Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

lundi 23 avril 2007

Restaurants strasbourgeois, du bon comme du moins bon...


Mille et une pâtes dans votre assiette.


Préambule : je ne suis pas très douée pour raconter les expériences qui m’ont plues. Je trouve que se perdre dans les superlatifs est vite ridicule et mon champ lexical de la réussite est minime. Par contre quand il s’agit de mauvaises expériences, de ratés, de déceptions, d’un seul coup les mots coulent sous mes doigts. Certains diront que je suis donc plus facilement méchante que gentille… ^^ Je sais de mon côté que j’ai la critique sans doute un peu trop facile ; vous êtes prévenus…

Le mille pâtes est presque une madeleine de Proust pour moi. J’ai beaucoup d’images de repas dans ce restaurant pendant mon enfance. J’ai le souvenir qu’on y allait souvent et que j’aimais beaucoup y aller. Ce n’est pas un restaurant italien pur et dure puisqu’il est tenu par un Alsacien, fan de théâtre et acteur lui même, ce qui explique le décor de la salle.

J’ai réalisé récemment que ça faisait étrangement longtemps que je n’y étais plus allée.
Parfois on change ses habitudes sans trop savoir pourquoi. Ou par intuition.
J’ai donc voulu y retourner.

Ce midi-là j’arrive en retard et de mauvais poil après m’être énervé à tourner en rond dans cette ville afin de trouver une maudite place de parking. En plus je suis mi-malade mi-dans-les-choux. J’avoue que je n’étais pas dans des conditions optimales, mais j'étais la seule éclopée, autour de la table, les autres étaient vaillants.

À peine je suis installée, la serveuse vient s’enquérir de savoir si nous avons fait notre choix.
« Nous oui, mais elle vient juste d’arriver, elle n’a pas encore regardé la carte »
« C’est pas grave, je vais déjà prendre vos commandes à vous »
Donc pendant que je découvre la carte, elle note les choix des autres, ce qui est relativement rapide puisque l’on n’était pas douze à table mais quatre. Elle attend que je lui donne ma commande, sauf que je n’ai pas fini de découvrir la carte, que je suis de mauvais poil et qu’elle m’exaspère déjà alors je prend un malin plaisir à lire tout la carte dans les moindres détails, à hésiter en ce qui concerne mon choix, à la voir toujours à coté de moi à attendre, avant de lui dire que je prendrais en entrée les quenelles de foie gras mi-cuit fait maison avec la compotée d’oignons aux figues et en plat les raviolis de crabe (intitulé exacte : « Gros raviolis farcis de mousseline de poisson et de chair de crabe, dressés sur un lit d’épinard et nappés de coulis de langoustines »).

Je trouve cette attitude nulle. D’abord elle aurait dû d’elle-même attendre que je lise la carte avant de venir prendre la commande, mais si j’accepte qu’elle n’ait pas trop suivi ces détails, quand elle vient et qu’on lui dit que je n’ai pas fini de lire la carte, elle devrait repartir pour revenir plus tard au lieu de se retrouver planter à côté de moi à attendre que je lise la carte. Comme je suis sadique, j’ai pris un malin plaisir à la voir attendre mais tout le monde n’apprécie pas d’avoir un serveur à ses côté quand il découvre la carte non ? Ou c’est moi qui ai un problème ?

En plus cette demoiselle n’était pas franchement habillée dans une tenue adaptée à un restaurant qui prétend à un statut différent de celui d’un kebab. Si je ne suis pas une inconditionnelle de l’immuable jupette noir & tablier à dentelle blanche, mais je pense qu’un minimum de classe ne serait pas mal vue dans un tel restaurant. Je ne vais pas vous décrire la tenue de la demoiselle, ce serait mesquin et en plus l’essentiel au restaurant c’est quand même ce qu’il y a dans votre assiette non ?

Et bien vous n’allez pas être déçus.

Je commence donc par des quenelles de foie gras. Le foie gras était très bon et la compoté allait aussi. Bizarrement en lisant quenelle, je m’attendais à autre chose. Sans doute à cause d’Ester ;). Là j’avais du simple (mais bon) foie gras en forme de quenelle.

J’ai goûté au tartare de thon rouge au jus de citron et à l’huile d’olive. Et je ne l’ai pas trouvé transcendent du tout . Loin de là. À mon avis et sans prétention, je fais mieux et vous aussi.

La suite avec les plats. Je vais commencer avec ceux que j’ai goûtés à ma droite et à ma gauche. À ma droite, les saltinbocca à la romaine. Aïe. Pas exceptionnels du tout, les miens sont sans doute meilleurs, sans parler de ceux de mes deux Italiens strasbourgeois fétiches. On zappe donc et goûte un peu de l’assiette à ma gauche : ravioles de foie gras de canard, sauce aux deux raisins et aux câpres. Mmhhh. C’est superbe, fin, délicat, parfumé. On retient, c’est très bon.

Passons à l’assiette qui est face à moi. Déjà quand je l’ai vu arriver je n’ai pas esquissé de grand sourire. La sauce en question était bien épaisse et bien orange, d'une couleur aussi artificielle que de-la-sauce-cocktail-à-crevettes… et avait un goût relativement écoeurant. Joie. Car elle noyait tous les raviolis présents dans l’assiette. Dommage, dans l’intitulé, coulis de langoustine, ça avait l’air sympa. Je me suis retrouvée à piquer un raviolis, le gratter avec le couteau pour le débarrasser d’un maximum de sauce. Et malgré cette opération s’apparentant à un démazoutage sur une plage bretonne, je n’ai pas aimé ce coulis de langoustine aux raviolis et je n’ai pas fini mon assiette. Faut pas abuser. Dire que j’avais hésité entre les ravioles de fois gras et ces raviolis de crabe…

Ensuite certains ont pris des desserts… Notamment une bête salade de fruits où j’étais un peu beaucoup étonnée de trouver des fraises (oui, j'ai beau avoir la critique facile, j'ai hésité avant  de publier ça et, en fait, ce repas mémorable date de la mi mars, période ou les fraises… ) alors je pique une fraise, pour voir et naturellement elle n’était pas bonne. Que les ménagères achètent des fraises au prix de la truffe avant la saison et se retrouvent avec un truc qui ne se contente pas de ne pas avoir de goût mais qui n’est pas bon, c’est leur problème. Par contre un restaurateur qui fait ce genre de connerie ça me rend folle.

Voilà.
Je crois que je n’ai pas besoin de vous dire que je ne suis pas prête de retourner manger au mille pâtes  et que je ne vous le conseil pas franchement. Et nous étions tous de même avis, pas uniquement moi qui étais particulièrement énervée en arrivant.
En fait si, si vous voulez manger de délicieuses ravioles au foie gras c’est l’endroit sans doute idéal. Mais pour le reste… je ne sais pas, je sais bien que je n’ai pas goûté à toute la carte mais je reste quand même sidérée. Ce restaurant n’est plus du tout ce qu’il était dans mes souvenirs, il y a quelques années. D’ailleurs à l’époque, c’était souvent complet, là il y avait plus de tables vide qu’occupées… ça veut bien dire quelque chose…

A noter (quand même) sur la carte, au milieu des classiques des restaurants italiens :
- Cannellonis de saumon & poireau au miel et au pastis
- Le gratin de queues de gambas aux petits légumes de Nice
- Les lasagnes du pêcheur (filet de sole, moule set crevettes)
- Spaghetti aux petits légumes taillés et aux herbettes
- Tatin de légumes confits et tartare de chèvre frais, coulis de tomates séchées
- Salade croquante de pousse de soja aux sot-l’y-laisse légèrement caramélisés

Au Mille Pâtes
8, Place Saint-Etiennemille_pates
67000 Strasbourg
Tel : 03 88 35 55 23

Entrée de 5 à 16€
Viandes autour de 15€
Poisson de 12 à 22€
Pâtes de 8 à 12€
Du mardi au samedi, midi et soir
Terrasse en été

Mise à jour : ce restaurant a fermé

 


 

Une terrasse au milieu d’un parc

 

orangerie_fleur

 

 

 

Au début de l’année, Antoine Westermann, le chef du Buerehiesel (LE restaurant trois macarons strasbourgeois) a renoncé à ses trois étoiles, peu avant la parution de la nouvelle édition du guide rouge. La cause : il passait officiellement la main à son fils Eric qui officiait déjà en cuisine avec lui depuis quelques années. Le résultat : c’est très bon, sans doute peu différent de l’époque étoilée… mais nettement moins cher, plus accessible et avec moins de chichi et de salamalecs. On échappe à la collection de couteaux et fourchettes autour des assiettes. Ce qu’il y a dans l’assiette vaut mieux que ce qu’il y a autour. Décoration sobre et jolie de la table.

 

orangerie_table

 

 

Le cadre n’est pas courant : une vieille ferme alsacienne, démontée et reconstituée au coeur du parc de l’orangerie en 1895. Le restaurant trône au milieu des arbres, des fleurs, des cigognes et en bordure du plan d’eau… et pourtant il est à deux pas du quartier des institution européennes. Les parlementaires n’ont que quelques pas à faire pour venir manger à midi un menu à 35€.

 

orangerie_2

 

 

La révolution est loin d’être totale, on retrouve les classiques de son papa : les célébrissimes Schniederspaetle (ravioles à la purée/confiture d'oignon) et cuisses de grenouilles poêlées au cerfeuil, Poulette pattes noires cuite entière comme un baeckeoffe, aux pommes de terre, artichauts, citron confit et au romarin ou la Brioche à la bière, caramélisée à la bière, glace à la bière et poire rôtie.

 

 

orangerie_grenouille

Schniederspaetle et cuisses de grenouilles poêlées au cerfeuil
Une merveille... les raviolis comme les cuisses de grenouille...

 

 

 

orangerie_boudin

Boudin noir au piment d'Espelette, purée de pomme de terre et pommes poêlées
Peut être un peu sec...

 

orangerie_lang

Langoustines de la baie de Quiberon grillées dans leur carapace,
les pinces en rissoles et tartare de légumes croquants

Les raviolis frits à la chair de langoustine servies avec les petits légumes était une jolie surprise

   

orangerie_1

Saint Pierre (? je ne suis plus sûre ?) rôtie sur arêtes, asperges vertes du Midi
 


orangerie_dessert_macaron

Macaron passion et fruits exotiques, ananas Victoria
Contrairement à ce que certains peuvent croire,
ce n'était pas mon dessert, mais je n'ai pas résisté à y goûter! ^^
Et c'était plutôt bon naturellement!


orangerie_dessert_pamplem

Soufflé et sorbet au pamplemousse, granité au Campari
Ça c’était mon dessert… j’ai souvent envie de pamplemousse au lendemain de soirées difficiles…
C’était copieux mais très bon.
Un parfum très léger de pamplemousse dans le soufflé, un délicieux sorbet…
un dessert chaud froid très réussi.


orangerie_dessert_fraise

Pain de Gênes, fraises et rhubarbe au jus, sorbet rhubarbe



orangerie_th_


Restaurant Buerehiesel

4, parc de l’Orangerie
67000 STRASBOURG
tél : 03 88 45 56 65
http://www.restaurantburestubel.fr
Ouvert midi et soir du mardi au samedi.

Entrées de 17 à 28€
Poissons de 20 à 31€
Viandes de 20 à 29€
Dessert de 10 à 14€
Menu à 35 € les midi du mardi au vendredi

 

orangerie_cigogne

Manger sur la terrasse pendant que les cigognes volent au dessus de vos têtes...

 

 

Un peu d’Alsace quand même…

burestubel_1

 

Je ne suis pas à même de m’auto-juger, mais au vue des plats présentés ici, je ne suis pas sûre que vous devineriez que j’habite au coeur de l’Alsace. Je ne suis pas une fanatique de la traditionnelle cuisine alsacienne. Si j’aime la choucroute de ma mère, si j’affection le Bibelskäs* en été, que petite je ne cessais de réclamer à ma mère du jambon en croûte, si j’aime la salade de gruyère… et bien en contrepartie je n’aime pas le baeckeoffe, je ne suis pas fan de tartes flambées et le munster c’est pas trop mon truc… Mais surtout, moi, je n’ai pas le réflexe de cuisiner alsacien. Et même si cette cuisine colle à tout sauf à la mode actuelle de minimalisme, de light, de fusion et j'en passe; ce n'est pas une raison pour la zapper totalement.


burestubel_

La tarte flambée de la Burestubel est d'après certain un des deux meilleures d'alsace...
Je parlerai de l'autre à l'occasion.
Moi n'étant pas adepte de tartes flambées, je ne me prononce pas trop.

 

Donc, une fois n’est pas coutume, une adresse où manger alsacien, avec une carte remplie de nom bizarres qui ne vous parleront pas forcément au premier coup… Grumbeerekiechle*, Lawerknepfle*, Schieffele met grumbeeresalad*, Wädele*, Ripple*… et d’autres plats aux noms plus compréhensibles comme les pied de porc pané, la tête de veau sauce gribiche, le boudin, la salade tiède de choucroute aux foies de volaille et échalotes confites, la salade de cervelas…

 

A un quart d’heure de Strasbourg, dans un petit village, ce restaurant trône dans une ancienne ferme. Les salles sont boisées, le décor est typique et en été la cour de la ferme fait office de parfaite terrasse.


burestubel_4     burestubel_2

Le cadre comme la vaiselle sont typiquement alsaciens, pas de doute là dessus

 

Généralement à notre table les tartes flambées se succèdent et sont partagées avant que chacun ne choisissent son plat ou décide de se contenter de tartes flambées. On choisi toujours la tarte flambée traditionnelle mais vous pouvez opter sans problème pour celles gratinée à l’emmenthal ou au munster & cumin… Moi je ne suis pas une fan de tartes flambées et depuis que je suis gamine, je prends quasi exclusivement la même chose  à chaque (nombreuses) fois que je met les pieds ici. Un truc que je m’étonne moi-même, non seulement de choisir mais en plus d’aimer : Bouillon de bœuf aux quenelles de moelle. Et je ne m’en lasse pas c’est trop bon !


burestubel_6

 

Petite c’est là que j’ai découvert la Linzer Torte que maintenant j’affectionne moins car je la trouve trop sucrée. Petite je mangeais encore moins de tarte flambée que maintenant. Je mangeais donc mon bouillon, ma mère rallait car « on n’a pas mangé avec un bouillon » mais moi je savais qu’en sortant je n’aurai plus faim, puisque la Linzer Torte m’attendait. Sur une petite table dans la première salle trônait (et trône toujours) le choix des tartes du jour. Et il y a toujours une linzer.


burestubel_3

La table avec ses tartes
Et encore quelques déco de pâques...

Restaurant Burestubel
8, rue de Lampertheim
67370 Pfulgriesheim
Tel. : 03 88 20 01 92
http://www.burestubel.com

Tarte flammée au feu de bois    6,50
Entrées froides de 9 à 10€
Salades de 5 à 11€   
Entrées chaudes de 5 à 15€
Spécialités alsaciennes de 10 à 15€

burestubel_5


*Petit lexique :
Bibelskäs, fromage blanc assaisonné (sel, poivre, ail ciboulette, ce que vous voulez...), servi généralement avec des pommes de terres (en robe des champs ou roties) et de la salade verte
Grumbeerekiechle, galettes de pommes de terre
Lawerknepfle, quenelles de foies
Schieffele met grumbeeresalad, palette fumée et salade de pomme de terre
Wädele, jambonneau
Ripple, plates côtes


 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 07:00 - Restaurants - Commentaires [57] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • ahahahahha, je me souvenais de ce post mais j'avais râté les commentaires... ah, quel grand moment culinosphérien, mazette! bon week-end Loukoum!!! (tu manges des "nouilles" ce soir? )

    Posté par peggy, samedi 20 octobre 2007 à 19:26
  • ouais, je vais me faire des nouilles, as usual ^^

    Posté par loukoum°°°, dimanche 21 octobre 2007 à 18:18
  • Tiens, la "blogosphere" découvre que la vérité n'est pas unilatérable... etonnant. Si je me souviens bien, ce qui a été reproché à ce restau, était pour beaucoup du domaine du service, qui n'est pas mentionné dans le commentaire de Dels.

    Je voudrais aussi dire, mias c'est parce que je suis un cybernaute paranoiaque, qu'il existe quelque chose qu'on apelle la "net intelligence" (en britannoïde dans le texte) et le marketing viral.

    Publicis (quand son patron n'est pas trop occupé tringler la première dame de france), par exemple, emploie des divisions des gens, pour passer, à la demande de leur clisents, leur temps à poster des avis positifs ou negatifs sur divers forum et blogs.

    Et, perso, si jamais j'étais le patron ou le manager d'un restaurant local, je surveillerai via google ce qui se dit dessus.Et finalement, poster un commentaire modulé et positif sans trop donner l'impression de faire de la pub n'est alors qu'a portée de clic.

    Donc loin de moi l'idée de douter de l'autenthicité des avis postés ici, mais je voudrais juste poster une petite graine de doute methodique et rapeller qu'a l'heure du web 2.0 et du marketing viral, tout ce qui se dit sur le web par une source non authentifiée doit etre pris avec des pincettes...

    Posté par Raoul Duke, lundi 29 octobre 2007 à 02:35
  • De l'intérêt d'un tel post...

    Je rejoins l'avis de Raoul Duke quant à l'authenticité d'un tel post et de ses commentaires...
    Déjà entendu parler de ces hôtels qui se créent des opinions favorables sur TripAdvisor afin de grapiller quelques places dans le classement ? Comment être sûr de l'objectivité du posteur dans ce cas ?

    Et je trouve également que tu te la racontes un peu, non ? Genre, tu cuisines tout mieux que les restos... Normal, quoi...
    Et une étudiante qui va manger les midis au Buerehiesel et les soirs au Crocodile, ça me fait doucement rigoler (*)... Il y a des gens pour qui un repas au Buerehiesel est LA sortie annuelle, qu'ils doivent préparer avec leur banquier...
    J'suis prêt à parier que tu bois de la Manzana glacée...

    (*) Difficile ensuite de se contenter de restaurants plus modestes...

    Posté par FastFood, jeudi 15 novembre 2007 à 09:54
  • Un blog, à la base c'est un acte de pure égoisme et égocentrisme.

    Donc l'interet de billet est tout simplement qu'il a un interet pour moi, après si d'autres personnes y trouvent leur compte c'est bien, sinon, je m'en fou et que les autres passent leur chemin.

    On peut douter de l'authenticité des commentaires puisqu'on ne sait pas qui se cache derière les pseudo. par contre l'auteur d'un blog qui a plusieurs mois d'existence et qui écrit régulièrement, on commence un peu à le connaitre et on se doute que son identité n'est pas franchement usurpée... Ceux qui me lisent régulièrement savent que je me contente ici de donner mes aviis, maintenant rien ne vous oblige à coire en une "authenticité" de mes propos.

    Je fréquente aussi des restaurant plus modestes. D'ailleurs la Burestubel n'est pas un truc qui pète plus haut que son cul. c'est juste bon, et c'est ce qui m'importe. Ensuite si jamais tu es du coin, sache que le Buerehiesel a nettement diminué ses prix depuis qu'il n'est plus étoilé, d'ailleurs je l'ai précisé dans l'article. Ce n'est pas un restaurant à tarif trois étoiles.

    Ensuite sache qu'être étudiant ce n'est pas forcément avoir 20ans et des boutons plein de visage, certains personnes sont encore étudiant à bac+10 sans forcément être des glandeur invétérés...

    PS: navrée de te décevoir mais ça fait plusieurs années déjà que j'ai arreté la manzana

    Posté par loukoum°°°, jeudi 15 novembre 2007 à 12:52
  • C'est mesquin ça... Mais quand même absolument tout lecteur de ce blog, et principalement de cet article à dû y penser^^ : C'est super bien payé étudiant, à Strasbourg XD

    (Ce qui n'ôte en rien au charme de ton blog, que je trouve un des plus sympas de la sphére culinaire.)

    Posté par Mona, lundi 19 novembre 2007 à 17:56
  • Avec beaucoup de trains de retard...

    Je lis cette polémique avec plus d'un an de retard! Moi qui croyais que ce blog était un des rares espaces où les internautes ne passaient pas faire la morale et crier haro sur tout ce qui bouge...
    Mais les revoici: indignation vertueuse, petits sarcasmes, piques faciles, ça volait bas. Oui à la critique quand elle est constructive (comme toi qui malgré tout complimente ces ravioles de foie gras), sinon quel intérêt?
    Moi qui ai testé beaucoup, beaucoup de tes recettes, je peux dire haut et fort que oui, très souvent, le résultat est meilleur qu'au restaurant! Et il n'y pas besoin d'être un grand chef cuisinier pour les réussir (c'est le côté Ratatouille tout le monde peut cuisiner)
    Bon, j'arrête, tout ça s'est passé il y a longtemps. Mais je voulais quand même t'apporter mon soutien a posteriori
    PS quelque part, ça me rassure que tu ne sois pas une étudiante de 20ans... je commençais à complexer ^^

    Posté par Emmanuelle, samedi 13 septembre 2008 à 15:32
  • Tu sais quand on écrit régulièrement dans un blog il faut aussi accepter les critiques (qu'elles soient intelligentes ou idiotes), je n'aime pas quand on me caresse uniquement dans le sens du poil, ça ne fait pas avancer les choses.
    Et rien ne m'agace plus que les bloggeurs qui n'acceptent pas la critique, quand tu exposes ce que tu écris tu t'exposes aussi à être critiquer, il faut l'accepter... et puis faire la part des choses.

    Ensuite il y a des idiots partout, je ne vais pas m'en formaliser ^^

    Je suis en tous cas ravie que mes recettes t'ai plus, ça me fait toujours plaisir d'avoir du feedback de mes lecteurs!
    Merci!

    Posté par loukoum°°°, lundi 15 septembre 2008 à 10:59
  • héhéhé et pour relancer LA polémique... deux ans apres : le mille pates a fermé !!!
    Qui de la poule ou de l oeuf (pour ne pas dire qui de la Loukoum ou de la faillite !!) toujours est il que desormais les pates sont "grill" et que le piano remplace le "mille". Je ne sais pas (encore) ce que le petit nouveau vaut par rapport au précédent (...heu...dent? hihi). Y as tu deja été? Ton avis (com d hab) m'interresserait. Sinon je compte tester , je te dirai!

    Posté par Flopy, dimanche 13 décembre 2009 à 21:16
  • Oui on m'a dit qu'il avait fermé mais que tout le monde se rassure: mon blog n'est pas lu au point de faire fermer un resto
    En tous cas je n'ai jamais testé le nouveau!

    Posté par loukoum°°°, jeudi 17 décembre 2009 à 19:21
  • Au renard prêchant

    Bonjour Loukoum !!

    De passage à Strasbourg l'été prochain et amateur de bonne bouffe, je me suis tout naturellement mis en quête d'adresses où je pourrai assouvir mon péché mignon. De fil en aiguille me voici sur ton blog
    Est ce que je peux me permettre de te demander ton avis (si tu as eu l'occasion de goûter à leur cuisine) sur deux restaurants qui ont retenu mon attention ?
    Le premier est "Au renard prêchant" qui se situe Rue de Zurich. Notre hôtel est tout proche et après la journée fatiguante que nous viendrons de vivre, je recherchais un endroit pas trop loin de notre chambre.
    Le second,où j'ai prévu d'aller le lendemain soir, est "Le tire-bouchon" qui se situe dans une ruelle aux alentours de la cathédrale.
    Si tu connais ces établissements, mon estomac et toi te serions très reconnaissant de nous donner ton sentiment à leur égard
    Bisous de Marseille !!!

    Posté par disney planner, samedi 24 avril 2010 à 19:22
  • Dans ma dernière phrase...

    il fallait bien entendu lire "mon estomac et MOI...

    Posté par disney planner, samedi 24 avril 2010 à 19:24
  • Dans ma dernière phrase...

    il fallait bien entendu lire "mon estomac et MOI...

    Posté par disney planner, samedi 24 avril 2010 à 19:49
  • Oh la la, quel beau billet! Merci pour toutes ces infos. Très belle plume, pas trop acide, juste...
    Je suis tentée par le Buerehiesel nouveau genre!

    Posté par anne, lundi 23 avril 2007 à 08:48
  • Ben rien que ca....quel billet, tu fais dans la longeur ces derniers temps, ce n'est pas pour me déplaire, meme bien au contraire, car j'aime beaucoup te lire...Je t'imagine un peu énervée dans ce 1000 pâtes (il en manque une pour être bien, ca doit être ca) Cela me donne bien évidemment envie de revenir une fois en Alsace. Après tes études, tu deveint critique pour le petit livre rouge ???

    Belle journée
    Claude

    Posté par Claude-Olivier, lundi 23 avril 2007 à 09:03
  • Je ne connais pas du tout Strasbourg! Mais les Schniederspaetle, j'ai bien envie de les découvrir!!!!! ça a l'air délicieux!
    La linzertorte, je l'ai découverte grâce au kiki organisé par Aude, et j'avais beaucoup aimé, car cela ressemble un peu à nos tartes de montagne....
    Pour ce qui est des pieds de porc et des quenelles de moelle, je crois que je ne pourrais pas!!!!!!!

    Posté par auré, lundi 23 avril 2007 à 09:14
  • Encore un billet que je mets de côté pour une prochaine sortie gastronomie. D'ailleurs, les occasions ne vont pas manquer dans les jours qui viennent (2 ans de mariage aujourd'hui, un anniversaire à la fin de la semaine). Mais peut-être qu'on restera tout simplement à la maison...

    Posté par belleble, lundi 23 avril 2007 à 09:55
  • Je connais ce restaurant de réputation, mais je n'ai pas encore eu la chance d'y aller... Mais très bientôt, ton beau reportage me donne envie !!!

    Posté par Flo, lundi 23 avril 2007 à 10:21
  • Je disais bien sûr cela pour le Burestubel ! N'ayant jamais mis les pieds aux Milles et une pâtes je ne risque pas après ton passage!!! Et pour le Buerehiesel, ma dernière fois c'était à mes 10 ans ... faut que j'y retourne !!!

    Merci pour tout ce grand billet TRES informatif !

    Posté par Flo, lundi 23 avril 2007 à 10:24
  • Si je passe vers l'alsace, me voilà bien renseignée! merci pour toutes ces infos...et j'espère que tu commences la semaine de bon poil ))

    Posté par chantal33, lundi 23 avril 2007 à 11:24
  • Super ce billet, merci beaucoup pour toutes ces infos.
    Je suis contente de te lire au sujet du mille pâtes, car j'en ai entendu tellement parlé, de la façon dont tu en parles en préambule, que je voulais l'essayer... et là je me dit que finallement je tenterai peut-être les deuxième italien dont tu parles...enfin pas la Villa que je connais, mais l'autre.

    Posté par Elo, lundi 23 avril 2007 à 16:42
  • Mde alors, moi aussi c'était ma madeleine le mille pâtes ! mais ça fait bien 9 ans que je n'y suis pas allée alors je me doute que ça a dû changer !
    je me souviens encore des pâtes au pistou toutes vertes, des sabayons mortels !!

    Posté par noémie, lundi 23 avril 2007 à 19:05
  • J'ai franchement bien rigolé en te lisant. Enfin une bonne critique gastronomique sans langue de bois. Si si le service et la tenue du serveur, c'est important autant que la qualité du repas. Parfois j'en perds l'appétit. Merci pour tes conseils.

    Posté par hélène, lundi 23 avril 2007 à 19:07
  • Anne : merci!

    Claude Olivier: oui, j'aime bien donner un peu de lecture, ne pas faire des post pour trois fois rien. Sinon en effet, je crois qu'il leur manque juste une pâte pour atteindre la qualité Vas donc les aider un peu... Quant au guide rouge, je ne suis pas ure qu'il apprécie ma façon de juger ^^ ni même ma façon d'écrire!

    Belle de blé: très bon anniversaire de mariage à vos deux!

    Chantal: ne t'inquiète pas, j'ai la forme maintenant! Et n'oublis pas, si tu passes par Strasbourg, fais moi signe!

    Helène: merci pour ce message! ca fait plaisir!

    Posté par loukoum°°°, lundi 23 avril 2007 à 21:31
  • Bravo pour ton billet très instructif !
    Le Buerehiesel fait partie de ma to do liste, mais curieusement, je préfèrerais attendre l'hiver. Enfin... pourquoi pas ? En fait l'autre jour en passant je n'ai pas vu la terrasse alors... j'ai mangé au resto du bowling à côté. Là, la vue est très sympa, sur le plan d'eau, la nourriture est correcte, mais le service, pfffiou, encore pire que ta serveuse plantée à côté de toi je crois !
    Et Pfulgriesheim, on m'avait parlé de ce resto... à découvrir alors !!

    Posté par LN, lundi 23 avril 2007 à 22:20
  • Je ne pense pas que ce billet fut la meilleure chose que tu es pu poste!!! Bien au contraire, je pense que c'est une mauvaise idee pour des blogeuses qui passent leur journee a cuire des nouille dites a l'asiatique ou autres de se prendre pour des critiques culinaires. Il y'a des specialistes pour ca!! Tu ne te rends pas compte que faire une mauvaise critique de ce genre, en plus sous le coup de la colere, peut endomager l'avenir d'un restaurant ou tout autre etablissement. Tu ne t'es jamais dite que tu es entrain d'enlever le pain a ces personnes qui ont passe leur vie, qui ont deboursse toutes leurs economies pour tenir ce resto. Qui es-tu pour detruire leur avenir??? Une cliente en colere!!! Une bloggueuse. Je n'ai rien contre toi, rien contre ton blog mais je n'aime pas voir ces pseudo-critiques s'abbatrent sur un resto sous le coup de la colere et sous pretexte qu'ils s'y connaissent en bouffe. C'est completement subjective!!!

    Posté par Laure, mardi 24 avril 2007 à 19:50
  • LN: en fait on avait mangé sur le petit balcon plus que sur la terrasse.

    Laure: et ben voilà un message posté sous le coup de la colère non?
    Toujours est il que le miens n'a non seulement pas été écrit sous le coup de la colère mais en plus j'ai hésité avant de le poster puisque comme j'ai pris soin de le préciser, ce repas au mille pâtes (puisque je pense que c'est bien de ce restaurant que tu me parles) date de la mi mars donc, je te rassure, ma colère a eut le temps de passer depuis. Et j'ai pris mon temps avant de rédiger ce paragraphe.
    Sache que je ne me prend absolument pas pour un critique culinaire, j'exprime uniquement MES impressions. Je raconte ici le repas comme j'ai pu le raconter à des amis qui m'ont demandé mon avis. Comme tu le dis si bien, c'est completement SUBJECTIF. Les blogs ne servent en général qu'à raconter la vie des gens qui les écrivent. Considère que le miens c'est pareil, pas plus de prétention que ça, la seule différence c'est que je parle uniquement de ce que je mange et je cuisine. Et de ce que JE pense. Et ce que je pense là, c'est que c'est le droit de tout le monde d'exprimer ses sentiments et son avis sur une chose.
    Les gens qui passent par ici se doutent bien que je ne suis pas une pro, c'est JUSTE MON AVIS, et je doute donc que mon pauvre petit paragraphe ruine la réputation d'un restaurant. Rassure toi, mon blog n'est pas autant lu.

    Posté par loukoum°°°, mardi 24 avril 2007 à 20:20
  • Je comprends que ce billet et cette" crtitique " soit TON AVIS mais ce que je cherche a te faire comprendre c'est que tu ne devrai vraiment pas publier ce genre de post. Je sais qu'un blog est fait pour exprimer ses idee PERSONELLES mais la ne me dis que personne ne lit ton blog. tu as comme meme touche une dixaine de gens qui n'iront surement pas chez ce resto ou n'importe quel reto la n'est pas la question. Dernierment j'ai lu une article qui parlait deja de ces blogs qui faisait ce genre de critiques sur des restos. Crois-moi ce n'etait pas joli joli. Il y'avait ce chef qui disait qu'une cliente avait ecrit une mauvaise revue sur lui sur son blog sous pretexte que le serveur n'etait pas tout le temps dispo. Cette critique a ete lu. Les gens n'ont pas arrete d'apeler le resto et de les injurer. Le chef/propriaitaire allait presque fermer boutique. Et tu dis que ce n'est qu'une critique subjective!!! C'est une critique negative qui peut faire beaucoup de brui. Oui, tu as le droit de t'exprimer mais pense-y vraiment avant de poster.

    Posté par Laure, mardi 24 avril 2007 à 20:39
  • MERCI

    Au delà de tout ce que je peux lire comme commentaires, je te félicite pour ta franchise, ton audace et je suis sûr et certain de ton objectivité. Je ne partage pas du tout l'avis de Laure que je trouve très convenu et à la limite obséquieux. A partir du moment où tu ouvres n'importe quelle échoppe , tu dois t'attendre à critiques ou compliments, donc tu dois suivant ton état d'esprit, être (à mon avis) toujours dans une forme d'excellence ou être capable d'exprimer humblement ton manque de forme passager qui devient du coup excusable.
    Nous n'avons pas le droit de nous tromper, comme toi, tu ne te trompes pas dans ton "post", tu exprimes tes vues, tes plaisirs, mais aussi, tes ressentiments.
    Heureusement, qu'il existe encore des personnes qui savent émettre des critiques, formuler des remarques prises pour désobligeantes et qui ne disent pas "AMEN" à tout. C'est grâce à des gens comme toi que la société évolue, je te dis alors MERCI et CONTINUE.

    Posté par Olivier, mardi 24 avril 2007 à 22:33
  • Laure: le problème, dans l'histoire que tu racontes, est-il vraiment le fait que la cliente ait écrit une mauvaise "critique" sur son blog ou le fait que les lecteurs aient réagit comme d'idiots gamins en téléphonant au restaurant sans même avoir pu se faire leur propre avis?

    Je voulais juste de dire que j'ai jeté un coup d'oeil suite à ton message sur les critiques de ce restaurant sur le site cityvox beaucoup plus fréquenté que mon blog, c'est même une référence pour certains (qui considèrent que les vrais critiques n'ont pas les même valeurs et exigence qu'eux) et pourtant là aussi de simple gens comme moi, pas critiques gastronomiques pour un sous, expriment leur simple avis sur le restaurant. Et visiblement les mille pate ne fait pas l'unanimité... je ne me suis peut être donc pas completement trompé au sujet de ce restaurant...

    Olivier: merci... je pense en effet qu'on doit savoir accepter compliments et critiques. Ce sont d'ailleurs généralement les critiques qui font plus avancer que les compliments...
    Et je trouve ca trop facile d'être toujours gentile et content sur un blog. Dans la vie, tout n'est pas toujours rose. Autant s'exprimer.

    Posté par loukoum°°°, mercredi 25 avril 2007 à 06:59
  • houlà j'avais raté cette polémique!
    Perso -oui je me permets de donner mon avis personnel, hein - je trouve que les "critiques" ou du moins on va dire les impressions et opinions, sur les restaurants sont intéressants!
    Et je ne pense pas que suite à ton bllet le mille pâtes ferme ses portes, si ça arrive, ce serait sûrement plutôt dû à ses prestations!
    En tous cas j'ai de plus en plus envie de découvrir Strasbourg, et si jamais j'y vais, j'ai très envie d'aller déguster un repas au Buerehiesel!!!!!
    Alors, vive la liberté d'expression, et bonne continuation!!!!!

    Posté par auré, mercredi 25 avril 2007 à 08:21
  • Tu as eu raison , un blog est un espace personnel où on peut donner son avis , et personnellement je trouve l'article très intéressant !

    Posté par Cathy, mercredi 25 avril 2007 à 21:19
  • Auré, Cathy: merci!

    Posté par loukoum°°°, jeudi 26 avril 2007 à 19:34
  • ^__^ A ce point la....Une chose est sûre, je ne t inviterais pas dans ce restaurant. La critique, tant qu'elle est constructive, peut être positive comme négative...surtout que tu parles quand meme favorablement des ravioles au foie gras! Pis rappelle moi une chose, mais c'est pas une certaine loukoum°°° la créatrice de ce blog ??? Il me semblait ^__^ En plus c'est très bien écrit, il n'y a pas de faute d'orthographe....

    Posté par Claude-Olivier, jeudi 26 avril 2007 à 20:24
  • Je rejoins Claude sur sa dernière remarque.

    Je te soutiens à 100%, parce que j'apprécie la lecture de ton log, j'apprécie ta façon de parler et d'écrire, et j'apprécie de pouvoir lire les commentaires que les gens publient sur leurs blogs à propos d'endroits plus ou moins corrects.

    A l'inverse... tu encenses un resto, peut importe lequel. Je décide une fois d'y aller et je me retrouve ultra déçue. Mine de rien, tu as quand même pris le risque de faire une bonne pub pour un resto alors que d'autres peuvent en être déçus. Faut-il aussi venir te remonter les bretelles dans ce cas là ou bien?...Moi je trouve ça...euh..."couillu" on se comprend, de donner son avis, bon ou mauvais.
    J'ai moi aussi sur mon blog une rubriques "établissements conseillés et déconseillés" et j'hésite pas à écrire.
    Qu'un établissement ferme ses portes suite à un post sur un blog.... euh beaucoup ont survécu aux critiques du ptit guide rouge alors bon...et si les clients "n'ont pas arrete d'apeler le resto et de les injurer" (??) c'est qu'ils ne sont pas bien futés...en fait.
    Enfin bref, ne tournons pas autour du pot, les blogs on été crées pour ca.
    (c'est vrai ça est-ce que je vais demander aux gens fan de Vincent Delerm de ne pas foutre de podcast sur leurs blogs sous pretexte que ça me fout le moral en l'air? Non.... vive la liberté non mais.)

    Posté par Elo, vendredi 27 avril 2007 à 13:10
  • Elo, merci pour ton message. Je suis d'accord avec toi: je suis un peu écoeurée quand on me conseille un restaurant qui ne tient pas la route!
    Tu as raison sur toute la ligne. Des restaurants perdent des étoiles au michelin sans mettre la clef sous la porte alors c'est pas la pauvre petit "beau à la louche" qui va changer le paysage des restaurants strasbourgeois.

    Gardons notre liberté!

    Posté par loukoum°°°, vendredi 27 avril 2007 à 23:11
  • Fantastique

    Fabuleuse, l'anecdote de la serveuse. Je m'en serais voulu si j'étais passé à coté de ce post (bon, j'ai pas lu le reste, j'avoue, j'ai immediatement foncé sur le débat pathétique dans les commentaires, qui à lui seul incarne la médiocrité du monde du blog). Comme quoi, si ils n'ont plus de place de reporter chez Géo, critique au michelin pourra faire l'affaire.

    Sinon, effectivement, ouh, la villenie que d'exprimer son opinion sur internet. Bien entendu, beau à la louche est lu par des millions de lecteurs, jusqu'au japon, (après tout, c'est un peu normal, vu la publicité qu'il fait à leur bouffe), et que bien evidemment la moindre remarque de travers pourra susciter l're des foules.

    D'ailleurs, on a des preuves que les emeutes de 2005 viennent d'un commentaire malencontreux sur un skyblog, et que la guerre en irak a probablement elle aussi germé d'un malentendu sur le myspace de Saddam Hussein...

    Posté par Raoul Duke, lundi 30 avril 2007 à 01:54
  • des commentaires qui incarnent la médiocrité des blogs?
    Pour une fois que ca me change du "oh que c'est beau" et "oh que ca a l'air bon" et qu'en plus ça me fait bien rire, je ne vais pas m'en plaindre!

    Posté par loukoum°°°, lundi 30 avril 2007 à 13:39
  • ah oui, moi aussi, d'ailleurs cette fois j'ai tout lu, ca change du passage de pommade habituel (souvent effectué, il me semble, par une bande de réguliers qui, vu que physiquement il me parait difficile qu'ils aient le temps d'essayer toutes les recettes, se cantonnes à un "ca à l'air bon, il faudra que j'essaye"... mais evidemment, quand on passe son temps à lire et commenter des blogs de cuisine, on en a moins pour la faire...)

    Ce que je voulais dire, c'est que, très franchement, le commentaire de Laure m'a paru d'un niveau de pertinence à faire passer Steevy pour un philosophe existentialiste. Pas tellement par rapport à la sacro sainte liberté de pensée numerique, mais simplement parce qu'il faut que la blogosphère ait les chevilles qui enflent pour penser qu'un avis negatif (qui après tout, n'était qu'un relatage d'anecdote) puisse avoir un impact aussi tellurique. (et j'utilise ce mot vraiment parce qu'il me plait)

    Posté par Raoul Duke, lundi 30 avril 2007 à 15:34
  • Et moi je me demande pourquoi Laure ne veut pas revenir s'exprimer ici...

    Posté par loukoum°°°, mardi 1 mai 2007 à 20:59
  • Et bien , je vois que mon message a fait bouger plus d'un...c'est tres bien. Ca change du perpetuel:"j'adore, trop beau, tu me donnes envie". La au moins les gens se sont EXPRIMES. Pour repondre a ton invitation Loukoum, c'est trop d'honneur. je reviendrai peut etre un jour qui sait...

    Posté par Laure, mardi 1 mai 2007 à 21:16
  • Et ben voilà, le débat peut continuer.

    Oh oui, je te remercie pour ton message différents de ceux que j'ai l'habitude de lire. Et oui beaucoup de gens on réagit (logique) mais tu ne percutes pas qu'ils ne vont pas FRANCHEMENT dans ton sens??

    Posté par loukoum°°°, mardi 1 mai 2007 à 21:38
  • Loukoum, Loukoum, Loukoum. Pourquoi cherches-tu a prolonger cette discussion? Il faut apprendre a accepter les critiques. Quand j'ai poster ce commentaite je ne m'attendais vraiment pas a ce que les personnes soient d'accord avec moi. Comme tu le dis si bien , j'ai seulement traduit mes idees.Ca s'arrete la. En realite, je m'attendais a ces reactions. Au fond, c'est peut etre pour ca que j'ai fait ce que j'ai fait??? Une etude personelle peut etre!!!

    Posté par Laure, mercredi 2 mai 2007 à 16:59
  • quelle chance en tant que cuisinière d'être à Strasbourg! je crois que les meilleurs desserts (tartes et crumbles en tous genres) que j'ai jamais mangé viennent de là-bas!

    au passage je m'excuse pour mes nombreux, très nombreux messages, je découvre ton blog et il me plait énormément!

    Posté par Cam, mardi 8 mai 2007 à 19:49
  • tes commentaires m'ont fait très plaisir bien au contraire!
    Tu les avais mangé ou ces desserts?

    Posté par loukoum°°°, mercredi 9 mai 2007 à 19:15
  • C'est interessant de voir que Laure, qui s'offusque de ta critique du service de ce resturant, dit elle-même qu'il faut savoir accepter les critiques...

    Posté par Raoul Duke, dimanche 13 mai 2007 à 21:20
  • c'est exactement ce que je n'osais pas dire
    (pour ne pas chercher à prolonger la discussion)
    donc merci de l'avoir fait pour moi

    Posté par loukoum°°°, lundi 14 mai 2007 à 20:24
  • De rien, je n'ai pas pu resister à la tentation. A priori, la demoiselle devrait logiquement revenir et poster un message de meta-rattrapage au branches confusionné, quoique, vu que viens de poster celui-ci, elle risque peut etre de manger de sa propre soupe et ne pas prolonger la discussion...^v^

    Posté par Raoul Duke, mardi 15 mai 2007 à 02:42
  • Aux mille pâtes

    Je suis une lectrice assidue de ton blog depuis quelques mois maintenant.
    Je suis allée par hasard Aux mille pâtes samedi soir dernier.
    Je dis par hasard, parce qu'en fait :
    1) je ne suis pas franchement de la région
    2) je ne connaissais pas le centre de Strasbourg jusqu'à dimanche dernier.

    Je suis vraiment tombée sur ce resto. Je me rapellais d'un post à propos des raviolis au foie gras mais pas plus.

    Nous sommes entrés sans avoir réservé (aïe samedi soir!!!)
    Nous avons été très bien accueillis. Mon cher et tendre a pris les fabuleux raviolis au foie gras (une merveille!!!) et les tortellinis maison à la viande de veau (avec une superbe sauce à la crème).
    J'ai pris une toute simple salade tomate mozza avec les cannelonis de saumon au pastis et au miel( un délice!!!).

    Nous ne sommes pas frnchement fans de sucré, donc je ne pourrais rien dire des désserts.

    Quoi qu'il en soit, malgré la polémique qu'il y a eue autour de ce resto, j'y suis allée, j'ai aimé et je l'ai recommandé.

    Je te conseille d'y retourner au calme, en tête à tête, tu verras, ton impression sera sans doute changée.

    Posté par Dels, vendredi 12 octobre 2007 à 11:24
  • Je suis contente que tu me donnes ton avis et qu'il soit postif.
    Et en effet tu me redonnes presque envie d'y retourner... si j'ai l'occasion de changer d'avis lors d'une prochaine dégustation, je n'hésiterai pas à faire un nouveau billet pour le dire!

    Posté par loukoum°°°, samedi 13 octobre 2007 à 23:52
1  2    Dernier »

Poster un commentaire