lundi 16 juillet 2007

Strasbourg – Paris – Montréal


mos1
mos2mos3

Vous pouvez aggrandir les photos en cliquant dessus


Comme l’a dit récemment (et divinement bien) dit Peggy (il faut absolument que vous alliez la lire), les blogs c’est un peu Disneyland : tout le monde il est beau, tout me monde il fait des trucs extra beau-bon à manger, tout le monde il est mon copain et lors des rencontres tout le monde il est supragentil… Mais la réalité c’est que lors de rencontre, on accroche plus ou moins bien avec certaines personnes et pas avec d’autre. Quoi de plus logique en effet ? qui a dit que du moment que deux personnes prennent du plaisir à cuisiner, elles vont forcément s’entendre divinement bien ? Nous avons tous une vie derrière le blog, enfin, surtout une vie avant le blog. Et blogguer est souvent un jouet, un jouet où l’on joue son propre rôle, le vrai rôle mais que l’on accommode à notre sauce afin de ne laisser transparaître que ce que nous voulons et en nous gardant bien d’exposer certaines autres choses. Le blog est une représentation complètement subjective et partielle de nous ; que nous en ayons conscience ou pas. Nous offrons donc une représentation tronquée, mais nous laissons transpirer entre les lignes un univers, une ambiance… et c’est souvent ça qui me charme, personnellement.

Toujours est-il que si parfois à l’approche d’une rencontre on appréhende, on se demande inconditionnellement si la mayonnaise va prendre… Cette fois ci, étrangement, je n’avais pas peur. Je savais que le courant allait passer entre elle et moi. Je sais bien que ce genre de situations est dangereux : si la rencontre ne fonctionne pas on est doublement plus penaud (et déçu). Qu’importe. À travers ses billets et ses photos Ninnie m’avait attirée dans son univers. Et sa mitaine me plaisait. Au fil des cheesecakes billets nous nous étions peu à peu rapprochées et l’annonce de sa venue à Paris m’avait terriblement tentée… L’envie de la rencontrer en chair et en os, l’envie de parler à bâtons rompus, l’envie de la découvrir vraiment… Pendant un certain temps la raison me disait que ce n’était vraiment pas raisonnable (pour diverses raisons personnelles) et puis j’ai craqué, je suis allée acheter mon billet de train et la semaine dernière je suis montée pour la première fois dans le (tant attendu) tgv-est.

mos5
mos6
mos7

 

Et je ne m’étais pas trompée, j’ai eu l’impression de la rencontrer un peu comme on retrouve une amie que l’on a pas vu depuis quelque temps : on se connaît mais il manque un petit plus. Un peu comme si nous n’avions pas eu à rompre la glace. Si la rencontre a commencé sur une fausse note puisque le loir dans la théière où nous avions rendez-vous était fermé (sans doute en travaux), nous avons vite trouvé un café où nous asseoir et là nous aurions pu rester assises des heures à papoter, à enchaîner les cafés et les thés et à regarder la pluie tomber derrière la vitre… nous aurions pu mais nous avions toutes deux envie d’aller jeter un coup d’œil à droite et à gauche… alors sous nos parapluies, nous avons traversé Paris… Beaucoup à pieds, un peu en métro nous avons sillonné la capitale pendant deux jours y dénichant quelques produits et livres introuvables dans nos provinces, mangeant assisses face à face sur des balançoires, nous promenant entre les étals d’un marché, décidant de ne pas faire une queue hallucinante chez Ladurée, trouvant l’expo sur Lichtenstein ridiculement rikiki, faisant les gourmandes, bavardant, riant et retrouvant quelqu’une autre dans un restaurant japonais où les heures ont défilées sans que l’on ne le réalise …

p_n3


Marion a parlé de petit poucet, Lilo de son côté angélique… Elles ont toutes les deux bien raison, et moi je dirai que j’ai passé deux fabuleuses journées en compagnie d’une fille souriante, enthousiaste, curieuse… J’apprécie une rencontre quand elle arrive à s’affranchir du côté culinaire des deux personnalités, quand on se découvre vraiment… et là je dois dire que nous n’avons eu aucun mal à parler d’autre choses à a nous retrouver dans des lieux qui ne font pas forcément partie du « Paris culinaire »...


Merci Ninnie pour ces deux journées passées avec toi!
A très bientôt j'espère...

 


Petite pensée pour Lauriana 
qui aurait aimé être avec nous et que nous
aurions aimé rencontrer nous aussi

 

paris_2

Métro parisien


En cadeau bonus, l’expression québécoise la plus incongrue :
« Magasiner du linge »… comprendre « acheter des vêtements »  :-)


Posté par loukoum blog à 08:05 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Strasbourg – Paris – Montréal

  • Beau et émouvant chapitre sur l'amitié et sublimes photos pour l'accompagner...

    Posté par Michèle, lundi 16 juillet 2007 à 08:22 | | Répondre
  • Je vois que vous êtes passées par l'Ile Saint Louis et que Berthillon vous a fait de l'oeil. J'espère que leurs glaces étaient aussi bonnes que celle au lait d'amandes que nous avons dégustée dans ce petit restaurant japonais la veille.
    Il y a des moments que l'on aimerait prolonger.

    Très bonne semaine à toi +++

    Posté par eva, lundi 16 juillet 2007 à 08:28 | | Répondre
  • les glaces de berthillon étaient très bonnes mais celle au liat d'amande m'a beaucoup plus étonnée.
    En te quittant, avec Ninnie, nous nous sommes fait la même réflexion "qu'es ce que ça a passé vite"...

    Posté par loukoum°°°, lundi 16 juillet 2007 à 08:56 | | Répondre
  • je vous envie !

    Posté par clem, lundi 16 juillet 2007 à 09:43 | | Répondre
  • Ahhhh contente que cette rencontre se soit bien passee et que tu en gardes d'aussi bons souvenirs que tu as gracieusement partage !
    Bises,
    g.

    Posté par g., lundi 16 juillet 2007 à 09:46 | | Répondre
  • L'alchimie et la magie ont fait de "votre" moment un souvenir impérissable... que demander de plus ?

    Posté par Flo, lundi 16 juillet 2007 à 10:19 | | Répondre
  • wouhaa,on dirait un vrai coup de coeur
    j'ai adoré tes photos

    Posté par SOPH54, lundi 16 juillet 2007 à 10:40 | | Répondre
  • Une rencontre magique en quelque sorte... Je suis émerveillée par tes photos!

    Posté par anne, lundi 16 juillet 2007 à 10:41 | | Répondre
  • Tes photos sont superbes. J'aurais aimé être de la partie

    Contentes que vous en ayez profité. ce que tu dis sur les rencontres entre bloggeuses est fort juste!

    Posté par Lisanka, lundi 16 juillet 2007 à 11:30 | | Répondre
  • Cette rencontre a l'air d'avoir été fabuleuse!

    Posté par auré, lundi 16 juillet 2007 à 12:04 | | Répondre
  • Quelle belle rencontre !

    Posté par Cat, lundi 16 juillet 2007 à 12:49 | | Répondre
  • Tu as su trouver les mots pour transmettre la magoie et l'amitié qui est passée entre vous. Il est vrai que même si l'on se sent plus d'affinités avec certains blogs, le passage à la rencontre peut s'avérer décevant...je suis sontente que ça n'ai pas été votre cas!

    Posté par mayacook, lundi 16 juillet 2007 à 13:15 | | Répondre
  • Merci pour ce beau billet et pour les photos qui me rappellent bien des souvenirs, même si elles entretiennent mon mal du pays.

    Posté par Sonia, lundi 16 juillet 2007 à 15:48 | | Répondre
  • Un billet où transparaît l'émotion ! bravo !

    Posté par mercotte, lundi 16 juillet 2007 à 16:33 | | Répondre
  • Ouais une chouette fille Ninnie ) On ne se connait pas Loukoum°°° mais je sentais que la mayonnaise prendrait comme tu dis, entre elle et toi ! Je vois que votre virée parisienne a été enrichissante à tout point de vue, de beaux souvenirs à se remémorer en tout cas. A plus !

    Posté par Lilo, lundi 16 juillet 2007 à 17:44 | | Répondre
  • beau billet

    Posté par stef, lundi 16 juillet 2007 à 18:16 | | Répondre
  • Il est toujours incroyable de voir comment une chose aussi simple qu'un blog peut rapprocher deux etres qui ne se connaissent pas, l'une a Starbourg et l'autre a Montreal.

    Posté par Rose, lundi 16 juillet 2007 à 19:59 | | Répondre
  • Coucou!
    Le retour se fait graduellement... Je me sens encore un peu de l'autre côté de l'océan. Avec ton billet d'aujourd'hui, tu me permets de revivre certains des moments forts de mon voyage. Tu as su mettre les mots qu'il fallait pour décrire ces deux journées. Merci. Merci aussi pour ton authenticité, ta délicatesse, et ta curiosité qui a tout naturellement rencontré la mienne. À bientôt ma belle Pauline. J'espère trouvé des mots aussi justes quand viendra mon tour d'évoquer notre rencontre.

    Posté par Ninnie, mardi 17 juillet 2007 à 01:09 | | Répondre
  • De très très jolis clichés encore une fois qui reflètent un bien bel oeil. (j'adore ton idée des vélos)
    Je suis bien triste de ne pas avoir pu vous rencontrer toutes les deux (je suis toujours à Rome, je rentre en fin de semaine) mais j'espère que toutes les routes mènent aussi chez toi

    Et merci pour le lien. Vraiment...

    Posté par peggy, mardi 17 juillet 2007 à 07:15 | | Répondre
  • Je suis contente d'avoir réussi à transmettre au moins une partie de ce que j'ai ressentie... je n'étais pas sure de réussir...

    Merci Lilo...

    Ninnie... remets toi doucement de ce retour sur la terre quebecoise... ta tete doit fourmiller de souvenir. Merci à toi.

    Peggy: j'espère bien un jour te rencontrer moi aussi... un passage à Strasbourg de prévu?

    Posté par loukoum°°°, mardi 17 juillet 2007 à 08:54 | | Répondre
  • ^__^, rien de plus a dire...quel bonheur dans ton billet !!! biz

    Posté par Claude-Olivier, mardi 17 juillet 2007 à 10:29 | | Répondre
  • Merci pour la gentille attention Pauline )
    Je constate que la magie de la rencontre entre Ninnie et toi à fonctionner à merveille et je ne m'en étonne pas. Les photos sont superbes.

    Posté par Lauriana, mardi 17 juillet 2007 à 19:43 | | Répondre
  • rhôôôô... tes photos sont magnifiques !...

    Posté par LN, mercredi 18 juillet 2007 à 09:03 | | Répondre
  • J'ajoute : intéressant ton point de vue (ainsi que celui de Peggy) sur les blogs cuisine et les rencontres...
    J'imagine que l'on se pose ce genre de questions à partir du moment où l'on consacre pas mal de temps de sa vie à blogguer...
    Personnellement, ça ne me dérange pas plus que ça que tout le monde soit beau et gentil, même si en effet, cela peut alors être un peu... "plat"...
    Du coup, pour être complètement honnête, les blogs avec un peu plus d'âme, d'avis critiques (que je partgae ou pas) m'attirent plus et me rendent plus accroc...

    Posté par LN, mercredi 18 juillet 2007 à 09:17 | | Répondre
  • j'aime beaucoup ton avis!

    Posté par loukoum°°°, mercredi 18 juillet 2007 à 18:40 | | Répondre
  • merci de nous faire partager ta journée avec un "personnage" comme Ninnie! tes photos sont sperbes...

    Posté par Mirabelle, mercredi 18 juillet 2007 à 18:41 | | Répondre
  • même pas eu le temps de te laisser un petit mail depuis le départ de notre québecquoise préférée
    Je suis vraiment ravie que vous vous soyiez entendues à merveille , mais je n'étais pas bien inquiète, je vois mal comment on peut ne pas s'entendre avec Ninnie
    J'aurais adoré te revoir, mais ce n'est pas plus mal que tu aies eu l'exclusivité ces 2 jours

    Posté par marion, jeudi 19 juillet 2007 à 20:55 | | Répondre
  • Tu rigole? j'aurai beaucoup voulu te revoir, on aurait partager un truc au chocolaaaaaat...,

    Posté par loukoum°°°, vendredi 20 juillet 2007 à 07:54 | | Répondre
  • Je le dis et le redis, y a rien de plus enrichissant que nos blogues. J'ai lu avec plaisir ce compte rendu de votre rencontre et j'espère vivre les mêmes choses lors de mon passage à Paris en octobre prochain.

    Posté par Miss Diane, mardi 24 juillet 2007 à 23:23 | | Répondre
  • Quel beau billet! J'ai bien reconnu entre tes mots la Ninnie que j'ai rencontrée, tout sourire et petit poucet, toute curiosité et écoute, toute générosité et humanité. Je partage ton avis concernant le monde 'faussé' des blogs, j'avais d'ailleurs aussi été interpellée par le billet très juste de Peggy. Mais pour Ninnie, la question ne s'est pas posée, le courant est passé... est-elle magique, cette jolie Canadienne?

    Posté par Claire, lundi 30 juillet 2007 à 23:14 | | Répondre
  • Oh oui!

    Posté par loukoum°°°, mardi 31 juillet 2007 à 07:57 | | Répondre
  • Ninnie et Loukoum, c'est la rencontre du creamcheese et de la crème fraîche. Fannie et Pauline, c'est la rencontre entre le cheesecake et... le cheesecake. Et la sauce a pris ? Tu m'étonnes !
    Bravo pour ce billet riche en émotions !

    Posté par Tit', mardi 31 juillet 2007 à 10:11 | | Répondre
  • mince, tu nous as démasqué...

    Posté par loukoum°°°, mercredi 1 août 2007 à 10:37 | | Répondre
  • "Magasiner du linge", la plus incongrue, peut être, (ca serait négligear "brake à bras"), mais la plus appropriée ici serait "sentir la soupe chaude"...

    Encore des échanges interculturels de bon aloi et tu nous publieras des recettes de poutine (à ne pas confondre avec pitoune, ni avec Vladimir-le-Boucher) voire d'"oreille de criss'"

    Deux plats qui font passer la cuisine de Duke pour de la finesse Bocusiènne sponsorisée par Weight Watchers...

    Posté par Raoul Duke, vendredi 17 août 2007 à 19:14 | | Répondre
Nouveau commentaire