Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

samedi 14 juillet 2007

Maki Inside-Out, varions les plaisirs...

 

inside_out_1


À Berlin, j’ai découvert avec Hélène les maki inside-out… nous nous en somme gavé et nous avons observé les cuistots en action pour déceler les secrets de fabrication, une fois de retour on a testé et tout le monde a approuvé. Depuis on les fait régulièrement. Le principe de ces maki est de retrouver le riz non pas à l’intérieur du rouleau mais à l’extérieur. Ce n’est pas beaucoup plus compliqué à réaliser que les maki traditionnels. Technique en image (vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir).


Maki inside out à ma façon, au saumon, concombre, omelette et fromage

Pour 8 rouleaux (mélange de maki classiques et de maki inside out)
Pour 4-5 personnes

500g riz pour sushi & maki*
20 cuillères à soupe de vinaigre de riz spécial pour riz à sushi* (il est donc déjà sucré)
300g de saumon (j’ai pris un pavé)
3 œufs
sel et poivre
¼ à ½ concombre
150-200g de fromage à tartiner (type St Morêt)
8 feuilles d’algue*
Sésame noir*
Wasabi*
Sauce soja*
Gingembre mariné*

Matériel : une natte pour rouler les maki (Makisu)*

* Je vous conseille d’acheter tout ces ingrédients dans un supermarché asiatique, vous les trouverez certes dans les épiceries fines et au rayon monde de votre supermarché mais vous payerez sans doute le tout trois fois plus cher.

Pour faire cuire le riz, je ne peux pas vous donner de conseil, je le fais au rice cooker et c’est parfait. Par contre en ce qui concerne l’assaisonnement du riz je peux vous conseiller ma technique de feignasse : utiliser un vinaigre de riz déjà assaisonné, tout prêt que vous n’avez qu’à mélanger au riz cuit, pas la peine de dissoudre du sucre et tout et tout. Pratique, facile et bon.
Une fois le riz cuit je le laisse patienter encore quelques minutes dans le rice cooker en position « maintient au chaud » ensuite je le mets dans un grand plat (plus le plat est grand plus vite le riz refroidira…) et je l’arrose de vinaigre de riz pour sushi et je mélange bien.

Préparer les garnitures :

  • Détailler le saumon en lamelles.
  • Réaliser une omelette avec les oeufs, le sel, le poivre. Je vous explique pas comment faire une omelette, je ne sais pas en faire ^^ Si, c’est vrai, c’est toujours LN qui écope de cette tache lors des soirées sushi. Détailler ensuite l’omelette en lamelles.
  • Éplucher le concombre, l’évider et découper la chair en lamelles.
  • Garnir une poche à douille de fromage. Le fromage dans les sushi c’est pas très nippon je vous l’accorde mais je trouve que ça apporte une touche de moelleux très appréciable sans que l'on sente forcément qu'il y a du fromage. Certains utiliser de la mayonnaise mais moi la mayo c’est pas du tout mon truc.
 

maki_inside_out_MO1
maki_inside_out_MO2
maki_inside_out_MO3


J’emballe ensuite ma natte-à-rouler de papier film, ça facilite à la fois la préparation et le nettoyage de la natte :-) Détail non négligeable…

Je découpe la feuille d’algue en deux (pas tout à fait au milieu mais pas au deux tiers non plus, cf photo), et je garnie la plus grande moitié de riz assaisonné (il est tiède à ce moment là normalement). Pour prendre le riz et l’appliquer sur l’algue, mouillez vous les doigts, ça évitera que le riz vous colle aux doigts. Une fois la feuille l’algue recouverte d’une couche de riz, la saupoudrer de quelques grains de sésame noir (ou du sésame blond, ou de la ciboulette, ça marche aussi…).
asahi
Ensuite il faut retourner la feuille d’algue de façon à avoir le riz face contre le papier sulfurisé et la feuille d’algue face à vous. On dispose ensuite la garniture sur la feuille d’algue et l’on roule le tout grace à la natte comme d’habitude.

Et voilà, un joli rouleau avec le riz à l’extérieur.
A ce stade là on peut concerver les rouleau au frigo dans un plat recouvert de papier film.

Pour la découpe un couteau qui tient la route est idéal :)
Il faut le tremper régulièrement dans l’eau pour faciliter la tache et généralement je coupe les extrémités pas très chouettes et régulières
(qui vont au rebut) et débite ensuite les rouleaux en maki.

Servir avec des lamelles de gingembre mariné et de la sauce soja dans laquelle vous aurez pris soin de dissoudre un peu de wasabi. Manger avec des baguettes, tremper dans la sauce soja au wasabi et entrecouper de quelques gorgés d'Asahi.

Pensez à aller faire un tour chez la reine du sushi, Clea: ici et
Ainsi que chez Lilizen ici et .


inside_out_4


J'aime aussi les maki usuels mais comme je suis maniaque et un peu psychorigide je n’aime pas quand les maki sont roulé en escargot : je veux uniquement de l’algue à l’extérieur du maki et pas à l’intérieur au milieu de ma garniture. Alors j’ai ma méthode…


maki_classique_3 maki_classique_2

 

Méthode en photos...

 

maki_classique_1

En fait le seul truc c'est que je découpe
la feuille d'algue après avoir tartinée le riz (ou avant)
Je roule et colle le bout d'algue non garnis
à l'aide d'un filet d'eau contre le rouleau

Ok, ça change pas grand chose.
Mais pour moi si ;)

Et puis (rien à voir):
Joyeux Anniversaire Nico!

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 10:45 - La vie aquatique - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

    Hummm miam !

    Comme dirait Chouchou : "J'adooooooooooooooooooore les sushis" (enfin, les makis !) Les Californian Rolls sont mes préférés... et je prends beaucoup de plaisir à les faire moi-même, une fois la méthode acquise, ça (s'en-)roule tout seul !

    Posté par Friskool, dimanche 25 janvier 2009 à 22:01
  • hummm tout ce qui est sushis, makis, california rolls et j'en passe, c'est bon et beau, mais c'est surtout bon pour la santé! il y a qu'à regarder la longévité la bas, et les japonaises sont minces! Mais j'ai une question, en ce qui concerne le saumon cru, faut-il le congeler avant de s'en servir? à cause des bactéries et tout ça! merci

    Posté par punkylore, mercredi 13 juillet 2011 à 10:25
  • Oui c'est mieux de congeler et décongeler le poisson

    Posté par loukoum°°°, lundi 18 juillet 2011 à 07:44
  • Magnifique

    Posté par Clea, samedi 14 juillet 2007 à 11:44
  • Des makis ! C'est ce que je préfère, ça et le sashimi, et tout le reste loin derrière :O). J'adore ça ! Pas très compliqué à faire, mais pas facile quand même ^_^, surtout les dedans-dehors, il faut du temps et de la patience. J'en croquerai bien un tout de suite.

    Posté par Lutinette, samedi 14 juillet 2007 à 12:05
  • excellent , je vais tester je trouve ça très esthétique en plus! bravo et merci!

    Posté par mercotte, samedi 14 juillet 2007 à 12:08
  • j'ai jamais goûté mais ça va pas tarder et bravo pour tes photos elles sont toujours magnifique.

    Posté par Rachel, samedi 14 juillet 2007 à 12:18
  • Très sympa tout ca !
    Et tres bien expliqué !
    Et assez original !
    Et...
    Bises,
    g.

    Posté par g., samedi 14 juillet 2007 à 12:40
  • Très beau !

    Posté par Tiuscha, samedi 14 juillet 2007 à 12:49
  • Ils sont superbes !

    Posté par bergeou, samedi 14 juillet 2007 à 12:55
  • Je ne suis donc pas la seule à ne pas savoir faire une omelette
    Je ne mange jamais de maki, car je n'aime pas le nori, mais comme je suis aussi maniaque et psychorigide, je ne supporterais pas les maki roulés en escargot (par contre, je n'ai pas compris ton truc...)

    Posté par mingoumango, samedi 14 juillet 2007 à 13:47
  • Je suis aussi une maniaque et je n' aime pas les makis "escargot"! par contre, inside, outside, vu qu' on reste avec les mêmes élements, seul le visuel change, non?! c' est là qu' on voit que l' esthétique compte car le sésame noir donne un look super classe à tes makis

    Posté par Ellie, samedi 14 juillet 2007 à 14:03
  • Merci pour la technique, pas du tout compliquée en effet !
    Le résultat est tres beau, et bravo pour la découpe : même pas écrasés !

    Posté par clairel, samedi 14 juillet 2007 à 14:26
  • magnifiques!

    Bravo, ils sont sublimes...il faut que j'essaye!

    Posté par lory, samedi 14 juillet 2007 à 14:32
  • Pour ne pas avoir d'escargot, je coupe mes feuilles de nori en quatre et fais des tout petits makis. Maintenant j'ai ta méthode : j'essaierai l'eau.
    Sinon en lisant les ingrédients j'étais intriguée par le Saint-Morêt : c'est vrai que ce sera toujours plus intéressant que la mayonnaise. A tester tiens ...
    enfin, bravo pour tes étapes : c'est toujours tellement plus clair ainsi !

    Posté par béa, samedi 14 juillet 2007 à 15:22
  • Supers, ces sushis. Un jour, il faudra que je prenne mon courage à deux mains et que je m'y mette

    Posté par Sonia, samedi 14 juillet 2007 à 16:38
  • euh... comment dire... je reste sans voix. C'est beau, tellement beau qu'on hésiterait à les manger. Oh mais ça me donne envie de japonais tout ça...

    Posté par Vivie, samedi 14 juillet 2007 à 21:56
  • Si, comme moi, on n'est pas une puriste et qu'on a plaisir à faire des makis fantaisies, voici quelques trucs pour remplacer le riz japonais (qu'on ne trouve pas toujours) : un mélange moitié riz gluant, moitié basmati (cuit au rice cooker de préférence) ou encore, pour faire des variations de couleurs, un riz violet. On trouve un mélange riz thaï/riz violet, chez Alter eco, qui donne de très bons résultats. Et sinon, je tiens à dire que j'adore ce blog découvert récemment. Quel plaisir de le lire !

    Posté par l'araignée, samedi 14 juillet 2007 à 23:29
  • waaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!!
    C'est vraiment impressionnant!!! chapeau l'artsite, vraiment!

    Posté par margot, dimanche 15 juillet 2007 à 08:09
  • ils sont vraiment splendides tu me fais très envie et c'est un talent que mon chéri voudrait bien que j'acquière!!

    Posté par Qaly, dimanche 15 juillet 2007 à 09:24
  • superbes ces sushis inversés!

    Posté par kisine, dimanche 15 juillet 2007 à 11:23
  • il n'y a qu'une chose à dire : magnifique!

    Posté par L-Fy, dimanche 15 juillet 2007 à 12:43
  • comme ils sont beaux!! biises micky

    Posté par mickymath, dimanche 15 juillet 2007 à 14:16
  • Miam miam, j'adore les makis!

    Posté par Camille, dimanche 15 juillet 2007 à 19:48
  • Ellie: je pense qu'il y a plus de riz dans les inside out...

    L'araignée: merci pour ces idées

    Posté par loukoum°°°, lundi 16 juillet 2007 à 08:53
  • Je crois qu'il y a effectivement plus de riz dans les inside outs, en tout cas quand il m'arrive d'en faire il y en a plus. J'aime beaucoup tes photos comme d'hab, et ça me donne envie surtout avec cette chaleur... (ah oui, une très bonne bière Japonaise qui n'est pas facile à trouver est la Yebisu, il faudra que j'aille jeter un coup d'oeil chez Kioko voir si ils en ont).

    Posté par Hilda, lundi 16 juillet 2007 à 12:20
  • Je vais me renseigner sur cette bière.
    Merci!

    Posté par loukoum°°°, mardi 17 juillet 2007 à 08:29
  • super, ton post tombe à merveille, je commence à m'interesser de près aux makis que j'ai jamais testé et ces dedans dehors me tentent bien aussi... c'est plus durs à réaliser que les "classiques"?... merci en tous cas pour toutes ces astuces, je vais pouvoir me lancer!

    Posté par Mirabelle, mercredi 18 juillet 2007 à 18:44
  • non ce n'est pas beaucoup plus dure, juste un peu plus technique

    Posté par loukoum°°°, vendredi 20 juillet 2007 à 07:51
  • que du bonheur!pis tu me donnes bien envie...alors que le frigo fait la tronche !
    merci pour le clin d'oeil !

    Posté par lilizen, dimanche 26 août 2007 à 20:04

Poster un commentaire