pépins et émincer très finement les piments.
Ajouter au blanc d’œuf le piment, la coriandre, les feuilles de lime émincées et les graines de sésame. Fouetter pour mélanger.
Découper chaque blanc de boulet en +/- quatre morceaux.
Faire chauffer un filet d’huile dans une poêle, tremper les morceaux de poulet dans la préparation à base de blanc d’œuf puis faire dorer recto verso dans la poêle. Couvrir pour finir la cuisson.
Procéder en plusieurs étapes si nécessaire, en réservant les blancs de poulet cuits dans un four à 80°C pour qu’ils restent au chauds.
Préparer la sauce en mélangeant les ingrédients et servir à part.

 


Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 13:07 - Carnivorisme - Commentaires [63] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

Commentaires

  • Ben voui mais c'était juste pour aux gens qui pensent que ce n'est pas la saison ben qu'en fait si la saison a déjà commencé. De toute facon la majorité des fruits et légumes de grande surface proviennent d'espagne.

    Posté par shana, lundi 30 mars 2009 à 11:04
  • Le plus agaçant avec les fraises, c'est qu'en avant-saison, ils te les estampillent "Marmande" ou "Plougastel", alors qu'elles sont poussées sous serre en technique hors-sol, avec les mêmes nutriments...
    Ne nous fachons pas, je trouve super ce curry vert de poulet ansi détourné, j'utilise parfois les tiges de citronnelle en brochette, mais pas aussi bien! Les autres recettes me surprennent moins, mais elles sont bien conçues.

    Posté par Patrick CdM, vendredi 3 avril 2009 à 07:02
  • Merci !

    ... pour toutes ces recettes alléchantes, et surtout celle du Pad Thaï qui ravissait nos palais en Thaïlande l'an dernier...
    Je vais de ce pas faire quelques courses pour régaler toute la tribu !
    Félicitation pour ton blog toujours très bien tenu, hyper fourni, varié, qui me fait saliver à chaque passage !
    Merci merci ! et surtout, continue de nous donner envie de cuisiner (et de manger !!)
    Signé une gourmande

    Posté par Friskool, samedi 4 avril 2009 à 10:31
  • j'ai testé avec du poisson

    et c'était un pure délice!!!

    J'ai mis 500g de lotte et 300g de filet de flétan. Idem en curry vert, une seule cuillère de sauce poisson (j'avais pas de nuoc nam), une seule cuillère de sucre (3 ça m'paraissait beaucoup), 2 blancs d'oeufs (1,5 blanc, pas possible!) et alors j'ai mis de la coriandre au lieu de la menthe.

    J'ai servi ça avec guacamole (bof, pas terrible ensemble), sauce chilli et sauce yaourt-citron vert. ça, la sauce yaourt, c'était parfait! mmmmiam!!! je vais refaire ça au plus vite, c'était vraiment trop bon!!

    L.

    Posté par LaureVR, dimanche 5 avril 2009 à 23:44
  • Friskool: merci!

    Laure: super, merci pour cette variante au poisson, PatrickCDM va être ravi
    Bon, il faut que je teste cette variante au plus vite!

    Posté par loukoum°°°, lundi 6 avril 2009 à 11:36
  • testé

    Alors j'ai mis mes doutes (stupides) sur le poulet haché au placard et ai testé hier soir (avec de la coriandre à defaut de menthe) et c'etait très bon. Merci à toi.

    Posté par livordk, mardi 7 avril 2009 à 08:34
  • Je suis contente que tu ais testé (et aimé!) malgrès tes doutes

    Posté par loukoum°°°, jeudi 9 avril 2009 à 10:30
  • beau site

    Posté par Sandra, mercredi 13 mai 2009 à 00:06
  • J’ai fait le poulet aux noix de cajou, et c’était excellent! Pour bien faire tenir les éclats de noix sur les escalopes, je les ai badigeonnées de miel au lieu d’huile d’olive, et ça a bien tenu (faut juste y aller délicatement lors de la cuisson).

    Posté par Claire, dimanche 10 janvier 2010 à 22:02
  • super,merci pour l'idée!

    Posté par loukoum°°°, lundi 11 janvier 2010 à 13:46
  • Le pad thaï est super bon aussi!

    Posté par Claire, mardi 30 mars 2010 à 22:23
  • c'est ma recette préférée du billet!

    Posté par loukoum°°°, jeudi 15 avril 2010 à 08:27
  • Par simple curiosité, il est réellement croustillant ce poulet ? O_o Juste avec du blanc d'oeuf additionné de farine?

    Posté par Marinebulle, dimanche 9 septembre 2012 à 09:45
« Premier   1  2 

Poster un commentaire