Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

jeudi 22 mars 2007

Chronique d’un anniversaire annoncé, mais pas du mien

 

choco_orange_2     choco_cara_deco_1


J. fait partie de cette rare espèce des hommes qui non seulement cuisinent, mais aime aussi cuisiner. Et quand il m’a parlé de son anniversaire, il a pris soin de préciser : « Bon, j’suis pas sûr de pouvoir cuisiner grand chose, c’est en pleine période de boulot… »
Moi : « Au pire, je peux te faire ton gâteau d'anniversaire, il suffira que tu me dises ce que tu veux. »
J. : « Alors là, avec plaisir… »
C’est aussi simple que ça.

Quand un peu plus tard je lui ai demandé s’il avait choisi ce qu’il voulait comme gâteau, il m’a parlé d’ « De trois gâteaux de taille décroissantes superposés, de façon à créer une pièce monté à trois étage. Des biscuits tout simples, chaque niveau étant d’une couleur différente : bleu, vert et rouge, mais des couleurs bien vives car ça devait faire très ‘70s ». Il m’avait dirigé vers cette photo, si jamais je ne voyais pas très bien ce qu’il voulait dire. 
cannel_s_3
… Ok…
J’avais bien promis que je lui ferai le gâteau d’anniversaire qu’il voudrait, pourquoi pas, ça me donnait une occasion de travailler le fondant et la pâte à sucre ;)…

Mais en fait il poursuivit et m’a dit : « Attend, j’vais trouver quelque chose de plus classe. »
… Ah ? Ok… Je le croyais tout à la fait capable de pousser le quatrième degrès jusqu'au bout....

Il lui fallait du chocolat, très bien…
Il voulait du fromage aussi…
Alors, logiquement, il m’a demandé si je pouvais faire un truc qui associait le chocolat et le fromage… mouais, je lui ai dis que j’en avais un peu marre de faire des cheesecake (oui car moi quand on me dit chocolat et fromage je pense cheesecake, pas vous ?), mais côté fromage il ne voulait pas du fromage de femmelette mais plutôt un truc genre camembert donc d’un commun accord on a décidé d’arrêter de chercher dans cette voie et finalement il m’a envoyé trois liens vers trois recettes : des cannelés, une tarte chocolat-orange et des madeleines chocolat-orange.

Je devine donc qu’il est adepte de l’association chocolat-orange (pas moi, c’est pas trop mon truc, par contre, chocolat noir et citron : miam miam miam) alors je me dis que je pourrais lui faire une petite trilogie autour du chocolat et de l’orange : Cannelés chocolat orange, madeleine aux zestes d’oranges et aux pépites de chocolat, tarte chocolat orange…

choco_orange_5__Et là j’apprends que A. veut aussi faire quelque chose. Pour vous situer la chose A. est connu pour ses repas élaboré à base de « trois ingrédients maximum »… donc quand il dit vouloir faire un gâteau pour J. ça devient marrant… [Note-qui-n'a-rien-à-voir: je préfère encore cette façon de cuisiner, même si le sel et le poivre comptent chacun pour un ingrédient; comparé à la technique je-gère-un-super-mega-top plat à base de "je mélange un peu tout ce qu'il y a dans mon frigo et vide un peu tous mes pots d’épices dedans" pour obtenir une bouillie infâme.]
J : « Ca sens le défi ça ! »
Moi : « Il veut faire quoi ? »
J. : « Mmm je crois qu’on va déjà lui demander de faire quelque chose, c’est déjà un début, genre un cake ou un brownie. Il peut aussi faire comme ma soeur quand elle "fait" un dessert… »
Moi : « Un truc ou tu rajoutes juste les œufs et le lait? »
J : « Ouais ça, ou pire, un brownie chocolat de chez brossard avec crème anglais en pot. »
Moi : « »
Finalement A. a annoncé « une mousse au chocolat avec une recette ou "plus y a de truc, meilleur c'est" c’est-à-dire, avec plein de beurre, de crème, de sucre et de chocolat. »
No comment.

J’ai continué à réfléchir ponctuellement à ce que j’allais faire, réalisant que mon moule à madeleines ne rentrait pas dans mon four et avait donc été abandonné sur le bord de l'autoroute chez mes parents, et oubliant que j’étais sur ce coup-là, en compétition avec A.


choco_cara_3

 

Je n’avais aucune envie de faire de « vrai gâteau » j’avais eu ma dose pour mon anniversaire, les choix de J. me convenaient donc très bien. J’ai fait des cannelés que j’ai parfumés en m’inspirant des idées de Béa et de Sylvie. J’ai utilisé la recette marmiton ici. J’avais déjà fait des cannelés mais pas complètement réussis : ils étaient restés dorées or un cannelé doit être bien foncé et croustillant à l’extérieur avec l’intérieur moelleux et « chewy ». Cette fois ci ma première fournée n’était pas parfaite mais ensuite j’ai adapté mon temps de cuisson et c’était bon. À vous de faire des tests en fonction de votre four et de vos moules.


cannel_s_1

Cannelés

Pour une quinzaine de cannelés traditionels, à la vanille et au rhum :
500mL de lait
Les graines d’une gousse de vanille (fendre la gousse dans la longueur et racler l’intérieur avec la pointe du couteau pour en récupérer les graines)
25 g de beurre + un peu pour les moules
100 g de farine
200 g de sucre en poudre
2 œufs entiers + 2 jaunes d’œufs
3-4 cuillères à soupe de rhum

La veille, faire bouillir le lait avec le contenu de la gousse de vanille et le beurre. Pendant ce temps, mélanger la farine et le sucre puis y ajouter les oeufs d'un seul coup, mélanger puis verser le lait bouillant, et mélanger à nouveau. On obtient une pâte fluide proche de la pâte à crêpes, laisser refroidir, ajouter le rhum et mettre au réfrigérateur pour 24 heures.
 
Le lendemain, sortir la pâte du frigo au moins une heure avant la cuisson. Préchauffer le four à 260°C. Badigeonner les moules à cannelés de beurre fondu, y verser la pâte, en ne les remplissant qu'aux 3/4: poser les moules sur une tôle, et cuire à 260° pendant 15 minutes, puis baisser 180°C et continuer la cuisson pendant encore 1 heure 45 [C’est ce que j’ai fait, ce qui marche avec mon four et mes moules, la recette préconise 5 minutes à 270°C, puis encore 1H à 180°C. Il faut adapter la cuisson, le cannelé doit avoir une croûte brune, ma première fournée était un peu trop blonde alors j’ai augmenté le temps de cuisson.] Démouler les cannelés encore chaud sur une grille.

cannel_s_2


Pour des cannelés chocolat & orange :
Il faut en plus : le zeste d’une orange et 3 cuillères à soupe de cacao non sucré
Faire chauffer les 500mL de lait avec le beurre et le zeste d’une orange. Quand le lait bout, couvrir et laisser infuser un quart d’heure puis filtrer. Pendant ce temps, mélanger la farine, le sucre et le cacao puis y ajouter les oeufs d'un seul coup, mélanger puis verser le lait, et mélanger à nouveau. Ensuite, suivre le mode d’emploi précédent sans ajouter le rhum….

 

Pour des cannelés à la cardamome :
Il faut en plus : le contenu de 6 capsules de cardamome pilée au mortier et au pillon
Faire chauffer les 500mL de lait avec le beurre et la cardamome. Quand le lait bout, couvrir et laisser infuser un quart d’heure puis filtrer. Pendant ce temps, mélanger la farine et le sucre puis y ajouter les oeufs d'un seul coup, mélanger puis verser le lait, et mélanger à nouveau. Ensuite, suivre le mode d’emploi précédent sans ajouter le rhum….

Pour des cannelés citron & gingembre:
Il faut en plus : le zeste d’un citron un morceau de gingembre de la taille d’un pouce épluché et rapé.
Faire chauffer les 500mL de lait avec le beurre, le zeste de citron et le gingembre. Quand le lait bout, couvrir et laisser infuser un quart d’heure puis filtrer. Pendant ce temps, mélanger la farine et le sucre puis y ajouter les oeufs d'un seul coup, mélanger puis verser le lait, et mélanger à nouveau. Ensuite, suivre le mode d’emploi précédent sans ajouter le rhum….


Je ne suis pas une fan inconditionnelle de cannelés, je trouve ça un peu trop sucré, mais c’est vrai que le contraste des textures entre la croûte très croquante et l’intérieur bien moelleux et « humide » est très chouette. Je pense que ceux-ci étaient plutôt réussis côté texture (je n’ai jamais goûté de vrais cannelés bordelais) mais côté parfums, c’était très léger, trop léger. Il fallait vraiment se concentrer pour trouver une légère touche de cardamome ou de citron-gingembre et il était absolument impossible de trouver le goût du chocolat et de l’orange dans la fournée la plus foncée. C’est dommage et il faudra forcer sur les parfums la prochaine fois.


cannel_s_4


Tarte chocolat orange d'Alain Ducasse

La recette vient du Petrin mais si vous aimez le chocolat et l’orange, je vous conseil aussi d’aller faire un tour par ici.
Les amateurs de l'association chocolat/orange appréciront...

Pour 1 tarte d’environ 23cm de diamètre et 5 tartelettes

Pour la pâte :
110g beurre en pommade
125g sucre
½ cuillère à café de selchoco_orange_3
1 oeufs
250g farine

Pour la crème chocolat orange :
50g chocolat noir à 70%
40g beurre pommade
50g sucre
12g farine
le zeste d’une moitié d'orange
1 cuillère de soupe de jus d'orange (ou de Cointreau)
1 oeuf
50g noisettes en poudre

Pour la sauce chocolat :
200ml eau
150g sucre
60g cacao en poudre non sucré
60g crème liquide
 
Pour la décoration:
cacao non sucré


choco_orange_4

 

Préparation de la pâte :
Mélanger le beurre pommade, le sucre et le sel à la cuillère en bois jusqu’à obtenir une pâte crémeuse. Ajouter l’oeuf et bien mélanger. Ajouter ensuite la farine et mélanger grossièrement à la cuillère en bois. Malaxer ensuite la pâte avec les mains : la pâte est sèche et fraible au début mais rapidement elle va former une boule lisse et homogène. Emballer  dans du papier film et mettre au frais 30 minutes (ou plus, c’est pas grave).

Préchauffer le four à 150°C.
Étaler la pâte finement, foncer les moules recouverts de papier sulfurisé, piquer le fond de tarte avec une fourchette, couvrir avec une feuille de papier sulfurisé et déposer des haricots secs cuire ainsi les fonds de tarte à blanc pendant 15 à 20 minutes d’après la recette, au moins le double de temps pour moi ( !?) : la pâte doit être légèrement cuite et prendre une très légère coloration dorée. Laisser refroidir dans les moules.

choco_orange_1


Préparation de la crème chocolat orange :

Faire fondre le chocolat au bain-marie.
Mélanger le beurre et le sucre jusqu'à obtenir un mélange crémeux et pâle. Ajouter la farine, le zeste d'orange finement haché et le jus d'orange. Mélanger. Ajouter l’oeuf, mélanger puis incorporer le chocolat fondu et la poudre de noisettes. Mélanger.
Déposer la crème sur les fonds de tarte. Enfourner et cuire à 170°C pendant 10 à 15 minutes : une fine croûte doit se former en surface. Laisser tiédir avant de démouler.

 

Préparation de la Sauce Nappage au Chocolat :
Mélanger l'eau, le sucre et le cacao en poudre dans une casserole et porter à ébullition en remuant avec une cuillère en bois pour lisser le mélange. Ajouter la crème liquide et porter de nouveau à ébullition. Laisser refroidir hors feu.
Dès que la sauce chocolat a refroidi, recouvrir les tartelettes en versant lentement la sauce au centre. Mettre les tartelettes quelque temps au frigo afin que la sauce se fige puis saupoudrer d'un nuage de cacao.


choco_orange_6__


En fait c’est J. qui m’a rappelé, une semaine avant son anniversaire: « Attention, tu dois assurer parce que t’es en cochoco_cara_deco_3ncurrence avec A. et je crois que là il est motivé… »
Moi : « Ah oui merde (oui, il m’arrive d’être vulgaire...), j'avais oublié ce détail. Je vais peut-être revoir ma copie alors, hors de question de me faire écraser par lui! »
J : « Je crois qu’il te suffit de cuire ton gâteau pour gagner, ou de doser tes ingrédients et si tu veux vraiment l’éclater, tu mets plusieurs ingrédients… »
Moi : « T’es pas très sympa sur ce coup-là… Pour toi, il est capable de tout! »
J : « Ah oui ! C’est vrai. »
... Ce qu'il y a de bien quand ces deux-là sont ensemble, c'est qu'on ne s'ennuie pas. Comme quand on se retrouve à prendre le petit-déjeuner face à eux, et qu'on les regarde jouer aux légo comme des gamins... :)

 

Je suis donc entrée en guerre ouverte avec A. Sous les yeux ravis de J. qui aimait beaucoup cette idée. Et ne venez pas me dire que je ne suis pas sympa, que j’aurai pu « conseiller » A. etc etc. Non seulement c’est un grand garçon, mais en plus, j’ai bien tenté de lui proposer mon aide, mais je me suis faite envoyé balader par un « Je te signale que c'est la guerre, j'épluche marmiton.org » Donc.

Ok, mais pouvait-il lutter contre ça :

choco_cara_1


Tarte suicidaire au chocolat et caramel à la fleur de sel de Veronica

Pour une tarte d’environ 23cm de diamètre et un petite tartelette en plus :

Une subtile pâte brisée à fève tonka
200g de farine blanchechoco_cara_deco_5
50 gr de sucre
Une fève tonka râpée
3 cuillères à soupe d'huile d'olive
Un peu d'eau

Un caramel salé irrésistible même pour moi qui n’aime pas le caramel
45 gr de sirop de glucose
275 gr de sucre roux/cassonade
150 ml de crème épaisse
1 cuillère à café de fleur de sel
25 gr de beurre

Une ganache chocolat extra
350 gr de chocolat noir
3 cuillères a soupe de miel
400 ml de crème épaisse
100g de beurre


choco_cara_4


Préparer la pâte :
Mélanger la farine, le sucre, la fève tonka et l’huile. Ajouter l'eau au fur et a mesure afin d'obtenir une pâte souple, former une boule de pâte, l’emballer dans du papier film, puis mettre au frais pour 30 minutes.
Abaisser ensuite la pâte, foncer le moule recouvert de papier sulfurisé, piquer le fond de tarte avec une fourchette puis cuire à blanc dans un four à 180°C pour 30 minutes voir plus :  la pâte doit être dorée.choco_cara_deco_2

Pour le caramel :
Faire fondre tout en surveillant, le sirop de glucose dans une grande casserole. Sur feu doux à moyen, ajouter au fur et a mesure le sucre, laisser caraméliser tout en remuant à la cuillère en bois.
Pendant ce temps, faire chauffer la crème additionnée du sel.
Hors du feu, ajouter petit à petit la crème chaude dans le caramel, il peut se former quelques grumeaux, remettre sur le feu doux et mélanger jusqu’à ce que la préparation soit onctueuse, retirer alors du feu et ajouter le beurre. Mélanger bien puis verser sur le fond de tarte cuit.

Pour la ganache :
Faire fondre le chocolat au bain marie puis y ajouter le miel, bien remuer, ajouter la crème et enfin le beurre. Le mélange doit être bien homogène. Étaler sur la couche de caramel et mettre la tarte au frais pour 4-6 heures.


Cette tarte est un délice. Le doux goût de fève tonka dans la pâte apporte une pointe d’originalité, moi qui n’aime pas trop le caramel je n’ai pas pu résister à celui-là, la ganache est top et le tout ensemble… et bien… « ça déchire »

Ah oui, et puis, pour la petite histoire, A. a bien fait un gateau. Un gateau au chocolat. Et il était bon. Et il avait réussi à rester fidèle à son précepte "Trois ingrédients maxi"... comment? Bah, je ne vais pas dévoiler son secret ici... ;)


choco_cara_2     choco_cara_deco_4

 

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 07:00 - Chocoholic - Commentaires [62] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Commentaires

    J'y reviens...

    Je vais ENFIN pouvoir tester ta recette de la tarte absolue au caramel salé... pour le réveillon ! Hinhinhin...

    Posté par Cocje, samedi 29 décembre 2007 à 14:35

  • Je ne pense pas que tu seras déçue... mais tiens moi au courant...

    Posté par loukoum°°°, dimanche 30 décembre 2007 à 08:36
  • J'adore les cannelés et cette tarte a l'air, mais vraiment délicieuse !

    Posté par Lutinette, jeudi 22 mars 2007 à 07:38
  • Irrésistible! Tout ce chocolat, je ne peux que succomber! Des ingrédients associés juste comme il faut, et des photos à tomber!

    Posté par $ha, jeudi 22 mars 2007 à 07:55
  • Ouh la ta tarte caramel-chocolat c'est une tuerie! Il faut absolument que je la teste! Tes cannelés sont très réussis aussi!

    Posté par Sophie, jeudi 22 mars 2007 à 08:33
  • Quel beau boulot, tout cela est superbe!!! Ces étoiles me font penser au Petit Prince!

    Posté par mayacook, jeudi 22 mars 2007 à 08:36
  • Mon mélange preféré:chocolat, orangeet et le cointreau...hummm!!J'en salive deja à l'idée de la faire.(Je ne sais pas s'il faut te remercier!lol!!).

    Posté par marie-pierre, jeudi 22 mars 2007 à 08:48
  • Et pour mon anniversaire à moi, tu me feras un gâteau ?!? ;-p
    Trêve de plaisanterie, je craque pour la tarte choco-caramel. Tes photos sont sublimes, j'ai une soudaine envie de chocolat...

    Posté par belleble, jeudi 22 mars 2007 à 08:54
  • Rien que des choses que j'aime. Mais je vais peut-être d'abord céder à l'appel des cannelés citron gingembre... un must.

    Posté par mamina, jeudi 22 mars 2007 à 08:54
  • rohlavache! j'ai tout lu, trop de suspense cette compétition, j'voulais savoir qui gagnait, mais j'étais sure que tu serais la Rocky du ring, forcé. mais honnetement, avec pas moins de trois recettes à classer directement dans les tueries de chez tueries, comment A. pouvait il gagner, je te le demande?? fais pas bon être en compét' avec toi, moi jt'le dis, mais il fait bon fêter son anniv avec toi!!

    Posté par alhya, jeudi 22 mars 2007 à 08:58
  • Des défits comme celui-là on en redemande!

    Posté par Choupette, jeudi 22 mars 2007 à 09:21
  • bravo pour toutes tes belles douceurs toutes plus tentantes les unes que les autres et ta tarte porte bien son nom: suicidaire

    Posté par Valérieguidebleu, jeudi 22 mars 2007 à 09:30
  • oups voila de la superbe bataille chocolatee...une idee a creuser pour de futures rencontres culinaires...
    bravo pour toutes ces merveilles...et merci pour la reference a ma petite tarte...

    Posté par veronica, jeudi 22 mars 2007 à 09:37
  • Je t'ai déjà donné la date de mon anniversaire? Non?.... mais à quoi est*ce que je pense ?????
    :-p

    Posté par Soho (Chocoholic, jeudi 22 mars 2007 à 09:42
  • J'opte pour la tarte!!!!!!!!!!!
    Je n'aime pas l'orange dans les desserts, donc....Sacré A, il s'est rabattu sur H...A?

    Posté par auré, jeudi 22 mars 2007 à 10:18
  • La tarte! je choisis la tarte qui dechire! heureusement qu'il a laisse tomber l'idee du chocolat-camembert...

    Posté par lulufrog, jeudi 22 mars 2007 à 11:21
  • Ma très très chère Loukoum°°°, je fais parti des ces êtres bizares (XY) qui font de la cuisine et qui l'assument: En plus, c'est mon anniversaire dans une semaine tout pile ^__^ tu vois ou je veux en venir...bon, je sais, je peux toujours rêver, bien pour le coup, je voulais faire une tatin selon la Turtle..mais je crois que le suicide au gateau au chocolat m'irait aussi bien, voir meme très très bien....il y a quand même du favoritisme sur cette planète...bon je m'incline, j'ai quand même eu la super chance de goûter à ton cheesecake. Mais pourquoi, habiter en Suisse c'est pas toujours un avantage, je te raconte tout ca comme dirait Dorian

    Très bonne journée
    Biz
    Claude

    Posté par Claude-Olivier, jeudi 22 mars 2007 à 12:21
  • Beuheuheu Ouiiiiin

    Salut,
    Ton site est super sympa mais je suis tombé dessus alors que je cherchais des... pneus.
    Le problème, c'est qu'on ne peut le parcourir en faisant régime. Heureusement, j'aime le chocolat mais sans passion.
    Par vengeance, j'ai forwardé le lien vers toutes mes collègues féminines. Ca hulule dans tous les coins

    Posté par jwaal, jeudi 22 mars 2007 à 13:14
  • oh la tarte choco caramel ça me tente plus que bien ! en fait tout me tente plus que bien !

    Posté par Mimine, jeudi 22 mars 2007 à 13:28
  • oh la tarte choco caramel ça me tente plus que bien ! en fait tout me tente plus que bien !

    Posté par Mimine, jeudi 22 mars 2007 à 13:29
  • Le tarte "suicidaire" pour un anniversaire à un ami "à qui tu veux du bien" est peut-être un concept un peu radical ... mais impossible d'y résister !!
    Toujours beaucoup d'élégance et de délicatesse dans toutes tes images ...

    Posté par eva, jeudi 22 mars 2007 à 13:55
  • Merci de ta confiance! et en plus, je découvre la tarte suicidaire: mamma mia!!

    Posté par avital, jeudi 22 mars 2007 à 13:58
  • y'a pas moyen,la tarte chocolat caramel elle déchire, elle laisse sans voix et, et, et... est-ce que j'ai assez de chocolat dans le placard? oui! Action!

    Posté par cocotte, jeudi 22 mars 2007 à 14:21
  • Cette tarte caramel-o-choco est à tomber !

    Posté par Cat, jeudi 22 mars 2007 à 17:47
  • Tu es sans pitié avec moi ce soir. Je vais avoir beaucoup de mal à m'en remettre. Beau billet.

    Posté par hélène, jeudi 22 mars 2007 à 18:43
  • au mois il sait ce qu il veut la tarte chocolat caramel hummmmmmmmmmmm

    Posté par miminono, jeudi 22 mars 2007 à 20:32
  • Merveilleux

    Je ne sais quoi ajouter à ce mot : "merveilleux"

    Posté par Olivier, jeudi 22 mars 2007 à 20:53
  • Mon Dieu!!!!!

    ça ne devrait pas exister des desserts pareils!! Les photos sont magnifiques...et donnent irresistiblement envie d'y goûter...Jusqu'à quand vais-je réussir à résister à la tentation!!???
    Merci pour ces délicieuses recettes! En tan que Bordelaise...je trouve pas mal du tout ces cannelés! Et les versions gingembre, citron....à essayer absolument! Bref....encore un weekend à cuisiner!!hihi!

    Posté par Phanie, jeudi 22 mars 2007 à 22:19
  • A TOMBER !!!

    Ce festival de desserts me donne le vertige ! Ta sublime photo de tarte suicidaire me scotche sur place : le caramel et le chocolat, c'est à me rendre folle !

    Posté par annabel, jeudi 22 mars 2007 à 23:21
  • Tes photos sont, comme d'hab, magnifiques !!

    Posté par a mes heures, vendredi 23 mars 2007 à 07:32
  • mayacook: oh! merci!

    belle de blé & Soho: c'est quand vos anniversaires? Vous savez comment ça marche? suffit de passer commande...

    alhya: merci beaucoup!

    Veronica: on tient un très bon concept là!
    .... et c'est pas ta "petite tarte" c'est ton immence tueurie!
    Pas de fausse modestie!

    Auré: je ne dirai rien

    lulufrog: il est capable de tout.

    Claude olivier: même par colissimo ca prendrait trop de temps pour arriver en suisse mangeable... Sorry...

    Jwaal: des pneus? Et ben... Etonnant!
    Mais merci pour cette pub instantanée au près de vos collègues!

    Eva: tu m'as fait beaucoup rire. Merci pour tes compliments

    Hélène : merci!!

    Phanie: je suis ravie qu'une bordelaise apprecie mes cannelés!

    Annabel: .... parfois la folie a bu bon... non?

    Fred: thanks!

    Posté par loukoum°°°, vendredi 23 mars 2007 à 07:59
  • je succombe devant la tarte chocolat caramel... c'est trop dur de voir ca et rester impuissante devant son PC ! je garde cette recette suicidaire pour les grandes occasions !

    Posté par clairel, vendredi 23 mars 2007 à 09:09
  • Wahou! que de chocolat! franchement, tu ne pouvais que sortir victorieuse de ce duel, vu les tueries que tu as fait!

    Posté par Milie, vendredi 23 mars 2007 à 14:15
  • Cannelés, chocolat à gogo, que du plaisir tout ça ma foi !

    Posté par mercotte, vendredi 23 mars 2007 à 15:53
  • ta déclinaison de cannelés me tente beaucoup! quelle imagination!

    Posté par anne, vendredi 23 mars 2007 à 16:39
  • Du chocolat ?
    Du fromage ?
    Comme je le comprends !
    Tes oeuvres sont magnifiques !

    Posté par lilizen, vendredi 23 mars 2007 à 19:48
  • J'hallucine quand je vois tous ces gâteaux, ça m'azimute grave . Tu es hyper douée!

    Posté par Lisanka, vendredi 23 mars 2007 à 20:03
  • ... il est bien chanceux de t'avoir! Quel anniversaire du tonnerre! Bravo, les petites étoiles, c'est charmant comme tout!

    Posté par Ninnie, samedi 24 mars 2007 à 00:22
  • tiens justement c'est mon anniv aujourd'hui alors ce soir je vais faire une tarte choco caramel au beurre salé ... moi j'y rajoute des amandes pour le croquant ... je citerais bien sur mes sources ! merci

    Posté par emilie, mercredi 28 mars 2007 à 12:28
  • execellente idée les amandes, j'attend de voir ta version avec hâte!

    Posté par loukoum°°°, mercredi 28 mars 2007 à 12:38
  • olala la folie ! Ca a l'air terrible tout ça ! Elle est irrésistible ta tarte chocolat caramel... je craque complet !

    Posté par ganesha, jeudi 29 mars 2007 à 11:26
  • Mwahah.

    Les hommes qui aiment cuisiner, une espèce rare? mais bien sur. voila une remarque emprunte d'un sexisme de fort mauvais aloi, un peu comme si on se mettait à parler du caractère intrinsèquement dérobatif et affabulateur du sarrasin en goguette.

    Quand à cette remarque sur la technique de cuisine en overdrive, qui sonsiste à mélanger au maximum tout ce qui passe sous la main, en oubliant pas de relever la chose d'une quantité d'épices à faire pleurer un pakistanais, je pense que je dois etre le seul à choper l'allusion...

    Je voudrais juste dire qu'il ne faut pas rejeter en bloc la cuisine de telle ou telle personne sur la base d'inimitié personelles ,fussent elles méritées, ou d'un simple travers (de porc) incident... parce que des travers, tout le monde en a, après tout on pourrait reprocher à d'autres une Asiatophilie gratuite par amour du frisson de l'exotisme cheap ("amer savoir celui que l'on tire du voyage", ou comment s'extasier sur des merveilles lointaines sans regarder ce qu'il y a sur le pas de sa porte), ou une tendance à la disposition de l'assiète complètement nouvelle cuisine avec des photos chiadées qu'on dirait sorties d'un numero de Elle decoration.

    Alors effectivement, même si parfois les resultats peuvent être moyens, on ne sait pas avant d'avoir essayé, et c'est tellement facile de suivre une recette (notez que l'expression "suivre une recette" est hautement pejorative des qu'on sort du cadre culinaire, par exemple dans celui des arts...), pour la reposter sur son blog. Tellement facile de refuser toute innovation sur la base d'idées préconcues de ce qui doit aller ensemble ou pas.

    Alors certes, même si aujourd'hui je saupoudre plus des samples et de la reverb que du curry, ca paye toujours de tenter de melanger plein de trucs, quitte à affiner et les retirer par la suite (ce qui est plus facile à faire en studio que devant sa poêle). Si jamais les gens se contentait de suivre des recettes ou simplement de s'en tenir aux préconceptions des mélanges qui marchent, on n'aurait jamais eu Sergeant Pepper, Mezzanine ou Surrender. Ni même Pulp Fiction ou Memento. Pas de Baudelaire, pas de Faulkner, pas de Death in Vegas.

    Ensuite la différence, c'est qu'on ne voit pas tous les plats ratés pour une réussite majeure dans ces domaines. Et Dieu sait qu'il y en a. Mais c'est ca qui fait toute la différence entre ceux pour qui la cuisine est un art ou un plaisir, une chance d'être créatif, et ceux pour qui c'est simplement quelque chose de fonctionnel, la répétition (avec peu de réinterprétation) d'une partition écrite par quelqu'un d'autre.

    En tout cas, il en a de la chance, le J. Faut croire qu'il est au stade où on fait des efforts, le stade avant celui ou le meilleur qu'on offre c'est des nouilles chinoises, des pates froides et peut etre un bol de minestrone, ou, les jours de fêtes, en insistant, un flan alsa à la pistache. Mais bon, c'est pas tous les jours son anniversaire.

    Posté par Raoul Duke, lundi 30 avril 2007 à 02:10
  • Rien n'est question de stade.
    Sans doute juste de personnes.

    C'est juste que je m'applique à cuisiner quand je sais que les gens vont apprécier et quand ils aiment les mêmes choses que moi en cuisine.

    Quand la reaction est la même face à un bol de bouillie ou face à des saltimbocca, ça ne (re)donne pas l'envie de se mettre à faire la popotte.

    Y'a eu d'autres anniversaires où j'avais tenté de faire des efforts...

    Posté par loukoum°°°, lundi 30 avril 2007 à 13:48
  • Peut etre que tu oublies qu'il y a des gens qui apprecient mais ont le compliment un peu plus parcimonieux que ton cercle de fan club de gouteurs. Et que c'est pas parce qu'ils ne s'extasient pas avant même d'avoir gouté qu'ils n'apprecient pas. Et qu'a ce titre, leur avis n'en a à mon sens que plus de valeur.

    Peut-être aussi que l'amertume déforme les souvenirs.

    Posté par Raoul Duke, lundi 30 avril 2007 à 15:41
  • Faut pas prendre les gens pour des cons non plus, mes copains ne me complimentent pas non plus avant d'avoir gouté. faut pas abuser.

    Ils le disent quand c'est bon et savent que ce que je préfère c'est les critiques objectives.

    Et être amer maintenant, a mon avis, c'est abusé... le temps passe... d'ailleurs je ne pense pas qu'on l'on puisse dire que l'amertume soit passée par moi... non, ce n'était pas de l'amertume...

    Posté par loukoum°°°, mardi 1 mai 2007 à 20:58
  • Congratulations-the tart looks great!

    Posté par Lynne, dimanche 6 mai 2007 à 13:35
  • thanks!

    Posté par loukoum°°°, dimanche 6 mai 2007 à 18:58
  • Il faut croire que les critiques objectives, ca dépend de qui elles viennent, et de leur contexte. Ce que je comprend parfaitement. Quand à l'amertume, quand je disais qu'elle déforme les souvenirs, ca ne s'appliquait pas qu'à moi. Mais bon. Bitter is better.

    Posté par Raoul Duke, dimanche 13 mai 2007 à 21:22
  • T'inquiète, j'avais bien compris que ça M'étais destiné.

    Posté par loukoum°°°, lundi 14 mai 2007 à 20:25
  • Pas uniquement.

    Posté par Raoul Duke, mardi 15 mai 2007 à 02:38
1  2    Dernier »

Poster un commentaire