Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

mardi 13 février 2007

13 février

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire. Rassurez vous, rien de dramatique, j’ai un âge où l’on s’en fou de prendre une année de plus et où le monde joyeux de l’anti-ride est encore bien loin. En fait il y a une courte période entre le « Chouette, un an de plus, je deviens une "grande", ça m’offre plein de nouvelles possibilités » et le « Merde, encore une année de plus au compteur ». Je suis en plein dedans.
Sacrilège, j’ai déjà fêté mon anniversaire dimanche, profitant de l’occasion pour rentrer dire bonjour à papa-maman et leur faire un repas. Alors un repas sans aucune logique, l’entrée n’étant pas franchement coordonnée au dessert ni le plat à l’entrée… J’ai juste fait des choses qui me plaisent et que j’avais envie de cuisiner.


En entrée une soupe aux herbes et aux ravioles que j’avais déjà faite et beaucoup appréciée.
J’ai recopié cette recette d’un magasine mais impossible de dire lequel.
J’aime beaucoup les ravioles, et en soupe c’est aussi délicieux.

ANNI_soupe_3


Pour 10 personnes
2 bottes de cerfeuil (30g)
2/3 de botte de cresson (80g)
1 botte de persil plat (50g)
1 botte de ciboulette (20g)
6 brins d’estragon (3g)
20 grandes feuilles de basilic
4 oignons frais avec leur tige
65g de beurre
4 pommes de terre
6 cuillères à soupe de crème fraîche
8 plaques de ravioles du Dauphiné
Sel et poivre

Pour les herbes, je vous ajoute les masses que j’ai utilisées, si ça peut vous donner des indications, parce que moi, perso la notion de « botte » ça ne me parle pas trop. Sachez cependant que s’il vous manque l’une ou l’autre de ces verdures, remplacez là comme bon vous semble ou en compensant avec les autres. Ça marche très bien, je l’ai déjà fait car je ne trouve pas toujours de cresson.


ANNI_soupe_1


Laver, nettoyer et sécher les herbes.
Éplucher et émincer les oignons, les faire fondre à feu doux dans un fait-tout avec le beurre. Ajouter ensuite le cresson (avec ses queues), le persil (sans ses queues), l’estragon, la moitié du cerfeuil. Saler, couvrir et cuire à feu doux 7 minutes.
Eplucher et couper les pommes de terre en petits dés.
Ajouter dans le fait-tout 2L d’eau chaude et les pommes de terres. Cuire 20 minutes. Ajouter ensuite le reste de cerfeuil et le basilic. Mixer la soupe, elle va prendre la consistance d’un velouté.

Au moment de servir, ajouter la crème fraîche et réchauffer la soupe. Ajuster l’assaisonnement en sel et poivre. Quand ça frémit, ajouter les plaques de ravioles et remuer pendant 1 minute afin de les séparer.
Servir immédiatement saupoudré de ciboulette.


ANNI_soupe_4


En plat, une Pastilla au poulet
D’après la recette du livre « Tajines et pastillas » de Marie Chemorin, que j’ai à peine modifiée


740


Ça faisait longtemps que je voulais faire une pastilla. C’est sans doute le plat marocain que le préfère, bien plus que tout tajine ou qu’un vrai bon couscous. Je ne peux pas résister au croustillant, à la cannelle et à ce côté sucré-salé.

Pour 9 pastillas individuelles
100g de raisins blonds
3 oignons
1 filet d’huile d’olive
1,5 cuillère à café de gingembre
1,5 dose de safran
1 cuillère à café de paprika doux
Cannelle
S & P
Un peu plus qu’une demie noix de muscade
6 cuisses de poulet
3 cuillères à soupe de coriandre hachée
6 œufs
125g d’amandes mondées
2 cuillères à soupe de sucre semoule
2 cuillères à café de cannelle
18 feuilles de filo
50g de beurre
2 blancs d’œufs
1 jaune d’oeuf
Sucre glace


ANNI_pastilla_2


Faire gonfler les raisins dans de l’eau.

Eplucher et émincer les oignons, les faire revenir dans l’huile d’olive dans une cocotte, ajouter le gingembre, le safran, le paprika, une pincée de cannelle, le sel, le poivre et râper une demie noix de muscade. Faire revenir les cuisses de poulet, recto verso puis ajouter dans la cocotte la moitié de la coriandre et 1 grand verre d’eau (ou deux plus petits). Couvrir et laisser mijoter.

Battre les œufs dans un bol et y ajouter le reste de coriandre. Réserver.
Faire dorer à sec les amandes dans une poêle puis les mixer grossièrement afin d’obtenir des éclats. Les mélanger au sucre et aux deux cuillères à café de cannelle.

Quand la chair du poulet se détache des os, retirer le de la cocotte, faites le refroidir et désossez le.

Faire bien réduire la sauce qui est dans la cocotte, y ajouter une pincée de cannelle puis y verser les œufs, les faire cuire sans cesser de remuer afin d’obtenir des œufs brouillées. Réserver hors du feu.

Préchauffer le four à 180°C.


ANNI_pastilla_4

Pour le pliage :

J’ai utilisé un cercle à entremets de 8cm de diamètre (oui, un seul cercle suffit pour réaliser toutes les pastillas). La recette conseillait d’utiliser des petits moules à tarte ou des ramequins à crème brûlée mais je ne trouvais pas ça assez haut ni de bonne taille. Bref, faites comme bon vous semble avec ce que vous avez.

Découper dans chaque feuille filo un carré de 20x20 centimètres environs et un disque du diamètre du moule/cercle que l’on utilise. Au final, il faut pour une pastilla individuelle : 2 carrés 20x20 et 2 petits disques (donc deux feuilles filo).

Je vous conseille de découper deux feuilles de filo puis de façonner directement une pastilla avant de découper les deux feuilles filo suivantes car ces feuilles se dessèchent très vite. Vous pouvez sans doute remplacer la feuille filo par de la feuille de brick, mais je les trouve à la fois moins bonnes et moins facile à travailler.

Badigeonner chaque carré de beurre fondu, saupoudrer l’un des carré de muscade et de cannelle puis le couvrir avec l’autre carré. Mettre ces deux feuilles dans le cercle en formant délicatement un petit puits.

ANNI_pastilla_1Garnir la pastilla de morceaux de poulet, tasser, saupoudrer du mélange à base d’amandes, de quelques raisins, ajouter de l’œuf brouillé et saupoudrer à nouveau du mélange à base d’amandes et de quelques raisins. Tasser délicatement, le cercle doit être rempli au ras bord, si ce n’est pas le cas, rajouter encore un peu de poulet. Refermer le bord des feuilles. Déposer la pastilla sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enlever le disque. Badigeonner la surface de blanc d’œuf et les deux disques de beurre fondu, les saupoudrer aussi de muscade et de cannelle. Superposer les deux disques et les placer comme un chapeau sur la pastilla. Presser délicatement pour que ça adhère bien. Badigeonner légèrement la pastilla de jaune d’œuf.

Répéter l’opération jusqu’à épuisement des ingrédients.

Placer les pastillas sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et les faire cuire 10 minutes de chaque coté. Au sortir du four, les éponger avec du papier sopalin si nécessaire. Saupoudrer de sucre glace et de cannelle. Servir immédiatement avec une salade verte (vinaigrette à l’huile d’argan pour les puristes).


ANNI_pastilla_3


Et en dessert l’éblouissant Gâteau au chocolat, framboises et mousse au chocolat-gingembre de Béa.
Quand je l’ai vu, j’ai craqué. C’était lui ou le gâteau pistache, chocolat et framboises de Mamina. Et ce fut lui. Le chocolat est ma drogue, entre moi et les framboises c’est une véritable passion et le gingembre… ah, le gingembre….
En plus si aujourd’hui c’est mon anniversaire, c’est aussi la Saint Béatrice. Donc Bonne Fête Béa !

Par contre j’avoue que je n’ai pas fait trop d’efforts pour photographier mes gâteaux car de toute façon j’aurai été ridicule face aux clichés magnifiques de Béa. Donc, allez faire un tour chez elle, c’est mieux.

Gâteaux au chocolat, framboises et touche de gingembre
Pour 6 petits gâteaux de 8cm de diamètre
À préparer idéalement la veille

Pour le gâteau au chocolat :
150g de chocolat noir à 64 % de cacao
6 œufs
80 g de sucre glace
2 cuillères à soupe de cacao en poudre non sucré
2 cuillères à café de maïzena
1 pincée de sel

Pour la mousse au chocolat au gingembre :
200ml de crème liquide bien fraîche
1 feuille de gélatine (ahahah... ceux qui suivent peuvent noter que je suis VRAIMENT sur le chemin de la guérison... mais Béa, je lui fait une confiance aveugle alors si elle met de la gélatine... bah.... moi aussi! Et toc!)
100ml de lait
2 cuillères à café de racine de gingembre râpé très finement
4 cuillères à café de sucre glace
100 g de chocolat noir à 64 % de cacao

Décoration et fruits :
375g de framboises fraîches

Coulis à la framboise :
300g de framboises (congelées c’est parfait)
2 cuillères à soupe de jus de citron
80 g de sucre glace


ANNI_choco_2


D’abord le gâteau au chocolat :
Préchauffer le four à 180°C.
Faire fondre le chocolat au bain-marie.
Séparer les jaunes des blancs d’œuf, battre les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse, puis ajouter le cacao et la maïzena. Mélanger. Ajouter le chocolat fondu.
Battre les blancs en neige avec une pincée de sel et les ajouter à la préparation précédente.
Verser dans un moule recouvert de papier sulfurisé et enfourner pour 15 minutes. Démouler et laisser refroidir sur une grille.

ANNI_choco_1A l’aide des cercles, découper des disques de gâteaux de la taille des dits cercles. Béa nous conseille de chemiser les cercles avec du rhodoïd, mais je n’en avais pas (j’en trouve en vente mais à des quantités industrielles et je n’ai pas déniché la pâtisserie qui allait m’en vendre un peu pour l’instant). Alors j’ai choisi la méthode Mac Gyver : j’ai remplacé le rhodoïd par un bandeau de protège cahier en plastique. J’ai fait la tentative. Pour voire. Je peux vous dire que le résultat ne vaut pas du tout le rhodoïd, bon c’est pas catastrophique comme résultat mais je vais continuer ma quête du rhodoïd.

Placer un disque de biscuit au fond de chaque disque. Déposer les sur une plaque pouvant entrer dans votre frigidaire et disposer les framboises par dessus, pointe vers le haut.

Ensuite la mousse au chocolat :
Penser à mettre votre crème liquide au congélateur, plus elle sera fraîche, plus ce sera facile pour la suite des évènements.
Faire tremper la gélatine dans de l’eau froide pendant quelques minutes. Pendant ce temps, chauffer le lait avec le gingembre finement râpé, y ajouter le sucre glace, mélanger. Essorer la gélatine, et la dissoudre dans le lait.  Maintenir au chaud.
Faire fondre le chocolat au bain-marie, y ajouter le lait chaud progressivement et tout en mélangeant.
Monter la crème liquide en chantilly et la mélanger délicatement au mélange précédent puis verser cette mousse sur les framboises.

Mettre au frigidaire pour quelques heures, jusqu’à ce que les mousses prennent.

Pour le coulis de framboises :
J’ai suivi la recette de Béa à la lettre, sauf pour ce coulis, j’ai considéré que des framboises surgelées seraient parfaites pour un coulis. Et puis je ne l’ai pas passé au chinois, car entre les framboises et moi, c’est une histoire miam-miam et pour moi des framboises sans petits grains, c’est plus des framboises. Maintenant à vous de voir si vous voulez passer votre coulis au chinois ou pas.

Mixer les framboises avec le jus de citron et le sucre glace.

Au moment de servir, démouler, retirer les feuilles de plastique, décorer de framboises et servir avec le coulis.
Vous pouvez aussi comme Béa ajouter des décors en chocolat et saupoudrer de cacao non sucré. Personnellement à la base, je voulais les décorer de framboises et de tuiles de glucose au grué de cacao. J’avais vu ces tuiles chez Chantal, mais pas moyen de les réussir… Peut-être car je n’ai pas de sirop de glucose mais du glucose en poudre que je dilue dans de l’eau pour avoir du glucose… Affaire à éclaircir.


ANNI_choco_3


Alors… visiblement ça a plu à tout le monde… La soupe, je la connaissais déjà, elle avait déjà été approuvée par TOUTE la (très petite) famille. Personnellement ce qui m’a le plus plu c’est la pastilla. C’était la première fois que j’en faisais une et je l’ai trouvé très très reussie et très bonne. Texture et goût. Ça va, je suis contente de moi. Quant au dessert : Merci Béa ! Ma mère qui avait peur du gingembre a bien dû se rendre à l’évidence : tout cela était très savamment dosé, bon, ma sœur n’a pas trop aimé mais le contraire m’aurait étonné (elle a trouvé ça « Trop moelleux, pas assez sec »)


Alors, jeudi, je fête entre copains, enfin, avec Little So', on fête nos anniversaires ensemble... elle se charge du salé et moi du sucré... donc gâteaux gâteaux gâteaux en perspective... Bientôt une vague de sucré sur Beau à la louche... Enfin, si je foire pas mon coup !

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 06:45 - Carnivorisme - Commentaires [67] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

Commentaires

  • coucou

    Tu peux truover du rodohoid a case, du moins, il y en a dans ceux près de chez moi !
    Gros bisous

    Posté par Manon, jeudi 31 janvier 2008 à 22:47
  • Oh fichtre

    Je viens de relire mon commentaire et je me fais honte. Je ne sais meme plus écrire... la fatigue y joue sans nul doute.
    Donc tu peux trouver du rhodoïd à CASA, il y en a dans celui près de chez moi!
    Bisous

    Posté par Manon, jeudi 31 janvier 2008 à 22:50
  • Ne t'inquiète pas pour les fautes, on pianote tous bien trop vite sur nos claviers ^^
    En tous cas merci pour cette info, je ne savais pas du tout, je vais aller y faire un tour! Merci!

    Posté par loukoum°°°, vendredi 1 février 2008 à 20:14
  • mmmmh

    j'ai testé ton dessert et c'était délicieux !
    pour le rhodoid j'ai utilisé des transparents pour rétroprojecteur, et ça va très bien.

    Posté par syleon, jeudi 30 décembre 2010 à 14:22
  • Merci du feedback, ravie du succès!

    Posté par loukoum°°°, samedi 8 janvier 2011 à 18:54
  • top chrono

    Combien de temps avant l'arrivée des invités faut-il se mettre aux fourneaux? Je vois que tu as servi une entrée avant .Tu as enfourné à la dernière minute, lorsque la soupe était déjà desservie ?

    Posté par Béji, vendredi 22 juillet 2011 à 17:51
  • Tu parles de quoi? de la pastilla?
    Je les ai faites cuire à la dernière minutes mais je ne me souviens plus combien de temps j'avais mis pour les préparer (finalisées avant de servir la soupe mais enfournées au dernier moment)

    Posté par loukoum°°°, lundi 25 juillet 2011 à 19:16
  • Bon ben comme d'hab', je suis la dernière!!! BON ANNIVERSAIRE à TOI!!! Et continue à nous émerveiller avec tes recettes sublimes!!!
    Bizzzzz,
    Alexandra.

    Posté par Miss Tiny, vendredi 16 février 2007 à 14:36
  • Nez et cuisine

    Je suis créateur de parfums dans un grand groupe et je suis intéressé par l'utilisation de matières de parfumerie en cuisine . Peut on se contacter ?

    Posté par pierre-yves, vendredi 16 février 2007 à 15:20
  • Une très belle année !

    eh bien, j'ai raté le moment !
    Bon anniversaire !
    Et j'aurais bien aimé déguster le repas réalisé à cette occasion !!!

    Et toujours aussi
    http://nicolascytrynowicz.blogspot.com/

    Posté par Nicolas, vendredi 16 février 2007 à 15:20
  • Je te souhaite un très bon anniversaire un chouïa en retard...
    Et ce repas "sans aucune logique" me tente bien... avec un dessert pareil!

    Posté par samania, samedi 17 février 2007 à 02:43
  • ..avec un peu de retard..bon anniversaire!
    Quelles recettes magnifiques, les raviolis sont très tentants..sans parler tes pastillas (que je veux faire) et du dessert..
    Bravo, vraiment une pro de la cuisine!!

    Posté par lory, dimanche 18 février 2007 à 10:33
  • Avec un peu de retard mais tant pis...bon anniversaire!!! Tes pastillas sont vraiment superbes!

    Posté par mayacook, dimanche 18 février 2007 à 19:19
  • Bon anniversaire en retard...

    Voilà que j'ai acheté des pigeons pour faire une pastilla, et que je tombe sur la recette ! Je fais un copier-coller illico presto ! Merci !

    Posté par Natalia, jeudi 22 février 2007 à 15:11
  • tiens moi au courant, dis moi ce que tu en as pensé!

    Posté par loukoum°°°, vendredi 23 février 2007 à 09:36
  • Pastilla

    Excellente recette ,juste fait qq aménagements ,en rempaçant raisins par figues ..c'est un delice ,merci pour ce blogg

    Posté par vero54, jeudi 2 janvier 2014 à 09:23
  • Merci!

    Posté par loukoum°°°, lundi 13 janvier 2014 à 18:04
« Premier   1  2 

Poster un commentaire