Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

mardi 3 février 2009

Cheesecake Frenzy - Cheesecake pistache, amande amère et griottes


CC_PAG_1


Pistache, Amande et Griotte: un mariage réussi...
Kiri et Petit suisse: une association gagnante pour une texture ultra crémeuse et onctueuse
Que dire de plus? C'est un régal des papilles, une gourmandise irrésistible
Je crois que certaines attendaient la recette... la voilà (enfin!)


Cheesecake pistache, amande amère et griottes

Pour 8 personnes :
Pour un moule à charnière de forme allongée (type moule à cake) 30 x 11,5 cm
Pour le biscuit pistache :
100g de sucre
200g de beurre
1 cuillères à soupe de pâte pistache bien bien bombées
350g de farine
4 cuillères à soupe d’eau
2 cuillères à soupe du liquide à la surface de la pâte pistache
Pour la crème :
400g de kiri
600g de petit suisse
120g de sucre blond
5 œufs (3 doubles pour moi)
4 cuillères à soupe d’amaretto
1 cuillère à soupe arôme amande amère (type vahiné)
600g de griottes (congelée picard possible)

Réaliser les biscuits :
Puisque pour réaliser la croûte d’un cheesecake, on passe les biscuits au mixeur pour obtenir des miettes, pas la peine de s’embêter avec des emporte pièces et co. : on réalise une grande plaque de biscuit et on la découpe sans trop s’embêter au sortir du four (quand il sont encore un peu mous, ils durciront ensuite sur la grille), juste histoire d’avoir des morceaux qui rentrent dans le (mini) mixeur.

Battre le sucre et le beurre, puis ajouter la pâte de pistache et la farine petit à petit. Ajouter ensuite l'eau nécessaire pour agglomérer la pâte. Former une boule de pâte, l’emballer dans du papier film et mettre au frigo pour 30 minutes (ou une nuit si ça vous arrange, dans ce cas veiller juste à sortir la pâte quelques minutes avant de l’étaler).
Préchauffez le four à 190°.
Étaler un morceau de pâte entre une feuille de papier sulfurisé de la taille de la plaque de votre four (côté plan de travail) et une feuille de papier film (côté rouleau à pâtisserie). Faire glisser la feuille de papier sulfurisé sur la plaque du four, enlever la feuille de papier film. Cuire 15 minutes.
Répéter l’opération jusqu’à épuisement de la pâte.


Au sortir du four, les biscuits sont encore un peu mous, découper le grand rectangle de pâte en des petits carrées au couteau. Laisser ensuite refroidir sur une grille.

Réaliser la croûte biscuitée :
Mixer les biscuits pour en obtenir des miettes. Ajouter dans le mixeur les deux cuillères à soupe du liquide qui est à la surface de la pâte de pistache pour que les miettes deviennent plus pâteuses. Mixer à  nouveau.
Verser ce mélange au fond d’un moule à charnière recouvert de papier sulfurisé, tasser avec le fond d'un verre plat et rond afin d'obtenir une base biscuitée. Mettre au frigo en attendant la suite des évènements.

Réaliser la préparation fromagère :
Préchauffer le four à 150°C.
Dans un saladier mettre le kiri et les petits suisses. Mélanger pour obtenir une préparation souple et homogène. Ajouter le sucre et les œufs et mélanger. Ajouter ensuite l’amaretto et l’arôme d’amande et mélanger.

Verser la moitié de cette préparation dans le moule, verser ensuite les griottes égouttées puis verser le reste de la préparation au fromage. Lisser la surface avec le dos d'une cuillère à soupe et enfourner pour 45-50 minutes. Au bout de ce temps là, le cheesecake doit être encore un peu tremblotant, c'est très important. Il faut veiller à ne pas trop cuire un cheesecake, ça l'assèche et ça devient un peu trop étouffe chrétien. Avoir un cheesecake encore tremblottant au sortir du four est un bon indicateur pour savoir qu'il n'est pas trop cuit. Laisser COMPLÈTEMENT refroidir le cheesecake dans le four (porte FERMÉE). Mettre ensuite pour 48H au frigo.
 


CC_PAG_2


Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 07:00 - Such a sweet tooth... - Commentaires [50] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

    J'avoue que je n'aurais pas pensé à l'association pistache et griotte !
    Mais je vais garder cette recette dans un coin ! (mon dieu, ça me fait penser que ça doit faire des mois que je n'ai pas eu un cheesecake digne de ce nom...)

    Posté par La Quenelle, mardi 3 février 2009 à 08:18
  • pistache griotte, je dis oui, amandes griotte, encore oui! le trio doit marcher à merveille! tu nous gâtes durant ton absence dis donc...

    Posté par Mirabelle, mardi 3 février 2009 à 08:40
  • Alors, celui-ci pour l'avoir goûté, je peux assurer à tout lecteur et fan de cheesecake(ou non), que c'est un délice: équilibre des saveurs, pas trop sucré... bref, tip, top!

    Posté par anne, mardi 3 février 2009 à 08:59
  • Il est super ce cheescake ! J'adore
    Bisous

    Posté par Eva, mardi 3 février 2009 à 09:08
  • (c'est l'amoureux qui va être content en voyant la couleur verte de la pâte...)
    bisous!

    Posté par les chéchés, mardi 3 février 2009 à 10:17
  • Ouh là là!!! J'ai faim rien qu'en regardant tes -superbes- photos... Miaaaaam!!!!!!
    Il me faut un moule à charnière plus petit, le mien fait 26cm de diamètre ce qui est parfait lorsqu'il y a 20 personnes à la maison mais ce n'est pas le cas tous les jours, heureusement!
    Merci pour cette superbe recette, je vais inaugurer la pâte de pistache que j'ai acheté chez G.Detout...
    Belle journée

    Posté par Chrystel, mardi 3 février 2009 à 10:41
  • j'avais essayé framboise pistache mais avec des griottes çà doit être "déchirant" non ? merci bcp

    Posté par nana, mardi 3 février 2009 à 11:04
  • Oh là là, la diablesse... Quelle tentatrice avec ce cheesecake!
    Tout ce dont j'ai envie en ce moment: frais, doux. Un dessert de fille, je trouve. Ou pour les amoureux...
    Dis-moi, pour s'ennivrer très légèrement, que penses-tu de mélanger aux griottes quelques griotines? Jesuis en tous cas d'accord à propos de la cuisson, il fait rester attentif et veiller à ne pas trop cuire, que le cheesecake soit encore tremblotant quand on éteint le four. C'est la garantie d'un cheesecake fondant, crémeux, non bouratif.
    Merci de ta recette (et de celle aux figues)

    Posté par albaj, mardi 3 février 2009 à 11:08
  • quelle créativité. il est superbe et je suis une cheesecake addict !

    Posté par marie, mardi 3 février 2009 à 11:50
  • Je dois dire que je vois de plus en plus de recette avec des pistaches et celle ci me surprend tout particulièrement. J'en ai l'eau à la bouche, je pense qu'il va falloir que je teste cette recette rapidement!
    Merci pour cette recette ^o^

    Posté par Lihan, mardi 3 février 2009 à 12:20
  • Un vrai délice ! J'en salive encore
    Il me faut trouver de la pâte à pistache et ce moule à charnière !

    Posté par Cathetoiles, mardi 3 février 2009 à 13:48
  • Je ne l'attendais pas ... Mais elle tombe à pic ! Merci

    Posté par 7tourvercors, mardi 3 février 2009 à 14:56
  • au secours quelle tuerie... on a les estomacs qui bondissent ...

    Posté par les 2 gourmand, mardi 3 février 2009 à 16:40
  • Hummm, encore un cheesecake bien tentant ! Depuis quelques jours, j'ai envie de cheesecake, bah là, je crois que j'vais craquer en effet !

    Posté par Sandaie, mardi 3 février 2009 à 19:33
  • Anne, cathétoiles: merci!

    Albaj: jamais utilisé les griottines mais en général je ne suis pas adepte des fruits marinés dans de l'alcool. Ensuite c'est une question de gout

    Posté par loukoum°°°, mercredi 4 février 2009 à 09:32
  • Et bien, on en viendrait presque à apprécier quand tu t'absentes. Je ne peux qu'adhérer à cette thématique! J'espère d'ailleurs que tu as reçue mon mail et que tu pourras y répondre prochainement. En attendant j'ai posté la recette de mon premier cheesecake que j'ai réalisé grâce à tes conseils (uneaffairedegout.canalblog.com)
    A très bientôt

    Posté par Marie, mercredi 4 février 2009 à 11:53
  • waouh ! quelle assciation, j'en ai l'eau à la bouche, et moi qui voulais me faire des blinis, j'avoue qu'ils paraissent un peu fades à côté. En plus, j'adore les cheesecakes !
    A bientôt

    Posté par eusebine, mercredi 4 février 2009 à 12:00
  • Voici une bien jolie recette très gourmande avec une belle association de saveurs !!!!
    Je t'embrasse

    Posté par Sandrine, mercredi 4 février 2009 à 13:26
  • D'accord. De toute manière, ce sera d'abord ta version, pour voir si j'imagine bien ou pas un mélange avec les griottines...
    Merci encore ^^

    Posté par albaj, mercredi 4 février 2009 à 15:19
  • Divine idylle

    Quelle merveilleuse idée que d'associer tous ces ingrédients -griottes- amandes- pistache-, qui sont de loin mes préférés;
    Mais que j'utilise plutot pour les panacotta...sans avoir penser à les adapter à mon non moins préféré dessert !
    J'ai très envie de tester VIIIIIIIIIIITE; sauf que...gros problème....énorme problème (désolée) mais je n'ai pas compris (eh oui, i'm blonde....) la recette au niveau des biscuits;
    au secours, aidez-moi !!!!!
    merci d'avance;

    Posté par melmou, mercredi 4 février 2009 à 15:55
  • Dans la série des desserts à répétition sans qu'on s'en lasse, je vois qu'ici ça marche aussi !! (Chez moi c'étaient les macarons !)
    Il me manque quelques babioles pour réaliser cet alléchant cheesecake !
    Je me posais une question... aurais-tu une idée de recette pour la réalisation d'un cheesecake à la châtaigne (crème de marron, et/ou marrons glacés...) ? Je te fais confiance, toi la pro de ces gâteaux aux mille parfums !
    A bientôt et encore merci de nous faire saliver avec tes recettes colorées !

    Posté par Friskool, mercredi 4 février 2009 à 16:58
  • La texture a l'air super crémeuse ! Une autre association à tester !

    Posté par Maybe, mercredi 4 février 2009 à 18:56
  • Une pure merveille ce cheesecake, et ces photos...Sublimes...

    Posté par laurence, mercredi 4 février 2009 à 20:51
  • Effectivement un beau mariage ! Mais il va falloir acheter du kiri, cela est peu avouable !!!

    Posté par Flo, mercredi 4 février 2009 à 21:09
  • Que du bonheur

    Comment te dire que je salive devant ta belle recette et que c'est bon...tout en finesse, raffinement de la cuillère qui a pris délicatement la griotte dans une saveur au palais sans pareil...j'adore....

    Posté par eleonora, mercredi 4 février 2009 à 21:34
  • haha ! j'ai un cheesecake foret noire en attente on est sur la même vibe ? ;op

    Posté par marion, mercredi 4 février 2009 à 21:35
  • C'est pas humain...

    Arg... C'est vrai que c'est pas humain un dessert pareil!

    Mais c'est drôlement gentil de partager cette recette.

    Le cheesecake sera sur ma liste de "todo".

    Bizzz
    Marylo

    Posté par marylo, rêveuse, jeudi 5 février 2009 à 09:40
  • Mmiiammm, c'est la cheesecake party par ici !

    OOOoooOOOh et ces photos !!!! Ce vert hypnotique et ce léger, tout léger rosé-cerisé.....C'est injuste ! (disent mes pauvres papilles et mes neurones en folie (t'as vu comment tu m'fais devenir?!))
    ^^

    Posté par Alinette, jeudi 5 février 2009 à 19:23
  • Tu es vraiment la reine du cheesecake. Celui là me plais ++.
    Les tiens sont toujours très appétissants et les miens bof, bof, pas mauvais mais pas l'extase. Je n'ai jamais essayé avec du kiri, je vais peut être tester cette recette, avec griottes, pistaches et amandes amère ce doit être super.

    Posté par Véro, jeudi 5 février 2009 à 23:16
  • Pour Melmou:

    Tu n'as qu'à faire comme suit:

    Réaliser les biscuits :

    Battre le sucre et le beurre, puis ajouter la pâte de pistache et la farine petit à petit. Ajouter ensuite l'eau nécessaire pour agglomérer la pâte. Former une boule de pâte, l’emballer dans du papier film et mettre au frigo pour 30 minutes (ou une nuit si ça vous arrange, dans ce cas veiller juste à sortir la pâte quelques minutes avant de l’étaler).
    Préchauffez le four à 190°.
    Étaler un morceau de pâte sur une feuille de papier sulfurisé ou un plan de travail un peu fariné. Fariner si nécessaire le rouleau à pâtisserie.
    Découper des biscuits, les disposer sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé

    Cuire 15 minutes.
    Au sortir du four, laisser ensuite refroidir sur une grille.

    Posté par loukoum°°°, vendredi 6 février 2009 à 08:49
  • Friskool: n'étant pas du tout fan de crème de marrons je ne sais pas trop. Mais je verrais bien un cheesecake classique avec au milieu des brissures de marrons glacés

    Flo: le kiri c'est pas si mauvais que ça du tout du tout

    Marion: un cheesecake foret noire? il faudra qu'on le publie en même temps alors!

    Posté par loukoum°°°, vendredi 6 février 2009 à 09:16
  • Dans ta saga des cheese-cakes, c'est sur celui-ci que je jette mon dévolu. À cause des petits-suisse et du Kiri, ça je peux en trouver facilement, on vient tout juste de m'apporter de la pâte de pistaches et surtout pour les griottes.

    Posté par Vanille, mardi 10 février 2009 à 23:36
  • Vanille: tu sais tu peux utiliser l'association kiri/petit suisse pour tous les cheesecakes!
    Tiens moi au courant si tu testes

    Posté par loukoum°°°, mercredi 11 février 2009 à 09:19
  • c'est une tuerie ce cheesecake!

    Posté par helene06, jeudi 12 février 2009 à 09:15
  • J'ai réalisé cette recette en début de semaine mais je n'obtiens pas le résultat voulu. Le tien parait très très crémeux sur la photo, le mien ne l'est pas autant. Et puis j'ai utilisé des cerises congelées que j'ai décongelées et égoutées mais elles ont fait de l'eau et du coup le cheesecake est un peu humide, ce qui gache. Quelles cerises as-tu utilisé ?

    Posté par Véro, vendredi 13 février 2009 à 11:36
  • J'ai utilisé des griottes picard complètement décongelée et bien égouttée (plusieurs heures)

    Posté par loukoum°°°, vendredi 13 février 2009 à 12:24
  • Alors peut être que je n'ai pas assez laissé égoutter parce que c'était aussi des griottes picard. Sinon au goût c'était bon, ce n'est pas le problème mais un peu humide. Je réessayerai.

    Posté par Véro, vendredi 13 février 2009 à 14:42
  • Un cheesecake ne doit pas être trop sec sinon c'est étouffant.
    Il doit rester moelleux

    Posté par loukoum°°°, mercredi 18 février 2009 à 19:10
  • Moi l'amaretto j'en snifferais alors celui-là aussi il ne peut que me plaire!!

    Posté par Cocotte, lundi 23 février 2009 à 18:23
  • Oh tiens , j'ai fait exactement le même pour le Nouvel An (le fameux que j'ai raté =S ... oui , mes cerises n'était pas bonnes , elles étaient congelées , je ne sais pas ce qui leur est arrivé ..)
    Avec l'amande et la pistache c'est vraiment delicieux !

    Posté par Alice, dimanche 1 mars 2009 à 00:16
  • Miam miam miam....
    après beaucoup d'hésitations entre le pink cheesecake et celui-là, je me suis enfin décidée et j'essaye ce soir cette recette mais j'ai quelques questions:
    comme j'ai du philadelphia, penses-tu que je puisse utiliser la recette de la garniture du "Pink cheesecake" à savoir le mélange ricotta-philadelphia?
    pour la croute, ma pâte de pistache ne contient pas de liquide à la surface.... par quoi est-ce que je peux le remplacer pour mouiller la pâte?
    et enfin (!) pour la couche de fruits, est-ce que je peux faire comme pour les framboises à savoir mettre les griottes directement congelées?
    merci beaucoup pour tes réponses! et surtout merci pour ce blog qui est une pure merveille!

    Posté par Agathe, jeudi 5 mars 2009 à 10:38
  • Oui bien sur tu peux utiliser un mélange ricotta philadelphia

    Pour la croute utilise un peu de beurre fondu

    Pour les griottes il faut mieux qu'elles sont dégongelées et égouttées sinon elles vont peut être rendre trop de liquide

    Plus de détails si tu veux ici:
    http://beaualalouche.canalblog.com/archives/2007/04/17/4160754.html

    Posté par loukoum°°°, vendredi 6 mars 2009 à 18:40
  • Tiens tiens, je viens de faire enfin de la pâte de pistaches... J'ai pensé à toi en faisant un classique, ricotta citron, pour une grande fête à la maison. J'ai ajouté des fruits rouges sur le dessus et du pralin de noix maison dans la base. Et ben ça l'a grave fait

    Posté par Cocotte, mercredi 6 mai 2009 à 19:55
  • Et ben, ta version ne devait pas être mauvaise du ton non plus, miam!

    Posté par loukoum°°°, mercredi 6 mai 2009 à 21:00
  • Enfin je me lance ! Les griottes décongèlent tranquillement.
    J'ai pris mon moule XL pour 20 personnes et multiplié les quantités par 2.
    Bémol : ma pâte à pistache est en barre (mais j'ai vu dans tes com' de remplacer le "jus" par du beurre fondu) - je n'ai pas d'amaretto (à remplacer par du kirsch ??) - je n'ai plus assez d'extrait d'amande amère
    Je te tiens au courant du résultat !

    Posté par Cathétoiles, jeudi 24 mars 2011 à 11:59
  • Courageuse mais pas téméraire, j'ai finalement acheté amaretto et arôme d'amande amère
    Par contre, ma pâte de pistache était plutôt de la pâte d'amande à la pistache...
    Là il attend gentillement au frais. Verdict samedi soir !

    Posté par Cathétoiles, jeudi 24 mars 2011 à 23:39
  • A mon avis le kirsch aurait été trop fort mais bon je dis ca car je n'aime pas ça sans doute
    Pour la pâte de pistache le jour ou tu en veux je crois qu'il y en a chez Brehmer et au Marché gare (mais la mienne vient d'Italie)
    J'attends ton verdict!

    Posté par loukoum°°°, vendredi 25 mars 2011 à 07:22
  • Essai réussi !
    Par contre, il était plus "lourd" que celui que j'avais goûté chez toi.
    Du coup, à 16 personnes, nous n'avons mangé que la moitié de ce que j'avais préparé (tes quantités multipliées par 2)
    La prochaine fois je réduirai pê la quantité d'oeufs... Qu'en penses-tu ?

    Posté par Cathétoiles, lundi 28 mars 2011 à 14:36
  • Non pour moi c'est pas un problème d'œufs mais de cuisson. Si le cheesecake est trop sec et étouffant c'est qu'il est trop cuit.
    Il faut parfois plusieurs essais pour maitriser la cuisson dans son propre four et ensuite croiser les doigts pour ne pas à avoir à changer de four

    Posté par loukoum°°°, lundi 28 mars 2011 à 18:38
  • 100% cheesecake !

    Bonjour, Quel régal des yeux ce blog alors ! Je vis depuis peu en Algérie, et sur Alger, j'ai une vingtaines d'amies anglaises. Donc au meeting, le cheesecake est THE KING ! J'ai donc appris à le faire, maintenant grâce à vous, je vais apprendre à le défaire ! merci.

    Posté par Ariss, samedi 3 septembre 2011 à 13:45

Poster un commentaire