Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

dimanche 20 janvier 2008

Fifteen, restaurant « de » Jamie Oliver – Amsterdam

De passage par Amsterdam on n’a pas pu s’empêcher d’aller manger « chez » Jamie Oliver.

Un restaurant un peu hors du centre, un peu comme un immense loft où Jamie_F1la salle et la cuisine cohabitent face à face. Cette grande pièce est intelligement partagée en quatre zones : le bar voulu assez lounge, la partie dite « trattoria » où l’on peut manger à la carte et où il est impossible de réserver, la salle de restaurant (menu unique en vigueur) et la cuisine qui fait face aux clients. Nous avons mangé au restaurant.

L’endroit est spacieux et peut accueillir un nombre conséquent de personnes, tellement de personnes que le restaurant était loin d’être complet ce samedi soir là. Le lieu est vaste comme un ancien entrepôt au bord de l’eau et tout a été aménagé dans cet esprit : on allie les grosses poutres en bois aux tubes métalliques et à la tôle ondulée. Tôle ondulée taguée et lustres chics pour un endroit qui se veut résolument in.

Menu unique au programme. On nous accueille avec une planche mêlant un salami en grandes tranches toutes molles dénué du moindre intérêt (mais pourquoi le choix du salami alors que l’Italie regorge de jambons extraordinaires ?), des olives marinées, une foccaccia aux tomates (très bonne) et une coupelle contenant une huile d’olive a déguster mais surtout à tomber. Un délice. C’est d’ailleurs ce que N. a préféré du repas. Non pas que le reste ait été nul, mais disons qu’on s’attendait à être plus surpris. Pas surpris à grand renfort de trucs étranges mais surpris comme on peut l’être en regardant Jamie à la télé quand on se dit « Mais bien sûr ! Ca c’est une excellente idée à base de truc tout simple, jamais j’y aurai pensé » Et cette dégustation d’huile d’olive était à la fois inattendue, jamais vue ailleurs et totalement irrésistible. C’était, selon l’intitulé « Gradassi olive oil »…

 

jamie_F3



Ensuite vinrent les Antipasti… de la mozzarella nappée d’un pesto que je pense être à base d’amandes. Moi qui n’aime pas le côté chewy de la mozzarella, je n’ai pas non plus aimé celle-ci même si le pesto était délicieux et aurait pu la faire mieux passer… une compotée de patate douce très agréable, un gâteau au fromage (qui  n’avait rien de sa traduction littérale, à savoir cheesecake) et coulis de tomate… c’était pas terrible, c’était une sorte de pain parfumé au fromage mais très humide… et un classique qui me séduit toujours, la présence du trio figue-bacon-balsamique
jamie_F2
En entrée, j’avais opté pour des raviolis à l’encre de seiche, farce au homard & mascarpone, lamelles de calamar, sauce aux panais… c’était très réussi. J’ai beaucoup aimé l’entrée, beaucoup plus que le plat qui était somme toute très banal. Là, c’était fin et les mariages étaient réussis, seul détail : la farce ne devait pas être très homogène puisque selon les bouchées le goût de homard allait de très prononcé à peu présent.

En plat, j’avais opté pour un filet de Saint Pierre cuit sur la peau avec des pommes de terres et des légumes oubliés cuisinés à l’ail et aux oignons, lamelles de chou romanesco. Un plat basique qui était bien cuisiné (bonne cuisson du poisson), mais qui n’innovait en rien. N. lui avait opté pour la poitrine de canard fumée avec du chou vert et des « borlotti beans », tuile épicée au thym. Ce plat là était très particulier. Le canard fumé c’était intéressant et plutôt bon même si je me demande si ça ne m’aurait pas écoeurée avant la fin du plat. Par contre les haricots et le chou avaient aussi écopé de ce goût fumé et ce n’était pas réussi, écoeurant et too much. Nos voisins à la table d’à côté avaient tous les deux choisis ce plat et y avaient à peine touché quand la serveuse est venue les débarrasser… « Vous n’avez pas aimé ? »… non, ils n’ont pas aimé – ce que je peux comprendre car c’était quand même particulier- et la serveuse leur a proposé un plat de pâtes à la place. Agréable & notable attention. D’ailleurs tous les serveurs étaient au top.


Le dessert était très bon : une pannacotta qui n’avait rien d’une pannacotta tant elle était crémeuse, on aurait dit un yaourt fermier bien crémeux… glace à la vanille aux noix caramélisées et compoté de cranberries à tomber à la renverse (texture au top, équilibre sucre & acidité génialissime)


Et Jamie dans tout ça ?

FTBon, pour la petite histoire, et si mes souvenirs sont bons (si vous avez de meilleures infos que moi ou si ce que je dis n’est pas correct, commentaires bienvenus, merci) il y a quelques années Jamie à fait une émission télé où il formait des jeunes à l’avenir incertain et absolument pas issus de la restauration à devenir peut être pas chef mais disons marmitons compétents. Ils devaient ensuite assurer le boulot dans la cuisine du restaurant londonien de leur prof, le Fifteen. Jamie avait à travers ce projet deux ambitions : ouvrir un restaurant de haut standing et donner une chance professionnelle à des jeunes en difficulté. Le projet a été couronné de succès et la Fondation Fifteen a été crée et je crois que c’est elle qui s’occupe maintenant de former de jeunes cuisto.
En ce qui concerne le restaurant d’AmsterdamFT2, il résulte d’un partenariat réalisé avec Fifteen London. Des entrepreneurs néerlandais ayant trouvé le concept formation + restaurant intéressant. Maintenant la mauvaise langue qui est en moi se dit que Fifteen London a dû leur vendre l’autorisation d’utiliser le nom et que la seule fois où Jamie Oliver y a mis les pieds c’était lors de l’inauguration… Puisque les menus ne sont pas élaborés par sa personne mais par un autre chef qui s’inspire de la cuisine de Jamie et veille lui aussi à utiliser des produits régionaux, frais, bio si possible et qui définie sa cuisine comme « modern Italian style cuisine »
Pour plus d’info et si vous parlez le néerlandais : www.fifteen.nl

Restaurant Fifteen Amsterdam
Jollemanhof 9
1019 GW Amsterdam
www.fifteen.nl

Prix:
Menu unique à 46€, boissons non comprises

Choix entre deux entrées et deux plats, possibilité de troquer le dessert contre du fromage [contre un supplément :-( de 4€50, sérieusement il pourrait se passer de ce supplément, c'est mon avis]
Pour les vins on y a pas gouté donc on ne peut pas donner notre point de vue.
C’est différent en ce qui concerne la trattoria mais je ne suis pas au courant des plats & prix. Par contre so'kitch a testé et aimé, allez voir son avis sur son blog.

Ce que l’on a particulièrement pas aimé :
Devoir téléphoner à un standard surtaxé pour réserver.
Et ce standard n'accepte les réservations qu’à certaines heures.

Note: les logos du restaurant ne sont pas les miens, ils sont issus du site du restaurant.


Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 08:04 - Restaurants - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    pas des plus convaincants donc, et au regard du prix je vais me faire un plaisir de m'en passer
    merci pour tous ces renseignements loukoum

    Posté par marion, dimanche 20 janvier 2008 à 09:09
  • Ah, bien décevant donc. Reste à trouver le restaurant où il officie pour de vrai histoire d'en profiter pleinement.

    Et tu peux y aller sur ta note pour Douri, on y a déjeuné maintenant, merci !

    Posté par fr, dimanche 20 janvier 2008 à 09:14
  • Présenter de l'huile (d'olive ou d'argan, selon les cas) avec du sel et du pain en guise d'apéritif est très courant au Maroc...

    Posté par Anne-Laure, dimanche 20 janvier 2008 à 10:25
  • Présenter de l'huile (d'olive ou d'argan, selon les cas) avec du sel et du pain en guise d'apéritif est très courant au Maroc...

    Posté par Anne-Laure, dimanche 20 janvier 2008 à 10:25
  • Tiens je ne m'attendais pas à ce verdict...

    C'est noté, je n'irai pas!

    Posté par Louloute, dimanche 20 janvier 2008 à 10:58
  • Que dire, déjà le dessert était à tomber et on n'a pas de photo : remboursé! 46 euros le menu, je ne vais pas souvent au resto mais quand même c'est cher pour ne pas être plus emballée que ça. Enfin comme tu le faisais remarquer il y a quelque temps pour Cyril Lignac, Jamie Oliver est probablement devenu une marque, un pantin habilement dirigé pour faire du fric, ça me fait penser à un livre où y'a la photo de Cyril Lignac en couverture, le titre du livre est le titre de son émission mais enfin de compte il n'a écrit que la préface de ce livre, les recettes ne sont pas de lui (y'a marquer quoi sur notre front ?)

    Posté par barbinou, dimanche 20 janvier 2008 à 14:12
  • J ai toujours beaucoup de plaisir à lire tes billets concernant des resto. Surement pour ton sens critique et ton objectivité. Et je me permettrais de te féliciter pour les photos que je trouve très réussies! biz

    Posté par Claude-Olivier, dimanche 20 janvier 2008 à 20:53
  • Je n'ai malheureusement pas le temps de tout lire mais tes photos sont tres belles !
    Par contre, 46 euros prix unique et sans boissons, c'est pas un peu cher quand meme ou c'est simplement Amsterdam|Jamie qui veulent ca...?
    g.

    Posté par g., dimanche 20 janvier 2008 à 21:44
  • j'avais tenté le midi la trattoria et c'etait vraiment très bien. des plats simples, mais de bons produits et une addition plus que raisonnable (54 euros, mais pour 4!).
    je ne tenterai donc pas le soir!
    si tu dis qu'il n'y avait pas trop de monde, c'est aussi un signe... dommage.

    Posté par sokitch, dimanche 20 janvier 2008 à 22:44
  • "fan" de Jamie Oliver sur Cuisine TV, ta note est fort intéressante, si j'ai l'occasion de retourner à AMsterdam (ville que j'adore !!), je me laissais certainement tenté par la Trattoria.
    Bellles photos (comme souvent..)

    Posté par mrsclooney, lundi 21 janvier 2008 à 08:20
  • Je pense que les prix sont dus au fait qu'il faille bien payer la formation des cuistos.
    C'est un peu comme une bonne action en quelque sorte.

    C'était pas exceptionel certe mais quand même correctement cuisiné.

    fr: je doute qu'il officie quelque part
    Le DOuri, je vais y retourner avant d'en parler je pense.

    Anne Laure: merci pour l'info, je ne savais pas

    Barbinou: oui je savais pour ce bouquin, c'est vraiment prendre le consomateur pour une vache à lait

    Claude: merci! J'ai mis tes conseils en pratique. Mais c'est quand même pas très facile de nuit. C'est pour ca qu'il n'y a pas de photo du dessert. Et puis comme ça les gens font travailler leur imagination

    Sokitch: en fait, le truc c'est qu'on a téléphoné pour réserver sans trop savoir à quoi s'attendre. c'est ensuite une fois attablés qu'on a capté la nuance trattoria/restaurant. Mais quand tu réserves ils te mettent d'office au restaurant et pas à la trattoria. Je pense que si on y retourne, on testera la trattoria mais on ne retournera pas au restaurant

    Posté par loukoum°°°, lundi 21 janvier 2008 à 09:25
  • J'ai testé, j'ai aimé

    Alors moi j'ai testé la trattoria de Londres. Où pour de vrai, il parait qu'il passe de temps en temps!

    Verdict:
    - supers serveurs! vraiment le top je trouve!
    - très bons ingrédients. J'ai jamais autant aimé un parmesan fraîchement rapé!
    - les raviolis étaient hyper bons mais faible en quantité.
    - un dessert à tomber aussi. (tarte noix de pécan avec crème fraîche)
    - une note pas trop salée.

    Mais c'était il y a un an, j'ai un peu oublié. Quoiqu'il en soit, le resto c'est impossible car il faut une carte de crédit pour réserver. pff. Mais je reste fan de Jamie, je viens d'acheter COOK d'ailleurs!

    L.

    Posté par LaureVR, lundi 21 janvier 2008 à 13:12
  • Merci pour ce commentaire sur la version londonnienne.
    Moi, on m'a offert cook et j'en suis ravie

    Posté par loukoum°°°, mardi 22 janvier 2008 à 07:29
  • infos interessantes

    bonjour

    merci pour toutes ces infos car je serais a london avec toute ma petite famille (4 enfts)
    et nous voulions ma femme et moi diner dans ce fameux restaurant, nous opterons pour la tratoria mais je crois qu'il est impossible de reserver nous verrons bien et je vous tiens au courant

    jean pierre

    Posté par jppboite, dimanche 23 janvier 2011 à 09:31
  • Je serais curieuse d'avoir votre avis!

    Posté par loukoum°°°, mardi 25 janvier 2011 à 19:53
  • L'année passée, nous avons fait une virée à London et je me suis dit qu'un détour au Fifteen était indispensable. J'ai, malheureusement, été bien déçue... Les plats étaient bons, mais quand je me mets derrière les fourneaux, je fais pareil ... Une grande déception et une horrible addition (+/- 250€/2pers. gloupsss) !
    Quel dommage ... j'ai même du mal à retourner dans les livres de Jamie maintenant ! Je pense effectivement que j'aurais dû choisir la Trattoria, le rapport qualité/prix semble bien meilleur !!

    Posté par Isacbe, mardi 9 août 2011 à 16:56
  • Waouh, l'addition! Ca fait mal!
    Je pense en effet que si jamais je dois retourner dans un resto de Jamie ce sera la trattoria, le reste je ne suis pas convaincue!

    Posté par loukoum°°°, mardi 9 août 2011 à 18:20
  • Je me suis quand-même demandée si pour un anglais cette cuisine n'est pas le top ... Nous, nous avons une culture de la gastronomie toute particulière ... Là, une mozzarella di Buffala c'est peut-être le comble du bon goût !
    Vous connaissez d'autres chefs anglais ??? Il y a un système de notation en Angleterre ???

    Posté par Isacbe, mercredi 10 août 2011 à 11:18
  • Je ne suis pas du tout d'accord sur ce préjugé au sujet de la cuisine anglaise.

    La cuisine anglaise est délicieuses: scones, muffins, lemon curd, carrot cake, pancakes, shortbreads etc... Tout ça et encore bien d'autres nous viennent d'outre manche et sont irrésistibles!
    Les anglais sont aussi gastronomes, il ne faut pas croire les préjugés à base de jelly et sauce à la menthe.
    Gordon Ramsay est un chef anglais qui n'a pas moins de 10 étoiles au michelin... guide français s'il en est!
    Ce n'est pas car vous avez mal mangé dans un restaurant à Londres qu'il faut généraliser...
    De plus les français se vante souvent d'avoir un pays ultra gastronome et la meilleur cuisine du monde mais il y a bon nombre de très mauvais restaurants en France aussi...

    Posté par loukoum°°°, dimanche 14 août 2011 à 10:05
  • Je m'apprête à publier un article sur le sujet et je pense que ça a pas mal changé... Nous y sommes allés dîner sans réservation et je n'ai pas eu l'impression de deux espaces différents avec des prix différents. On a vraiment très bien mangé, c'était plutôt gras, certes, mais vraiment bon. On a eu un amuse-bouche très chouette (une tartinade de céleri-rave aromatisée avec des croûtons parfaits)... Je vais rédiger tout ça !

    Posté par Stéphanie, mardi 10 janvier 2012 à 22:24
  • J'ai hâte de lire ton billet!

    Posté par loukoum°°°, mercredi 11 janvier 2012 à 21:23

Poster un commentaire