Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

dimanche 18 février 2007

Coq’ & Laughing Cheese

 

coq____laughing_cheese_2

 

Quand Anaik nous a proposé de réaliser des recettes inavouables, j’ai trouvé l’idée géniale. J’ai tendance à craquer pour tout ce qui est doucement régressif… Mais là où l’enjeu était encore plus grand, c’est qu’inavouable pour elle, c’est aussi « beurk »… ahahah… tout de suite ça devient plus intéressant de lancer un tel pavé dans la marre de la blogosphère où tout le monde souhaite que les lecteurs disent « miam » à la vue d’une recette... Là il va falloir leur faire dire « Beurk »… J’aime ce concept ! Lâchons-nous un peu, moins de sérieux s’il vous plait !…

« Qu'est-ce qu'une recette inavouable ? Une recette très (très) facile à réaliser, une recette très (très) bon marché, une recette qui met en scène un produit considéré (à tort) peu gastronomique, voire carrément tabou. Une recette qui ferait dire "beurk" à n'importe qui avant de l'avoir goûtée, mais que vous trouvez irrésistible, voire bluffante pour vos invités. Elle doit comprendre un ou plusieurs produits industriels de grande consommation (Nutella, kiri, Orangina, pétrole, fard à paupières mauve...). »

Mais bon, personnellement, quand je me fais à manger, j’ai pas vraiment envie que ça ai l’air beurk…  Alors l’idée qui m’est venue c’est une version personnelle du traditionnel « Mac & Cheese » américain. Bon alors je vous préviens tout de suite, pour ne pas mourir idiote, quand j’étais aux Etats Unis, j’y ai goûté à ces TRUCS en boîte et sur ce coup là, c’est beurk assuré. Pouah.  Je me suis retrouvée comme une idiote à me dire que franchement, j'aurai pu m'en douter, si je voulais des macaronis au fromage, j'aurai mieux fait de me faire cuire mes macaronis et de simplement les arroser d'un filet d'huile d'olive et de parmesan fraîchement râpé, ou moins italien mais tellement irrésistible, de tome ou de comté...


mac___cheese_1mac___cheese_2mac___cheese_3


En même temps,  je ne suis pas sur que Joey de Friends soit une référence en ce qui concerne les délicates surprises de la gastronomie de l’Amérique du Nord.

Joey: I'm up for the part of Mac Macavelli or "Mac." Yeah, I'm a detective, and I solve crimes with the help of my robot partner. He's a... he's a Computerized Humanoid Electronically Enhanced Secret Enforcer or, or "C.H.E.E.S.E."

Rachel: So, "Mac & C.H.E.E.S.E."

Joey: That's the title! Yeah! You know, they really lucked out that the initials spell cheese. I want this part so much! You know? If I don't get this part I'm never gonna eat Macaroni and Cheese again! No, I didn't say that! That's a lie.

 

mac___cheese_4


Donc une adaptation avec dans le rôle des macaronis, des coquillettes (car c’est plus régressif mais par forcément plus inavouable !) et dans le rôle du cheese, la célébrissime vache qui rit

 

vache_3  vache_3  vache_3  vache_3


Coq’ & Laughing Cheese


C’est très simple… Pour une personne, il faut faire cuire dans de l’eau bouillante salée trois poignets de coquillettes. Quand elles sont al dente, les égoutter. Dans une casserole, mettre 100g de vache qui rit, une pincée de piment d’Espelette et une autre de sel, un peu de poivre et beaucoup de ciboulette finement ciselée. Mélanger, rajouter les coquillettes, mélanger et mettre sur le feu juste pour réchauffer à température adéquate. Servir.


 

coq____laughing_cheese_3   coq____laughing_cheese_1


Bon, je sais je vous avais promis une vague de gâteaux d’anniversaire, là c’est pas tout à fait ça, mais ça vient, ça vient…


Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 21:15 - Pâtes, riz, pomme de terre & co. - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    Ben moi je n’avais pas eu le courage d’y goûter, aux Mac&Cheese! En tout cas ta version à la Vache qui rit est très sympa (et ça m’a permis de vider un peu le frigo, à défaut des placards

    Posté par Claire, lundi 26 avril 2010 à 21:21
  • tu sais que la vache qui rit n'est pas obligatoirement à stocker au frais?

    Posté par loukoum°°°, mardi 27 avril 2010 à 19:10
  • Merci pour cette recette, alors là je suis sur que les enfants vont adorer, ils sont fans de vache qui rit. Super.

    Posté par chris, mardi 18 janvier 2011 à 13:00
  • Pas mal ta recette, elle me donne envie de la tenter !

    Posté par Fabienne, dimanche 18 février 2007 à 22:08
  • Simple, régressif et bon !

    Posté par Cat, dimanche 18 février 2007 à 22:39
  • ça a au moins le mérite d'être archi simple!... vache qui rit j'adore... ce plat aurait été parfait pour mon menu régressif

    Posté par Mirabelle, dimanche 18 février 2007 à 22:46
  • J'en veux! ET du cheesecake qui tue aussi!

    Posté par Mitsuko, lundi 19 février 2007 à 10:16
  • Merci pour cette super participation !

    Posté par Anaik, lundi 19 février 2007 à 13:01
  • Oh oui !!

    Posté par noémie, lundi 19 février 2007 à 13:47
  • Je pense que je fais dans le régressif pas -forcément- beurk de temps à autre, le soir surtout quand je suis fatiguée ...
    Il y a très souvent du kiri dans mon frigo !

    Posté par eva, lundi 19 février 2007 à 16:16
  • C'était LE plat préféré de ma fille quand elle était petite (piment et poivre en moins) !

    Posté par Syb', mardi 3 juillet 2007 à 14:59

Poster un commentaire