Beau à la louche

un peu plus que de l'eau à la bouche...

vendredi 9 février 2007

Wife cake

… un peu d’exotisme…

WC_01

 

LN me parle des Wife Cake depuis des mois… c’est LE dessert, LE gâteau pour elle… Elle l’adule tant, que même un cheesecake ne le détrônerait pas. J’aurai dû lui laisser écrire ce post car quand elle parle des Wife Cake c’est avec un réel enthousiasme et on ne l’arrête plus…

Le Wife Cake est un gâteau/une pâtisserie chinoise (appelé « lo po pang » en cantonais et « lao po bing » en mandarin) à base de melon d’hiver et de pâte d’amande. Le melon d’hiver (Benincasa hispida) est appelé à tort melon, c’est un légume peu sucré, proche du concombre, une courge en faite.


winter_melon_3  winter_melon_1   winter_melon_4

Ces photos de melon d'hiver viennent d’ici, de , et .
Ce n'est pas les miennes, je n'ai jamais vu de melon d'hiver en vrai.
 

winter_melon_2

 

Le printemps dernier elle m’en avait déjà fait goûté mais en me précisant « Mais celui là, il est pas terrible, c’est pas celui que je préfère »… Ok… Et là elle m’a ramené un Wife Cake, un vrai, en provenance directe de Hong Kong. Quand je sais le culte qu’elle voue à cette pâtisserie, je la remercie vivement de m’en avoir gardé une pour que je puisse la découvrir…


wife_cake_1


Il y a deux légendes autour du Wife Cake…

Première version

Il était une fois, pendant la dynastie de Ching, un pâtissier qui travaille à Canton retourne chez lui à Chiuchow, pour voir sa femme. Il veut lui montrer ses dernières créations et lui a ramené un échantillon de ce qu’il fait à la pâtisserie. Mais quand sa femme goûte ses pâtisseries et qu’il lui demande son avis, elle lui répond que ses créations n’ont rien d’exceptionnel et qu’elle avait mangé de bien meilleurs gâteaux au melon d’hiver fait maison pendant son enfance.
On imagine la tête déconfite du pâtissier qui demande donc à sa femme de faire ledit gâteau de son enfance pour qu’il puisse y goûter… Ce que la femme fait… Le mari doute du résultat quand il voit sa femme réaliser un gâteau avec des ingrédients basiques et une technique d’une simplicité étonnante… Mais il goûte quand même au résultat. Et là ! surprise de taille ! c’est un tel délice qu’il ne peut s’arrêter d’en manger encore et encore… La douceur du melon d’hiver associée à une texture à la fois moelleuse, croustillante, aérienne… Il mange encore et encore…
Logiquement, du retour dans la pâtisserie où il travaille, il fait goûter ce gâteau à son chef, qui tout comme lui ne résiste pas à en manger encore et encore tant c’est délicieux… Il prend cependant le temps entre deux bouchées de lui demander qui avait réalisé cette petite merveille, et le pâtissier répond : « C’est mon épouse » et son chef a répondu « C’est donc le gâteau de l’épouse »/ « So this is the wife cake »… La pâtisserie a ainsi commencé à vendre des Wife Cake et ce délice est devenu célèbre…

 

 

wife_cake_3

 

 

Deuxième version :

Il était une fois, il y a très longtemps en Chine, un couple vit heureux et amoureux dans un petit village et dans la pauvreté. Mais une nouvelle maladie émerge et frappe le père du mari qui devient très malade. Le couple dépense tout son peu d’argent pour le soigner, en vain. Alors la femme se fait esclave en échange d’argent pour acheter les médicaments capables de soigner son beau-père. Quand le mari apprend ça, il fait un gâteau croustillant fourré au melon d’hiver et commence à le vendre dans le but de gagner un peu d’argent pour racheter sa femme…Son gâteau a rapidement un tel succès qu’il a pu retrouver sa femme rapidement.

 

 

wife_cake_legend

 

Quelle légende croire? Celle que vous voulez! ;)

 

 

 

wife_cake_2



Le goût de melon d’hiver est fin et délicat… Nouveau pour moi et plutôt agréable… La texture est intéressante entre le moelleux, dense et doux de la farce et la pâte extérieur, plus friable et « croustillante ». Ca reste cependant une pâtisserie à déguster à petite dose, car comme toute chose à base de pâte d’amande, ça calle plutôt bien !

 

WC_04     wife_cake_4

 

Il y avait aussi un autre joli petit biscuit chinois,
très différent du wife cake mais très bon aussi…
une texture friable et sableuse comme je les aime.

 

WC_03


Une recette de Wife Cake ?
C’est ici, en anglais. Et aussi ici/.
Mais encore faut-il avoir du melon d’hiver…

 

 

WC_02


MERCI LN!

Copyright © 2006-2013 Loukoum°°° - Beau à la louche | Tous droits réservés
Posté par loukoum blog à 08:40 - C'est pas moi qui l'ai fait! - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    C'est amusant, je connais ces gâteaux de nom (c'est un grand classique, à HK du moins), mais je n'y ai jamais goûté...

    Posté par La Mangue, jeudi 25 octobre 2007 à 09:42
  • Merci, c'est une si belle histoire...moi je préfère la première version!
    C'est pleins de romantisme...cela donne très envie!!

    Posté par Miss Cookliquot, vendredi 9 février 2007 à 09:31
  • Je crois avoir déja gouté un wife cake et j'avais beaucoup aimé. J en profite pour te dire que ton blog est magnifique et que c'est un plaisir de lire tes recettes!

    Posté par Sophie, vendredi 9 février 2007 à 09:33
  • Je suis très intriguée! Les photos donnent envie, mais comme je n'ai jamais vu de melon d'hiver, je ne suis pas prête d'y goûter!!!

    Posté par auré, vendredi 9 février 2007 à 10:49
  • Une découverte !

    Posté par eva, vendredi 9 février 2007 à 11:14
  • donc pendant la dynastie de Ching, à Chiuchow, on parlait anglais, c' est ça? ;-D J' adore les fables et contes ...qui finissent bien, et là de ne pas pouvoir goûter à cet ovni pâtissier me fruuustre !affreux! vais je en dormir cette nuit?

    Posté par ellie, vendredi 9 février 2007 à 12:06
  • Joli nom pour un gâteau. Merci pour la petite histoire et cette découvert. Je préfère la première version.

    Posté par hélène, vendredi 9 février 2007 à 12:52
  • j'adore la première histoire... c'est la version que je choisis donc

    Posté par alhya, vendredi 9 février 2007 à 13:07
  • est-ce-que ça ressemble aux gâteaux chinois (qu'on trouve un peu partout) qui ont la même tête mais sont fourrés au soja? D'après ta description oui mais peut-être pas tout-à-fait...?
    drôles d'histoires!!!

    Posté par Charline, vendredi 9 février 2007 à 17:10
  • Je suis allée voir la recette en anglais et il faut des melons d'hiver confits. La dernière fois, j'ai vu dans mon épicerie indienne à Paris du potiron confit (mais il était blanc) mais comme les traductions sont toujours très approximatives, c'en est peut-être? Je vérifierai...

    Posté par Charline, vendredi 9 février 2007 à 17:13
  • Merci pour ce dépaysement culinaire !

    Posté par Fabienne, vendredi 9 février 2007 à 22:48
  • trés interessante cette histoire

    Posté par cuisineplurielle, vendredi 9 février 2007 à 22:59
  • trés intéressante cette histoire

    Posté par cuisineplurielle, vendredi 9 février 2007 à 23:00
  • Wahou le pesto rosso, j'adooooore

    Posté par Cocje, samedi 10 février 2007 à 17:13
  • Et bien... je vois que toutes ces demoiselles sont adeptes de la première version... celle où la femme est une pâtissière bien plus douée que son mari, celle où elle l'embouche un coin en réalisant un wife cake!... alors que la deuxième version ou le mari se plis en quatre pour récupérer la femme qu'il aime ne vous touche pas plus que ça... Ah la la C'est vrai que, tout le monde ne se vendrait pas pour sauver son beau-père hein...

    Posté par loukoum°°°, lundi 12 février 2007 à 06:51
  • Sophie: merci!

    Charline: aucune idée, je ne suis pas une experte en gâteaux chinois, mais LN te répondra peut-être mieux que moi... Quant au melon d'hiver il est bien confit... mais personnellement je n'en ai jamais vu... mais il est vrai que les traductions dans les épiceries ne sont pas toujours parfaites et on ne peux pas toujours interroger le personnel

    Posté par loukoum°°°, lundi 12 février 2007 à 06:56
  • Voilà : je viens de demander confirmation à mes parents !!! Je m'explique : ces photos de "melons d'hiver" ne m'etaient pas inconnues et je me suis demandée si mes parents n'en avaient pas plantés dans le jardin un été...apparemment c'était il y a environ 3 ans ! Hahaha, si j'avais su ... qu'aurais-je fait ?!

    Posté par LN, mardi 27 février 2007 à 01:25
  • tu l'aurais fait confire?

    Posté par loukoum°°°, mardi 27 février 2007 à 08:00
  • C'est une très bonne question... Je ne pense pas, pour la simple raison que je découvrais il y a 4 ans environ les wife cake, époque à laquelle nous passions ce très cher concours ... et qu'à cette période la cuisine se résumait à faire des gâteaux au chocolat, des quatre-quarts et ... réchauffer les petits plats de ma maman ! Je ne pense pas que je serais allée jusqu'à me dire "tiens si j'essayais de faire des wife cake !" et encore moins en faire confire ! En tout cas, ce légume pousse en Alsace !!! Qui sait, peut être que si l'occasion se présente à nouveau... ( papa, maman, j'ai une faveur à vous demander! )
    Prochaine étape, te faire gouter après les "wife cake" les "Moon cake"...
    J'ai comme une envie de wife cake tout frais, là, maintenant, tout de suite !!!

    Posté par LN, mercredi 28 février 2007 à 00:44
  • Mais tu le mangeais comment alors? Comme un melon? comme un concombre? chaud? froid? ou tu ne le mangeais pas?

    Posté par loukoum°°°, mercredi 28 février 2007 à 07:51
  • Alors, enfin la reponse, le suspens a assez duré...(tu parles, l'oubli oui! ). Ma mere en faisait de la soupe, il faut dire que c'est un légume assez fade...au niveau texture, c'est assez proche du radis blanc ou du concombre qu'on connait (toujours en soupe) !

    Posté par LN, dimanche 11 mars 2007 à 19:38
  • en soupe? ... en gaspatcho je le vois bien, mais en soupe...

    Posté par loukoum°°°, lundi 12 mars 2007 à 07:38
  • Il faut imaginer un bouillon avec pleins de trucs dedans...De "gros" morceaux de pleins de choses différentes en fait !

    Posté par LN, jeudi 15 mars 2007 à 00:02

Poster un commentaire